Intervention Review

You have free access to this content

Support for healthy breastfeeding mothers with healthy term babies

  1. Mary J Renfrew1,
  2. Felicia M McCormick1,*,
  3. Angela Wade2,
  4. Beverley Quinn3,
  5. Therese Dowswell4

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 16 MAY 2012

Assessed as up-to-date: 2 APR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD001141.pub4


How to Cite

Renfrew MJ, McCormick FM, Wade A, Quinn B, Dowswell T. Support for healthy breastfeeding mothers with healthy term babies. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 5. Art. No.: CD001141. DOI: 10.1002/14651858.CD001141.pub4.

Author Information

  1. 1

    University of York, Mother and Infant Research Unit, Department of Health Sciences, York, UK

  2. 2

    Institute of Child Health, Centre for Paediatric Epidemiology and Biostatistics, London, UK

  3. 3

    The University of Liverpool, Health and Community Care Research Unit (HaCCRU), Liverpool, UK

  4. 4

    The University of Liverpool, Cochrane Pregnancy and Childbirth Group, Department of Women's and Children's Health, Liverpool, UK

*Felicia M McCormick, Mother and Infant Research Unit, Department of Health Sciences, University of York, Area 4, Seebohm Rowntree Building, Heslington, York, YO10 5DD, UK. felicia.mccormick@york.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 MAY 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 淺顯易懂的口語結論

Background

There is extensive evidence of important health risks for infants and mothers related to not breastfeeding. In 2003, the World Health Organization recommended infants be exclusively breastfed until six months of age, with breastfeeding continuing as an important part of the infant’s diet till at least two years of age. However, breastfeeding rates in many countries currently do not reflect this recommendation.

Objectives

To assess the effectiveness of support for breastfeeding mothers.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (3 October 2011).

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials comparing extra support for healthy breastfeeding mothers of healthy term babies with usual maternity care.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted data.

Main results

Of the 67 studies that we assessed as eligible for inclusion, 52 contributed outcome data to the review (56,451 mother-infant pairs) from 21 countries. All forms of extra support analysed together showed an increase in duration of 'any breastfeeding' (includes partial and exclusive breastfeeding) (risk ratio (RR) for stopping any breastfeeding before six months 0.91, 95% confidence interval (CI) 0.88 to 0.96). All forms of extra support together also had a positive effect on duration of exclusive breastfeeding (RR at six months 0.86, 95% CI 0.82 to 0.91; RR at four to six weeks 0.74, 95% CI 0.61 to 0.89). Extra support by both lay and professionals had a positive impact on breastfeeding outcomes. Maternal satisfaction was poorly reported.

Authors' conclusions

All women should be offered support to breastfeed their babies to increase the duration and exclusivity of breastfeeding. Support is likely to be more effective in settings with high initiation rates, so efforts to increase the uptake of breastfeeding should be in place. Support may be offered either by professional or lay/peer supporters, or a combination of both. Strategies that rely mainly on face-to-face support are more likely to succeed. Support that is only offered reactively, in which women are expected to initiate the contact, is unlikely to be effective; women should be offered ongoing visits on a scheduled basis so they can predict that support will be available. Support should be tailored to the needs of the setting and the population group.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 淺顯易懂的口語結論

Support for breastfeeding mothers

The World Health Organization recommends that infants should be exclusively breastfed until six months of age with breastfeeding continuing as an important part of the infant’s diet till at least two years of age. This is because there is extensive evidence on the short-term and long-term health risks of not breastfeeding for both infants and their mothers. Many mothers stop breastfeeding before they want to as a result of problems, many of which are preventable with good care and support. This premature discontinuation may cause disappointment and distress for the mothers and health problems for both themselves and their infants. Support for breastfeeding can include giving reassurance, praise, information, and the opportunity to discuss and to respond to a mother’s questions. This review looked at whether providing extra support for breastfeeding mothers, from professionals or from trained lay people or both, would help mothers to continue to breastfeed when compared with providing standard maternity care. The review found 52 randomised controlled studies from 21 countries that included more than 56,000 women. All forms of extra support, analysed together, showed an increase in the length of time women continued to breastfeed and the length of time women breastfed without introducing any other types of liquids or foods. Support by both lay supporters and professionals had a positive impact on breastfeeding outcomes. Face-to-face support was associated with a larger treatment effect than telephone support. Support that is only offered if women seek help is unlikely to be effective. This indicates that women should be offered predictable, scheduled, ongoing visits. Interventions providing extra support had a more pronounced effect when background rates of breastfeeding initiation were high. Women's views about support interventions were not well reported in these studies. Support should be tailored to the setting and the needs of the population group. Further research is needed to identify the aspects of support that are the most effective.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 淺顯易懂的口語結論

Prise en charge des mères allaitantes en bonne santé avec des bébés nés à terme et en bonne santé

Contexte

Il existe des preuves probantes selon lesquelles l'absence d'allaitement expose la santé des nouveau-nés et des mères à des risques importants. En 2003, l'Organisation Mondiale de la Santé recommandait que les nouveau-nés soient exclusivement allaités jusqu'à l'âge de six mois avec poursuite de l'allaitement comme élément important du régime alimentaire du nouveau-né jusqu'à au moins l'âge de deux ans. Toutefois, à l'heure actuelle, les taux d'allaitement ne reflètent pas cette recommandation dans de nombreux pays.

