Get access

Prophylactic antibiotics for inhibiting preterm labour with intact membranes

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

The contribution of subclinical genital tract infection to the aetiology of preterm birth is gaining increasing recognition, but the role of prophylactic antibiotic treatment in the management of preterm labour is uncertain. Since rupture of the membranes is an important factor in the progression of preterm labour, it is important to see if the routine administration of antibiotics confers any benefit, prior to membrane rupture.

Objectives

To assess the effects of prophylactic antibiotics administered to women in preterm labour with intact membranes, on maternal and neonatal outcomes.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (May 2002), the Cochrane Controlled Trials Register (The Cochrane Library, Issue 1, 2002), MEDLINE (1965 to May 2002). Other sources included contacting recognised experts and cross referencing relevant material.

We updated the search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register on 30 April 2010 and added the results to the awaiting classification section of the review.

Selection criteria

Randomised trials which compared antibiotic treatment with placebo or no treatment for women in preterm labour (between 20 and 36 weeks' gestation) with intact membranes.

Data collection and analysis

Standard methods of the Cochrane Collaboration and the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group were used. Evaluation of methodological quality and trial data extraction were undertaken independently by the authors. Results are presented using relative risk for categorical data and weighted mean difference for continuous data.

Main results

This review has been updated (2002) to include data from the 'ORACLE II 2001' trial (six times larger than the previous 10 trials combined), which now dominates the results of this review. Meta-analysis of the 11 included trials (7428 women enrolled) shows a reduction in maternal infection with the use of prophylactic antibiotics (relative risk 0.74, 95% confidence interval 0.64 to 0.87) but fails to demonstrate a benefit or harm for any of the prespecified neonatal outcomes.

Authors' conclusions

This review fails to demonstrate a clear overall benefit from prophylactic antibiotic treatment for preterm labour with intact membranes on neonatal outcomes and raises concerns about increased neonatal mortality for those who received antibiotics. This treatment cannot therefore be currently recommended for routine practice. Further research may be justified (when sensitive markers for subclinical infection become available) in order to determine if there is a subgroup of women who could experience benefit from antibiotic treatment for preterm labour prior to membrane rupture, and to identify which antibiotic or combination of antibiotics is most effective.

[Note: The 17 citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

摘要

背景

在維持胎膜完整的前提下,用預防性抗生素來抑制早產

無臨床症狀的生殖道感染為導致早產的其中一個病因,已經越來越被肯定,但是預防性抗生素在處理早產的角色,還是不確定的。破水是早產持續進行中的一項重要的因素,所以在破水之前,例行性地給予抗生素是否可以帶來任何助益,就顯得很重要了

目標

在維持胎膜完整的前提下,評估對於提早產痛之婦女給予預防性抗生素時,對母體與新生兒的預後之影響

搜尋策略

我們搜尋了the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's specialised register of controlled trials(2002年五月)、the Cochrane Controlled Trials Register(The Cochrane Library,Issue 1,2002年)、MEDLINE(1965年到2002年五月)。其他的來源包括了向我們知道的專家聯繫,以及交叉文獻的相關資料

選擇標準

在維持胎膜完整的前提下,針對發生提早產痛的婦女(介於20到36周的孕期之間),這些隨機的試驗將抗生素療法與安慰劑或是不採取治療進行了比較

資料收集與分析

當中使用了the Cochrane Collaboration與the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group的標準方法。這些作者獨立進行了方法品質的評估,並擷取出試驗的資料。這些結果是以相對風險(RR)來表示類別資料,以加權平均差(WMD)來表示連續資料

主要結論

本篇回顧已經在2002年更新過,有涵蓋「ORACLE II 2001」試驗(比之前的10組試驗加起來還要大上6倍)中的資料,而這些資料目前已可主導本篇回顧的結果。包含了11組試驗(共納入了7428名婦女)的統合分析顯示,使用預防性抗生素減低母親感染的比例(相對風險0.74, 95% 信賴區間0.64 to 0.87),但是對於任何一種的新生兒預後,卻沒有提供優點或是危險

作者結論

本篇回顧顯示,在維持胎膜完整的前提之下,針對提早產痛之孕婦使用預防性抗生素,並不能改善新生兒的預後,並且可能會有提高新生兒死亡率的顧慮。因此,目前還不能將這樣的療法推薦在例行性的實務中使用。進一步的研究可能要再調整(當有靈敏的指標可以來偵測無臨床症狀的感染時),以用來決定是否存在有某種在破水前有提早產痛之婦女的次群組可以從抗生素療法中得到好處,並確認那一種抗生素或是那種抗生素的組合最有效

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

在維持胎膜完整的前提之下,針對太早有產痛的婦女,使用抗生素時並沒有明顯的優點。早產兒會有許多的併發症,而這些併發常常都會使得他們要住進新生兒加護病房。這些併發症之中,有些的情況非常嚴重,以致於會在早期的幾個星期中造成殘疾或是死亡的情形,而且有時候還會在往後的生命中造成殘疾。在子宮頸與子宮中所發生之沒有任何症狀的感染(低等級的感染),或許或引起分娩時的子宮收縮,而造成過早開始的分娩,並生下早產兒。理論上,抗生素可以阻止這樣的感染,並預防嬰兒過早出生。本篇試驗的回顧發現,在這樣的情況下給予這些母親抗生素,並不會帶來整體上的助益

Résumé

Antibioprophylaxie pour inhiber le travail prématuré à membranes intactes

Contexte

La contribution de l'infection asymptomatique de l'appareil génital à l'étiologie de l'accouchement prématuré est de plus en plus reconnue, mais le rôle de l'antibioprophylaxie dans la gestion du travail prématuré est incertain. Du fait que la rupture des membranes est un facteur important dans la progression du travail prématuré, il est important de voir si l'administration systématique d'antibiotiques apporte un bénéfice avant la rupture des membranes.

Objectifs

Évaluer les effets de l'antibioprophylaxie chez les femmes en travail prématuré à membranes intactes sur les critères de jugement maternels et néonatals.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (mai 2002), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, numéro 1, 2002), MEDLINE (de 1965 à mai 2002). Les autres sources ont consisté en la prise de contact avec des experts reconnus et le renvoi à des documents pertinents.

Nous avons mis à jour la recherche du registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 30 avril 2010 et avons ajouté les résultats à la section de classification en attente de la revue.

Critères de sélection

Les essais randomisés qui comparaient le traitement antibiotique au placebo ou à l'absence de traitement pour les femmes en travail prématuré (entre 20 et 36 semaines de gestation) à membranes intactes.

Recueil et analyse des données

Les méthodes standard de la Cochrane Collaboration et du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance ont été utilisées. L'évaluation de la qualité méthodologique et l'extraction des données ont été réalisées indépendamment par les auteurs. Les résultats sont présentés au moyen du risque relatif pour les données catégorielles et de la différence moyenne pondérée pour les données continues.

Résultats Principaux

Cette revue a été mise à jour (2002) afin d'inclure les données de l'essai « ORACLE II 2001 » (réalisé à une échelle six fois plus importante que les 10 essais précédents combinés), qui domine désormais les résultats de cette revue. La méta-analyse des 11 essais inclus (7 428 femmes) montre une réduction de l'infection maternelle avec l'utilisation d'antibiotiques prophylactiques (risque relatif 0,74, intervalle de confiance à 95 % 0,64 à 0,87), mais ne permet pas de démontrer un bénéfice ou un danger pour aucun des critères de jugement néonatals prédéfinis.

Conclusions des auteurs

Cette revue ne permet pas de démontrer un bénéfice global clair d'une antibioprophylaxie dans le cadre du travail prématuré à membranes intactes pour les critères de jugement néonatals et soulève des inquiétudes concernant une mortalité néonatale accrue chez les femmes ayant reçu des antibiotiques. Ce traitement ne peut donc pas être recommandé actuellement pour la pratique courante. Des recherches supplémentaires peuvent être justifiées (lorsque des marqueurs sensibles de l'infection asymptomatique seront disponibles) afin de déterminer s'il existe un sous-groupe de femmes qui pourraient bénéficier d'un traitement antibiotique en cas de travail prématuré avant la rupture des membranes et afin d'établir quel antibiotique ou quelle combinaison d'antibiotiques sont les plus efficaces.

[Remarque : Les 17 références dans la section de classification en attente de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

Plain language summary

Prophylactic antibiotics for inhibiting preterm labour with intact membranes

No clear benefit for the use of antibiotics for women going into labour too early with the membranes still intact.

Premature babies can have a range of complications which often require admission to a neonatal intensive care unit. Some of these complications are so severe that they result in disability or death in the early weeks, and sometimes disability later on in life. Infection without any symptoms (low grade infection) in the cervix and uterus may trigger labour contractions resulting in labour starting too soon and the birth of a premature baby. In theory, antibiotics could stop this infection and prevent the baby being born too early. The review of trials found no overall benefit for antibiotics given to the mother in this situation.

Résumé simplifié

Antibioprophylaxie pour inhiber le travail prématuré à membranes intactes

Antibioprophylaxie pour inhiber le travail prématuré à membranes intactes

L'utilisation d'antibiotiques pour les femmes commençant le travail trop tôt, alors que les membranes sont encore intactes, ne présente pas de bénéfice clair.

Les bébés prématurés peuvent présenter différentes complications qui nécessitent souvent leur admission dans une unité néonatale de soins intensifs. Certaines de ces complications sont si graves qu'elles peuvent entraîner un handicap ou le décès dans les premières semaines et parfois un handicap plus tard dans la vie. Une infection sans aucun symptôme (infection de faible grade) dans le col de l'utérus et l'utérus peut déclencher des contractions de travail conduisant à un démarrage trop précoce du travail et à la naissance d'un bébé prématuré. En théorie, les antibiotiques pourraient stopper cette infection et empêcher le bébé de naître trop tôt. La revue d'essais n'a découvert aucun bénéfice général pour les antibiotiques administrés à la mère dans cette situation.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 25th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary