Intervention Review

Prophylactic protein free synthetic surfactant for preventing morbidity and mortality in preterm infants

  1. Roger Soll1,*,
  2. Eren Özek2

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 27 OCT 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD001079.pub2


How to Cite

Soll R, Özek E. Prophylactic protein free synthetic surfactant for preventing morbidity and mortality in preterm infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD001079. DOI: 10.1002/14651858.CD001079.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Vermont, Division of Neonatal-Perinatal Medicine, Burlington, Vermont, USA

  2. 2

    Maramara University Medical Center, Pediatrics / Division of Neonatology, Istanbul, Turkey

*Roger Soll, Division of Neonatal-Perinatal Medicine, University of Vermont, Fletcher Allen Health Care, Smith 552A, 111 Colchester Avenue, Burlington, Vermont, 05401, USA. Roger.Soll@vtmednet.org.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Respiratory distress syndrome (RDS) is caused by a deficiency or dysfunction of pulmonary surfactant. A variety of surfactant products including protein free synthetic surfactant have been developed and tested in the prevention and treatment of RDS.

Objectives

To assess the effect of prophylactic administration of protein free synthetic surfactant (SS) on mortality, chronic lung disease and other morbidities associated with prematurity in preterm newborns at risk for developing RDS. Subgroup analysis were planned according to the degree of prematurity, surfactant product and dosage schedule.

Search methods

Searches were made of the The Cochrane Library, MEDLINE, OVID, EMBASE, CINAHL from 1966 to 2009. In addition, previous reviews including cross references and abstracts from the Society for Pediatric Research were searched. No language restrictions were applied.

Selection criteria

Randomized and quasi-randomized controlled trials that compared the effect of protein free SS administered to high risk preterm newborns at or shortly after birth in order to prevent RDS, mortality and complications of prematurity.

Data collection and analysis

Data regarding clinical outcomes was excerpted from the clinical trials by the reviewers. Data were analyzed according to the standards of the Cochrane Neonatal Review Group.

Main results

Studies of prophylactic administration of protein free SS note a variable improvement in the respiratory status and a decrease in respiratory distress syndrome in infants who receive prophylactic protein free SS. The meta-analysis supports a decrease in the risk of pneumothorax (typical relative risk 0.67, 95% CI 0.50, 0.90), pulmonary interstitial emphysema (typical relative risk 0.68, 95% CI 0.50, 0.93), and neonatal mortality (typical relative risk 0.70, 95% CI 0.58, 0.85). No differences were seen in the risk of intraventricular hemorrhage, necrotizing enterocolitis, bronchopulmonary dysplasia, retinopathy of prematurity and cerebral palsy. The meta-analysis supports an increase in the risk of patent ductus arteriosus associated with prophylactic SS administration (typical relative risk 1.11, 95% CI 1.00, 1.22), and an increase in the risk of pulmonary hemorrhage (typical relative risk 3.28, 95% CI 1.50, 7.16).

Authors' conclusions

Prophylactic intratracheal administration of protein free synthetic surfactant to infants at risk of developing respiratory distress syndrome has been demonstrated to improve clinical outcome. Infants who receive prophylactic protein free SS have a decreased risk of pneumothorax, a decreased risk of pulmonary interstitial emphysema, and a decreased risk of neonatal mortality. Infants who receive prophylactic protein free SS have an increased risk of developing patent ductus arteriosus and pulmonary hemorrhage.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Prophylactic protein free synthetic surfactant for preventing morbidity and mortality in preterm infants

Pulmonary surfactant is a substance that prevents the air sacs of the lungs from collapsing by reducing surface tension. Surfactant is essential to normal lung function in newborn babies. Sometimes it is absent in immature lungs and respiratory distress syndrome (RDS) can develop. Protein free synthetic surfactants have been developed and can be used for babies born prematurely (before 34 weeks) who are at risk of developing RDS. The review of trials found evidence that synthetic surfactant reduced the risk of RDS in babies considered at risk. Babies who receive prophylactic synthetic surfactant have a decreased risk of RDS, pneumothorax (air in the lung cavity) and death. However, babies who receive prophylactic synthetic surfactant have an increased risk of developing lung hemorrhage and patent ductus arteriosus, an open vessel that channels blood from the lungs to the body. Although this can lead to potentially life threatening complications, the overall benefits of surfactant treatment outweigh the risks.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Administration prophylactique de surfactant synthétique sans protéines pour prévenir la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés prématurés

Contexte

Le syndrome de détresse respiratoire (SDR) est dû à une déficience ou à un dysfonctionnement du surfactant pulmonaire. Plusieurs produits surfactants, y compris un surfactant synthétique sans protéines, ont été développés et testés dans la prévention et le traitement du SDR.

