This is not the most recent version of the article. View current version (4 FEB 2015)

Intervention Review

Inositol for respiratory distress syndrome in preterm infants

  1. Alexandra Howlett1,*,
  2. Arne Ohlsson2,
  3. Nishad Plakkal3

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 14 MAR 2012

Assessed as up-to-date: 1 NOV 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD000366.pub2


How to Cite

Howlett A, Ohlsson A, Plakkal N. Inositol for respiratory distress syndrome in preterm infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 3. Art. No.: CD000366. DOI: 10.1002/14651858.CD000366.pub2.

Author Information

  1. 1

    Foothills Medical Centre, Department of Pediatrics, Division of Neonatology, Calgary, Alberta, Canada

  2. 2

    University of Toronto, Departments of Paediatrics, Obstetrics and Gynaecology and Health Policy, Management and Evaluation, Toronto, Ontario, Canada

  3. 3

    University of Calgary, Neonatal Perinatal Medicine, Calgary, Alberta, Canada

*Alexandra Howlett, Department of Pediatrics, Division of Neonatology, Foothills Medical Centre, 1403 29th Street NW, Room C-211, Calgary, Alberta, T2N 2T9, Canada. alixe.howlett@albertahealthservices.ca.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 14 MAR 2012

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (04 FEB 2015)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Inositol is an essential nutrient required by human cells in culture for growth and survival. Inositol promotes maturation of several components of surfactant and may play a critical role in fetal and early neonatal life.

Objectives

To assess the effectiveness/safety of supplementary inositol in preterm infants with respiratory distress syndrome (RDS) in reducing adverse neonatal outcomes.

Search methods

The Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, Clinicaltrials.gov and Controlled-trials.com were searched in May, 2011. The reference lists of identified randomized controlled trials (RCTs), personal files and Web of Science were searched.

Selection criteria

All RCTs of inositol supplementation to preterm infants with a control group that received a placebo or no intervention were included. Outcomes of interest were neonatal death, infant death, bronchopulmonary dysplasia (BPD), retinopathy of prematurity (ROP), intraventricular hemorrhage (IVH), necrotizing enterocolitis (NEC), and sepsis.

Data collection and analysis

Data on neonatal outcomes were abstracted independently by the three review authors and any discrepancy was resolved through consensus. Outcomes were reported as relative risk (RR), risk difference (RD) and number needed to treat to benefit (NNT).

Main results

Four published and one ongoing randomized controlled trials were identified. Study quality varied and interim analyses had occurred in all trial that provided data for the outcomes. Neonatal death was found to be significantly reduced [three trials, 355 neonates, typical RR 0.53 (95% CI 0.31 to 0.91); RD -0.09 (95% CI -0.17 to -0.03); NNT 11 (95% CI 6 to 33). Infant deaths were reduced [three trials, 355 infants, typical RR 0.55 (95% CI 0.40 to 0.77); RD -0.18 (95% CI -0.27 to -0.08); NNT 6 (95% CI 4 to 13). ROP, stage ≥ 3 was significantly reduced [two trials, 262 infants, typical RR 0.09 (95% CI 0.01 to 0.67); typical RD -0.08 (95% CI -0.13 to -0.03); NNT 13 (95% CI 8 to 33)]. IVH grade > II was significantly decreased [three trials, 355 infants typical RR 0.53 (95% CI 0.31 to 0.90; typical RD -0.09 (95% CI -0.16 to -0.02); NNT 11 (95% CI 6 to 50). Neither sepsis nor NEC differed significantly between groups. One ongoing pharmacokinetics study of inositol in preterm infants was identified.

Authors' conclusions

Inositol supplementation results in statistically significant and clinically important reductions in important short-term adverse neonatal outcomes. A multicenter randomized controlled trial of appropriate size is justified to confirm these findings.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Supplementing preterm babies who have respiratory distress with the nutrient inositol may reduce death and disability

Inositol is an essential nutrient for cells, with high concentrations in breast milk (particularly in the breast milk of mothers whose babies have been born early). A drop in inositol levels in babies with respiratory distress syndrome (RDS) can be a sign that their illness will be a severe one. The review found that the initial evidence regarding inositol supplementation in preterm babies with RDS is promising. Supplementation lowered rates of death, bleeding in the brain, and with an important reduction in eye problems as well. Inositol did not have serious adverse effects. Further research is warranted to confirm these preliminary findings. Such research is currently ongoing in the USA.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'inositol en cas de syndrome de détresse respiratoire chez les nouveau-nés prématurés

Contexte

L'inositol est un nutriment essentiel aux cellules humaines en culture permettant leur croissance et leur survie. Il favorise la maturation de plusieurs composants du surfactant et peut jouer un rôle déterminant dans la vie fœtale et néonatale.

