Intervention Review

Steroids for acute spinal cord injury

  1. Michael B Bracken*

Editorial Group: Cochrane Injuries Group

Published Online: 18 JAN 2012

Assessed as up-to-date: 2 AUG 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD001046.pub2

How to Cite

Bracken MB. Steroids for acute spinal cord injury. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 1. Art. No.: CD001046. DOI: 10.1002/14651858.CD001046.pub2.

Author Information

  1. Yale University Medical School, Department of Epidemiology & Public Health, New Haven, CT, USA

*Michael B Bracken, Department of Epidemiology & Public Health, Yale University Medical School, Box 20834, 60 College Street, New Haven, CT, 06520-8034, USA. michael.bracken@yale.edu.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 18 JAN 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Background

Acute spinal cord injury is a devastating condition typically affecting young people, mostly males. Steroid treatment in the early hours after the injury is aimed at reducing the extent of permanent paralysis during the rest of the patient's life.

Objectives

To review randomized trials of steroids for human acute spinal cord injury.

Search methods

We searched the Cochrane Injuries Group's Specialised Register (searched 02 Aug 2011), The Cochrane Central Register of Controlled Trials 2011, issue 3 (The Cochrane Library), MEDLINE (Ovid) 1948 to July Week 3 2011, EMBASE (Ovid) 1974 to 2011 week 17, ISI Web of Science: Science Citation Index Expanded (SCI-EXPANDED) 1970 to Aug 2011, ISI Web of Science: Conference Proceedings Citation Index- Science (CPCI-S) 1990 to Aug 2011 and PubMed [www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez/] (searched 04 Aug 2011) for records added to PubMed in the last 90 days). Files of the National Acute Spinal Cord Injury Study (NASCIS) were reviewed (NASCIS was founded in 1977 and has tracked trials in this area since that date). We also searched the reference lists of relevant studies and previously published reviews.

Selection criteria

All randomized controlled trials of steroid treatment for acute spinal cord injury in any language.

Data collection and analysis

One review author extracted data from trial reports. Japanese and French studies were found through NASCIS and additional data (e.g. SDs) were obtained from the original study authors.

Main results

Eight trials are included in this review, seven used methylprednisolone. Methylprednisolone sodium succinate has been shown to improve neurologic outcome up to one year post-injury if administered within eight hours of injury and in a dose regimen of: bolus 30mg/kg over 15 minutes, with maintenance infusion of 5.4 mg/kg per hour infused for 23 hours. The initial North American trial results were replicated in a Japanese trial but not in the one from France. Data was obtained from the latter studies to permit appropriate meta-analysis of all three trials. This indicated significant recovery in motor function after methylprednisolone therapy, when administration commenced within eight hours of injury. A more recent trial indicates that, if methylprednisolone therapy is given for an additional 24 hours (a total of 48 hours), additional improvement in motor neurologic function and functional status are observed. This is particularly observed if treatment cannot be started until between three to eight hours after injury. The same methylprednisolone therapy has been found effective in whiplash injuries. A modified regimen was found to improve recovery after surgery for lumbar disc disease. The risk of bias was low in the largest methyprednisolone trials. Overall, there was no evidence of significantly increased complications or mortality from the 23 or 48 hour therapy.

Authors' conclusions

High-dose methylprednisolone steroid therapy is the only pharmacologic therapy shown to have efficacy in a phase three randomized trial when administered within eight hours of injury. One trial indicates additional benefit by extending the maintenance dose from 24 to 48 hours, if start of treatment must be delayed to between three and eight hours after injury. There is an urgent need for more randomized trials of pharmacologic therapy for acute spinal cord injury.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Steroids for acute spinal cord injury

Every year, about 40 million people worldwide suffer a spinal cord injury. Most of them are young men. The results are often devastating. Various drugs have been given to patients in attempts to reduce the extent of permanent paralysis. Steroids have probably been used more for this purpose than any other type of drug. The review looked for studies that examined the effectiveness of this treatment in improving movement and reducing the death rate. Nearly all the research, seven trials, has involved just one steroid, methylprednisolone. The results show that treatment with this steroid does improve movement but it must start soon after the injury has happened, within no more than eight hours. It should be continued for 24 to 48 hours. Different dose rates of the drug have been given and the so-called high-dose rate is the most effective. The treatment does not, however, give back the patient a normal amount of movement and more research is necessary with steroids, possibly combining them with other drugs.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Stéroïdes dans les traumatismes aigus de la moelle épinière

Contexte

Les traumatismes aigus de la moelle épinière sont dévastateurs et touchent typiquement les jeunes personnes, généralement les hommes. Un traitement à base de stéroïdes administrés aux premières heures suivant le traumatisme a pour objectif de réduire le développement de l'étendue de la paralysie permanente pendant le reste de la vie du patient.

Objectifs

Évaluer des essais randomisés à base de stéroïdes pour le traitement de traumatismes aigus de la moelle épinière chez l'homme.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais spécialisés du groupe Cochrane sur les blessures (recherche du 2 août 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés 2011, numéro 3 (CENTRAL - The Cochrane Library), MEDLINE (Ovid) 1948 à la semaine 3 de juillet 2011, EMBASE (Ovid) 1974 à la semaine 17 de 2011, Web of Science de l'ISI : Science Citation Index Expanded (SCI-EXPANDED) 1970 à août 2011, Web of Science de l'ISI : Conference Proceedings Citation Index - Science (CPCI-S) 1990 à août 2011 et PubMed [www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez/] (recherche du 4 août 2011) pour les enregistrements ajoutés à PubMed au cours des 90 derniers jours). Les fichiers de la National Acute Spinal Cord Injury Study (NASCIS) ont été consultés (la NASCIS a été créée en 1977 et a permis de réaliser le suivi d'essais dans ce domaine depuis cette date). Nous avons également effectué des recherches dans les listes bibliographiques des études pertinentes et dans les revues publiées précédemment.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés portant sur des traitements à base de stéroïdes pour des traumatismes aigus de la moelle épinière.

Recueil et analyse des données

Un auteur de la revue a extrait des données issues de rapports d'essais. Des études japonaises et françaises ont été trouvées dans NASCIS et des données supplémentaires (par ex. des écarts types) ont été obtenues auprès des auteurs de l'étude d'origine.

Résultats Principaux

Huit essais sont inclus dans cette revue, sept ont utilisé la méthylprédnisolone. Ils révèlent que le succinate de sodium de méthylprédnisolone améliore les résultats neurologiques jusqu'à un an après le traumatisme à condition d'être administré dans les huit heures suivant le traumatisme à une posologie de : bolus de 30 mg/kg pendant 15 minutes, avec une perfusion d'entretien de 5,4 mg/kg par heure pendant une durée de 23 heures. Les résultats de l'essai réalisé en Amérique du Nord ont été répliqués dans un essai japonais, mais pas dans l'essai français. Des données ont été obtenues à partir de ces études afin de réaliser une méta-analyse adéquate de ces trois essais. Elle révélait une amélioration significative de la fonction motrice après un traitement à base de méthylprédnisolone, quand son administration commence dans les huit heures suivant le traumatisme. Un essai plus récent révèle que, si le traitement à base de méthylprédnisolone est administré pendant une durée supplémentaire de 24 heures (48 heures au total), on observe une amélioration supplémentaire de la fonction neurologique motrice et de l'état fonctionnel. Ce résultat est plus particulièrement notable si le traitement ne peut pas être commencé avant trois à huit heures suivant le traumatisme. Ce même traitement s'est révélé efficace en cas de coup de fouet cervical. Un schéma posologique modifié montre qu'il favorise la guérison après l'opération chirurgicale d'une hernie discale lombaire. Les risques de biais étaient faibles dans les essais portant sur la méthylprédnisolone réalisés à grande échelle. Dans l'ensemble, aucune preuve n'a permis de démontrer une aggravation accrue du nombre de complications ou de la mortalité après un traitement de 24 ou 48 heures.

Conclusions des auteurs

Un traitement à base de méthylprédnisolone avec une posologie élevée est le seul traitement pharmacologique ayant démontré son efficacité dans trois essais randomisés lorsqu'il était administré dans les huit heures suivant le traumatisme. Un essai révèle un autre avantage en prolongeant la dose d'entretien de 24 à 48 heures, à condition que le début du traitement soit retardé de trois à huit heures suivant le traumatisme. D'avantage d'essais randomisés portant sur le traitement pharmacologique de traumatismes aigus de la moelle épinière sont nécessaires dans les meilleurs délais.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Stéroïdes dans les traumatismes aigus de la moelle épinière

Stéroïdes dans les traumatismes aigus de la moelle épinière

Chaque année, environ 40 millions de personnes dans le monde souffrent de traumatismes de la moelle épinière. Les hommes jeunes en sont les principales victimes. Les résultats sont généralement dévastateurs. Plusieurs traitements ont été administrés aux patients afin d'essayer de limiter le développement d'une paralysie permanente. La prise de stéroïdes a probablement été plus utilisée à cette fin par rapport à n'importe quel autre type de médicament. Cette revue s'est intéressée aux études ayant examiné l'efficacité de ce traitement qui consistait à améliorer la mobilité et à réduire le taux de mortalité. Presque toutes les études, sept essais, ne concernaient qu'un seul stéroïde, la méthylprédnisolone. Les résultats montrent qu'un traitement basé sur ce stéroïde améliore la mobilité, mais il doit être commencé rapidement (huit heures au maximum) après le traumatisme. Il doit être continué pendant une durée allant de 24 à 48 heures. Différentes posologies de ce médicament ont été administrées et ladite plus élevée s'est avérée la plus efficace. Toutefois, le traitement ne permet pas au patient de retrouver une mobilité normale et des recherches supplémentaires sur les stéroïdes sont nécessaires, en les combinant éventuellement à d'autres médicaments.

Notes de traduction

This translation refers to an older version of the review that has been updated or amended.

Traduit par: French Cochrane Centre 10th April, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

急性脊椎損傷適用的類固醇藥物

背景

急性脊椎損傷是破壞性疾病,通常影響了年輕民眾、多為男性。受傷後前幾個小時使用類固醇治療的目標在於降低病患餘生的永久性癱瘓程度 。

目標

文獻回顧類固醇藥物在急性脊椎損傷的隨機試驗。

搜尋策略

我們搜尋考科藍Injuries Group’s Specialised Register (搜尋至2011年8月2日)、考科藍Central Register of Controlled Trials2011年第3期 (考科藍圖書館)、MEDLINE (Ovid) 1948年到2011年7月年第3週、EMBASE (Ovid) 1974年到2011年17週、ISI Web of Science: Science Citation Index Expanded (SCI-EXPANDED) 1970年到2011年8月、ISI Web of Science: Conference Proceedings Citation Index- Science (CPCI-S) 19902011年8月及PubMed [www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez/] (搜尋至2011年8月4日),並取得最近90天增加到PubMed的紀錄;並搜尋國家急性脊椎損傷研究(National Acute Spinal Cord Injury Study, NASCIS) (NASCIS 於1977年成立,並自該日起追溯此領域中的試驗研究);我們也搜尋相關研究文章後面的參考文獻清單及之前所出版的文獻回顧。

選擇標準

所有類固醇治療急性脊椎損傷的隨機控制試驗,不限語言。

資料收集與分析

一位作者由試驗報告中擷取資料。在NASCIS找到日文與法文研究,原始研究作者補充相關資料(例如: SDs) 。

主要結論

8個試驗被包含於此文獻回顧中,7個使用methylprednisolone。若於受傷後8小時內給藥,Methylprednisolone sodium succinate顯示出可改善神經系統至受傷後1年,需以下列劑量處方給藥: 藥丸30mg/kg 於超過15分鐘時,加上維持期每小時5.4 mg/kg的輸液進行23 小時。初期的北美試驗結果也在日本的試驗中發現同樣結果,但卻未在法國的試驗中被發現。由法國的試驗取得研究資料,以進行所有3個試驗適當的統合分析。受傷8小時內開始給藥時,顯示在methylprednisolone治療後運動神經功能的恢復。較近期的試驗顯示,若再提供額外24小時的治療(總計48 小時),則可觀察到運動神經功能與機能性狀態更進一步的改善,此情形特別在治療無法在受傷後3到8小時開始時觀察到。相同的methylprednisolone療法曾於頸椎過度屈伸傷害中被發現有效。調整後的治療方法也被發現可提昇腰椎間盤突出疾病手術後的復原。在最大型的methyprednisolone試驗中,其偏誤風險低。整體而言,來自23或48小時的治療沒有顯著增加的併發症或死亡率的證據。

作者結論

在受傷後8小時內給藥時,高劑量methylprednisolone類固醇療法是第三期隨機試驗中唯一顯示有效的藥物治療。若治療開始必須延後至受傷後3到8小時,其中一個試驗顯示,延伸維持的劑量由24到48小時有更進一步的益處。目前極需更多急性脊椎損傷的藥物治療隨機試驗。

 

一般語言總結

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

急性脊椎損傷適用的類固醇藥物

急性脊椎損傷適用的類固醇藥物

每年全球約有4千萬名民眾脊髓損傷。大多數是年輕人。結果通常致殘。提供給病患不同藥物,以降低永久性癱瘓的程度。類固醇藥物可能被用在更多此類用途上,且較其他藥物為多。本文獻回顧搜尋探討此治療在改善行動能力及降低死亡率有效性的研究。在7個試驗中,幾乎所有研究都只包含一種類固醇,也就是methylprednisolone。結果顯示使用此種類固醇劑量改善行動能力,但必須在受傷發生後8小時內立刻開始治療;且治療應持續24到48小時。並提供不同藥物劑量的比率,所謂高劑量被發現最為有效。然而,治療無法讓病患回到一般的行動量,且需要更多採用類固醇藥物的研究,並可能可以測試與其他藥物組合治療的效果。

譯註

East Asian Cochrane Alliance 翻譯
翻譯由 台灣衛生福利部/台北醫學大學實證醫學研究中心 資助