Intervention Review

Hands and knees posture in late pregnancy or labour for fetal malposition (lateral or posterior)

  1. Sandra Hunter1,*,
  2. G Justus Hofmeyr2,
  3. Regina Kulier3

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 17 OCT 2007

Assessed as up-to-date: 29 JUL 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD001063.pub3

How to Cite

Hunter S, Hofmeyr GJ, Kulier R. Hands and knees posture in late pregnancy or labour for fetal malposition (lateral or posterior). Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 4. Art. No.: CD001063. DOI: 10.1002/14651858.CD001063.pub3.

Author Information

  1. 1

    Eastern Cape Department of Health/University of the Witwatersrand/Fort Hare, Effective Care Research Unit, East London, South Africa

  2. 2

    University of the Witwatersrand, University of Fort Hare, Eastern Cape Department of Health, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, Eastern Cape, South Africa

  3. 3

    Geneva Foundation for Medical Education and Research, Geneva, Switzerland

*Sandra Hunter, Effective Care Research Unit, Eastern Cape Department of Health/University of the Witwatersrand/Fort Hare, East London, South Africa. s.l.hunter@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 OCT 2007

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Lateral and posterior position of the baby's head (the back of the baby's head facing to the mother's side or back) may be associated with more painful, prolonged or obstructed labour and difficult delivery. It is possible that certain positions adopted by the mother may influence the baby's position.

Objectives

To assess the effects of adopting a hands and knees maternal posture in late pregnancy or during labour when the presenting part of the fetus is in a lateral or posterior position compared with no intervention.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (July 2007) and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library 2007, Issue 2).

Selection criteria

Randomised trials of hands and knees maternal posture compared to other postures or controls.

Data collection and analysis

Two review authors assessed trial eligibility and quality.

Main results

Three trials (2794 women) were included. In one trial (100 women), four different postures (four groups of 20 women) were combined for the comparison with the control group of 20 women. Lateral or posterior position of the presenting part of the fetus was less likely to persist following 10 minutes in the hands and knees position compared to a sitting position (one trial, 100 women, relative risk (RR) 0.26, 95% confidence interval (CI) 0.18 to 0.38). In a second trial (2547 women), advice to assume the hands and knees posture for 10 minutes twice daily in the last weeks of pregnancy had no effect on the baby's position at delivery or any of the other pregnancy outcomes measured. The third trial studied the use of hands and knees position in labour and involved 147 labouring women at 37 or more weeks gestation. Occipito-posterior position of the baby was confirmed by ultrasound. Seventy women, who were randomised in the intervention group, assumed hands and knees positioning for a period of at least 30 minutes, compared to 77 women in the control group who did not assume hands and knees positioning in labour. The reduction in occipito-posterior or -transverse positions at delivery and operative deliveries were not statistically significant. There was a significant reduction in back pain.

Authors' conclusions

Use of hands and knees position for 10 minutes twice daily to correct occipito-posterior position of the fetus in late pregnancy cannot be recommended as an intervention. This is not to suggest that women should not adopt this position if they find it comfortable. The use of position in labour was associated with reduced backache. Further trials are needed to assess the effects on other labour outcomes.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Hands and knees posture in late pregnancy or labour for fetal malposition (lateral or posterior)

Assuming the hands and knees posture in late pregnancy does not improve pregnancy outcomes but use in labour is beneficial.

The best position for babies during birth is head down, with the back of their head facing forward. When babies lie with the back of their head towards the mothers' side (lateral) or towards the mothers' back (posterior), the labour may be longer and more painful. The review of three trials (2794 women) found that assuming the hands-knees position for ten minutes helped the baby to modify position at the time, but suggesting women assume the hands and knees position for ten minutes twice daily during late pregnancy had no effect on longer-term outcomes in labour. Using this position during labour reduced backache.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Position à quatre pattes en fin de grossesse ou durant le travail pour la malposition fœtale (latérale ou postérieure)

Contexte

Le positionnement latéral ou postérieur de la tête du bébé (l'arrière de la tête du bébé dirigé vers le côté ou vers le dos de la mère) pourrait être associé à un travail plus douloureux, prolongé ou obstrué, et à un accouchement plus difficile. Il est possible que certaines positions adoptées par la mère puissent avoir une influence sur la position du bébé.

Objectifs

Évaluer, en comparaison avec l'absence d'intervention, les effets de l'adoption d'une posture à quatre pattes par la mère en fin de grossesse ou pendant le travail lorsque la partie de présentation du fœtus est en position latérale ou postérieure.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre d’essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (juillet 2007) et le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2007, numéro 2).

Critères de sélection

Des essais randomisés sur la posture maternelle à quatre pattes en comparaison avec d'autres postures ou contrôles.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué l’éligibilité et la qualité des essais.