Objectifs

Évaluer les effets de l'administration prophylactique de surfactant synthétique (SS) sans protéines sur la mortalité, la maladie pulmonaire chronique et d'autres morbidités associées à la prématurité chez les nouveau-nés prématurés à risque de SDR. Des analyses en sous-groupe ont été réalisées en fonction du degré de prématurité, du produit surfactant utilisé et du calendrier posologique.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches ont été effectuées dans la Bibliothèque Cochrane, MEDLINE, OVID, EMBASE et CINAHL de 1966 à 2009. Les précédentes revues, y compris les références croisées et les résumés de la Society for Pediatric Research, ont également été consultées. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant les effets du SS sans protéines administré à des nouveau-nés prématurés à haut risque au moment de la naissance ou peu de temps après pour prévenir le SDR, la mortalité et les complications de la prématurité.

Recueil et analyse des données

Les données des résultats cliniques ont été extraites des essais cliniques par les évaluateurs. Les données ont été analysées conformément aux normes du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie.

Résultats Principaux

Les études portant sur une administration prophylactique de SS sans protéines rapportaient une amélioration variable du statut respiratoire et une réduction du syndrome de détresse respiratoire chez les nourrissons recevant du SS prophylactique sans protéines. La méta-analyse suggérait une réduction du risque de pneumothorax (risque relatif typique de 0,67, IC à 95 %, entre 0,50 et 0,90), d'emphysème pulmonaire interstitiel (risque relatif typique de 0,68, IC à 95 %, entre 0,50 et 0,93) et de mortalité néonatale (risque relatif typique de 0,70, IC à 95 %, entre 0,58 et 0,85). Aucune différence n'était observée en termes de risque d'hémorragie intraventriculaire, d'entérocolite nécrosante, de dysplasie broncho-pulmonaire, de rétinopathie du prématuré et de paralysie cérébrale. La méta-analyse suggérait un risque accru de persistance du canal artériel associé à l'administration prophylactique de SS (risque relatif typique de 1,11, IC à 95 %, entre 1,00 et 1,22) et un risque accru d'hémorragie pulmonaire (risque relatif typique de 3,28, IC à 95 %, entre 1,50 et 7,16).

Conclusions des auteurs

Il a été démontré que l'administration prophylactique de surfactant synthétique sans protéines par voie endotrachéale chez les nourrissons à risque de syndrome de détresse respiratoire améliorait les résultats cliniques. Les nourrissons recevant du SS sans protéines prophylactique présentaient une réduction du risque de pneumothorax, d'emphysème pulmonaire interstitiel et de mortalité néonatale. Les nourrissons recevant du SS sans protéines prophylactique présentaient un risque accru de persistance du canal artériel et d'hémorragie pulmonaire.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Administration prophylactique de surfactant synthétique sans protéines pour prévenir la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés prématurés

Administration prophylactique de surfactant synthétique sans protéines pour prévenir la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés prématurés

Le surfactant pulmonaire est une substance qui prévient l'affaissement des alvéoles des poumons en diminuant la tension de surface. Le surfactant est essentiel à la fonction pulmonaire normale des nouveau-nés. Il est parfois absent des poumons immatures, ce qui peut entraîner le développement d'un syndrome de détresse respiratoire (SDR). Des surfactants synthétiques sans protéines ont été développés et peuvent être utilisés chez les bébés nés prématurément (avant 34 semaines) qui risquent de développer un SDR. La revue des essais a identifié des preuves indiquant que le surfactant synthétique réduisait le risque de SDR chez les bébés considérés à risque. Les bébés recevant un surfactant synthétique prophylactique présentent un risque inférieur de SDR, de pneumothorax (air dans la cavité pulmonaire) et de décès. Néanmoins, les bébés recevant un surfactant synthétique prophylactique présentent un risque accru d'hémorragie pulmonaire et de persistance du canal artériel, un vaisseau ouvert qui fait passer le sang des poumons vers le reste de l'organisme. Bien que cela puisse entraîner des complications engageant potentiellement le pronostic vital, les bénéfices globaux de l'administration de surfactant l'emportent sur les risques.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux