Intervention Review

Symphysis-fundal height measurement in pregnancy

  1. James P Neilson*

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 26 JAN 1998

Assessed as up-to-date: 12 AUG 2002

DOI: 10.1002/14651858.CD000944


How to Cite

Neilson JP. Symphysis-fundal height measurement in pregnancy. Cochrane Database of Systematic Reviews 1998, Issue 1. Art. No.: CD000944. DOI: 10.1002/14651858.CD000944.

Author Information

  1. The University of Liverpool, School of Reproductive and Developmental Medicine, Division of Perinatal and Reproductive Medicine, Liverpool, UK

*James P Neilson, School of Reproductive and Developmental Medicine, Division of Perinatal and Reproductive Medicine, The University of Liverpool, First Floor, Liverpool Women's NHS Foundation Trust, Crown Street, Liverpool, L8 7SS, UK. jneilson@liverpool.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 26 JAN 1998

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

In many settings, symphysis-fundal height measurement has replaced clinical assessment of fetal size by abdominal palpation because the latter has been reported to perform poorly.

Objectives

The objective of this review was to assess the effects of routine use of symphysis-fundal height measurements (tape measurement of the distance from the pubic symphysis to the uterine fundus) during antenatal care on pregnancy outcome.

Search methods

Comprehensive electronic search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group trials register (August 2002).

Selection criteria

Acceptably controlled trials comparing symphysis-fundal height measurement with assessment by abdominal palpation alone.

Data collection and analysis

One reviewer assessed trial quality and extracted data.

Main results

One trial involving 1639 women was included. No obvious differences were detected in any of the outcomes measured.

Authors' conclusions

There is not enough evidence to evaluate the use of symphysis-fundal height measurements during antenatal care.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Symphysis-fundal height measurement in pregnancy

Too little evidence to show whether measuring the height of the pregnant belly at antenatal visits leads to better outcomes.

Many pregnant women have the distance from the lowest part of their uterus (womb) (near the pubic bone) to the highest part of their uterus measured with a tape measure (symphysis fundal height). Their caregiver may also feel and gently press the outside of the woman's pregnant uterus (abdominal palpation). This is to check the baby's size and position, the quantity of fluid around the baby and to diagnose multiple pregnancy. The review found that there is too little evidence to show whether symphysis fundal height measurement during pregnancy is more beneficial than abdominal palpation. Further research is needed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Mesure de la hauteur utérine pendant la grossesse

Contexte

Dans de nombreux contextes, la mesure la hauteur utérine a remplacé l'évaluation clinique de la taille du fœtus par palpation abdominale, car il a été rapporté que cette dernière donnait de mauvais résultats.

Objectifs

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets sur l'issue de la grossesse de l'utilisation en routine de la mesure de la hauteur utérine (mesure par mètre ruban de la distance entre la symphyse pubienne et le fond utérin) dans le cadre du suivi prénatal.

Stratégie de recherche documentaire

Recherche électronique exhaustive dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (août 2002).

Critères de sélection

Des essais contrôlés de manière acceptable comparant la mesure de la hauteur utérine à l'évaluation par la seule palpation abdominale.

Recueil et analyse des données

Un auteur a évalué la qualité des essais et extrait les données.

Résultats Principaux

Un essai portant sur 1 639 femmes a été inclus. Aucune différence notable n'a été détectée pour aucun des critères de jugement mesurés.

Conclusions des auteurs

Il n'y a pas suffisamment de données pour pouvoir évaluer l'utilisation de la mesure de la hauteur utérine dans le suivi prénatal.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Mesure de la hauteur utérine pendant la grossesse

Mesure de la hauteur utérine pendant la grossesse

On dispose de trop peu de données pour établir si la mesure de la hauteur du ventre de la femme enceinte lors des visites prénatales conduit à de meilleurs résultats.

On mesure souvent chez la femme enceinte la distance entre le bas de son utérus (près de l'os pubien) et le sommet de celui-ci au moyen d'un mètre ruban (hauteur utérine). La personne soignante peut aussi tâter et presser doucement de l'extérieur sur l'utérus de la femme enceinte (palpation de l'abdomen). Ceci afin de vérifier la taille et la position du bébé et la quantité de liquide enveloppant le bébé, mais aussi afin de diagnostiquer une grossesse multiple. La revue a conclu qu'il y avait trop peu de données pour établir si la mesure de la hauteur utérine pendant la grossesse est plus bénéfique que la palpation abdominale. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Notes de traduction

Un nouveau protocole est actuellement en cours de préparation par une nouvelle équipe de revue pour mettre à jour la revue « Mesure de la hauteur utérine pendant la grossesse ». Le titre du nouveau protocole sera « Mesure de la hauteur utérine (HU) durant la grossesse pour la détection de la croissance fœtale anormale ».

Traduit par: French Cochrane Centre 25th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français