Intervention Review

Danazol for pelvic pain associated with endometriosis

  1. Cindy Farquhar1,*,
  2. Andrew Prentice2,
  3. Amita A Singla3,
  4. Vanessa Selak4

Editorial Group: Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group

Published Online: 17 OCT 2007

Assessed as up-to-date: 14 JUN 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD000068.pub2


How to Cite

Farquhar C, Prentice A, Singla AA, Selak V. Danazol for pelvic pain associated with endometriosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 4. Art. No.: CD000068. DOI: 10.1002/14651858.CD000068.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Auckland, Obstetrics and Gynaecology, Auckland, New Zealand

  2. 2

    Rosie Maternity Hospital, Department of Obstetrics and Gynaecology, Cambridge, UK

  3. 3

    The Queen Elizabeth Hospital, Department of Obstetrics & Gynaecology, Adelaide, Australia

  4. 4

    Level 1, 15 Shea Terrace, Waitemata District Health Board, Auckland, New Zealand

*Cindy Farquhar, Obstetrics and Gynaecology, University of Auckland, FMHS Park Road, Grafton, Auckland, 1003, New Zealand. c.farquhar@auckland.ac.nz.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 17 OCT 2007

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Endometriosis is defined as the presence of endometrial tissue (stromal and glandular) outside the normal uterine cavity. Conventional medical and surgical treatments for endometriosis aim to remove or decrease the deposits of ectopic endometrium. The observation that hyper androgenic states (an excess of male hormone) induce atrophy of the endometrium has led to the use of androgens in the treatment of endometriosis. Danazol is one of these treatments. The efficacy of danazol is based on its ability to produce a high androgen and low oestrogen environment (a pseudo menopause) which results in atrophy of the endometriotic implants and thus an improvement in painful symptoms.

Objectives

To determine the effectiveness of danazol compared to placebo or no treatment in the treatment of the symptoms and signs, other than infertility, of endometriosis in women of reproductive age.

Search methods

We searched the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Specialised Register of trials (searched April 2007), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library Issue 2, 2007), and MEDLINE (1966 to April 2007). In addition, all reference lists of included trials were searched, and relevant drug companies were contacted for details of unpublished trials.

Selection criteria

Randomised controlled trials in which danazol (alone or as adjunctive therapy) was compared to placebo or no therapy. Trials which only reported infertility outcomes were excluded.

Data collection and analysis

Only five trials met the inclusion criteria and two authors independently extracted data from these trials. All trials compared danazol to placebo. Three trials used danazol as sole therapy and three trials used danazol as an adjunct to surgery. Although the main outcome was pain improvement other data relating to laparoscopic scores and hormonal parameters were also collected.

Main results

Treatment with danazol (including adjunctive to surgical therapy) was effective in relieving painful symptoms related to endometriosis when compared to placebo. Laparoscopic scores were improved with danazol treatment (including as adjunctive therapy) when compared with either placebo or no treatment. Side effects were more commonly reported in those patients receiving danazol than for placebo.

Authors' conclusions

Danazol is effective in treating the symptoms and signs of endometriosis. However, its use is limited by the occurrence of androgenic side effects.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Danazol for pelvic pain associated with endometriosis

Danazol reduces the painful symptoms of endometriosis but has androgenic effects. Endometriosis is a painful condition where endometrial tissue grows outside the uterus. It can cause cysts and infertility. Danazol is a hormone that produces male characteristics as well as weight gain and acne. It does, however, relieve the painful symptoms of endometriosis, although the side effects can be unacceptable. The improvement was still present six months after treatment was stopped. There was some evidence that women who took danazol were satisfied with the treatment compared with women who had inactive treatment.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le danazol pour les douleurs pelviennes associées à l'endométriose

Contexte

L'endométriose est définie comme la présence de tissu endométrial (stromal et glandulaire) en dehors de la cavité utérine normale. Les traitements médicaux et chirurgicaux conventionnels de l'endométriose visent à éliminer ou réduire les dépôts d'endomètre ectopique. L'observation selon laquelle les états hyper-androgéniques (un excès d'hormone mâle) induisent une atrophie de l'endomètre a conduit à l'utilisation d'androgènes dans le traitement de l'endométriose. Le danazol est un de ces traitements. L'efficacité du danazol est basée sur sa capacité à produire un environnement à teneur forte en androgènes et faible en œstrogènes (pseudo-ménopause) qui entraîne une atrophie des implants endométriosiques et donc une amélioration des symptômes douloureux.

Objectifs

Afin de déterminer l'efficacité du danazol par rapport au placebo ou à l'absence de traitement dans le traitement des symptômes et des signes, autres que l'infertilité, de l'endométriose chez les femmes en âge de procréer,

Stratégie de recherche documentaire

nous avons effectué une recherche dans le registre d'essais spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et l'hypofertilité (en avril 2007), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library, numéro 2, 2007) et MEDLINE (de 1966 à avril 2007). En outre, les bibliographies de tous les essais inclus ont été examinées et les laboratoires pharmaceutiques appropriés ont été contactés pour obtenir des informations sur des essais non publiés.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés dans lesquels le danazol (seul ou en traitement d'appoint) avait été comparé à un placebo ou à l'absence de traitement. Les résultats qui n'avaient rendu compte que de critères d'infertilité ont été exclus.

Recueil et analyse des données

Seuls cinq essais remplissaient les critères d'inclusion et deux auteurs ont extrait les données de ces essais de manière indépendante. Tous les essais avaient comparé le danazol à un placebo. Trois essais avaient utilisé le danazol comme unique traitement et trois essais avaient utilisé le danazol en complément de la chirurgie. Bien que le principal critère de jugement fût l'amélioration des douleurs, nous avons également recueilli d'autres données relatives aux résultats laparoscopiques et aux paramètres hormonaux.

Résultats Principaux

En comparaison avec un placebo, le traitement à base de danazol (y compris en appoint de la chirurgie) avait été efficace pour soulager les symptômes douloureux liés à l'endométriose. Les résultats laparoscopiques avaient été améliorés par le traitement à base de danazol (y compris en thérapie d'appoint) en comparaison avec un placebo ou l'absence de traitement. Des effets secondaires ont été plus souvent rapportés chez les patientes recevant du danazol que chez celles sous placebo.

Conclusions des auteurs

Le danazol est efficace dans le traitement des symptômes et des signes de l'endométriose. Cependant, son utilisation est limitée par la survenue d'effets secondaires androgènes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le danazol pour les douleurs pelviennes associées à l'endométriose

Le danazol pour les douleurs pelviennes associées à l'endométriose

Le danazol réduit les symptômes douloureux de l'endométriose, mais a des effets androgéniques. L'endométriose est une affection douloureuse caractérisée par le développement de tissu endométrial en dehors de l'utérus. Elle peut causer des kystes et l'infertilité. La danazol est une hormone masculinisante entrainant également gain de poids et acné. Elle soulage cependant les symptômes douloureux de l'endométriose, bien que les effets secondaires puissent être inacceptables. L'amélioration était toujours présente six mois après l'arrêt du traitement. Les résultats indiquent que, en comparaison avec les femmes ayant eu un traitement non actif, les femmes qui avaient pris du danazol étaient satisfaites du traitement.

Notes de traduction

Une nouvelle recherche d'essais contrôlés randomisés en juillet 2001 n'a pas permis d'identifier d'autres essais. Les critères de résultat ont été révisés et seuls ceux considérés comme cliniquement pertinents ont été inclus.

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;