Résultats Principaux

Trois essais (2 794 femmes) ont été inclus. Dans un essai (100 femmes), quatre postures différentes (quatre groupes de 20 femmes) avaient été combinées pour la comparaison avec le groupe témoin de 20 femmes. Le positionnement latéral ou postérieur de la partie de présentation du fœtus était moins susceptible de persister après 10 minutes à quatre pattes qu'en position assise (un essai, 100 femmes ; risque relatif (RR) 0,26 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,18 à 0,38). Dans un deuxième essai (2 547 femmes), le conseil d'adopter la posture à quatre pattes pendant 10 minutes deux fois par jour dans les dernières semaines de la grossesse n'avait eu aucun effet sur ​​la position du bébé à l'accouchement ni sur aucun autre résultat mesuré de la grossesse. Le troisième essai avait étudié l'emploi de la position à quatre pattes durant le travail et impliquait 147 femmes en travail à 37 semaines ou plus de gestation. La position occipito-postérieure du bébé avait été confirmée par échographie. Soixante-dix femmes randomisées dans le groupe de l'intervention s'étaient mises à quatre pattes pendant au moins 30 minutes durant le travail, comparativement à 77 femmes dans le groupe témoin qui ne l'avaient pas fait. La réduction des positions occipito-postérieure et occipito-transverse à l'accouchement, par voie basse ou chirurgical, n'était pas statistiquement significative. Il y avait une réduction significative des douleurs au dos.

Conclusions des auteurs

L'adoption de la position à quatre pattes pendant 10 minutes deux fois par jour pour corriger le positionnement occipito-postérieur du fœtus en fin de grossesse ne peut être recommandée à titre d'intervention. Cela ne veut pas dire que les femmes ne doivent pas adopter cette position si elles la trouvent confortable. L'utilisation de cette position durant le travail était associée à une réduction des maux de dos. Des essais supplémentaires seront nécessaires pour évaluer les effets sur d'autres critères de résultat du travail.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Position à quatre pattes en fin de grossesse ou durant le travail pour la malposition fœtale (latérale ou postérieure)

Position à quatre pattes en fin de grossesse ou durant le travail pour la malposition fœtale (latérale ou postérieure)

Se mettre à quatre pattes en fin de grossesse n'en améliore pas les résultats, mais cette position durant le travail est bénéfique.

La meilleure position pour le bébé à l'accouchement est tête en bas, avec l'arrière de la tête dirigé vers l'avant. Quand l'arrière de la tête du bébé est orienté vers le coté de la mère (position latérale) ou vers son dos (position postérieure), le travail risque d'être plus long et plus douloureux. La revue de trois essais (2 794 femmes) a constaté que de se mettre à quatre pattes pendant dix minutes aidait le bébé à modifier sa position à ce moment là, mais que d'encourager la femme à se mettre à quatre pattes pendant dix minutes deux fois par jour en fin de grossesse n'avait aucun effet à plus long terme sur les résultats du travail. L'utilisation de cette position durant le travail réduisait les maux de dos.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 25th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

於懷孕晚期或產程中使用手膝姿勢來矯正胎頭胎位不正(枕側位或枕後位)

胎頭枕側位或枕後位(胎頭後方面向母親側面或背面)可能和較多的產痛,產程遲滯及難產有關。母親採用某些姿勢可能可以改變胎兒的姿勢。

目標

評估母親於懷孕後期或產程中使用手膝姿勢對於矯正胎兒先露部位是枕側位或枕後位有無效果。

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (搜尋到2007年7月)和the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library 2007, Issue 2).

選擇標準

比較母親手膝姿勢和其他姿勢或對照組的隨機實驗。

資料收集與分析

兩位評論作者評估實驗的合格性和品質。

主要結論

三個實驗(2794位女性)被納入。其中一個實驗(100位女性),比較了四種不同姿勢(每種姿勢20位孕婦)和20位對照組孕婦。當孕婦做了10分鐘手膝姿勢後和坐姿比較起來,原本先露部位為頭枕側位和頭枕後位的胎兒似乎有較多機會改變頭的面向(一個實驗 00位孕婦, relative risk (RR) 0.26, 95% confidence interval (CI) 0.18 to 0.38)。在第二個實驗(2547位孕婦)中,建議孕婦於懷孕最後幾週保持每天兩次,每次10分鐘的手膝姿勢。但結果顯示對於胎兒頭位和其他懷孕結果沒有明顯影響。第三個實驗研究了147位懷孕37週以上的產婦於待產中使用手膝姿勢。胎頭枕後位是由超音坡檢查確定。70位隨機選出的實驗組產婦於產程中至少做了30分鐘的手膝姿勢,結果和另外77位對照組產婦做比較。其結果發現在降低胎頭枕後位或枕側位上無統計上的意義。但在減少背痛上有明顯差別。

作者結論

不能建議孕婦於懷孕後期保持每天兩次,每次10分鐘的手膝姿勢可以矯正胎頭枕後位,但這並不表示若產婦做此姿勢時感到舒適也不能採用。在產程中使用此姿勢可以減低背痛。需要有更多的實驗來評估這姿勢對於其他生產結果的影響。

翻譯人

本摘要由周產期醫學會(Taiwan Society of Perinatology)王鐸聲翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

即使懷孕後期使用手膝姿勢無法改善懷孕預後,在產程中使用仍然有它的好處。生產時最好的胎頭位置是胎頭向下、頭後面(枕部)面相母親前面,當胎頭枕部面向母親側面(lateral)或母親背面(posterior)時,產程有可能變長且產痛加劇。整理了三個實驗(2794位女性)後發現於懷孕後期每天兩次,每次10分鐘的手膝姿勢對於生產預後並沒有影響。於產程中使用此姿勢可以降低背痛。