Get access

Maternal oxygen administration for suspected impaired fetal growth

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Lale Say,

    Corresponding author
    1. World Health Organization, Department of Reproductive Health and Research, Geneva, Switzerland
    • Lale Say, Department of Reproductive Health and Research, World Health Organization, 20 Avenue Appia, Geneva, 1211, Switzerland. sayl@who.int.

    Search for more papers by this author
  • A Metin Gülmezoglu,

    1. World Health Organization, UNDP/UNFPA/WHO/World Bank Special Programme of Research, Development and Research Training in Human Reproduction, Department of Reproductive Health and Research, Geneva, Switzerland
    Search for more papers by this author
  • G Justus Hofmeyr

    1. University of the Witwatersrand, University of Fort Hare, Eastern Cape Department of Health, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, Eastern Cape, South Africa
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Fetal hypoxaemia is often a feature of fetal growth impairment. It has been suggested that perinatal outcome after suspected impaired fetal growth might be improved by giving mothers continuous oxygen until delivery.

Objectives

The objective was to assess the effects of maternal oxygen therapy in suspected impaired fetal growth on fetal growth and perinatal outcome.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (June 2009).

Selection criteria

Acceptably controlled trials comparing maternal oxygen therapy with no oxygen therapy in suspected impaired fetal growth.

Data collection and analysis

Eligibility and trial quality was assessed.

Main results

Three studies involving 94 women were included. Oxygenation compared with no oxygenation was associated with a lower perinatal mortality rate (risk ratio 0.50, 95% confidence interval 0.32 to 0.81). However, higher gestational age in the oxygenation groups may have accounted for the difference in mortality rates.

Authors' conclusions

There is not enough evidence to evaluate the benefits and risks of maternal oxygen therapy for suspected impaired fetal growth. Further trials of maternal hyperoxygenation seem warranted.

摘要

背景

在疑似有胎兒生長發育遲緩的產婦給予氧氣治療

胎兒低血氧症往往會造成胎兒生長遲緩。有人建議,在被懷疑有胎兒生長發育遲緩的產婦,連續給予氧氣的使用直到生產,會改善其周產期的預後

目標

此研究的目的是評估在疑似有胎兒生長發育遲緩的產婦之氧氣治療,對胎兒生長發育以及周產期預後的影響

搜尋策略

我們搜尋在 Cochrane 懷孕和分娩組的試驗登記(006年11月24)

選擇標準

可接受的對照試驗,比較給予有胎兒生長發育遲緩的產婦氧氣治療和沒有氧氣治療的差別

資料收集與分析

評估受試者資格的適當性和試驗的品質

主要結論

分析三份研究報告,共94名婦女被納入。有氧氣治療比沒有氧氣治療組別有較低的周產期死亡率(相對危險度0.5 , 95 %信賴區間為0.32至0.81)。然而,在有氧氣治療組別中,較高的懷孕週數,其死亡率可能會有所差別

作者結論

沒有足夠的證據去評估在疑似有胎兒生長發育遲緩的產婦給予氧氣治療的好處和風險。更進一步給予產婦高氧治療(hyperoxygenation)的試驗,有其必要性

翻譯人

本摘要由周產期醫學會(Taiwan Society of Perinatology)黃宣蓉翻譯

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

太少證據表明,是否給予產婦持續氧氣治療,對子宮內胎兒的益處。 胎兒從母親的血液接受到太少的氧氣,其 出生前的成長會比預期更為緩慢(胎兒生長發育遲緩) 。極端缺乏氧氣,胎兒甚至會在子宮內死亡。有時候會建議母親每日24小時經由面罩(facemask)吸入額外的氧氣(氧氣治療),直至嬰兒出生。審查試驗發現,太少證據顯示,在懷孕中期到嬰兒出生期間,給予產婦持續氧氣治療,會提升胎兒的生長。有一些證據顯示,經此治療,嬰兒的死亡率有下降趨勢,但需要進一步研究

Résumé scientifique

Administration d'oxygène à la mère en cas de retard de croissance fœtale suspecté.

Contexte

L'hypoxémie fœtale est souvent une caractéristique du retard de croissance fœtale. Il a été suggéré que l'issue périnatale après un retard de croissance fœtale suspecté pourrait être amélioré en administrant aux mères de l'oxygène en continu jusqu'à l'accouchement.

Objectifs

L'objectif était d'évaluer les effets de l'oxygénothérapie maternelle dans les cas de retard de croissance fœtale suspecté sur la croissance fœtale et l'issue périnatale.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (juin 2009).

Critères de sélection

Les essais contrôlés de manière acceptable comparant l'oxygénothérapie maternelle à l'absence d'oxygénothérapie dans les cas de retard de croissance fœtale suspecté.

Recueil et analyse des données

L'éligibilité et la qualité des essais ont été évaluées.

Résultats principaux

Trois études impliquant un total de 94 femmes ont été incluses. L'oxygénation, comparé à l'absence d'oxygénation, a été associée à un plus faible taux de mortalité périnatale (risque relatif 0,50, intervalle de confiance à 95 % 0,32 à 0,81). Cependant, un plus grand âge gestationnel dans les groupes d'oxygénation pourrait expliquer la différence de taux de mortalité.

Conclusions des auteurs

Les preuves sont insuffisantes pour évaluer les bénéfices et les risques de l'oxygénothérapie maternelle pour le retard de croissance fœtale suspecté. Des essais supplémentaires portant sur l'hyperoxygénation maternelle semblent nécessaires.

Plain language summary

Maternal oxygen administration for suspected impaired fetal growth

Too little evidence to show whether continuous oxygen therapy for pregnant women benefits babies in the womb who are smaller than expected.

Babies who receive too little oxygen from their mother's blood can grow more slowly than expected before birth (impaired fetal growth). With extreme lack of oxygen, the baby can die in the womb. Sometimes, it may be suggested that the mother breathe extra oxygen through a face mask 24 hours daily (oxygen therapy) until the baby's birth. The review of trials found that there is too little evidence to show whether the baby's growth improves when women have continuous oxygen therapy from mid-pregnancy until the baby's birth. There is some evidence that fewer babies may die, although further research is needed.

Résumé simplifié

Administration d'oxygène à la mère en cas de retard de croissance fœtale suspecté.

Les preuves ne sont pas suffisantes pour déterminer si une oxygénothérapie continue pour les femmes enceintes apporte un bénéfice aux bébés dans l'utérus dont la taille est plus petite que prévue.

Les bébés qui reçoivent trop peu d'oxygène par le sang de leur mère peuvent se développer plus lentement que prévu avant la naissance (retard de croissance fœtale). En cas de manque extrême d'oxygène, le bébé peut mourir dans l'utérus. Parfois, il peut être suggéré que la mère respire de l'oxygène supplémentaire par un masque 24 heures par jour (oxygénothérapie) jusqu'à la naissance du bébé. La revue d'essais a découvert que les preuves étaient insuffisantes pour déterminer si la croissance du bébé s'améliorait lorsque les femmes étaient placées sous oxygénothérapie continue à partir du milieu de la grossesse jusqu'à la naissance du bébé. Il existe des preuves d'une moindre mortalité chez les bébés, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 25th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary