Intervention Review

Cervical insemination versus intra-uterine insemination of donor sperm for subfertility

  1. Dagmar E. Besselink1,*,
  2. Cindy Farquhar2,
  3. Jan AM Kremer3,
  4. Jane Marjoribanks4,
  5. Paul A O'Brien5

Editorial Group: Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group

Published Online: 23 APR 2008

Assessed as up-to-date: 16 FEB 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD000317.pub3


How to Cite

Besselink DE, Farquhar C, Kremer JAM, Marjoribanks J, O'Brien PA. Cervical insemination versus intra-uterine insemination of donor sperm for subfertility. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 2. Art. No.: CD000317. DOI: 10.1002/14651858.CD000317.pub3.

Author Information

  1. 1

    Radboud University, Medicine, Nijmegen, Netherlands

  2. 2

    University of Auckland, Obstetrics and Gynaecology, Auckland, New Zealand

  3. 3

    Radboud University Nijmegen Medical Centre, Obstetrics & Gynaecology, Nijmegen, Netherlands

  4. 4

    Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group, Obstetrics and Gynaecology, Auckland, New Zealand

  5. 5

    London Community Healthcare, Westside Contraceptive Services, London, UK

*Dagmar E. Besselink, Medicine, Radboud University, Joh. Vijghstraat 3,, 6524 BN, Nijmegen, Netherlands. d.e.Besselink@student.ru.nl.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 APR 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Insemination with donor sperm is an option for couples for whom in vitro fertilisation (IVF) or intra-cytoplasmic sperm injection (ICSI) has been unsuccessful, couples with azoospermia and for single women or same sex couples.
Insemination of sperm can be done via cervical (CI) or intra-uterine (IUI) routes. IUI has been considered potentially more effective than CI as the sperm bypasses the cervical mucus and is deposited closer to the fallopian tubes. The cost and risks of IUI may be higher because of the need for sperm preparation and the introduction of foreign material into the uterus.
Donor sperm used for artificial insemination is mainly cryopreserved, due to concerns about HIV transmission. However, cycle fecundity is higher for fresh sperm. Insemination is often combined with ovulatory stimulation, with either clomiphene or gonadotrophin. There may be risks associated with these therapies, such as higher multiple pregnancy rates.

Objectives

To determine whether pregnancy outcomes are improved using intra-uterine insemination in comparison to cervical insemination in women undergoing artificial insemination with donor sperm.

Search methods

The following databases were searched: the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Specialised Register, CENTRAL (The Cochrane Library) , MEDLINE, EMBASE, CINAHL and the reference lists of articles retrieved.

Selection criteria

Randomised controlled trials comparing IUI with CI were included. Crossover studies were included if pre-crossover data was available.

Data collection and analysis

Study quality assessment and data extraction were carried out independently by two review authors (DB, JM). Authors of studies that potentially met the inclusion criteria were contacted, where possible if additional information was needed.

Main results

The search strategy found 232 articles. Fifteen studies potentially met the inclusion criteria. Four studies were included in this review. All the included studies used cryopreserved sperm in stimulated cycles. In two studies 134 women had gonadotrophin-stimulated cycles and in two studies 74 women had clomiphene-stimulated cycles. The evidence showed that IUI after 6 cycles significantly improved live birth rates (odds ratio (OR) 1.98, 95% confidence interval (CI) 1.02 to 3.86) and pregnancy rates (OR 3.37, 95% CI 1.90 to 5.96) in comparison to cervical insemination. There was no statistically significant evidence of an effect on multiple pregnancies (OR 2.19, 95% CI 0.79 to 6.07) or miscarriages (relative risk (RR) 3.92, 95% CI 0.85 to 17.96).

Authors' conclusions

The findings of this review support use of IUI rather than CI in stimulated cycles using cryopreserved sperm for donor insemination.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cervical insemination versus intra-uterine insemination of donor sperm for subfertility

Insemination of donor sperm is a fertility treatment for women who are unable to conceive with their partner or are single. There are two techniques of insemination; the sperm can be deposited either in the cervix or in the uterus. The purpose of this review is to determine whether pregnancy outcomes are improved using intra-uterine insemination (IUI) in comparison to cervical insemination (CI) in women undergoing insemination with donor sperm. Of the 232 studies found, four studies were included in this review. All of the included studies used cryopreserved sperm. In two studies women had gonadotrophin-stimulated cycles and in two studies women had clomiphene-stimulated cycles. The rates of live birth and pregnancy improved with IUI. Therefore, this review supports the use of IUI instead of CI for donor insemination.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Insémination intra-cervicale versus insémination intra-utérine avec sperme de donneur pour hypofertilité

