Intervention Review

Kinesthetic stimulation for preventing apnea in preterm infants

  1. David A Osborn1,*,
  2. David J Henderson-Smart2

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 22 APR 2002

Assessed as up-to-date: 20 OCT 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD000373


How to Cite

Osborn DA, Henderson-Smart DJ. Kinesthetic stimulation for preventing apnea in preterm infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2002, Issue 2. Art. No.: CD000373. DOI: 10.1002/14651858.CD000373.

Author Information

  1. 1

    Royal Prince Alfred Hospital, RPA Newborn Care, Camperdown, New South Wales, Australia

  2. 2

    Queen Elizabeth II Research Institute, NSW Centre for Perinatal Health Services Research, Sydney, NSW, Australia

*David A Osborn, RPA Newborn Care, Royal Prince Alfred Hospital, Missenden Road, Camperdown, New South Wales, 2050, Australia. david.osborn@email.cs.nsw.gov.au.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 22 APR 2002

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Recurrent apnea is common in preterm infants, particularly at very early gestational ages. These episodes of loss of effective breathing can lead to hypoxemia and bradycardia, which may be severe enough to require resuscitation including use of positive pressure ventilation or other treatments. Physical stimulation is often used to restart breathing and it is possible that repeated stimulation, such as with an oscillating mattress (kinesthetic stimulation), might prevent apnea and its consequences.

Objectives

To determine the effect of prophylactic kinesthetic stimulation on apnea and bradycardia and use of intermittent positive pressure ventilation (IPPV) in preterm infants at risk for apnea?

Search methods

The standard search strategy of the Cochrane Neonatal Review Group was used. This included searches of the Oxford Database of Perinatal trials, Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, Issue 4, 2009), MEDLINE (1966 to October 2009), EMBASE, CINAHL (1982 to October 2009), previous reviews including cross references, abstracts, conferences and symposia proceedings, expert informants, journal hand searching mainly in the English language.

Selection criteria

All trials in preterm infants at risk of developing clinical apnea which utilized random or quasi-random allocation to treatment with an oscillating mattress (or other forms of repetitive kinesthetic stimulation) or control, were eligible.

Data collection and analysis

Standard methods of the Cochrane Collaboration and its Neonatal Review Group were used with separate evaluation of trial quality and data extraction by each author and synthesis of the data using relative risk.

Main results

Three trials enrolling a total of 154 babies were included in this review. There was no evidence of effect on short-term outcomes (apnea /bradycardia, IVH, use of IPPV, sleep/wake cycles and neurological status at discharge) or long-term outcomes (in one trial - growth and development to one year).

Authors' conclusions

Implications for practice. Prophylactic use of kinesthetic stimulation cannot be recommended to reduce apnea/bradycardia in preterm infants.

Implications for research. There are currently no clear research questions regarding prophylactic use of kinesthetic stimulation to prevent apnea in preterm infants.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Kinesthetic stimulation for preventing apnea in preterm infants

Lying preterm babies on oscillating mattresses has not been shown to help prevent apnea. Physical stimulation arouses babies experiencing apnea (episodes where breathing stops), and babies still in utero are naturally stimulated by their mothers' movements. Thus, it has been thought that keeping the baby moving might prevent apnea and promote growth and development. Oscillating (moving) mattresses have sometimes been used for babies born too early (preterm) who are at risk of apnea. However, the review found that this has not been shown to be effective.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Stimulation kinesthésique pour la prévention de l'apnée chez les nouveau-nés prématurés

Contexte

L'apnée récurrente est courante chez les nouveau-nés prématurés, en particulier à un très jeune âge gestationnel. Ces épisodes de perte d'efficacité respiratoire peuvent entraîner une hypoxémie et une bradycardie, qui peuvent être suffisamment sévères pour exiger une réanimation et le recours à une ventilation en pression positive ou à d'autres traitements. Une stimulation physique est souvent utilisée pour réactiver la respiration, et il est possible qu'une stimulation répétée, notamment à l'aide d'un matelas basculant (stimulation kinesthésique), puisse permettre de prévenir l'apnée et ses conséquences.

Objectifs

Déterminer les effets de la stimulation kinesthésique prophylactique sur l'apnée et la bradycardie ainsi que le recours à la ventilation en pression positive intermittente (VPPI) chez les nouveau-nés prématurés présentant un risque d'apnée.

Stratégie de recherche documentaire

La stratégie de recherche documentaire standard du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie a été utilisée. Des recherches ont été effectuées dans l'Oxford Database of Perinatal Trials, le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 4, 2009), MEDLINE (1966 à octobre 2009), EMBASE, CINAHL (1982 à octobre 2009), ainsi que les revues précédentes, y compris les références croisées, les résumés et les actes de congrès et de symposium. Des experts ont également été contactés et des recherches manuelles ont été effectuées dans des revues médicales, principalement de langue anglaise.

Critères de sélection

Tous les essais randomisés ou quasi-randomisés portant sur des nouveau-nés prématurés risquant de développer une apnée clinique et faisant l'objet d'une intervention utilisant un matelas basculant (ou d'autres formes de stimulation kinesthésique répétitive) ou d'une intervention témoin, étaient éligibles.

Recueil et analyse des données

Les méthodes standard de la Collaboration Cochrane et de son groupe de revue sur la néonatologie ont été utilisées. L'évaluation de la qualité des essais et l'extraction des données ont été effectuées séparément par chaque auteur, et les données ont été synthétisées à l'aide du risque relatif.

Résultats Principaux

Trois essais recrutant un total de 154 bébés ont été inclus dans cette revue. Aucune preuve d'effet n'était observée concernant les critères de jugement à court terme (apnée/bradycardie, HIV, recours à la VPPI, cycles de sommeil/éveil et statut neurologique à la sortie de l'hôpital) ou à long terme (dans un essai - croissance et développement jusqu'à l'âge d'un an).

Conclusions des auteurs

Implications pour la pratique. L'utilisation prophylactique de la stimulation kinesthésique ne peut pas être recommandée pour réduire l'apnée/bradycardie chez les nouveau-nés prématurés.

Implications pour la recherche. À l'heure actuelle, il n'existe pas de question de recherche claire concernant l'utilisation prophylactique de la stimulation kinesthésique pour prévenir l'apnée chez les nouveau-nés prématurés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Stimulation kinesthésique pour la prévention de l'apnée chez les nouveau-nés prématurés

Stimulation kinesthésique pour la prévention de l'apnée chez les nouveau-nés prématurés

Il n'a pas été démontré que le fait d'allonger les bébés prématurés sur un matelas basculant permettait de prévenir l'apnée. La stimulation physique éveille les bébés qui souffrent d'apnée (épisodes d'interruption de la respiration), et les bébés in utero sont naturellement stimulés par les mouvements de leur mère. Il a donc été avancé que le fait de maintenir le bébé en mouvement pourrait permettre de prévenir l'apnée et de stimuler la croissance et le développement. Des matelas basculants (en mouvement) sont parfois utilisés chez les bébés nés trop tôt (prématurés) qui présentent un risque d'apnée. Néanmoins, cette revue a observé que leur efficacité n'était pas démontrée.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

動覺刺激於早產兒呼吸暫停之預防

反覆性呼吸暫停是早產兒常見的問題,特別是懷孕週數極小的早產兒,此現象可能造成低血氧與心搏過緩,甚至需要使用正壓呼吸或其他形式的急救。肢體的刺激常被用來引發早產兒自發呼吸,也因此利用震動床墊提供動覺刺激或許可以預防呼吸暫停和其後遺症。

目標

本研究針對較易發生呼吸暫停的早產兒,探討是否使用動覺刺激能顯著降低呼吸暫停、心搏過緩與使用間歇性正壓呼吸的需要。

搜尋策略

文獻搜尋依照Cochrane Neonatal Review Group的標準搜尋策略,包括Oxford Database of Perinatal trials、Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, Issue 4, 2009) 、MEDLINE (1966October 2009) 、EMBASE、CINAHL (1982October 2009) ,以及各評論性文章 (包括交互參照、摘要、會議與研討會紀錄、專家意見、以及逐一查詢的英文期刊) 。

選擇標準

所有運用隨機或半隨機方式將早產兒分成震動床墊 (或其他形式的反覆動覺刺激) 治療組及控制組以研究其呼吸暫停狀況的論文皆選入。

資料收集與分析

本文採用Cochrane Collaboration與Neonatal Review Group的標準搜尋策略,由各作者評估研究品質並提取資料,最後結果以相對風險 (relative risk) 呈現。

主要結論

此評論共搜尋到三篇研究共包含154個嬰兒,結果顯示動覺刺激對於短期預後 (呼吸暫停/心搏過緩、腦室內出血、間歇正壓換氣之使用、睡眠/清醒週期及出院時的神經學發展) 或長期預後 (一年後的生長發育狀況僅一篇研究提及) 皆無顯著影響。

作者結論

臨床意義:不建議預防性使用動覺刺激來降低早產兒呼吸暫停/心搏過緩的發生。研究意義:關於使用動覺刺激來預防早產兒呼吸暫停,目前並沒有確切研究方面的問題。

翻譯人

本摘要由馬偕醫院宋季純翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

沒有證據顯示將早產兒安置於震動床墊上有助於預防呼吸暫停。已知觸覺刺激確實可喚醒正處於呼吸暫停的嬰兒,包括胎兒也是自然地受母體的動作刺激,衍生出保持嬰兒晃動或許可預防呼吸暫停、促進生長發育的想法。雖然目前震動床墊有時會被用於具高呼吸暫停風險的極度早產兒,但是此回顧發現這種做法並不具效果。