Oral calorie supplements for cystic fibrosis

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Poor nutrition occurs frequently in people with cystic fibrosis (CF) and is associated with other adverse outcomes. Oral calorie supplements are used to increase total daily calorie intake and improve weight gain. However, they are expensive and there are concerns they may reduce the amount of food eaten and not improve overall energy intake.

Objectives

To establish whether in people with CF, oral calorie supplements: increase daily calorie intake; and improve overall nutritional intake, nutritional indices, lung function, survival and quality of life. To assess adverse effects associated with using these supplements.

Search methods

We searched the Cochrane CF Trials Register comprising references from comprehensive electronic database searches, handsearches of relevant journals and abstract books of conference proceedings. We contacted companies marketing oral calorie supplements.

Last search: 19 July 2012.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials comparing use of oral calorie supplements for at least one month to increase calorie intake with no specific intervention or additional nutritional advice in people with CF.

Data collection and analysis

We independently selected the included trials, assessed risk of bias and extracted data. We contacted the authors of included trials and obtained additional information for two trials.

Main results

We identified 21 trials and included three, reporting results from 131 participants. There were no significant differences between people receiving supplements or dietary advice alone for change in weight, height, body mass index, z score or other indices of nutrition or growth. Changes in weight (kg) at three, six and twelve months respectively were: MD 0.32 (95% CI -0.09 to 0.72); MD 0.47 (95% CI -0.07 to 1.02 ); and MD 0.16 (-0.68 to 1.00). Total calorie intake was greater in people taking supplements at 12 months, MD 265.70 (95% CI 42.94 to 488.46). There were no significant differences between the groups for anthropometric measures of body composition, lung function, gastrointestinal adverse effects or activity levels.

Authors' conclusions

Oral calorie supplements do not confer any additional benefit in the nutritional management of moderately malnourished children with CF over and above the use of dietary advice and monitoring alone. While nutritional supplements may be used, they should not be regarded as essential. Further randomised controlled trials are needed to establish the role of short-term oral protein energy supplements in people with CF and acute weight loss and also for the long-term nutritional management of adults with CF or advanced lung disease, or both.

Résumé

Suppléments caloriques oraux dans la mucoviscidose

Contexte

Une mauvaise alimentation est courante chez les personnes atteintes de mucoviscidose et liée à d'autres résultats indésirables. Les suppléments caloriques oraux permettent d'augmenter les apports quotidiens totaux en calories et facilitent la prise de poids. Toutefois, leurs prix sont élevés et le fait qu'ils pourraient limiter la quantité d'aliments consommés sans améliorer les apports énergétiques totaux est source d'inquiétudes.

Objectifs

Déterminer si chez les personnes atteintes de mucoviscidose, les suppléments caloriques oraux : augmentent les apports quotidiens en calories et améliorent les apports nutritionnels globaux, les indices nutritionnels, la fonction pulmonaire, la survie et la qualité de vie. Évaluer les effets indésirables liés à l'administration de ces suppléments.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose qui contient des références bibliographiques identifiées lors de recherches exhaustives dans des bases de données électroniques, ainsi que des recherches manuelles dans des journaux et des résumés d'actes de conférence pertinents. Nous avons contacté les laboratoires pharmaceutiques commercialisant ces suppléments caloriques oraux.

Date des dernières recherches : 19 juillet 2012.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés comparant l'administration de suppléments caloriques oraux, pendant une durée d'au moins un mois afin d'augmenter les apports caloriques, à l'absence d'intervention spécifique ou à des conseils nutritionnels complémentaires chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

Recueil et analyse des données

Nous avons indépendamment sélectionné les essais inclus, évalué les risques de biais et extrait des données. Nous avons contacté les auteurs des essais inclus et obtenu des informations supplémentaires concernant deux essais.

Résultats Principaux

Nous avons identifié 21 essais et inclus trois d'entre eux signalant des résultats issus de 131 participants. Il n'y avait aucune différence significative entre les personnes prenant des suppléments ou suivant uniquement des conseils diététiques au niveau d'un changement de poids, de taille, de l'indice de masse corporelle, du score Z ou d'autres indices de nutrition ou de croissance. Les changements de poids (kg) à trois, six et douze mois indiquaient respectivement : DM 0,32 (IC à 95 % - 0,09 à 0,72) ; DM 0,47 (IC à 95 % - 0,07 à 1,02) et DM 0,16 (- 0,68 à 1,00). Les apports totaux en calories étaient supérieurs chez les personnes prenant des suppléments à 12 mois, DM 265,70 (IC à 95 % 42,94 à 488,46). Il n'y avait aucune différence significative entre les groupes concernant les mesures anthropométriques de la composition corporelle, de la fonction pulmonaire, des effets indésirables gastro-intestinaux ou des niveaux d'activité.

Conclusions des auteurs

Les suppléments caloriques oraux ne fournissent aucun effet bénéfique supplémentaire concernant la prise en charge nutritionnelle d'enfants atteints de mucoviscidose et souffrant de malnutrition modérée outre les conseils diététiques et la surveillance utilisés seuls. Bien que le recours à des suppléments nutritionnels soit possible, ils ne doivent pas être considérés comme étant essentiels. D'autres essais contrôlés randomisés devront être réalisés afin de déterminer le rôle des suppléments énergétiques protéiques oraux à court terme chez les personnes atteintes de mucoviscidose et présentant une perte de poids aiguë, mais aussi pour la prise en charge nutritionnelle à long terme des adultes atteints de mucoviscidose et/ou d'une maladie pulmonaire avancée.

Plain language summary

Use of oral supplements to increase calorie intake in people with cystic fibrosis

Cystic fibrosis affects many organs, including the digestive system. It can lead to food not being absorbed as it should be and so to growth problems. Children with cystic fibrosis need more energy than children without cystic fibrosis, but often have reduced appetites. Poor diet has been linked to poor outcomes in cystic fibrosis. Therefore, calorie-fortified milks or juices are often added to the diets of children with cystic fibrosis to increase total daily calorie intake and improve weight gain. However, they are expensive and may reduce the amount of food eaten and without improving total energy intake. This review includes three randomised controlled trials with a total of 131 people. Two of the trials included only children. At 12 months the people taking supplements consumed significantly more calories than the people receiving dietary advice alone, but this outcome was only reported in one trial. There were no significant differences between people receiving supplements or dietary advice alone for any nutritional or growth measurements. This was also true for measures of body composition, lung function, adverse effects on the digestive system or people's levels of activity. Advice and monitoring appear to be enough to manage the diet of moderately malnourished children. Randomised controlled trials should look into the use of calorie supplements for acute weight loss or long-term care for adults with cystic fibrosis.

Résumé simplifié

Suppléments caloriques oraux dans la mucoviscidose

Administration de suppléments oraux pour augmenter les apports caloriques des personnes atteintes de mucoviscidose

La mucoviscidose affecte de nombreux organes, y compris le système digestif. Elle peut empêcher l'absorption normale des aliments et provoquer des troubles de la croissance. Les enfants atteints de mucoviscidose ont besoin de plus d'énergie que les enfants en bonne santé, mais ils ont souvent un faible appétit. Une mauvaise alimentation est liée à des résultats insuffisants de la mucoviscidose. Par conséquent, le lait ou les jus de fruits riches en calories sont généralement ajoutés à l'alimentation des enfants atteints de mucoviscidose afin d'augmenter leurs apports quotidiens totaux en calories et faciliter la prise de poids. Toutefois, leurs prix sont élevés et peuvent limiter la quantité d'aliments consommés sans améliorer les apports énergétiques totaux. La présente revue se compose de trois essais contrôlés randomisés totalisant 131 personnes. Deux des essais n'incluaient que des enfants. À 12 mois, les personnes prenant des suppléments consommaient significativement plus de calories que celles bénéficiant uniquement de conseils diététiques, mais ce critère de jugement n'était signalé que dans un seul essai. Il n'y avait aucune différence significative entre les personnes prenant des suppléments ou suivant uniquement des conseils diététiques au niveau des mesures nutritionnelles ou de croissance. Il en était de même pour les mesures de la composition corporelle, de la fonction pulmonaire, des effets indésirables sur le système digestif ou des niveaux d'activité des personnes. Des conseils et une surveillance semblent suffire pour prendre en charge le régime alimentaire d'enfants souffrant de malnutrition modérée. Des essais contrôlés randomisés devraient examiner l'administration de suppléments caloriques dans les cas de perte pondérale aiguë ou lors de soins à long terme pour des adultes atteints de mucoviscidose.

Notes de traduction

Consultez la revue Cochrane suivante qui examine l'efficacité de cette intervention chez les enfants souffrant d'une maladie chronique ;Poustie VJ, Smyth RL, Watling RM. Supplémentation calorique protéique orale chez les enfants souffrant d'une maladie chronique. Cochrane Database of Systematic Reviews 1999, numéro 3. Art. N° : CD001914. DOI : 10.1002/14651858.CD001914.

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd November, 2012
Traduction financée par: Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Ancillary