Get access

Piracetam for dementia or cognitive impairment

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Leon Flicker,

    Corresponding author
    1. University of Western Australia, Western Australian Centre for Health & Ageing - WACHA, Perth, Western Australia, Australia
    • Leon Flicker, Western Australian Centre for Health & Ageing - WACHA, University of Western Australia, Royal Perth Hospital, Box X2213, Perth, Western Australia, 6847, Australia. leonflic@cyllene.uwa.edu.au.

    Search for more papers by this author
  • John Grimley Evans

    1. University of Oxford, Division of Clinical Geratology, Nuffield Department of Clinical Medicine, Oxford, UK
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Piracetam is a drug that may enhance memory and other intellectual functions, but its usefulness in treating dementia is uncertain. It is, however, commonly prescribed for cognitive impairment and dementia in several countries of continental Europe.

Objectives

To determine the clinical efficacy of piracetam for features of dementia (classified into the major subtypes: vascular, Alzheimer's disease or mixed vascular and Alzheimer's disease, or unclassified dementia) or cognitive impairment not fulfilling diagnostic criteria for dementia.

Search methods

We searched ALOIS - the Cochrane Dementia and Cognitive Improvement Group’s Specialized Register on 4 December 2011 using the terms: piracetam, nootropic, "2-Oxo-1-pyrrolidine", Lucetam, Nootropil, Breinox. We identified another review by employees and consultants of the manufacturing company, UCB Pharma (Waegemans 2002) which included data from unpublished studies not made available to Cochrane review authors.

Selection criteria

All unconfounded, randomized, double-blind trials in which treatment with piracetam was administered for more than a day and compared with placebo in people with dementia of Alzheimer type, vascular dementia, or mixed vascular and Alzheimer's disease, or unclassified dementia, or cognitive impairment not fulfilling diagnostic criteria for dementia.

Data collection and analysis

Two review authors independently extracted data from studies fulfilling the inclusion criteria. We used Intention-to-treat analysis where feasible and pooled studies if appropriate. We planned to perform sensitivity analyses to determine if studies performing poorly on quality criteria affected results. The pharmaceutical company marketing piracetam did not release the results of several unpublished trials.

Main results

There were 24 included studies with 11959 participants in total. Many studies were of cross-over design and first-phase data were unavailable, or could not be extracted. Global impression of change (GIC) was the only outcome for which pooling of data was possible, involving only four studies. There was evidence of heterogeneity in the results, Chi2 test = 19.17 (df = 3, P < 0.001). The odds ratio (OR) for improvement in the piracetam group compared with placebo was 3.43 (95% confidence interval (CI) 2.32 to 5.07). Using a fixed-effect model, the OR for improvement with piracetam compared with placebo was 3.55 (95% CI 2.45 to 5.16). This estimate was derived from completers rather than from an intention-to-treat analysis as relevant data could not be extracted from the reports.

In the limited data available, no significant differences were found between treatment and placebo groups for cognition (immediate memory, visuospatial, Mini Mental Status Examination (MMSE), delayed memory or speech) for dependency, or for depression.

The large volume of unpublished and untraceable data not available to the review authors raises the possibility of publication bias.

Authors' conclusions

Published evidence does not support the use of piracetam in the treatment of people with dementia or cognitive impairment. Although effects were found on global impression of change, no benefit was shown by any of the more specific measures of cognitive function.

The evidence indicates a need for further evaluation of piracetam.

摘要

背景

Piracetam用於癡呆症或認知障礙

Piracetam是一種可增強記憶及其他智力的藥物,但是本藥物對於治療癡呆症的療效還不明確。然而,在數個歐陸國家,本藥物常被處方以處置認知障礙及癡呆症。

目標

確認piracetam對於癡呆症(區分其主要亞型為:血管型、阿茲海默症或混合了血管及阿茲海默症、或是尚未分類的癡呆症),或未能符合癡呆症診斷標準的認知障礙的療效。

搜尋策略

於2005年5月11日以piracetam、nootropic及2Oxo1pyrrolidine搜尋Specialized Register of the Cochrane Dementia and Cognitive Improvement Group。 該登錄中心的內容來自於定期更新重要健康照護資料庫及許多試驗資料庫。 此外並由藥廠、UCB Pharma(Waegemans 2002)的職員及顧問再次進行複查,以納入Cochrane回顧作者無法取得的未發表研究的數據。

選擇標準

所納入的研究條件如下: 1.未受干擾、隨機、雙盲; 2.進行piracetam與安慰劑用於阿茲海默症、血管型失智症、或是混合阿茲海默症與血管型失智,或是不符合癡呆症診斷標準的認知障礙患者身上之比較,治療時間需超過1天。