Contexte

L'insémination avec sperme de donneur est une option pour les couples pour lesquels la fécondation in vitro (FIV) ou l'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (IICS) n'a pas fonctionné, les couples souffrant d'azoospermie et pour les femmes seules ou les couples de même sexe.
L'insémination de sperme peut se faire par voie intra-cervicale (IIC) ou intra-utérine (IIU). L'IIU a été considérée comme potentiellement plus efficace que l'IIC puisqu'elle permet au sperme de contourner la glaire cervicale et d'être déposé plus près des trompes de Fallope. Le coût et les risques de l'IIU peut être plus élevé en raison du besoin de préparation du sperme et de l'introduction d'un corps étranger dans l'utérus.
Le sperme de donneur utilisé pour l'insémination artificielle est en général cryoconservé, en raison de la crainte d'une transmission du VIH. La fécondité du cycle est toutefois plus élevée avec du sperme frais. L'insémination est souvent combinée à une stimulation ovulatoire, à l'aide de clomiphène ou de gonadotrophine. Ces thérapies peuvent être associées à certains risques, comme un taux plus élevé de grossesses multiples.

Objectifs

Déterminer si l'insémination intra-utérine améliore les résultats de grossesse par rapport à l'insémination intra-cervicale chez les femmes bénéficiant d'une insémination artificielle avec sperme de donneur.

Stratégie de recherche documentaire

Les bases de données suivantes ont été passées au crible : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et l'hypofertilité, CENTRAL (The Cochrane Library) , MEDLINE, EMBASE, CINAHL, ainsi que les références bibliographiques d'articles trouvés.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés ayant comparé l'IIU à l'IIC. Les études croisées ont été incluses si les données pré-croisement étaient disponibles.

Recueil et analyse des données

L’évaluation de la qualité des études et l’extraction des données ont été effectuées de façon indépendante par deux auteurs de la revue (DB, JM). Les auteurs des études susceptibles de satisfaire aux critères d'inclusion ont été contactés, dans la mesure du possible, quand des informations supplémentaires étaient nécessaires.

Résultats Principaux

La stratégie de recherche a permis de trouver 232 articles. Quinze études remplissaient potentiellement les critères d’inclusion. Quatre études ont été incluses dans cette revue. Toutes les études incluses avaient utilisé du sperme cryoconservé dans des cycles stimulés. Dans deux études, 134 femmes au total avaient eu leurs cycles stimulés à l'aide de gonadotrophine et dans les deux autres études, les cycles de 74 femmes avaient été stimulés au moyen de clomifène. Les résultats montraient que l'IIU après 6 cycles avait significativement amélioré les taux de naissances vivantes (rapport des cotes (RC) 1,98 ; intervalle de confiance (IC) à 95% 1,02 à 3,86) et les taux de grossesses (RC 3,37 ; IC à 95% 1,90 à 5,96) par rapport à l'insémination intra-cervicale. Il n'y avait pas de preuve statistiquement significative d'un effet sur ​​les grossesses multiples (RC 2,19 ; IC à 95% 0,79 à 6,07) ou les fausses couches (risque relatif (RR) 3,92 ; IC à 95% 0,85 à 17,96).

Conclusions des auteurs

Les résultats de cette revue étayent l'utilisation de l'IIU à la place de l'IIC dans les cycles stimulés utilisant du sperme cryoconservé pour insémination avec donneur.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Insémination intra-cervicale versus insémination intra-utérine avec sperme de donneur pour hypofertilité

Insémination intra-cervicale versus insémination intra-utérine avec sperme de donneur pour hypofertilité

L'insémination avec sperme de donneur est un traitement de fertilité pour les femmes qui ne peuvent pas concevoir avec leur partenaire ou sont célibataires. Il existe deux techniques d'insémination : le sperme peut être déposé soit au niveau du col de l'utérus soit dans l'utérus. L'objectif de cette revue est de déterminer si l'insémination intra-utérine (IIU) améliore les résultats de grossesse par rapport à l'insémination intra-cervicale (IIC) chez les femmes bénéficiant d'une insémination avec sperme de donneur. Des 232 études trouvées, quatre ont été incluses dans cette revue. Toutes les études incluses avaient utilisé du sperme cryoconservé. Les cycles des femmes étaient stimulés dans deux études à l'aide de gonadotrophine et dans les deux autres études au moyen de clomifène. Les taux de naissances vivantes et de grossesses avaient été améliorés par l'IIU. Cette revue étaye donc l'utilisation de l'IIU à la place de l'IIC pour l'insémination avec donneur.

Notes de traduction

Cette revue a été retirée parce qu'elle a été publiée il y a plus de deux ans et qu'une mise à jour n'a pas encore été soumise.

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;