Intervention Review

Interventions for treating constipation in pregnancy

  1. David Jewell1,*,
  2. Gavin Young2

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 23 APR 2001

Assessed as up-to-date: 26 FEB 2001

DOI: 10.1002/14651858.CD001142


How to Cite

Jewell D, Young G. Interventions for treating constipation in pregnancy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2001, Issue 2. Art. No.: CD001142. DOI: 10.1002/14651858.CD001142.

Author Information

  1. 1

    University of Bristol, Division of Primary Health Care, Bristol, UK

  2. 2

    Temple Sowerby Medical Practice, Penrith, Cumbria, UK

*David Jewell, Division of Primary Health Care, University of Bristol, Cotham House, Cotham Hill, Bristol, BS6 6JL, UK. david.jewell66@googlemail.com. david.jewell@bristol.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 APR 2001

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Constipation is a common problem in late pregnancy. Circulating progesterone may be the cause of slower gastrointestinal movement in mid and late pregnancy.

Objectives

The objective of this review was to assess the effects of different methods for treating constipation in pregnancy.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group trials register, the Cochrane Controlled Trials Register and MEDLINE. Date of last search: January 2001.

Selection criteria

Randomised trials of any treatment for constipation in pregnancy.

Data collection and analysis

Trial quality assessments and data extraction were done independently by two reviewers.

Main results

Two suitable trials were identified. Fibre supplements increased the frequency of defecation (odds ratio 0.18, 95% confidence interval 0.05 to 0.67), and lead to softer stools. Stimulant laxatives are more effective than bulk-forming laxatives (odds ratio 0.30, 95% confidence interval 0.14 to 0.61), but may cause more side effects.

Authors' conclusions

Dietary supplements of fibre in the form of bran or wheat fibre are likely to help women experiencing constipation in pregnancy. If the problem fails to resolve, stimulant laxatives are likely to prove more effective.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions for treating constipation in pregnancy

Mild laxatives help relieve constipation in pregnancy.

Constipation is a common problem in late pregnancy. The time taken for food to get through the gut to the bowel is increased in the second and third trimester and may be caused by an increase in the hormone, progesterone. Adding more fibre to the diet increases the frequency of defecation (bowel movement) and leads to softer stools. The review of trials found that laxatives which stimulate the bowel are more effective than those that add bulk but may cause more adverse effects such as diarrhoea and abdominal pain. Fibre supplements are effective and appear to have no adverse effects.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions pour le traitement de la constipation pendant la grossesse

Contexte

La constipation est un problème courant en fin de grossesse. La progestérone en circulation pourrait être la cause du ralentissement gastro-intestinal en milieu et fin de grossesse.

Objectifs

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets de différentes méthodes pour le traitement de la constipation pendant la grossesse.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance, le registre Cochrane des essais contrôlés et MEDLINE. Date de la dernière recherche : janvier 2001.

Critères de sélection

Des essais randomisés de tout traitement de la constipation pendant la grossesse.

Recueil et analyse des données

L'évaluation de la qualité des essais ainsi que l'extraction des données ont été réalisées indépendamment par deux auteurs de la revue.

Résultats Principaux

Deux essais pertinents ont été identifiés. Les suppléments de fibres avaient conduit à une élévation de la fréquence de défécation (rapport de cotes 0,18 ; intervalle de confiance à 95 % 0,05 à 0,67) et à un assouplissement des selles. Les laxatifs stimulants sont plus efficaces que les laxatifs qui augmentent le volume des selles (rapport des cotes 0,30 ; intervalle de confiance à 95 % 0,14 à 0,61), mais pourraient causer plus d'effets secondaires.

Conclusions des auteurs

Les suppléments de fibres alimentaires constitués de fibres de son ou de blé semblent être bénéfiques pour les femmes souffrant de constipation pendant la grossesse. Si le problème n'est pas résolu, les laxatifs stimulants se montreront probablement plus efficaces.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions pour le traitement de la constipation pendant la grossesse

Interventions pour le traitement de la constipation pendant la grossesse

Les laxatifs doux permettent de soulager la constipation pendant la grossesse.

La constipation est un problème courant en fin de grossesse. Le temps pris par la nourriture pour traverser l'appareil digestif jusqu'au côlon s'accroit durant le deuxième et le troisième trimestre, et cela pourrait être dû à une augmentation de l'hormone progestérone. L'ajout d'une plus grande quantité de fibres dans l'alimentation conduit à une élévation de la fréquence de défécation et à un assouplissement des selles. La revue d'essais cliniques a montré que les laxatifs qui stimulent l'intestin sont plus efficaces que ceux qui ajoutent du volume, mais qu'ils peuvent avoir plus d'effets indésirables tels que diarrhées et douleurs abdominales. Les suppléments de fibres sont efficaces et ne semblent pas avoir d'effets indésirables.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 25th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français