資料收集與分析

2位作者單獨從合乎納入標準的試驗摘錄數據,如果適合的話則會進行治療意向分析(Intentiontotreat analysis)或是合併研究,此外並進行敏感度分析,以確定是否研究執行品質不佳以至於影響結果。而銷售piracetam的藥廠並未提供一些未發表的研究結果。

主要結論

許多研究是交叉設計,而且無法取得第一階段數據或是摘錄數據。臨床總體改變(GIC) 是惟一個適於合併的結果,共包含了4個研究。 證據顯示各個結果之間具有異質性,卡方檢定 = 19.17 (df = 3, P < 0.001)。相較於安慰劑組,piracetam組改善的OR = 3.43 (95% CI 2.32 to 5.07)。 若採用固定效果模式,相較於安慰劑組,piracetam組改善的OR = 3.55 (95% CI 2.45 to 5.16)。 不過由於無法取得某些數據,因此上述的結果是以完成治療者為基礎,而非來自治療意向分析。 有限的證據顯示治療組與安慰劑之間,在認知(立即記憶、空間感、MMSE、 延遲記憶或口語能力)、 依賴或是憂鬱方面沒有差異。 由於回顧作者沒辦法取得大量未發表或無法追蹤的數據,因此可能會有發表偏誤。

作者結論

已公布的證據並不能支持使用piracetam治療患有癡呆症或認知受損傷者。 雖然經由臨床整體變化診斷可發現藥物效用,但是對於認知功能的評量,沒有更多專一性的測量可以展現出其效益。證據指出,有必要進一步評估piracetam功效。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

Piracetam對於癡呆症或認知障礙的療效,證據尚不足以使其於臨床上應用,但足以證明深入研究的必要性。 Pracetam是首批應用於癡呆症的藥物之一,且是來自稱為nootropics的某類藥物,目前仍不確定該類藥物的作用。 Piracetam的試驗大都是多年前所進行的,而且未使用目前認定的標準測試方式。某些研究認為piracetam具有效益,不過整體來說證據並不一致,而且並不夠好到支持使用於失智症或是認知障礙患者。

Résumé scientifique

Du piracétam contre la démence et les autres troubles cognitifs

Contexte

Le piracétam est un médicament qui peut améliorer la mémoire et d'autres fonctions intellectuelles, mais son utilité dans le traitement de la démence est incertaine. Il est toutefois couramment prescrit contre la démence et les autres troubles cognitifs dans plusieurs pays d'Europe continentale.

Objectifs

Déterminer l'efficacité clinique du piracétam contre les éléments de la démence (classés dans les principaux sous-types : maladies vasculaires, maladie d'Alzheimer ou démence mixte vasculaire et maladie d'Alzheimer, ou démence non classée) ou les autres troubles cognitifs ne remplissant pas les critères de diagnostic pour la démence.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans ALOIS, le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs, le 4 décembre 2011, en utilisant les termes : piracétam, nootropique, « 2-Oxo-1-pyrrolidine », Lucetam, Nootropil, Breinox. Nous avons identifié une autre revue effectuée par des employés et des consultants du groupe pharmaceutique UCB Pharma (Waegemans 2002) qui incluait des données issues d'études non publiées qui n'avaient pas été mises à la disposition des auteurs de la revue Cochrane.

Critères de sélection

Tous les essais en double aveugle, randomisés, non biaisés dans lesquels le traitement au piracétam était administré pendant plus d'une journée et comparé à un placebo chez des personnes atteintes de démence du type Alzheimer, de démence vasculaire, de démence mixte vasculaire et maladie d'Alzheimer, de démence non classée ou d'autres troubles cognitifs ne remplissant pas les critères de diagnostic pour la démence.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de cette revue ont extrait des données d'études remplissant les critères d'inclusion de manière indépendante. Nous avons utilisé une analyse en intention de traiter lorsque cela était faisable et avons regroupé les études lorsque cela était approprié. Nous avons prévu de procéder à des analyses de sensibilité pour déterminer si les études médiocres en termes de critère de qualité affectaient les résultats. Le laboratoire pharmaceutique commercialisant le piracétam n'a pas dévoilé les résultats de plusieurs essais non publiés.

Résultats principaux

24 études ont été incluses, avec 11 959 participants au total. De nombreuses études étaient croisées et les données de première phase n'étaient pas disponibles ou ne pouvaient pas être extraites. L'impression de changement globale (ICG) était le seul résultat pour lequel le regroupement de données était possible, et ne concernait que quatre études. Il y avait des preuves d'hétérogénéité dans les résultats, test du Chi2 test = 19,17 (df = 3, P < 0,001). Le rapport des cotes (RC) pour l'amélioration dans le groupe du piracétam comparé à un placebo était de 3,43 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 2,32 à 5,07). En utilisant un modèle à effets fixes, le RC pour l'amélioration avec le piracétam comparé à un placebo était de 3,55 (IC à 95 % 2,45 à 5,16). Cette estimation a été tirée d'une analyse auprès des personnes ayant achevé les études plutôt que d'une analyse en intention de traiter, car il n'était pas possible d'extraire les données pertinentes des rapports.

