Intervention Review

Antenatal education for self-diagnosis of the onset of active labour at term

  1. Leeanne Lauzon1,
  2. Ellen D Hodnett2

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 26 OCT 1998

Assessed as up-to-date: 23 OCT 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD000935


How to Cite

Lauzon L, Hodnett ED. Antenatal education for self-diagnosis of the onset of active labour at term. Cochrane Database of Systematic Reviews 1998, Issue 4. Art. No.: CD000935. DOI: 10.1002/14651858.CD000935.

Author Information

  1. 1

    IWK Health Centre, Family and Newborn Unit, Halifax, Nova Scotia, Canada

  2. 2

    University of Toronto, Lawrence S. Bloomberg Faculty of Nursing, Toronto, Ontario, Canada

*Frances J Kellie, Cochrane Pregnancy and Childbirth Group, Department of Women's and Children's Health, The University of Liverpool, First Floor, Liverpool Women's NHS Foundation Trust, Crown Street, Liverpool, L8 7SS, UK. f.kellie@liverpool.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 26 OCT 1998

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

A specific program designed to teach women to recognise active labour may be beneficial through potentially decreasing the incidence of early admission to hospital, increasing women's confidence, feelings of control and empowerment, and decreasing their anxiety.

Objectives

The objective of this review was to assess the effects of teaching pregnant women specific criteria for self-diagnosis of active labour onset in term pregnancy.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (October 2007). We updated this search on 30 November 2012 and added the results to the awaiting classification section of the review.

Selection criteria

Randomised trials comparing a structured antenatal education intervention for the identification of symptoms for self-diagnosis of active labour with usual care.

Data collection and analysis

Trial quality was assessed.

Main results

One study involving 245 women was included. Method of randomisation was unclear and 15% of the sample was lost to follow up in this trial. A specific antenatal education program was associated with a reduction in the mean number of visits to the labour suite before the onset of labour (weighted mean difference -0.29, 95% confidence interval -0.47 to -0.11). It is unclear whether this resulted in fewer women being sent home because they were not in labour.

Authors' conclusions

There is not enough evidence to evaluate the use of a specific set of criteria for self-diagnosis of active labour.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antenatal education for self-diagnosis of the onset of active labour at term

Not enough evidence to prove the benefit of a specific set of criteria to self-diagnose active labour.

Sometimes it is difficult to tell when active labour has begun. A false diagnosis can mean multiple visits to the hospital, frustration and discomfort for the mother, decreased confidence in caregivers and additional financial burdens. Antenatal education of women has been developed to increase their confidence and decrease their anxiety. Providing a specific set of criteria to women may be an effective way of helping them recognise the onset of active labour. The review of trials found there was not enough evidence to show whether specific criteria are more beneficial than general guidelines in helping women determine their stage of labour.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'éducation prénatale pour l'auto-diagnostic du début du travail actif à terme

Contexte

Un programme spécifique conçu pour enseigner aux femmes comment reconnaître le travail actif pourrait être bénéfique : moins d'admissions précoces à l'hôpital, plus grande confiance des femmes, sentiments de contrôle et de responsabilisation, et moindre anxiété.

Objectifs

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets de l'enseignement aux femmes enceintes de critères spécifiques pour l'auto-diagnostic du début du travail actif dans la grossesse à terme.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (octobre 2007). Nous avons mis à jour cette recherche le 30 novembre 2012.

Critères de sélection

Des essais randomisés comparant aux soins habituels une intervention structurée d'éducation prénatale à l'identification de symptômes pour l'auto-diagnostic du travail actif.

Recueil et analyse des données

La qualité des essais a été évaluée.

Résultats Principaux

Un essai portant sur 245 femmes a été inclus. La méthode de randomisation n'était pas claire et le suivi avait été perdu pour 15 % des effectifs de cet essai. Un programme spécifique d'éducation prénatale était associé à une réduction du nombre moyen de visites en salle de travail avant le début du travail (différence moyenne pondérée -0,29 ; intervalle de confiance à 95 % -0,47 à -0,11). On ne sait pas si cela s'était traduit par un moindre nombre de femmes renvoyées chez elles parce que n'étant pas en travail.

Conclusions des auteurs

On manque de données pour évaluer l'utilisation d'un ensemble précis de critères d'auto-diagnostic du travail actif.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'éducation prénatale pour l'auto-diagnostic du début du travail actif à terme

L'éducation prénatale pour l'auto-diagnostic du début du travail actif à terme

On manque de données probantes quant au bénéfice d'un ensemble précis de critères d'auto-diagnostic du travail actif.

Il est parfois difficile de dire quand le travail actif a commencé. Un faux diagnostic peut impliquer de multiples visites à l'hôpital, de la frustration et de l'inconfort pour la mère, une baisse de la confiance dans le personnel soignant et des coûts financiers supplémentaires. L'éducation prénatale des femmes a été développée afin d'accroître leur confiance et diminuer leur anxiété. Fournir aux femmes un ensemble précis de critères pourrait être un moyen efficace de les aider à reconnaître le début du travail actif. La revue d'essais cliniques a montré que les données ne permettaient pas de prouver que des critères spécifiques soient meilleurs que les directives générales pour aider les femmes à déterminer leur stade de travail.

Notes de traduction

Cette revue sera mise à jour suite à un nouveau protocole (en préparation) qui combinera la revue déjà publiée par Lauzon 2001 avec cette revue-ci, afin d'inclure toutes les interventions d'évaluation du travail et de soins destinées à retarder l'admission à l'hôpital. Lorsque la revue faisant suite au nouveau protocole sera publiée, la présente revue sera retirée de la publication.

Traduit par: French Cochrane Centre 25th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français