Intervention Review

Cephalic version by postural management for breech presentation

  1. G Justus Hofmeyr1,*,
  2. Regina Kulier2

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 17 OCT 2012

Assessed as up-to-date: 22 AUG 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD000051.pub2

How to Cite

Hofmeyr GJ, Kulier R. Cephalic version by postural management for breech presentation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 10. Art. No.: CD000051. DOI: 10.1002/14651858.CD000051.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of the Witwatersrand, University of Fort Hare, Eastern Cape Department of Health, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, Eastern Cape, South Africa

  2. 2

    Geneva, Switzerland

*G Justus Hofmeyr, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, University of the Witwatersrand, University of Fort Hare, Eastern Cape Department of Health, Frere and Cecilia Makiwane Hospitals, Private Bag X 9047, East London, Eastern Cape, 5200, South Africa. justhof@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 OCT 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Babies with breech presentation (bottom first) are at increased risk of complications during birth, and are often delivered by caesarean section. The chance of breech presentation persisting at the time of delivery, and the risk of caesarean section, can be reduced by external cephalic version (ECV - turning the baby by manual manipulation through the mother's abdomen). It is also possible that maternal posture may influence fetal position. Many postural techniques have been used to promote cephalic version.

Objectives

The objective of this review was to assess the effects of postural management of breech presentation on measures of pregnancy outcome. We evaluated procedures in which the mother rests with her pelvis elevated. These include the knee-chest position, and a supine position with the pelvis elevated with a wedge-shaped cushion.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (22 August 2012).

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised trials comparing postural management with pelvic elevation for breech presentation, with a control group.

Data collection and analysis

One or both review authors assessed eligibility and trial quality.

Main results

We have included six studies involving a total of 417 women. The rates for non-cephalic births, Cesarean section and Apgar scores below 7 at one minute, regardless of whether ECV was attempted or not, were similar between the intervention and control groups (risk ratio (RR) 0.98; 95% confidence interval (CI) 0.84 to 1.15; RR 1.10; 95% CI 0.89 to 1.37; RR 0.88; 95% CI 0.50 to 1.55).

Authors' conclusions

There is insufficient evidence from well-controlled trials to support the use of postural management for breech presentation. The numbers of women studied to date remain relatively small. Further research is needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cephalic version by postural management for breech presentation

There is currently not enough evidence for encouraging the mother to adopt different postures during pregnancy in order to change a breech baby's position in the womb.

Babies born in the breech position (bottom first) are more likely to have problems during birth than babies born head first (cephalic). There are different ways of trying to encourage the baby to turn so that he/she can be born head first. Some of these involve the mother adopting different postures. This review of six trials, involving 417 women, found too little evidence to support the use of certain postures to change the baby's position in pregnancy to head down. Further research is required.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Version céphalique par prise en charge posturale en cas de présentation par le siège

Contexte

Les bébés se présentant par le siège (pieds ou fesses en bas) sont plus exposés à des risques de complications à la naissance et sont souvent dégagés par césarienne. Les probabilités qu'une présentation par le siège persiste au moment de l'accouchement et les risques de césarienne peuvent être réduits par version céphalique externe (VCE - retournement du bébé par manipulation manuelle dans le ventre de la mère). Il se pourrait également que la posture maternelle influence la position fœtale. Différentes techniques posturales ont été utilisées pour favoriser la version céphalique.

Objectifs

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets de la prise en charge posturale de la présentation par le siège sur les mesures de résultat de la grossesse. Nous avons évalué des procédures dans lesquelles la mère s'allonge le bassin surélevé. Elle peut notamment s'installer sur le dos en position genu-pectorale, le bassin surélevé à l'aide d'un coussin cunéiforme.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (22 août 2012).

Critères de sélection

Des essais randomisés et quasi randomisés comparant la prise en charge posturale, avec surélévation du bassin en vue d'une présentation par le siège, à un groupe témoin.

Recueil et analyse des données

Un seul ou les deux auteurs de la revue ont évalué l'éligibilité et la qualité méthodologique des essais.

Résultats Principaux

Nous avons inclus six études totalisant 417 femmes. Les taux de naissances non céphaliques, de césariennes et des scores Apgar inférieurs à 7 à une minute, qu'une VCE soit tentée ou non, étaient similaires entre le groupe interventionnel et le groupe témoin (risque relatif (RR) 0,98 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,84 à 1,15 ; RR 1,10 ; IC à 95 % 0,89 à 1,37 ; RR 0,88 ; IC à 95 % 0,50 à 1,55).

Conclusions des auteurs

Il existe des preuves insuffisantes issues des essais bien contrôlés pour recommander l'utilisation de la prise en charge posturale en cas de présentation par le siège. À ce jour, le nombre de femmes étudiées reste relativement petit. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Version céphalique par prise en charge posturale en cas de présentation par le siège

Version céphalique par prise en charge posturale en cas de présentation par le siège

Il n'existe pas actuellement de preuves suffisantes pour encourager la mère à adopter différentes postures au cours de la grossesse afin de modifier la position du bébé qui se présente par le siège in utero.

Les bébés nés en position de siège (pieds ou fesses en bas) sont plus susceptibles d'avoir des problèmes à la naissance que les bébés nés la tête en bas (position céphalique). Il existe différentes méthodes pour essayer d'encourager le bébé à se retourner de manière à ce qu'il puisse naître la tête en bas. Dans certaines de ces méthodes, la mère doit adopter différentes postures. La présente revue composée de six essais, impliquant 417 femmes, n'a pas trouvé suffisamment de données pour recommander l'utilisation de certaines postures au cours de la grossesse pour que le bébé modifie sa position afin de se présenter la tête en bas. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd November, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