Intervention Review

Clomiphene citrate for unexplained subfertility in women

  1. Edward Hughes1,*,
  2. Julie Brown2,
  3. John J Collins3,
  4. Patrick Vanderkerchove4

Editorial Group: Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 22 JUN 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD000057.pub2


How to Cite

Hughes E, Brown J, Collins JJ, Vanderkerchove P. Clomiphene citrate for unexplained subfertility in women. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD000057. DOI: 10.1002/14651858.CD000057.pub2.

Author Information

  1. 1

    McMaster University, Department of Obstetrics and Gynaecology, Hamilton, Ontario, Canada

  2. 2

    University of Auckland, Obstetrics and Gynaecology, Auckland, New Zealand

  3. 3

    The Children's Hospital at Westmead, Pain and Palliative Care Service, Westmead, NSW Australia, Australia

  4. 4

    Walsgrave Hospital, Department of Obstetrics and Gynaecology, Coventry, UK

*Edward Hughes, Department of Obstetrics and Gynaecology, McMaster University, 1200 Main St West, Room 4D14, Hamilton, Ontario, L8N 3Z5, Canada. hughese@mcmaster.ca.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

The effectiveness of clomiphene citrate has been demonstrated in the treatment of subfertility associated with infrequent or irregular ovulation. The physiologic effects and clinical benefits in ovulatory women with unexplained subfertility are less clear. The drug is associated with an increased risk of multiple pregnancy and a suggestion of potentially increased ovarian cancer risks. In light of these concerns, defining the effectiveness of clomiphene citrate for ovulatory women with unexplained subfertility is extremely important.

Objectives

To determine the effectiveness of clomiphene citrate in improving pregnancy outcomes in women with unexplained subfertility, used in a dose range of 50 to 250 mg for up to 10 days. The primary outcome was live births.

Search methods

We searched the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Specialised Register (June 2009), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2009, Issue 2), MEDLINE (1966 to June 2009), EMBASE (1980 to June 2009) and reference lists of articles.

Selection criteria

Only randomised controlled trials were included. Quasi-randomised designs were excluded.

Data collection and analysis

Fourteen potentially relevant trials were identified of which seven were included in this review. All trials were assessed for risk of bias using standardised Menstrual Disorders and Subfertility Group methodology.

Main results

Data relating to 1159 participants from seven trials were collated. There was no evidence that clomiphene citrate was more effective than no treatment or placebo for live birth (odds ratio (OR) 0.79, 95% CI 0.45 to 1.38; P = 0.41) or for clinical pregnancy per woman randomised both with intrauterine insemination (IUI) (OR 2.40, 95% CI 0.70 to 8.19; P = 0.16), without IUI (OR 1.03, 95% CI 0.64 to 1.66; P = 0.91) and without IUI but using human chorionic gonadotropin (hCG) (OR 1.66, 95% CI 0.56 to 4.80; P = 0.35). It should be noted that heterogeneity between studies ranged from 34% to 58% using the I2 statistic.

Authors' conclusions

There is no evidence of clinical benefit of clomiphene citrate for unexplained fertility. When making this treatment choice, potential side effects should be discussed. These include the increased risk of multiple pregnancy and the concern that use for more that 12 cycles has been associated with a three-fold increase in risk of ovarian cancer.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Clomiphene citrate for unexplained subfertility in women

Clomiphene citrate is a fertility drug that can increase the number of eggs released for possible fertilisation. It is used by women who do not ovulate regularly and by some who do but still have not become pregnant. Clomiphene citrate does not appear to increase the chance of pregnancy in women who ovulate regularly but have failed to conceive after more than a year of unprotected intercourse and so are considered to be subfertile. An associated risk of treatment with clomiphene citrate is a 10% chance of multiple pregnancy. The results of this review of trials should be used with caution due to the heterogeneity between some of the studies.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le citrate de clomifène pour l'hypofertilité inexpliquée chez la femme

