Get access

Lipid-lowering for peripheral arterial disease of the lower limb

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Lipid-lowering therapy is recommended for secondary prevention in people with coronary artery disease. It may also reduce cardiovascular events and/or local disease progression in people with lower limb peripheral arterial disease (PAD).

Objectives

To assess the effects of lipid-lowering therapy on all-cause mortality, cardiovascular events and local disease progression in patients with PAD of the lower limb.

Search methods

The authors searched The Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group's Specialised Register (last searched February 2007) and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (last searched Issue 2, 2007) for publications describing randomised controlled trials of lipid-lowering therapy in peripheral arterial disease of the lower limb.

Selection criteria

Randomised controlled trials of lipid-lowering therapy in patients with PAD of the lower limb.

Data collection and analysis

Three authors independently assessed trial quality and extracted data.

Main results

Eighteen trials were included, involving a total of 10,049 participants. Trials differed considerably in their inclusion criteria, outcomes measured, and type of lipid-lowering therapy used. Only one trial (PQRST) reported a detrimental effect of active treatment on blood lipid/lipoprotein levels.

The pooled results from all eligible trials indicated that lipid-lowering therapy had no statistically significant effect on overall mortality (Odds Ratio (OR) 0.86; 95% Confidence Interval (CI) 0.49 to 1.50) or on total cardiovascular events (OR 0.8; 95% CI 0.59 to 1.09). However, subgroup analysis which excluded PQRST showed that lipid-lowering therapy significantly reduced the risk of total cardiovascular events (OR 0.74; CI 0.55 to 0.98). This was primarily due to a positive effect on total coronary events (OR 0.76; 95% CI 0.67 to 0.87). Greatest evidence of effectiveness came from the use of simvastatin in people with a blood cholesterol ≥ 3.5 mmol/litre (HPS).

Pooling of the results from several small trials on a range of different lipid-lowering agents indicated an improvement in total walking distance (Mean Difference (MD) 152 m; 95% CI 32.11 to 271.88) and pain-free walking distance (WMD 89.76 m; 95% CI 30.05 to 149.47) but no significant impact on ankle brachial index (WMD 0.04; 95% CI -0.01 to 0.09).

Authors' conclusions

Lipid-lowering therapy is effective in reducing cardiovascular mortality and morbidity in people with PAD. It may also improve local symptoms. Until further evidence on the relative effectiveness of different lipid-lowering agents is available, use of a statin in people with PAD and a blood cholesterol level ≥ 3.5 mmol/litre is most indicated.

摘要

背景

血脂控制與下肢周邊動脈疾病

在冠狀動脈疾病的病人,血脂控制被建議用於次級預防上,它同時也能降低心血管疾病的發生率和(或)改善下肢周邊動脈疾病的惡化。

目標

評估降血脂治療對下肢周邊動脈疾病病人的死亡率、心血管疾病發生率及對周邊動脈疾病進行的影響。

搜尋策略

我們搜尋了The Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group's Specialised Register(2007年2月搜尋)和the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (Issue 2, 2007)其中包含降血脂治療與下肢周邊動脈疾病的隨機對照試驗(randomised controlled trials;RCTs).

選擇標準

降血脂治療與下肢周邊動脈疾病的隨機對照試驗

資料收集與分析

三位作者各自獨立評估文獻的品質並摘錄數據

主要結論

我們收納了總共包括10,049位病人在內的18份文獻,這些文獻在收納病人的標準、結果評估與降血脂藥物的使用類別很大的差異,其中只有一份文獻(PQRST)報告治療血脂值/脂蛋白有負面的效果。而綜合所有文獻的報告,降血脂治療對整體的死亡率(OR 0.86; 95%CI 0.49 to 1.50)和心血管疾病發生率(OR 0.8; 95% CI 0.59 to 1.09)並沒有顯著差異。然而在踢除掉PQRST資料後,對子群組的分析顯示降血脂治療能顯著降低心血管疾病的發生(OR 0.74; CI 0.55 to 0.98),這主要是因對冠狀動脈心臟疾病的發生有正面的療效。最有效的證據來自使用simvastatin治療高膽固醇(cholesterol >3.5 mmol/litre (HPS))的病人,綜合數個使用不同降血脂藥物的小型臨床試驗的結果,降血脂藥物的使用對於增加步行距離(Weighted Mean Difference(WMD)152m; 95% CI 32.11 to 271.88)和無痛的步行距離(WMD 89.76m; 95% CI 30.05 to 149.47)有顯著的好處,但對於上下肢血壓比(Ankle brachial index)沒有顯著的改善 (WMD 0.04; 95% CI −0.01 to 0.09)。

作者結論

降血脂治療能降低周邊動脈疾病病患心血管疾病的死亡率及發病率,並且能改善局部的症狀,在沒有更新的證據之前,對於患有下肢周邊動脈疾病及血中膽固醇高於3.5mmol/liter的病人應使用statin類的藥物。

翻譯人

本摘要由臺中榮民總醫院吳慧中翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

血脂控制與下肢周邊動脈疾病:下肢動脈壁上的粥樣動脈硬塊(脂肪沉積)會導致周邊動脈疾病並且使肌肉和其它組織的血流不足,周邊動脈疾病病患通常不會有症狀,但最常出現的症狀是漸歇性的跛行,尤其是在行走後出現患肢疼痛與無力,通常在短暫的休息後可以得到緩解。使用降血脂藥物治療能降低心血管疾病發生並能減緩下肢周邊動脈疾患的惡化,冠狀動脈心藏病病患被建議使用來預防心肌梗塞與中風,在回顧了18篇隨機對照試驗,其中包括了7個國家的10,049位受試者(78%為男性),這些研究比較了使用降血脂藥物和安慰劑或一般治療至少90天以上,雖然這些研究的收案標準、結果評估標準與藥物使用不盡相同,但使用降血脂藥物能改善步行距離,但是否能降低周邊動脈病患死亡率仍然沒有結論。降血脂治療對預防心血管疾病是有益的,這主要是因降低了冠狀動脈心臟疾病的發生率(OR OR 0.8; 95% Confidence Interval 0.7 to 0.9)。Statins類藥物是唯一對治療心血管疾病、冠心病與腦中風具有一致、明確証據的療效,最有效的證據來自對使用simvastatin治療高膽固醇(cholesterol >3.5 mmol/litre)的研究。但對藥物的副作用,在這些研究中無法得到一致性的結論。

Résumé scientifique

Hypolipidémiants contre la maladie artérielle périphérique des membres inférieurs

Contexte

La thérapie hypolipidémiante est recommandée pour la prévention secondaire chez les personnes atteintes d'une maladie coronarienne. Elle pourrait également réduire les événements cardiovasculaires et/ou la progression de la maladie locale chez les personnes atteintes d'une maladie artérielle périphérique (MAP) des membres inférieurs.

Objectifs

Évaluer les effets de la thérapie hypolipidémiante sur la mortalité toutes causes, les événements cardiovasculaires et la progression de la maladie locale chez les patients atteints d'une MAP des membres inférieurs.

Stratégie de recherche documentaire

Les auteurs ont effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques (dernière recherche effectuée en février 20007) et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (dernière recherche effectuée dans le numéro 2, 2007) afin de trouver des publications décrivant des essais contrôlés randomisés portant sur la thérapie hypolipidémiante dans les cas de maladie artérielle périphérique des membres inférieures.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés portant sur la thérapie hypolipidémiante chez les patients atteints d'une MAP des membres inférieurs.

Recueil et analyse des données

Trois auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de façon indépendante.

Résultats principaux

Dix-huit essais, portant sur un total de 10 049 participants, ont été inclus. Ces essais présentaient des différences importantes concernant leurs critères d'inclusion, les critères de jugement pris en compte et le type de thérapie hypolipidémiante utilisé. Un seul essai (PQRST) a fait état d'un effet néfaste du traitement actif sur les taux de lipides/lipoprotéines dans le sang.

Les résultats combinés de tous les essais éligibles ont indiqué que la thérapie hypolipidémiante n'avait aucun effet statistiquement significatif sur la mortalité globale (rapport des cotes (RC) 0,86 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,49 à 1,50) ou sur le nombre total d'événements cardiovasculaires (RC 0,8 ; IC à 95 % 0,59 à 1,09). Cependant, une analyse de sous-groupe, qui excluait l'essai PQRST, a montré que la thérapie hypolipidémiante réduisait de façon significative le risque relatif au nombre total d'événements cardiovasculaires (RC 0,74 ; IC 0,55 à 0,98). Cela est principalement dû à un effet positif sur le nombre total d'événements coronariens (RC 0,76 ; IC à 95 % 0,67 à 0,87). Les meilleures preuves d'efficacité ont été fournies par l'utilisation de la simvastatine chez les personnes ayant un taux de cholestérol sanguin ≥ à 3,5 mmol/litre (HPS).

La combinaison des résultats issus de plusieurs essais de petite taille portant sur différents agents hypolipidémiants a indiqué une amélioration de la distance de marche totale (différence moyenne (DM) 152 m ; IC à 95 % 32,11 à 271,88) et de la distance de marche sans douleur (DMP 89,76 m ; IC à 95 % 30,05 à 149,47), mais n'a indiqué aucun impact significatif sur l'indice tibio-brachial (DMP 0,04 ; IC à 95 % -0,01 à 0,09).

