Intervention Review

Newer atypical antipsychotic medication versus clozapine for schizophrenia

  1. Arja Tuunainen1,*,
  2. Kristian Wahlbeck2

Editorial Group: Cochrane Schizophrenia Group

Published Online: 24 APR 2000

Assessed as up-to-date: 20 FEB 2000

DOI: 10.1002/14651858.CD000966


How to Cite

Tuunainen A, Wahlbeck K. Newer atypical antipsychotic medication versus clozapine for schizophrenia. Cochrane Database of Systematic Reviews 2000, Issue 2. Art. No.: CD000966. DOI: 10.1002/14651858.CD000966.

Author Information

  1. 1

    University of Helsinki, Department of Psychiatry, Hus, Finland

  2. 2

    THL National Institute for Health and Welfare, Department of Mental Health and Substance Abuse Services, Helsinki, Finland

*Arja Tuunainen, Department of Psychiatry, University of Helsinki, Lapinlahdentie, P.O.Box 320, Hus, FIN 00029, Finland. arja.tuunainen@helsinki.fi.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 24 APR 2000

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Clozapine is an atypical antipsychotic drug, which is claimed to have superior efficacy and to cause fewer movement disorders. However, clozapine carries a significant risk of serious blood disorders. Newer atypical antipsychotics are safer alternatives that might share the benefits of clozapine. It is thus of interest to compare the effectiveness of newer atypical antipsychotics with the effectiveness of clozapine.

Objectives

To evaluate the clinical effects of newer atypical antipsychotic drugs in comparison to clozapine for schizophrenia.

Search methods

Publications in all languages were searched from the following databases: Biological Abstracts/BIOSIS (1980-1999), The Cochrane Schizophrenia Group's Register of Trials (1998), The Cochrane Library CENTRAL Register (Issue 4, 1999), EMBASE (1980-1998), MEDLINE (1966-1999), LILACS/CD-ROM (1998), and PsycLIT/PsycINFO (1974-1999). Trials were also sought from recent conference proceedings and reference lists of included papers. Authors of recent trials and the manufacturers of clozapine, iloperidone, olanzapine, quetiapine, remoxipride, risperidone, sertindole, ziprasidone and zotepine were contacted.

Selection criteria

All randomised controlled trials comparing clozapine with newer atypical antipsychotic drugs were included by independent assessment by two reviewers.

Data collection and analysis

Data were extracted independently by two reviewers. Relative risks (RR) and 95% confidence intervals (CI) of homogenous dichotomous data were calculated. A random effects model was used for heterogeneous dichotomous data. Where possible the number needed to treat (NNT) statistic with 95%CI were also calculated. Weighted or standardised means were calculated for continuous data. Due to the small number of included studies, sensitivity analyses or funnel plot statistics were not undertaken for this version of the review.

Main results

The current review includes eight studies (22 papers), of which three studies are 4-6 weeks in duration and only one study is of more than 12 weeks' duration.

Newer atypical drugs seemed to be broadly similar to clozapine using a clinical global index or trialists' definitions of improvement, but this result was obtained from a relatively small number of studies. Due to the small number of studies and patients, wide confidence intervals were seen when their effectiveness as measured by symptom rating scales was compared. Social functioning was better in patients on newer atypical medication (risperidone) than in those on clozapine, but this finding is based on a single underpowered trial and has to be interpreted with caution.

Clozapine and newer atypical drugs showed their adverse effect profile to be dissimilar: while clozapine produced more fatigue, hypersalivation, nausea, and orthostatic dizziness, new atypical drugs, with the exception of olanzapine, produced more extrapyramidal symptoms.

The impact of these drugs and their effects on patients' day-to-day quality of life, service use, hospital admission, and pharmacoeconomics was not measured.

