Intervention Review

Intra-uterine insemination for male subfertility

  1. Alexandra Bensdorp1,*,
  2. Ben J Cohlen2,
  3. Maas Jan Heineman3,
  4. Patrick Vanderkerchove4

Editorial Group: Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group

Published Online: 17 OCT 2007

Assessed as up-to-date: 22 AUG 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD000360.pub4


How to Cite

Bensdorp A, Cohlen BJ, Heineman MJ, Vanderkerchove P. Intra-uterine insemination for male subfertility. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 4. Art. No.: CD000360. DOI: 10.1002/14651858.CD000360.pub4.

Author Information

  1. 1

    Medisch Centrum Alkmaar, O&G, Alkmaar, Netherlands

  2. 2

    Isala Clinics, Location Sophia, Department of Obstetrics & Gynaecology, Zwolle, Netherlands

  3. 3

    University of Amsterdam, Department of Obstetrics & Gynaecology Academic Medical Centre, Amsterdam, Netherlands

  4. 4

    Walsgrave Hospital, Department of Obstetrics and Gynaecology, Coventry, UK

*Alexandra Bensdorp, O&G, Medisch Centrum Alkmaar, Wilhelminalaan 12, Alkmaar, 1815 JD, Netherlands. abensdorp@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 OCT 2007

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Intra-uterine insemination (IUI) is one of the most frequently used fertility treatments for couples with male subfertility. Its use, especially when combined with ovarian hyperstimulation (OH) has been subject of discussion. Although the treatment itself is less invasive and expensive than others, its efficacy has not been proven. Furthermore, the adverse effects of OH such as ovarian hyperstimulation syndrome (OHSS ) and multiple pregnancy are a concern.

Objectives

The aim of this review was to determine whether for couples with male subfertility, IUI improves the live birth rates or ongoing pregnancy rates compared with timed intercourse (TI), with or without OH.

Search methods

We searched the Cochrane Menstrual and Disorders Subfertility Group Trials Special Register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (the Cochrane Library, 2006, issue 3), MEDLINE (1966 to May 2006), EMBASE (1980 to May 2006), SCIsearch and the reference lists of articles. We hand searched abstracts of the American Society for Reproductive Medicine, the European Society for Human Reproduction and Embryology. Authors of identified articles were contacted for unpublished data.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCT's) with at least one of the following comparisons were included:
1) IUI versus TI or expectant management both in natural cycles
2) IUI versus TI both in cycles with OH
3) IUI in natural cycles versus TI + OH
4) IUI + OH versus TI in natural cycles
5) IUI in natural cycles versus IUI + OH

Couples with abnormal sperm parameters only were included.

Data collection and analysis

Two co-reviewers independently performed quality assessment and data extraction. Where possible data were pooled, and a meta-analysis was performed. Sensitivity and subgroup analyses were carried out where possible and appropriate.

Main results

Three trials of parallel design, and five trials of cross-over design with pre-cross-over data were included in the meta-analysis.Three compared IUI with TI both in stimulated cycles.The remaining four of these studies compared IUI versus IUI + OH . Three studies reported on our main outcome of interest live birth rate per couple.
For the comparison IUI versus TI both in natural cycles no evidence of difference between the probabilities of pregnancy rates per woman after IUI compared with TI was found (Peto OR 5.3, 95% CI 0.42 to 67). No statistically significant of difference between pregnancy rates (PR) per couple for IUI + OH versus IUI could be found (Peto OR 1.47, 95% CI 0.92 to 2.37). For the comparison IUI versus TI both in stimulated cycles there was no evidence of statistically significant difference in pregnancy rates per couple either (Peto OR 1.67, 95% CI 0.83 to 3.37). There were insufficient data available for adverse outcomes such as OHSS, multiple pregnancy, miscarriage rate and ectopic pregnancy to perform a statistical analysis. For the other two comparisons no RCT's were found which reported pregnancy rates per couple. A further 10 studies which included one of the comparisons of interests were found. Since these studies reported pregnancy rates per cycle only these data could not be included in the meta-analysis.

Authors' conclusions

There was insufficient evidence of effectiveness to recommend or advise against IUI with or without OH above TI, or vice versa. Large, high quality randomised controlled trials, comparing IUI with or without OH with pregnancy rate per couple as the main outcome of interest are lacking. There is a need for such trials since firm conclusions cannot be drawn yet.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Intra-uterine insemination for male subfertility

Intra-uterine insemination (IUI) is one of the most frequently used fertility treatments for couples with male subfertility. In IUI the male's sperm is prepared and placed in the uterus. Thus the sperm is close to the conception site. IUI can be performed with or without ovarian stimulation (OH). In an OH cycle women receive drugs to stimulate the ovaries to increase the number of available eggs. The main adverse effects of these drugs are multiple pregnancy and overstimulation syndrome. The aim of this review is to determine whether for couples with male subfertility, IUI improves the live birth rates or ongoing pregnancy rates compared with timed intercourse (TI), with or without OH. The review found no evidence of effectiveness of either treatment. There were few trials which supplied data with our main outcome of interest; live birth rate per couple. Large, high quality properly randomised studies are needed to draw a firm conclusion.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Insémination intra-utérine dans les cas d'hypofertilité masculine

Contexte

L'insémination intra-utérine (IIU) est un des traitements contre la stérilité les plus fréquemment utilisés pour les couples présentant une hypofertilité masculine. Son utilisation, en particulier lorsqu'elle est combinée à une hyperstimulation ovarienne (HO), a fait l'objet de débats. Bien que le traitement lui-même soit moins invasif et coûteux que les autres, son efficacité n'a pas été prouvée. En outre, les effets indésirables de l'HO, tels que le syndrome d'hyperstimulation ovarienne (SHO) et la grossesse multiple, posent un problème.

Objectifs

L'objectif de cette revue est de déterminer si, chez les couples à hypofertilité masculine, l'IIU améliore les taux de naissances vivantes ou les taux de grossesse en cours par rapport au rapport sexuel opportun (RSO), avec ou sans HO.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et l'hypofertilité, le registre central Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library 2006, numéro 3), MEDLINE (de 1966 à mai 2006), EMBASE (de 1980 à mai 2009), SCIsearch et les références bibliographiques d'articles. Nous avons recherché manuellement dans les résumés de l'American Society for Reproductive Medicine et de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d'Embryologie. Les auteurs d'articles identifiés ont été contactés afin d'obtenir des informations non publiées.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) réalisant au moins l'une des comparaisons suivantes :
1) IUI versus RSO ou absence d'intervention, tous deux dans des cycles naturels
2) IIU versus RSO, tous deux dans les cycles avec HO
3) IIU dans des cycles naturels versus RSO + HO
4) IIU + HO versus RSO dans des cycles naturels
5) IIU dans des cycles naturels versus IIU + HO

N'ont été inclus que des couples ayant des paramètres spermatiques anormaux.

Recueil et analyse des données

Deux co-auteurs de la revue ont, de manière indépendante, évalué la qualité des essais et extrait les données. Lorsque cela était possible, les données ont été regroupées et une méta-analyse a été réalisée. Des analyses de sensibilité et en sous-groupe ont été réalisées lorsque cela était possible et approprié.

Résultats Principaux

Nous avons inclus dans la méta-analyse trois essais de conception parallèle et cinq essais de conception croisée présentant les données pré-croisement. Trois avaient comparé l'IIU aux RSO, tous deux dans des cycles stimulés. Les quatre dernières de ces études avaient comparé l'IIU à l'IIU + HO. Trois études avaient rendu compte de notre principal critère de résultat, le taux de naissances vivantes par couple.
Pour la comparaison IIU versus RSO, tous deux dans des cycles naturels, aucune preuve de différence entre les probabilités de taux de grossesses par femme après IIU ou après RSO n'a été trouvée (RC de Peto 5,3 ; IC à 95% 0,42 à 67). Aucune différence statistiquement significative entre les taux de grossesses (TG) par couple pour l'IIU + HO par rapport à l'IIU n'a pu être trouvée (RC de Peto 1,47 ; IC à 95% 0,92 à 2,37). Pour la comparaison IIU versus RSO, tous deux dans des cycles stimulés, il n'y avait pas non plus de signe d'une différence statistiquement significative dans les taux de grossesses par couple (RC de Peto 1,67 ; IC à 95% 0,83 à 3,37). Il n'y avait pas suffisamment de données disponibles concernant les effets indésirables tels que le SHO, la grossesse multiple, les fausses couches et la grossesse extra-utérine pour effectuer une analyse statistique. Pour les deux autres comparaisons, aucun ECR n'a été trouvé qui ait rendu compte des taux de grossesses par couple. Dix autres études incluant une des comparaisons ciblées ont été trouvées. Étant donné que ces études n'avaient rapporté que les taux de grossesses par cycle, ces données n'ont pas pu être incluses dans la méta-analyse.

Conclusions des auteurs

Les données d'efficacité ne permettent pas de recommander ou déconseiller l'IIU, avec ou sans HO, plutôt que le RSO, ou vice versa. On manque de vastes essais contrôlés randomisés de bonne qualité comparant l'IIU avec ou sans HO et ayant comme principal critère de résultat le taux de grossesses par couple. On a besoin de tels essais car on ne peut pas pour le moment tirer de conclusions définitives.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Insémination intra-utérine dans les cas d'hypofertilité masculine

Insémination intra-utérine dans les cas d'hypofertilité masculine

L'insémination intra-utérine (IIU) est un des traitements contre la stérilité les plus fréquemment utilisés pour les couples présentant une hypofertilité masculine. Dans l'IIU, le sperme du mâle est préparé et placé dans l'utérus. Le sperme est ainsi proche du site de conception. Une IIU peut être réalisée avec ou sans stimulation ovarienne (HO). Dans un cycle de HO, la femme reçoit des médicaments pour stimuler les ovaires à accroitre le nombre d'ovules disponibles. Les principaux effets indésirables de ces médicaments sont la grossesse multiple et le syndrome d'hyperstimulation. L'objectif de cette revue est de déterminer si, chez les couples à hypofertilité masculine, l'IIU améliore les taux de naissances vivantes ou les taux de grossesse en cours par rapport au rapport sexuel opportun (RSO), avec ou sans HO. La revue n'a trouvé de preuve d'efficacité pour aucun des deux traitements. Quelques essais avaient fourni des données concernant notre principal critère de résultat, le taux de naissances vivantes par couple. De vastes études de bonne qualité et correctement randomisées seront nécessaires pour parvenir à une conclusion solide.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

針對男性生育力低下之人工受精

研究背景

人工受精(Intrauterine insemination;IUI)是針對具有男性生育力低下情形之夫妻所最常使用之生育治療。其用途已受到諸多討論,特別是在結合卵巢超促排卵(ovarian hyperstimulation;OH)之情形下。儘管該治療本身之侵略性較其他治療為低且較為便宜,其功效尚未獲得證實。同時,OH之不良作用亦令人擔憂,諸如,卵巢過度刺激症候群(ovarian hyperstimulation syndrome;OHSS)及多胎妊娠。

研究目的

本回顧之目的係判定,針對具有男性生育力低下情形之夫妻而言,相較於配合排卵時間行房(timed intercourse;TI), IUI是否可改善活產率及懷孕率,包括在有或無OH之情形下。

检索方法

我們搜尋 Cochrane Menstrual以及Disorders Subfertility Group Trials Special Register、Cochrane Central Register of Controlled Trials (Cochrane Library, 2006, issue 3)、MEDLINE (1966年–2006年5月)、EMBASE (1980年–2006年5月)、SCIsearch以及文章的參考資料清單。作者並以人工的方式搜尋American Society for Reproductive Medicine、European Society for Human Reproduction以及Embryology的摘要,並聯絡所找到的研究的作者以取得未公開數據。

纳入标准

茲收錄至少具有下列比較之一的隨機對照試驗(Randomised controlled trials;RCT's): 1) IUI相對於TI或期待療法,兩者皆於天然週期中進行; 2) IUI相對於TI,兩者皆於OH週期中進行; 3) 天然週期中之IUI相對於TI + OH;4) IUI + OH相對於天然週期中之TI;5)天然週期中之IUI相對於IUI + OH。僅收錄具有異常精液參數之夫妻。

数据收集与分析

由2位回顧作者獨立進行品質評估及數據摘錄。在可能時集合數據並進行整合分析。在可能及適當時進行敏感性分析及次組分析。

主要结果

整合分析共收錄3項平行設計之試驗以及5項交叉設計並具有交叉處理前數據之試驗。其中3項試驗係比較IUI與TI,兩者皆在排卵刺激週期中進行。其餘4項此等研究則係比較IUI與IUI + OH。其中3項提出了我們主要關注結果之報告,亦即每對夫妻之活產率。就皆在天然循環中進行之IUI相對於TI的比較而言,並未發現任何證據顯示IUI相較於TI具有每名婦女懷孕率之差異(Peto OR 5.3, 95% CI 0.42 to 67)。亦未發現IUI + OH相對於IUI具有每對夫妻懷孕率(pregnancy rates;PR)之統計顯著差異(Peto OR 1.47, 95% CI 0.92 − 2.37)。就皆在排卵刺激週期中進行之IUI相對於TI的比較而言,亦無證據顯示其具有每對夫妻懷孕率之統計顯著差異(Peto OR 1.67, 95% CI 0.83 − 3.37)。並無足夠數據可對不良結果進行統計分析,諸如,OHSS、多胎妊娠、流產率、及異位妊娠。就另外兩種比較而言,並未發現任何報告每對夫妻懷孕率之RCT。茲尚發現另外10項研究,其包括該等目標比較之一。但由於此等研究僅報告每個週期之懷孕率,此等數據無法收錄於整合分析中。

作者结论

咸不具有足夠之有效性證據,無法建議或反對在有或無OH之情形下進行IUI優於TI,反之亦然。目前依舊缺乏針對有或無OH情形下之IUI進行比較,並以每對夫妻之懷孕率作為主要結果的大型高品質隨機對照試驗。茲需進行此種試驗,因尚無法做出確切結論。

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

針對男性生育力低下之人工受精

針對男性生育力低下之人工受精。人工受精(Intrauterine insemination;IUI)是針對具有男性生育力低下情形之夫妻所最常使用之生育治療。在IUI中,其係將男性之精子製備出來,再將其置於子宮之中。如此可使精子接近受孕位置。IUI可在有或無卵巢超促排卵(ovarian hyperstimulation;OH)之情形下進行。在OH週期中,婦女會接受藥物刺激卵巢,以增加可用之卵的數目。此等藥物之主要不良作用為多胎妊娠及卵巢過度刺激症候群。本回顧之目的係判定,針對具有男性生育力低下情形之夫妻而言,相較於配合排卵時間行房(timed intercourse;TI),IUI是否可改善活產率或繼續懷孕率,包括在有或無OH之情形下。本回顧並未發現任何證據,支持其中任一治療之有效性。僅有極少數之試驗提供了我們主要關注結果之數據,亦即每對夫妻之活產率。茲仍需要經適當隨機分派之大型高品質研究,以取得確切之結論。

翻译注解