Conclusions des auteurs

La thérapie hypolipidémiante est efficace pour réduire la mortalité et la morbidité cardiovasculaires chez les personnes atteintes d'une MAP. Elle pourrait également améliorer les symptômes locaux. En attendant que des preuves supplémentaires de l'efficacité relative de différents agents hypolipidémiants soient disponibles, l'utilisation d'une statine chez les personnes atteintes d'une MAP et ayant un taux de cholestérol sanguin ≥ 3,5 mmol/litre est la plus indiquée.

Plain language summary

Lipid-lowering for peripheral arterial disease of the lower limb

Atheroma (fatty deposits) in the walls of the arteries to the legs can lead to peripheral arterial disease with insufficient blood flow to the muscles and other tissues. People with peripheral arterial disease often do not have symptoms. The most common symptom is intermittent claudication, which is characterised by leg pain and weakness brought on by walking, with disappearance of the symptoms following a brief rest. Lipid-lowering therapies may reduce cardiovascular events and worsening of local disease for people with lower limb peripheral arterial disease. They are recommended to people with coronary artery disease, for prevention of myocardial infarction and stroke.

Eighteen randomised controlled trials were included in the review, involving a total of 10,049 participants (78% were men) from seven different countries. The trials compared lipid-lowering therapy with placebo or usual treatment for at least 90 days. They differed considerably in the inclusion criteria, outcomes measured, and type of lipid-lowering therapy used. Lipid-lowering therapies improved walking distance. The effect of lipid-lowering therapy on death from any cause in people with peripheral artery disease was inconclusive. Using drugs to lower blood lipids had a beneficial effect on the incidence of total cardiovascular events, due primarily to an overall reduction in coronary events (OR 0.8; 95% Confidence Interval 0.7 to 0.9). The only type of drug for which consistent, clear evidence of a beneficial effect on total cardiovascular events, total coronary events and stroke was available, was the statins. The greatest evidence was with simvastatin in people with a blood cholesterol level of at least 3.5 mmol/litre. The evidence on side effects was inconclusive in these trials.

Résumé simplifié

Hypolipidémiants contre la maladie artérielle périphérique des membres inférieurs

L'athérome (dépôts graisseux) sur les parois des artères des jambes peut conduire à une maladie artérielle périphérique accompagnée d'un apport sanguin insuffisant vers les muscles et les autres tissus. Les personnes atteintes d'une maladie artérielle périphérique ne présentent souvent aucun symptôme. Le symptôme le plus courant est une claudication intermittente, caractérisée par une douleur dans les jambes et une faiblesse engendrée par la marche, avec une disparition des symptômes après un court temps de repos. Les thérapies hypolipidémiantes peuvent réduire les événements cardiovasculaires et freiner l'aggravation de la maladie locale chez les personnes atteintes d'une maladie artérielle périphérique des membres inférieurs. Elles sont recommandées pour les personnes atteintes d'une maladie coronarienne pour la prévention de l'infarctus du myocarde et de l'accident vasculaire cérébral.

Dix-huit essais contrôlés randomisés ont été inclus dans la revue ; ils portaient sur un total de 10 049 participants (dont 78 % étaient des hommes) de sept pays différents. Les essais comparaient la thérapie hypolipidémiante à un placebo ou à un traitement habituel pendant au moins 90 jours. Ils présentaient des différences importantes concernant les critères d'inclusion, les critères de jugement pris en compte et le type de thérapie hypolipidémiante utilisé. Les thérapies hypolipidémiantes ont amélioré la distance de marche. L'effet de la thérapie hypolipidémiante sur la mortalité toutes causes chez les personnes atteintes d'une maladie artérielle périphérique n'a pas été concluant. L'utilisation de médicaments pour abaisser le taux de lipides dans le sang a eu un effet bénéfique sur l'incidence totale des événements cardiovasculaires, principalement en raison d'une réduction globale des événements coronariens (RC 0,8 % ; intervalle de confiance à 95 % 0,7 à 0,9). Le seul type de médicament pour lequel on a disposé de preuves cohérentes et claires d'un effet bénéfique sur le nombre total d'événements cardiovasculaires, le nombre total d'événements coronariens et les accidents vasculaires cérébraux était les statines. Les preuves les plus solides ont été recueillies avec la simvastatine chez les personnes ayant un taux de cholestérol sanguin d'au moins 3,5 mmol/litre. Les preuves concernant les effets secondaires n'ont pas été concluantes dans ces essais.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 6th December, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�

Get access to the full text of this article

Ancillary