Authors' conclusions

The equal effectiveness and tolerability of new atypical drugs in comparison with clozapine is not yet demonstrated. Lack of statistical power to determine the comparative efficacy and effectiveness of newer atypical drugs makes it difficult to judge whether newer drugs are more effective, less effective or equivalent. Trials of sufficient power, with longer duration, measuring clinically important outcomes, are needed to assess the true comparative clinical effectiveness, tolerability and cost effectiveness of newer drugs in relation to clozapine.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Newer atypical antipsychotic medication versus clozapine for schizophrenia

Synopsis pending.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Traitement antipsychotique atypique récent versus clozapine dans la schizophrénie

Contexte

La clozapine est un médicament antipsychotique atypique considéré comme plus efficace et associé à moins de troubles du mouvement. La clozapine entraîne cependant un risque significatif de troubles sanguins graves. Des antipsychotiques atypiques plus récents constituent une alternative plus sûre et pourraient conférer les mêmes effets bénéfiques que la clozapine. Il est donc intéressant de comparer l'efficacité de ces antipsychotiques atypiques plus récents à celle de la clozapine.

Objectifs

Évaluer les effets cliniques des médicaments antipsychotiques atypiques plus récents par rapport à la clozapine dans la schizophrénie.

Stratégie de recherche documentaire

Des publications dans toutes les langues ont été recherchées dans les bases de données suivantes : Biological Abstracts/BIOSIS (1980-1999), le registre des essais du groupe Cochrane sur la schizophrénie (1998), le registre CENTRAL de la Bibliothèque Cochrane (numéro 4, 1999), EMBASE (1980-1998), MEDLINE (1966-1999), LILACS/CD-ROM (1998) et PsycLIT/PsycINFO (1974-1999). Des essais ont également été recherchés dans les actes de congrès récents et les références bibliographiques des articles inclus. Les auteurs d'essais récents et les fabricants de clozapine, ilopéridone, olanzapine, quétiapine, rémoxipride, rispéridone, sertindole, ziprasidone et zotépine ont été contactés.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés comparant de la clozapine à des médicaments antipsychotiques atypiques plus récents ont été inclus suite à une évaluation indépendante par deux évaluateurs.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par deux évaluateurs de manière indépendante. Les risques relatifs (RR) et les intervalles de confiance (IC) à 95 % ont été calculés pour les données dichotomiques homogènes. Un modèle à effets aléatoires a été utilisé pour les données dichotomiques hétérogènes. Dans la mesure du possible, les statistiques du nombre de sujets à traiter (NST) avec un IC à 95 % ont également été calculées. Les moyennes pondérées ou standardisées ont été calculées pour les données continues. Compte tenu du nombre limité d'études incluses, les analyses de sensibilité et les statistiques du graphique en entonnoir n'ont pas été utilisées dans cette version de la revue.

Résultats Principaux

La présente revue inclut huit études (22 articles), dont trois études d'une durée de 4 à 6 semaines et une seule étude d'une durée de plus de 12 semaines.

Les médicaments atypiques plus récents semblaient généralement comparables à la clozapine sur un index clinique global ou sur la base de l'amélioration telle que définie par les investigateurs, mais ce résultat était issu d'un nombre d'études relativement limité. Compte tenu du nombre limité d'études et de l'effectif réduit, des intervalles de confiance larges étaient obtenus lorsque leur efficacité, telle que mesurée sur des échelles d'évaluation des symptômes, était comparée. Le fonctionnement social était supérieur chez les patients recevant un médicament atypique plus récent (rispéridone) par rapport aux patients sous clozapine, mais cette conclusion provient d'un seul essai de puissance statistique insuffisante et doit être interprété avec prudence.

La clozapine et les médicaments atypiques plus récents présentent des profils d'effets indésirables différents : la clozapine produisait davantage de fatigue, d'hypersalivation, de nausées et d'étourdissements orthostatiques, tandis que les nouveaux médicaments atypiques, à l'exception de l'olanzapine, produisaient plus de symptômes extrapyramidaux.

L'impact de ces médicaments et leurs effets sur la qualité de vie quotidienne des patients, l'utilisation des services, les hospitalisations et la pharmacoéconomie n'étaient pas mesurés.

Conclusions des auteurs

À ce jour, l'équivalence entre ces nouveaux médicaments atypiques et la clozapine en termes d'efficacité et de tolérabilité n'est pas démontrée. Sachant que la puissance statistique était insuffisante pour déterminer l'efficacité comparative potentielle et réelle de ces médicaments atypiques plus récents, il est difficile d'établir s'ils sont plus efficaces, moins efficaces ou aussi efficaces. Des essais présentant une puissance statistique suffisante, une durée supérieure et mesurant des critères de jugement cliniquement importants sont nécessaires afin d'évaluer l'efficacité clinique, la tolérabilité et la rentabilité comparatives de ces médicaments plus récents par rapport à la clozapine.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Traitement antipsychotique atypique récent versus clozapine dans la schizophrénie

Traitement antipsychotique atypique récent versus clozapine dans la schizophrénie

Résumé en attente.

Notes de traduction

Évaluation interne par les pairs du groupe Cochrane sur la schizophrénie finalisée (voir Module).
Évaluation externe par les pairs programmée.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

新型非典型抗精神病藥物和clozapine治療精神分裂症的比較

clozapine是一種非典型抗精神病藥物,此種藥物聲稱有較好的療效和引起較少的動作障礙,但是clozapine 有顯著嚴重血液疾病的風險。新型非典型抗精神病藥物可能是有相當助益較安全的替代療法。因此有興趣比較clozapine和新型非典型抗精神病藥物的有效性

目標

評估clozapine和新型非典型抗精神病藥物對精神分裂的臨床效益

搜尋策略

搜尋下列資料庫中所有語文的出版資料:Cochrane Library CENTRAL Register (Issue 4, 1999)、EMBASE (1980 – 1998)、MEDLINE (1966 – 1999)、LILACS/CDROM (1998)、和PsycLIT/PsycINFO (1974 – 1999)。由最近會議資料和文獻清單中納入的文獻尋找其他試驗。連絡最近試驗的作者和clozapine、 iloperidone、olanzapine、 quetiapine、remoxipride、risperidone、sertindole、ziprasidone、zotepine 製造廠商

選擇標準

兩位審閱者獨立評估所有納入的隨機對照試驗比較 clozapine和新型非典型抗精神病藥物

資料收集與分析

兩個審閱者獨立擷取資料。計算同質二元資料的相對危險(RR)和95%信賴區間(CI)。異質二元資料採用隨機效果模式。若資料允許則計算益需數(NNT)和95%信賴區間(CI)。計算連續資料的標準和加權平均。因為納入試驗的數目少,這個版本的回顧沒有進行敏感度測試或漏斗散佈圖分析

主要結論

目前的回顧納入8個研究(22 篇文獻), 其中三個研究觀察4 – 6 週,只有一個研究觀察超過12週. 以臨床整體指標或試驗定義的進步來評估, 新非典型藥物似乎在很多方面與clozapine 表現相當,但此結果來自相對少數的研究. 因研究和病人數目太少,比較症狀評分時只能得到很大的信賴區間。新非典型藥物(risperidone)與clozapine相比,使用前者的病人其社會功能較佳, 但是此結果來自一個檢力不足的試驗,應小心解讀。 Clozapine 和新非典型藥物有不同的副作用: clozapine 組較多疲勞、唾液分泌過多、噁心和體位性眩暈;除了olanzapine之外的新非典型藥物則有較多錐體外徑副作用。沒有評估藥物衝擊,對病人日常生活品質的影響、使用醫療服務、住院和藥物經濟學

作者結論

尚未確定新非典型藥物和clozapine的療效和耐受度相當。缺乏統計檢力無法比較新非典型藥物的療效和效益, 所以很難評估新藥是否比較有效。需要足夠的檢力和較長的觀察期,測量臨床重要結果的試驗來比較clozapine和新藥的臨床效益、耐受性和經濟效益

翻譯人

本摘要由成功大學附設醫院尹子真翻譯

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

摘要待補