Beta-blocker supplementation of standard drug treatment for schizophrenia

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Many people with schizophrenia or similar severe mental disorders do not achieve a satisfactory treatment response with ordinary antipsychotic drug treatment. In these cases, various add-on medications are used, amongst them beta-adrenergic receptor antagonists (beta-blockers).

Objectives

To evaluate the clinical effects of beta-blockers as an adjunct to antipsychotic medication in schizophrenia or similar severe mental disorders.

Search methods

We searched the Cochrane Schizophrenia Group Trials Register (October 2009) and references of all identified studies for further citations. Where necessary we also contacted authors of trials for further information.

Selection criteria

All randomised controlled trials comparing beta-blockers with placebo as an adjunct to conventional antipsychotic medication for those with schizophrenia.

Data collection and analysis

Data were extracted independently by at least two reviewers. For dichotomous data we calculated relative risks (RR) and their 95% confidence intervals (CI) on an intention-to-treat basis, based on a fixed-effect model. If continuous data were included, we analysed these data using weighted mean difference (WMD) with a 95% confidence interval, based on a fixed effect model.

Main results

In this 2010 update four additional trials were identified, bringing the total number of included studies to nine (total n=282, eight trials were short term, under/or 12 weeks duration). Overall reporting of data was poor, resulting in much information being lost to this review. No data on mental state were possible to include. Data were reported in graphs with no variances. Adding beta-blockers to antipsychotic treatment seems generally acceptable (n=274, 8 RCTs, RR leaving study early at 12 weeks 1.62 CI 0.92 to 2.83). We found no difference in relapse rate between the two treatment groups (n=68, 2 RCTs, RR at 12 weeks 3.12 CI 0.34 to 28.36). There were few reported general adverse events (n=48, 1 RCT, RR at 12 weeks 5.42 CI 0.27 to 107.20). The most frequent specific adverse effect was hypotension or symptoms likely to be related to hypotension (n=274, 8 RCTs, RR at 12 weeks 1.63 CI 0.70 to 3.84).

Authors' conclusions

Existing evidence is limited and dated. Any possible benefit of adjunctive beta-blocker therapy is obscured by poor reporting within the studies. Important data on quality of life, satisfaction, healthy days, and cost are not available. Considering the number of people whose symptoms are only partially responsive to antipsychotic medication, well conducted and reported trials in this area could be justified.

摘要

背景

β阻斷劑在精神分裂症作為標準藥物治療的輔助

許多患有精神分裂症的人或類似的嚴重的精神疾患以普通抗精神病藥物治療沒有滿意的治療效果。在這種情況下,各種附加藥物被使用,其中β腎上腺素受體拮抗劑(β阻斷劑)是其中一種

目標

評價β阻斷劑作為輔助抗精神病藥物在精神分裂症或類似的嚴重的精神疾患的臨床效果

搜尋策略

從以下資料庫,在所有語言出版搜查:生物學文摘(1982 – 2000),Cochrane資料庫(第3期,2000年),Cochrane精神分裂症集團的註冊(2000 年11月),醫學文摘庫(1980 – 2000),LILACS(1982年 – 1996年),MEDLINE(1966 – 2000)和PsycLIT(1974年至2000年)。對入選文章的參考章節進行篩選

選擇標準

所有隨機對照試驗比較β阻斷劑與安慰劑作為一種輔助傳統抗精神病藥物對精神分裂症的效果

資料收集與分析

選定了研究,然後至少由兩個審查者獨立地提取數據。 用Peto 方法計算同質二分類數據的 Odds ratios(OR)及其95%可信區間(CI)。隨機效應模型被用於異構二分類數據。連續數據則以加權平均差異計算

主要結論

目前,審查包括五項研究數據不佳,且沒有證據顯示β阻斷劑作為一種輔助傳統的抗精神病藥物有效果

作者結論

目前,β阻斷劑在治療精神分裂症上不被建議。任何輔助β阻斷劑可能的效益,在入選的不佳的報告中顯得不顯著。現存的數據,β阻斷劑對精神分裂症作為抗精神病藥物的輔助藥物,應當被收集和重新分析,以便對本治療的效果做出有信心的結論或需要進一步試驗

翻譯人

本摘要由彰化基督教醫院廖慈凰翻譯

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌/p>

總結

在β阻斷劑是一組被用來作為除了‘標準’抗精神病藥物治療精神分裂症患者的藥物。目前,支持這種做法的證據非常有限

Résumé scientifique

Supplémentation en bêta-bloquants en plus du traitement médicamenteux standard dans la schizophrénie

Contexte

De nombreuses personnes atteintes de schizophrénie ou de troubles mentaux sévères de même nature ne répondent pas suffisamment bien au traitement antipsychotique classique. Dans ce cas, plusieurs médicaments complémentaires sont utilisés, parmi lesquels des antagonistes des récepteurs bêta-adrénergiques (bêta-bloquants).

Objectifs

Évaluer les effets cliniques des bêta-bloquants en tant que traitement complémentaire des médicaments antipsychotiques dans la schizophrénie ou d'autres troubles mentaux sévères de même nature.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre des essais du groupe Cochrane sur la schizophrénie (octobre 2009) et les références bibliographiques de toutes les études pertinentes afin d'identifier d'autres essais. Si nécessaire, nous avons également contacté les auteurs des essais afin d'obtenir des informations supplémentaires.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés comparant des bêta-bloquants à un placebo en complément des médicaments antipsychotiques conventionnels chez les patients schizophrènes.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par au moins deux évaluateurs de manière indépendante. Pour les données dichotomiques, les risques relatifs (RR) et leurs intervalles de confiance (IC) à 95 % ont été calculés sur la base de l'intention de traiter à partir d'un modèle à effets fixes. Lorsque des données continues ont été incluses, nous les avons analysées à l'aide de la différence moyenne pondérée (DMP) avec un intervalle de confiance à 95 % sur la base d'un modèle à effets fixes.

Résultats principaux

Dans cette mise à jour de 2010, quatre essais supplémentaires ont été identifiés, ce qui porte le nombre total d'études incluses à neuf (total n = 282, dont huit essais de court terme, d'une durée inférieure ou égale à 12 semaines). Dans l'ensemble, la consignation des données était médiocre et beaucoup d'informations n'ont pas pu être utilisées dans la revue. Aucune donnée relative à l'état mental n'a pu être incluse. Les données ont été rapportées dans des graphiques sans variances. L'ajout de bêta-bloquants au traitement antipsychotique semble généralement acceptable (n = 274, 8 ECR, RR d'arrêt prématuré à 12 semaines de 1,62, IC entre 0,92 et 2,83). Nous n'avons observé aucune différence entre les deux groupes de traitement en termes de taux de rechute (n = 68, 2 ECR, RR à 12 semaines de 3,12, IC entre 0,34 et 28,36). Peu d'événements indésirables généraux étaient rapportés (n = 48, 1 ECR, RR à 12 semaines de 5,42, IC entre 0,27 et 107,20). L'effet indésirable spécifique le plus fréquent était l'hypotension ou les symptômes susceptibles d'être liés à une hypotension (n = 274, 8 ECR, RR à 12 semaines de 1,63, IC entre 0,70 et 3,84).

Conclusions des auteurs

Les preuves existantes sont limitées et anciennes. Si le traitement complémentaire aux bêta-bloquants présente un effet bénéfique potentiel, les études sont trop mal documentées pour pouvoir l'identifier. Aucune donnée n'est disponible concernant des critères importants tels que la qualité de vie, la satisfaction, le nombre de jours en bonne santé et le coût. Étant donné le nombre d'individus dont les symptômes ne répondent que partiellement au traitement antipsychotique, des essais bien réalisés et documentés pourraient être justifiés dans ce domaine.

Plain language summary

Beta-blocker supplementation of standard drug treatment for people with schizophrenia

The beta-blockers are a group of drugs that have been used as an addition to 'standard' antipsychotic drugs to treat people with schizophrenia. At present there is very limited good evidence to support this practice.

Résumé simplifié

Supplémentation en bêta-bloquants en plus du traitement médicamenteux standard chez les patients schizophrènes

Les bêta-bloquants sont un groupe de médicaments utilisés en complément des médicaments antipsychotiques standard dans le traitement des patients schizophrènes. À l'heure actuelle, très peu de preuves solides soutiennent cette pratique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

எளியமொழிச் சுருக்கம்

வழக்கமான மருந்துடன் பீட்டா பிளாக்கர்ஸ் சேர்த்து மனச்சிதைவு நோய்க்கு (Schizophrenia) சிகிச்சை

மனச்சிதைவு நோய் (Schizophrenia) உடையவர்களுக்கு பொதுவாக பீட்டா பிளாக்கர்ஸ் தொகுதியை சேர்ந்த மருந்துகள் வழக்கமாக அளிக்கப்படும் மனக்குழப்ப நீக்கி மருந்துகளுடன் சேர்த்து வழங்கப்படுகிறது. இந்த சிகிச்சைமுறைக்கு ஆதரவு தரக்கூடிய சிறப்பான ஆதாரங்கள் தற்போது மிகவும் குறைந்த அளவில் மட்டுமே உள்ளன.

மொழிபெயர்ப்பு குறிப்புகள்

மொழிபெயர்ப்பு: சி.இ.பி.என்.அர் குழு

Ancillary