Contexte

L'efficacité du citrate de clomifène a été démontrée dans le traitement de l'hypofertilité associée à une ovulation peu fréquente ou irrégulière. Les effets physiologiques et les bénéfices cliniques sont moins clairs concernant les femmes ovulatoires à hypofertilité inexpliquée. Le médicament est associé à un risque accru de grossesse multiple et à des signes de possible augmentation du risque de cancer de l'ovaire. Compte tenu de ces inquiétudes, il est extrêmement important de déterminer l'efficacité du citrate de clomifène chez les femmes ovulatoires à hypofertilité inexpliquée.

Objectifs

Afin de déterminer l'efficacité du citrate de clomifène, en dose de 50 à 250 mg pendant un maximum de 10 jours, dans l'amélioration des résultats des grossesses chez les femmes à hypofertilité inexpliquée, le critère de jugement principal était les naissances vivantes.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et l'hypofertilité (en juin 2009), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2009, numéro 2), MEDLINE (de 1966 à juin 2009), EMBASE (de 1980 à juin 2009) et dans les références bibliographiques d'articles.

Critères de sélection

Seuls des essais contrôlés randomisés ont été inclus. Les essais quasi-randomisés ont été exclus.

Recueil et analyse des données

Quatorze essais potentiellement pertinents ont été identifiés dont sept ont été inclus dans cette revue. Les risques de biais de tous les essais ont été évalués au moyen de la méthodologie standardisée du groupe sur les troubles menstruels et l'hypofertilité.

Résultats Principaux

Les données relatives à 1159 participants de sept essais ont été rassemblées. Il n'y avait aucune preuve que le citrate de clomiphène ait été plus efficace que l'absence de traitement ou le placebo pour ce qui concerne les naissances vivantes (rapport des cotes (RC) 0,79 ; IC à 95% 0,45 à 1,38 ; P = 0,41) ou les grossesses cliniques par femme randomisée, que ce soit avec insémination intra-utérine (IIU) (RC 2,40 ; IC à 95% 0,70 à 8,19 ; P = 0,16), sans IIU (RC 1,03 ; IC à 95% 0,64 à 1,66 ; P = 0,91) ou sans IIU mais avec utilisation de gonadotrophine chorionique humaine (hCG) (RC 1,66 ; IC à 95% 0,56 à 4,80 ; P = 0,35). Il est à noter que l'hétérogénéité entre les études variait de 34 % à 58 % après traitement statistique I2.

Conclusions des auteurs

Il n'y a aucune preuve d'un bénéfice clinique du citrate de clomifène pour la fertilité inexpliquée. Le choix de ce traitement doit intégrer la prise en compte des effets secondaires potentiels. Il s'agit notamment du risque accru de grossesse multiple et du fait que l'utilisation pendant plus de 12 cycles ait été associée à une multiplication par trois du risque de cancer de l'ovaire.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le citrate de clomifène pour l'hypofertilité inexpliquée chez la femme

Le citrate de clomifène pour l'hypofertilité inexpliquée chez la femme

Le citrate de clomifène est un médicament contre la stérilité capable d'accroitre le nombre d'ovules libérés pour une possible fécondation. Il est utilisé par les femmes qui n'ovulent pas de manière régulière ou qui simplement ne parviennent pas à tomber enceintes. Le citrate de clomifène ne semble pas accroitre les chances de grossesse chez les femmes qui ovulent régulièrement mais ne sont pas parvenues à concevoir après plus d'un an de rapports sexuels non protégés et sont donc considérées comme hypofertiles. Un risque de grossesse multiple est associé au traitement par citrate de clomifène avec une probabilité de 10 %. Les résultats de cette revue d'essais doivent être utilisés avec prudence en raison de l'hétérogénéité existant entre certaines des études.

Notes de traduction

Cette revue a été mise à jour entre octobre et novembre 2006 avec ses conclusions modifiées, et de même en 2009.

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;