Intervention Review

Training health professionals in smoking cessation

  1. Kristin V Carson1,*,
  2. Marjolein EA Verbiest2,
  3. Mathilde R Crone2,
  4. Malcolm P Brinn3,
  5. Adrian J Esterman4,
  6. Willem JJ Assendelft5,
  7. Brian J Smith1

Editorial Group: Cochrane Tobacco Addiction Group

Published Online: 16 MAY 2012

Assessed as up-to-date: 13 APR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD000214.pub2

How to Cite

Carson KV, Verbiest MEA, Crone MR, Brinn MP, Esterman AJ, Assendelft WJJ, Smith BJ. Training health professionals in smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 5. Art. No.: CD000214. DOI: 10.1002/14651858.CD000214.pub2.

Author Information

  1. 1

    The Queen Elizabeth Hospital, Department of Medicine, University of Adelaide, Adelaide, Australia

  2. 2

    Leiden University Medical Center, Department of Public Health and Primary Care, Leiden, Netherlands

  3. 3

    The Queen Elizabeth Hospital, Clinical Practice Unit, Adelaide, South Australia, Australia

  4. 4

    University of South Australia, Division of Health Sciences, Adelaide, Australia

  5. 5

    Radboud University Nijmegen Medical Center, Department of Primary and Community Care, 117 ELG, Nijmegen, Netherlands

*Kristin V Carson, Department of Medicine, University of Adelaide, The Queen Elizabeth Hospital, Adelaide, Australia. kristin.carson@health.sa.gov.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 MAY 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 一般語言總結

Background

Cigarette smoking is one of the leading causes of preventable death world wide. There is good evidence that brief interventions from health professionals can increase smoking cessation attempts. A number of trials have examined whether skills training for health professionals can lead them to have greater success in helping their patients who smoke.

Objectives

To determine the effectiveness of training health care professionals in the delivery of smoking cessation interventions to their patients, and to assess the additional effects of training characteristics such as intervention content, delivery method and intensity.

Search methods

The Cochrane Tobacco Addiction Group’s Specialised Register, electronic databases and the bibliographies of identified studies were searched and raw data was requested from study authors where needed. Searches were updated in March 2012.

Selection criteria

Randomized trials in which the intervention was training of health care professionals in smoking cessation. Trials were considered if they reported outcomes for patient smoking at least six months after the intervention. Process outcomes needed to be reported, however trials that reported effects only on process outcomes and not smoking behaviour were excluded.

Data collection and analysis

Information relating to the characteristics of each included study for interventions, participants, outcomes and methods were extracted by two independent reviewers. Studies were combined in a meta-analysis where possible and reported in narrative synthesis in text and table.

Main results

Of seventeen included studies, thirteen found no evidence of an effect for continuous smoking abstinence following the intervention. Meta-analysis of 14 studies for point prevalence of smoking produced a statistically and clinically significant effect in favour of the intervention (OR 1.36, 95% CI 1.20 to 1.55, p= 0.004). Meta-analysis of eight studies that reported continuous abstinence was also statistically significant (OR 1.60, 95% CI 1.26 to 2.03, p= 0.03).

Healthcare professionals who had received training were more likely to perform tasks of smoking cessation than untrained controls, including: asking patients to set a quit date (p< 0.0001), make follow-up appointments (p< 0.00001), counselling of smokers (p< 0.00001), provision of self-help material (p< 0.0001) and prescription of a quit date (p< 0.00001). No evidence of an effect was observed for the provision of nicotine gum/replacement therapy.

Authors' conclusions

Training health professionals to provide smoking cessation interventions had a measurable effect on the point prevalence of smoking, continuous abstinence and professional performance. The one exception was the provision of nicotine gum or replacement therapy, which did not differ between groups.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 一般語言總結

Can training health professionals to ask people if they smoke increase offers of advice and help patients quit?

Training programs are used to encourage health professionals to ask their patients if they smoke, and then offer advice to help them quit. The review of 17 trials found that these training programs help health professionals to identify smokers and increase the number of people who quit smoking. The programs also increase the number of people offered advice and support for quitting by health professionals.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 一般語言總結

Formation des professionnels de la santé au sevrage tabagique

Contexte

La consommation de cigarettes est l'une des principales causes de mortalité évitable dans le monde. Il existe des preuves probantes selon lesquelles de brèves interventions dispensées par des professionnels de santé peuvent augmenter le nombre de tentatives de sevrage tabagique. Un certain nombre d'essais ont examiné si une formation spécifique des professionnels de santé leur permettait de mieux aider leurs patients fumeurs.

Objectifs

Déterminer l'efficacité de la formation des professionnels de santé consistant à intervenir dans le cadre du sevrage tabagique de leurs patients et à évaluer les autres effets liés aux caractéristiques de la formation comme le contenu des interventions, la méthode d'administration et l'intensité.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches ont été effectuées dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur le tabagisme, des bases de données électroniques et les bibliographies des études identifiées. Des données brutes ont été demandées aux auteurs des études, chaque fois que cela était nécessaire. Les recherches ont été mises à jour en mars 2012.

Critères de sélection

Des essais randomisés dans lesquels l'intervention consistait à former des professionnels de santé au sevrage tabagique. Les essais étaient pris en compte s'ils signalaient des résultats chez les patients fumeurs au moins six mois après l'intervention. Les résultats du processus devaient être notifiés, toutefois les essais signalant des effets uniquement sur les résultats du processus et pas sur le comportement tabagique étaient exclus.

Recueil et analyse des données

Deux réviseurs indépendants ont extrait des informations relatives aux caractéristiques de chaque étude incluse concernant les interventions, les participants, les résultats et les méthodes. Lorsque cela était possible, les études étaient combinées dans une méta-analyse et présentées sous la forme d'une synthèse narrative incluant texte et tableau.

Résultats Principaux

Sur dix-sept études incluses, treize n'ont trouvé aucune preuve d'effet concernant l'abstinence tabagique continue suite à l'intervention. Une méta-analyse de 14 études portant sur la prévalence ponctuelle du tabagisme a généré des effets statistiquement et cliniquement significatifs en faveur de l'intervention (OR 1,36, IC à 95 % 1,20 à 1,55, p = 0,004). Une méta-analyse de huit études signalant une abstinence continue était aussi statistiquement significative (OR 1,60, IC à 95 % 1,26 à 2,03, p = 0,03).

Les professionnels de santé ayant reçu une formation avaient plus tendance à effectuer des tâches de sevrage tabagique que ceux non formés appartenant aux groupes témoins, y compris : demander aux patients de définir une date de sevrage (p < 0,0001), fixer des rendez-vous de suivi (p < 0,00001), conseiller les fumeurs (p < 0,00001), mettre à disposition la documentation d'auto-assistance (p < 0,0001) et prescrire une date de sevrage (p < 0,00001). Aucun effet probant n'a été observé lors de la prescription de gomme à la nicotine/traitement de substitution.

Conclusions des auteurs

La formation des professionnels de santé consistant à intervenir dans le cadre du sevrage tabagique présentait un effet mesurable sur la prévalence ponctuelle du tabagisme, l'abstinence continue et les performances professionnelles. La seule exception était la prescription de gomme à la nicotine ou d'un traitement de substitution qui ne différait pas entre les groupes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 一般語言總結

Formation des professionnels de la santé au sevrage tabagique

La formation des professionnels de santé consistant à demander à leurs patients s'ils fument permet-elle d'augmenter le nombre d'offres de conseils et d'arrêter de fumer ?

Les programmes de formation permettent d'encourager les professionnels de santé à demander à leurs patients s'ils fument, puis à leur proposer des conseils pour les aider dans leur démarche de sevrage tabagique. La présente revue, composée de 17 essais, a observé que ces programmes de formation aident les professionnels de santé à identifier les fumeurs et augmentent le nombre de personnes souhaitant arrêter de fumer. Ces programmes permettent également d'accroitre le nombre de personnes bénéficiant de conseils et d'un soutien des professionnels de santé dans le cadre de leur sevrage tabagique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 8th June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

一般語言總結

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 一般語言總結

戒菸醫療專業人員的訓練

訓練醫療專業人員去詢問民眾對吸菸情形是否增加,能夠提供病患建議並能協助戒菸嗎?

訓練課程目的在於鼓勵醫療專業人員詢問病患是否有吸菸,然後提供建議並協助病患戒菸。17篇試驗的審閱發現,這些訓練課程幫助醫療專業人員辨識誰是吸菸者,並增加戒菸的人數。這些計畫也表示透過醫療專業人員可以提供更多戒菸者建議與支持更多人去戒菸。

譯註

East Asian Cochrane Alliance 翻譯
翻譯由 台灣衛生福利部/台北醫學大學實證醫學研究中心 資助