Dans les données limitées disponibles, il n'a été observé aucune différence significative entre les groupes sous traitement et les groupes sous placebo en termes de cognition (mémoire immédiate, visuospatiale, Mini-Examen de l'Etat Mental (MEEM), retard de la mémoire ou de la parole), de dépendance ou de dépression.

Le volume important de données non publiées et de données dont l'origine est introuvable, dont les auteurs de la revue n'ont pas pu disposer, soulève la possibilité d'un biais de publication.

Conclusions des auteurs

Les preuves publiées ne militent pas en faveur de l'utilisation du piracétam dans le traitement des personnes atteintes de démence ou d'autres troubles cognitifs. Bien que des effets aient été observés sur l'impression de changement globale, aucune des mesures plus spécifiques de la fonction cognitive n'a révélé de bénéfice.

Les preuves indiquent un besoin d'évaluation supplémentaire du piracétam.

Plain language summary

Evidence for the efficacy of piracetam for dementia or cognitive impairment is inadequate for clinical use but sufficient to justify further research

Piracetam was one of the first drugs used for dementia and comes from the class of drugs called nootropics, whose putative actions are still poorly defined. Most of the trials of piracetam were undertaken many years ago and did not use methods which would be currently considered standard. Some of the studies suggested there may be some benefit from piracetam but overall the evidence is not consistent or positive enough to support its use for dementia or cognitive impairment.

Résumé simplifié

Les preuves de l'efficacité du piracétam contre la démence et les autres troubles cognitifs sont inadéquates pour un usage clinique, mais suffisantes pour justifier des recherches supplémentaires

Le piracétam était l'un des premiers médicaments utilisés contre la démence. Il provient de la classe des médicaments appelés les nootropes, dont les actions supposées sont encore assez mal définies. La plupart des essais sur le piracétam ont été entrepris il y a de nombreuses années et n'utilisaient pas de méthodes qui seraient aujourd'hui considérées comme standard. Certaines de ces études suggéraient que le piracétam pouvait présenter un certain bénéfice, mais, globalement, les preuves ne sont pas suffisamment cohérentes ou catégoriques pour soutenir son usage contre la démence ou les autres troubles cognitifs.

Notes de traduction

En novembre 2000, le bureau du CDCIG a exécuté à nouveau la stratégie de recherche, mais aucune nouvelle étude n'a été identifiée pour inclusion. Deux autres publications en double de l'étude de Israel 1994 ont été identifiées et 14 autres nouvelles études ont été identifiées et ajoutées à la liste d'exclusion. Ces études ont été évaluées par un seul auteur de la revue (JGE). Aucun changement substantiel n'a été apporté au texte de la revue.

En mai 2001, la section contexte du résumé a été ajoutée et la principale section contexte a été réécrite.

En 2002, une évaluation du piracétam par les employés et les consultants du laboratoire pharmaceutique fabriquant le piracétam a été publiée. Ces évaluateurs avaient accès à des rapports internes non publiés détenus par les fabricants. Malgré des demandes répétées, la compagnie n'a pas mis les données de ces rapports, ni d'autres rapports internes pouvant exister, à notre disposition. Les conclusions de l'évaluation de la Compagnie étaient toutefois semblables aux nôtres.

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Laički sažetak

Dokazi o djelotvornosti piracetama kod demencije ili kognitivnog oštećenja nisu odgovarajući za njegovu kliničku primjenu, ali su dovoljni da opravdaju daljnja istraživanja

Piracetam je bio jedan od prvih lijekova koji se koristio kod demencije a dolazi iz skupine lijekova pod nazivom nootropici, čija su pretpostavljena djelovanja još uvijek slabo definirana. Većina istraživanja s piracetamom su provedena prije mnogo godina i nisu koristila metode koje se danas smatraju standardnima. Pojedine studije sugeriraju mogućnost neke koristi od piracetama za liječenje demencije, ali sveukupni dokazi nisu dosljedni ili dovoljno pozitivni da podrže njegovu primjenu kod demencije ili kognitivnog oštećenja.

Bilješke prijevoda

Hrvatski Cochrane
Prevela: Katarina Vučić
Ovaj sažetak preveden je u okviru volonterskog projekta prevođenja Cochrane sažetaka. Uključite se u projekt i pomozite nam u prevođenju brojnih preostalih Cochrane sažetaka koji su još uvijek dostupni samo na engleskom jeziku. Kontakt: cochrane_croatia@mefst.hr

Get access to the full text of this article