Objectifs

Évaluer l'efficacité de la prise en charge des mères allaitantes.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (3 octobre 2011).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés comparant une prise en charge supplémentaire des mères allaitantes en bonne santé de bébés nés à terme et en bonne santé à des soins maternels standard.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données.

Résultats principaux

Sur les 67 études que nous avons évaluées comme étant éligibles pour l'inclusion, 52 ont fourni des données de résultat pour cette revue (56 451 paires mère - nouveau-né) et provenaient de 21 pays différents. Toutes les formes de prise en charge supplémentaire analysées montraient une augmentation de la durée de l'allaitement quel qu'il soit (inclut l'allaitement partiel et exclusif) (risque relatif (RR) de l'arrêt de l'allaitement avant six mois 0,91, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,88 à 0,96). Toutes les formes de prise en charge supplémentaire avaient des effets positifs sur la durée de l'allaitement exclusif (RR à six mois 0,86, IC à 95 % 0,82 à 0,91 ; RR de quatre à six semaines 0,74, IC à 95 % 0,61 à 0,89). La prise en charge supplémentaire assurée par les aidants et les professionnels avait un effet positif sur les résultats liés à l'allaitement. La satisfaction maternelle était mal signalée.

Conclusions des auteurs

Toutes les femmes doivent pouvoir bénéficier d'une prise en charge pour allaiter leurs bébés afin d'augmenter la durée et l'exclusivité de l'allaitement. Cette prise en charge aura plus de chances d'être efficace dans des lieux où les taux d'initiation sont élevés. Des efforts visant à augmenter le recours à l'allaitement doivent donc être implantés. Un professionnel ou un aidant/collègue, ou une combinaison des deux, peut proposer cette prise en charge. Les stratégies reposant principalement sur une prise en charge face à face ont plus de chances de réussir. Une prise en charge qui est uniquement proposée de façon réactive, pour laquelle les femmes doivent initier le contact, a peu de chances d'être efficace ; les femmes doivent pouvoir bénéficier de visites permanentes et planifiées afin de prévoir la disponibilité de la prise en charge qui doit être adaptée aux besoins du lieu et du groupe de population.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 淺顯易懂的口語結論

Prise en charge des mères allaitantes

L'Organisation Mondiale de la Santé recommande que les nouveau-nés soient exclusivement allaités jusqu'à l'âge de six mois avec poursuite de l'allaitement comme élément important du régime alimentaire du nouveau-né jusqu'à au moins l'âge de deux ans. Cette recommandation a été émise car il existe des preuves probantes de risques à court et long terme sur la santé des nouveau-nés et de leurs mères liés à l'absence d'allaitement. De nombreuses mères cessent prématurément d'allaiter en raison de problèmes, dont bon nombre peuvent être évités grâce à des soins et une prise en charge adaptés. Cet arrêt prématuré peut être source de déception et d'angoisse pour les mères, mais aussi de problèmes de santé pour leurs nouveau-nés et elles-mêmes. Une prise en charge de l'allaitement peut inclure des conseils visant à rassurer, à complimenter et à informer, mais c'est aussi une occasion de discuter et de répondre à des questions posées par la mère. La présente revue a examiné si une prise en charge supplémentaire pour les mères allaitantes, assurée par des professionnels et/ou des aidants ayant suivi une formation, permettait aux mères de continuer à allaiter comparée à la mise à disposition de soins de maternité standard. La revue a identifié 52 études contrôlées randomisées issues de 21 pays incluant plus de 56 000 femmes. Toutes les formes de prises en charge supplémentaires analysées montraient une augmentation de la durée d'allaitement et de la durée d'allaitement sans introduire d'autres types de liquides ou d'aliments. La prise en charge assurée par les aidants et les professionnels avait un effet positif sur les résultats liés à l'allaitement. Une prise en charge face à face était associée à un effet plus important du traitement par rapport à une prise en charge par téléphone. Cette prise en charge, uniquement proposée si les femmes recherchent une aide, a peu de chances d'être efficace. Cette indication signifie que les femmes doivent pouvoir bénéficier de visites prévisibles, planifiées et permanentes. Les interventions fournissant une prise en charge supplémentaire avaient des effets plus significatifs lorsque les taux de base d'initiation à l'allaitement étaient élevés. Les avis des femmes concernant les interventions de prise en charge n'étaient pas correctement signalés dans ces études. La prise en charge doit être adaptée au lieu et aux besoins du groupe de population. D'autres recherches seront nécessaires afin d'identifier les éléments les plus efficaces de la prise en charge.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 8th June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 淺顯易懂的口語結論

針對有健康滿月嬰兒的健康母乳哺餵母親的支持

背景

有廣泛的證據顯示: 若沒有母乳哺餵,對嬰兒與母親而言有重要健康風險。於2003年,世界衛生組織建議: 嬰兒六個月前採全母乳,並以持續母乳哺餵做為嬰兒飲食的主要部分直到至少兩歲。然而,在許多國家的母乳哺餵率並沒有反應此項建議。

目的

評估對母乳哺餵母親支持的有效性

搜尋策略

我們搜尋了考科藍孕期與出生群組試驗註冊 (the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register) (2011年10月3日)

選擇標準

隨機或類隨機對照試驗,比較母乳哺餵健康滿月嬰兒的健康母親額外支持與一般產婦照護之效果。

資料收集與分析

兩位文獻回顧作者獨立評估試驗品質,並進行資料擷取。

主要結果

67個我們評估為合格採用的研究中,來自21國的52個研究對文獻回顧提供了成果相關資料(56,451 母嬰組)。所有形式額外的支持均一起分析,結果顯示: 在生產後6個月內,停止任何形式的母乳哺餵上,支持介入措施增加”任何母乳哺餵”的期間(包含部分與全母乳),風險比(risk ratio, RR) 0.91, 95%信賴區間(CI) 0.88 到0.96。所有形式的額外支持也在全母乳哺餵期間的延長上有正面影響 (RR 於6個月時 0.86, 95% CI 0.82 到0.91; RR 於4到6周時 0.74, 95% CI 0.61 到0.89)。由一般與專家提供的額外支持在母乳哺餵成果上都有正面影響。

作者結論

應提供所有母親以母乳哺餵嬰兒的支持,以增加全母乳哺餵的期間。支持可能可以讓有較高開始率的環境更為有效,所以應適當的在增加母乳攝取上進行努力。支持可以由專業人員或是一般/同儕支持者提供、或結合兩者。以面對面支持做為主要策略時,更有可能成功。僅以反應式的方式提供的支持,也就是預期由婦女先行開始的聯繫較不太可能有效;應提供婦女定期的、持續性的訪視,如此,她們較能預測將獲得支持。支持也應根據環境及人口群組的需求量身訂做。

 

淺顯易懂的口語結論

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 淺顯易懂的口語結論

母乳哺餵母親的支持

世界衛生組織建議嬰兒應在6個月前採全母乳哺餵,並且將母乳哺餵持續做為嬰兒飲食的重要部分直到2歲。這是因為有廣泛的證據顯示不以母乳哺餵在短期與長期健康風險中對嬰兒及母親都有影響。許多母親在預計停止母乳哺餵前因為許多問題而停止,這些問題中有許多是可以利用良好照護及支持而避免的。過早的中斷母乳哺餵,可能造成母親的失望與痛苦,並對母親本身及嬰兒帶來健康問題。支持母乳哺餵包含提供安慰、讚美、資訊以及討論及回應母親問題的機會。與提供標準產後照護相比,此文獻回顧觀察提供母乳哺餵母親額外支持是否能協助母親繼續母乳哺餵,額外支持可來自專家或是受訓的一般民眾或同時由兩者提供支持。文獻回顧找到52個來自21個國家的隨機對照試驗,其包含了超過56,000名婦女。在所有的額外支持形式都一起分析下顯示: 在婦女持續母乳哺餵以及婦女無採用任何其它液體類型或食物的時間長度上有增加的情形。同時由支持者及專家提供支持在母乳哺餵成果上有正面影響。面對面支持與較大的治療效果有關,較電話支持效果好。僅在父母尋求協助時提供的支持不太可能產生效果。這表示應提供婦女可預測、計畫中、持續性的拜訪。當母乳哺餵開始的普遍率高的時候,提供額外支持的介入措施有較多的顯著影響。婦女看待支持介入措施的角度沒有在這些研究中被適當的呈現出來。支持應根據環境及人口群組的需求而量身訂做。需要額外的研究找出最有效的支持面向。

譯註

翻譯: East Asian Cochrane Alliance
翻譯補助: 此翻譯計畫由臺灣行政院衛生福利部經費補助,臺北醫學大學實證醫學研究中心統籌。