Objectifs

Évaluer l'efficacité/tolérance de la supplémentation en inositol de nouveau-nés prématurés atteints du syndrome de détresse respiratoire (SDR) pour la diminution du nombre de résultats néonataux indésirables.

Stratégie de recherche documentaire

En mai 2011, nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, Clinicaltrials.gov et Controlled-trials.com. Les listes de références des essais contrôlés randomisés (ECR) identifiés, les fichiers personnels et Web of Science ont également fait l'objet de recherches.

Critères de sélection

Tous les ECR concernant la supplémentation en inositol de nouveau-nés prématurés comparés à un groupe témoin traité par placebo ou l'absence d'intervention étaient inclus. Les critères de jugements intéressants étaient la mortalité néonatale, la mortalité infantile, la dysplasie broncho-pulmonaire (DBP), la rétinopathie du prématuré (RDP), l'hémorragie intraventriculaire (HIV), l'entérocolite nécrosante (ECN) et le sepsis.

Recueil et analyse des données

Trois auteurs de la revue ont indépendamment extrait les données relatives aux résultats néonataux et toute divergence a été résolue par consensus. Les résultats ont été rapportés sous la forme de risques relatifs (RR), de différences de risques (DR) et de nombres de sujets à traiter (NST) pour observer un bénéfice du traitement.

Résultats Principaux

Quatre essais contrôlés randomisés publiés et un ECR en cours ont été identifiés. La qualité méthodologique des études variait et des analyses intermédiaires ont été effectuées dans tous les essais ayant fourni des données pour les résultats. La mortalité néonatale avait significativement diminué [trois essais, 355 nouveau-nés, RR typique 0,53 (IC à 95 % 0,31 à 0,91) ; DR - 0,09 (IC à 95 % - 0,17 à - 0,03) ; NST 11 (IC à 95 % 6 à 33)]. La mortalité infantile avait diminué [trois essais, 355 nouveau-nés, RR typique 0,55 (IC à 95 % 0,40 à 0,77) ; DR - 0,18 (IC à 95 % - 0,27 à - 0,08) ; NST 6 (IC à 95 % 4 à 13)]. La RDP, grade ≥ 3, avait significativement diminué [deux essais, 262 nouveau-nés, RR typique 0,09 (IC à 95 % 0,01 à 0,67) ; DR typique - 0,08 (IC à 95 % - 0,13 à - 0,03) ; NST 13 (IC à 95 % 8 à 33)]. L'HIV, grade > II, avait significativement diminué [trois essais, 355 nouveau-nés, RR typique 0,53 (IC à 95 % 0,31 à 0,90) ; DR typique - 0,09 (IC à 95 % - 0,16 à - 0,02) ; NST 11 (IC à 95 % 6 à 50)]. Ni le sepsis, ni l'ECN ne différait de façon significative entre les groupes. Une étude pharmacocinétique en cours concernant l'administration d'inositol à des nouveau-nés prématurés a été identifiée.

Conclusions des auteurs

La supplémentation en inositol entraîne des diminutions statistiquement significatives et cliniquement notables des résultats néonataux secondaires importants à court terme. Un essai contrôlé randomisé multicentrique de taille adéquate devra être réalisé pour confirmer ces découvertes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'inositol en cas de syndrome de détresse respiratoire chez les nouveau-nés prématurés

La supplémentation en inositol (élément nutritif) de nouveau-nés prématurés souffrant de détresse respiratoire peut réduire la mortalité et l'invalidité.

L'inositol est un nutriment essentiel pour les cellules, en concentrations élevées dans le lait maternel (plus particulièrement le lait maternel des mères de bébés prématurés). Une baisse significative des niveaux d'inositol chez les bébés atteints du syndrome de détresse respiratoire (SDR) peut être un élément indiquant la gravité de la maladie. Cette revue a découvert que les preuves initiales concernant la supplémentation en inositol de nouveau-nés prématurés atteints du SDR sont encourageantes. La supplémentation diminuait les taux de mortalité et d'hémorragies cérébrales, ainsi que les problèmes oculaires de façon plus notable. L'inositol ne présentait aucun effet indésirable grave. D'autres recherches devront être réalisées pour confirmer ces découvertes préliminaires. Ces recherches sont actuellement en cours aux États-Unis.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français