This is not the most recent version of the article. View current version (13 MAY 2014)

Intervention Review

Early (< 8 days) postnatal corticosteroids for preventing chronic lung disease in preterm infants

  1. Henry L Halliday1,*,
  2. Richard A Ehrenkranz2,
  3. Lex W Doyle3

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 9 SEP 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD001146.pub3


How to Cite

Halliday HL, Ehrenkranz RA, Doyle LW. Early (< 8 days) postnatal corticosteroids for preventing chronic lung disease in preterm infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD001146. DOI: 10.1002/14651858.CD001146.pub3.

Author Information

  1. 1

    Royal-Jubilee Maternity Service, Perinatal Room, Belfast, Northern Ireland, UK

  2. 2

    Yale University, Department of Pediatrics, New Haven, Connecticut, USA

  3. 3

    University of Melbourne, Department of Obstetrics and Gynaecology, Parkville, Victoria, Australia

*Henry L Halliday, Perinatal Room, Royal-Jubilee Maternity Service, Royal Maternity Hospital, Grosvenor Road, Belfast, Northern Ireland, BT12 6BA, UK. h.halliday@qub.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (13 MAY 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Chronic lung disease (CLD) remains a major problem in neonatal intensive care units. Persistent inflammation in the lungs is the most likely underlying pathogenesis. Corticosteroids have been used to either prevent or treat CLD because of their potent anti-inflammatory effects.

Objectives

To determine if postnatal corticosteroid treatment is of benefit in the prevention of chronic lung disease (CLD) in preterm infants. This review examines the outcome of trials where preterm infants at risk of CLD were given postnatal corticosteroids within the first seven days of life.

Search methods

Randomised controlled trials (RCTs) of postnatal corticosteroid therapy were sought from the Cochrane Controlled Trials Register, MEDLINE (1966 - May 2008), hand searching paediatric and perinatal journals, examining previous review articles and information received from practising neonatologists. Authors of all studies were contacted, where possible, to confirm details of reported follow-up studies, or to obtain any information about long-term follow-up where none had been reported.

Selection criteria

Randomised controlled trials of postnatal corticosteroid treatment within the first 7 days of life (early) in high risk preterm infants were selected for this review. Most studies evaluated the use of dexamethasone but we also included studies that assessed hydrocortisone, even if it was used to manage hypotension.

Data collection and analysis

Data regarding clinical outcomes including mortality, CLD (including late rescue with corticosteroids, and need for home oxygen therapy), death or CLD, failure to extubate, complications during the primary hospitalisation (including infection, hyperglycaemia, hypertension, pulmonary air leak, patent ductus arteriosus (PDA), severe intraventricular haemorrhage (IVH), periventricular leucomalacia (PVL), necrotising enterocolitis (NEC), gastrointestinal bleeding, intestinal perforation, severe retinopathy of prematurity (ROP), and long-term outcome (including blindness, deafness, cerebral palsy and major neurosensory disability) were abstracted and analysed using RevMan 5.

Main results

Twenty-eight RCTs enrolling a total of 3740 participants were eligible for inclusion in this review. A meta-analysis of these trials demonstrated significant benefits as regards earlier extubation and decreased risks of CLD at both 28 days and 36 weeks' postmenstrual age (PMA), death or CLD at 28 days and 36 weeks' PMA, PDA and ROP, including severe ROP. There were no significant differences in the rates of neonatal or subsequent mortality, infection, severe IVH, PVL, NEC or pulmonary haemorrhage. Gastrointestinal bleeding and intestinal perforation were important adverse effects and the risks of hyperglycaemia, hypertension, hypertrophic cardiomyopathy and growth failure were also increased. In the twelve trials that reported late outcomes, several adverse neurological effects were found at follow-up examinations including developmental delay (not defined), cerebral palsy and abnormal neurological examination. However, major neurosensory disability was not significantly increased, either overall in the seven studies where this outcome could be determined, or in the two individual studies where the rates of cerebral palsy or abnormal neurological examination were significantly increased. Moreover, the rates of the combined outcomes of death or cerebral palsy, or of death or major neurosensory disability were not significantly increased. Dexamethasone was the drug used in most studies (n = 20); only eight studies used hydrocortisone. In subgroup analyses by type of corticosteroid, most of the beneficial and harmful effects were attributable to dexamethasone; hydrocortisone had little effect on any outcomes except for an increase in intestinal perforation and a borderline reduction in PDA.

Authors' conclusions

The benefits of early postnatal corticosteroid treatment (≤ 7 days), particularly dexamethasone, may not outweigh the known or potential adverse effects of this treatment. Although early corticosteroid treatment facilitates extubation and reduces the risk of chronic lung disease and patent ductus arteriosus, it causes short-term adverse effects including gastrointestinal bleeding, intestinal perforation, hyperglycaemia, hypertension, hypertrophic cardiomyopathy and growth failure. Long-term follow-up studies report an increased risk of abnormal neurological examination and cerebral palsy. However, the methodological quality of the studies determining long-term outcomes is limited in some cases; the surviving children have been assessed predominantly before school age, and no study has been sufficiently powered to detect important adverse long-term neurosensory outcomes. There is a compelling need for the long-term follow-up and reporting of late outcomes, especially neurological and developmental outcomes, among surviving infants who participated in all randomised trials of early postnatal corticosteroid treatment. Hydrocortisone in the doses and regimens used in the reported RCTs has few beneficial or harmful effects and cannot be recommended for prevention of CLD.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Early (≤ 7 days) postnatal corticosteroids for preventing chronic lung disease in preterm infants

Corticosteroids can reduce lung inflammation in newborns with chronic lung disease (CLD) but there are major adverse effects of the drugs. CLD is a major problem for newborn babies in neonatal intensive care units. Persistent inflammation of the lungs is the most likely cause. Corticosteroid drugs have been used to either prevent or treat CLD because of their strong anti-inflammatory effects. This review of trials found that the benefits of giving corticosteroids to infants up to seven days of age may not outweigh the known adverse effects. The beneficial effects were shorter time on the ventilator and less CLD but the adverse effects included high blood pressure, bleeding from the stomach or bowel, perforation of the bowel, an excess of glucose in the bloodstream and an increased risk of cerebral palsy at follow-up. Use of early corticosteroids, especially dexamethasone, to treat or prevent CLD should be curtailed until more research has been performed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Corticothérapie postnatale précoce (< 8 jours) pour prévenir la maladie pulmonaire chronique chez les nouveau-nés prématurés

Contexte

La maladie pulmonaire chronique (MPC) demeure un problème majeur dans les unités néonatales de soins intensifs. Une inflammation persistante des poumons constitue la pathogénie sous-jacente la plus probable. Les corticostéroïdes sont utilisés dans la prévention ou le traitement de la MPC en raison de leurs puissants effets anti-inflammatoires.

Objectifs

Déterminer si la corticothérapie postnatale est efficace pour prévenir la maladie pulmonaire chronique (MPC) chez les nouveau-nés prématurés. Cette revue examine les résultats des essais portant sur l'administration de corticostéroïdes postnataux à des nouveau-nés prématurés à risque de MPC au cours des sept premiers jours de vie.

Stratégie de recherche documentaire

Des essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur une corticothérapie postnatale ont été recherchés dans le registre Cochrane des essais contrôlés et MEDLINE (1966 - mai 2008), une recherche manuelle a été effectuée dans des revues pédiatriques et périnatales, et les articles des précédentes revues ainsi que les informations transmises par des néonatologistes en exercice ont été examinés. Les auteurs de toutes les études ont été contactés, dans la mesure du possible, afin de confirmer les détails des études de suivi rapportées, ou d'obtenir des informations concernant le suivi à long terme lorsque celui-ci n'était pas documenté.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés portant sur l'administration d'une corticothérapie postnatale au cours des 7 premiers jours de vie (précoce) chez des nouveau-nés prématurés à haut risque ont été sélectionnés dans cette revue. La plupart des études évaluaient l'administration de dexaméthasone, mais nous avons également inclus des études qui évaluaient de l'hydrocortisone, même lorsqu'elle était utilisée dans la prise en charge de l'hypotension.

Recueil et analyse des données

Les données relatives aux résultats cliniques, y compris la mortalité, la MPC (y compris la corticothérapie de secours tardive et le recours à une oxygénothérapie à domicile), les décès ou la MPC, l'échec de l'extubation, les complications au cours de l'hospitalisation primaire (y compris les infections, l'hyperglycémie, l'hypertension, la fuite d'air pulmonaire, la persistance du canal artériel (PCA), l'hémorragie intraventriculaire (HIV) sévère, la leucomalacie périventriculaire (LPV), l'entérocolite nécrosante (ECN), le saignement gastro-intestinal, la perforation intestinale et la rétinopathie du prématuré (RDP) sévère), ainsi que les critères de jugement à long terme (y compris la cécité, la surdité, la paralysie cérébrale et les troubles neurosensoriels majeurs) ont été résumés et analysés à l'aide de RevMan 5.

Résultats Principaux

Vingt-huit ECR recrutant un total de 3 740 participants étaient éligibles dans cette revue. Une méta-analyse de ces essais révélait des bénéfices significatifs en termes d'extubation plus précoce et de réduction du risque de MPC à 28 jours et 36 semaines d'âge post-menstruel (APM), des décès ou de la MPC à 28 jours et 36 semaines AMP, de la PCA et de la RDP, y compris de la RDP sévère. Aucune différence significative n'était observée en termes de taux de mortalité néonatale ou subséquente, d'infection, d'HIV sévère, de LPV, d'ECN ou d'hémorragie pulmonaire. Le saignement gastro-intestinal et la perforation intestinale étaient des effets indésirables importants, et les risques d'hyperglycémie, d'hypertension, de myocardiopathie hypertrophique et de retard de croissance augmentaient également. Dans les douze essais rapportant des résultats différés, plusieurs effets neurologiques indésirables étaient observés lors des examens de contrôle, notamment un retard de développement (non défini), une paralysie cérébrale et un examen neurologique anormal. Néanmoins, les troubles neurosensoriels majeurs ne présentaient pas d'augmentation significative, tant pour l'ensemble des sept études dans lesquelles ce critère de jugement pouvait être examiné que pour les deux études individuelles dans lesquelles les taux de paralysie cérébrale ou d'examen neurologique anormal présentaient une augmentation significative. Qui plus est, les taux des critères de jugement combinés de la mortalité et de la paralysie cérébrale, ou de la mortalité et des troubles neurosensoriels majeurs, ne présentaient pas d'augmentation significative. La plupart des études utilisaient de la dexaméthasone (n = 20) ; huit études seulement utilisaient de l'hydrocortisone. Dans les analyses en sous-groupe par type de corticostéroïde, la plupart des effets bénéfiques et délétères étaient attribuables à la dexaméthasone ; l'hydrocortisone avait peu d'effet sur les différents critères de jugement, à l'exception d'une augmentation de la perforation intestinale et d'une réduction limite de la PCA.

Conclusions des auteurs

Les effets bénéfiques de la corticothérapie postnatale précoce (≤ 7 jours), en particulier de la dexaméthasone, pourraient ne pas compenser les effets indésirables connus ou potentiels du traitement. Bien que la corticothérapie précoce facilite l'extubation et réduise le risque de maladie pulmonaire chronique et de persistance du canal artériel, elle entraîne des effets indésirables à court terme, y compris un saignement gastro-intestinal, une perforation intestinale, une hyperglycémie, une hypertension, une myocardiopathie hypertrophique et un retard de croissance. Les études de suivi à long terme rapportent un risque accru d'examen neurologique anormal et de paralysie cérébrale. Néanmoins, la qualité méthodologique des études examinant les critères de jugement à long terme est limitée dans certains cas ; les enfants survivants avaient été principalement évalués avant l'âge scolaire, et aucune étude ne présentait de puissance statistique suffisante pour détecter des effets neurosensoriels indésirables importants à long terme. Il est absolument nécessaire de réaliser un suivi à long terme et de documenter les résultats différés, en particulier les résultats neurologiques et liés au développement des nourrissons survivants recrutés dans tous les essais randomisés portant sur une corticothérapie postnatale précoce. L'hydrocortisone, aux doses et schémas thérapeutiques utilisés dans les ECR identifiés, présente peu d'effets bénéfiques ou délétères et ne peut pas être recommandée dans la prévention de la MPC.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Corticothérapie postnatale précoce (< 8 jours) pour prévenir la maladie pulmonaire chronique chez les nouveau-nés prématurés

Corticothérapie postnatale précoce (≤ 7 jours) pour prévenir la maladie pulmonaire chronique chez les nouveau-nés prématurés

Les corticostéroïdes peuvent réduire l'inflammation pulmonaire chez les nouveau-nés atteints de maladie pulmonaire chronique (MPC), mais ces médicaments présentent d'importants effets indésirables. La MPC constitue un problème majeur chez les nouveau-nés placés en unités néonatales de soins intensifs. Une inflammation persistante des poumons en est probablement la cause. Les corticostéroïdes sont utilisés dans la prévention ou le traitement de la MPC en raison de leurs puissants effets anti-inflammatoires. Cette revue des essais a observé que les effets bénéfiques de l'administration de corticostéroïdes chez les nourrissons âgés de jusqu'à 7 jours pourraient ne pas compenser les effets indésirables connus. Ces effets bénéfiques étaient une période de ventilation plus courte et une réduction de l'incidence de la MPC, mais les effets indésirables incluaient une hypertension artérielle, un saignement de l'estomac ou de l'intestin, une perforation de l'intestin, un excès de glucose dans le courant sanguin et un risque accru de paralysie cérébrale lors du suivi. L'administration précoce de corticostéroïdes, en particulier de dexaméthasone, dans le traitement ou la prévention de la MPC devrait être évitée tant que de nouvelles recherches n'auront pas été effectuées.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

早期(出生後96小時內)使用類固醇預防早產兒慢性肺部疾病

慢性肺疾病(CLD)在新生兒加護病房裡是一個重要的問題。肺部持續的發炎是最可能的潛在病因。因為具有抗發炎的效果,類固醇曾經被用來預防或者治療慢性肺疾病。

目標

確定產後類固醇的使用是否有預防早產兒慢性肺疾病的效果。此篇回顧檢視有關具有慢性肺疾病高風險的早產兒於出生後96小時內給予類固醇的試驗成果。

搜尋策略

搜尋Oxford Database of Perinatal Trials、Cochrane Controlled Trials Register、MEDLINE (1966年−2008年5月) 有關產後類固醇之隨機對照試驗(randomised controlled trials),及書面搜尋小兒科及周產期相關雜誌,檢視之前的回顧文章及臨床新生兒科醫師所提供之資訊。盡量去聯絡所有的研究作者,以確認追蹤研究的細節,或者未經報導的長期追蹤情形。

選擇標準

選擇有關針對高風險早產兒在出生後7天內(早期)給予類固醇治療之隨機對照試驗。多數研究評估dexamethasone的使用,不過我們也納入評估hydrocortisone的研究,雖然這個藥過去是用來處理低血壓。

資料收集與分析

收集包括死亡率、慢性肺疾病(包括晚期使用類固醇、出院後需使用氧氣)、死亡或者慢性肺疾病、拔管失敗、第一次住院的併發症(包括感染、高血糖、高血壓、肺氣漏、開放性動脈導管(PDA)、嚴重的腦室內出血(IVH)、腦室周圍白質軟化症(PVL)、壞死性腸炎(NEC)、腸胃道出血、腸穿孔、嚴重的早產兒視網膜病變(ROP),以及長期的結果(包括眼盲、耳聾、腦性麻痺和重大的神經學障礙)等臨床數據,並使用Rev Man 5進行分析。

主要結論

共有28篇隨機對照試驗符合資格。其中有3740名參加者。這些試驗的統合分析(metaanalysis)顯示顯著的好處包括提早拔管和減少出生後28 天和懷孕週數36 週之慢性肺疾病的風險、出生後28 天和懷孕週數36 週之死亡或慢性肺疾病合起來的風險、開放性動脈導管和嚴重的早產兒視網膜病變。在新生兒及隨後之死亡率、感染、嚴重的腦室內出血、腦室周圍白質軟化症、壞死性腸炎或肺出血的機率上並無顯著差別。腸胃道出血及腸穿孔是重要的副作用,高血糖和高血壓的風險也增加了。共12篇試驗報告長期結果,發現在早期使用類固醇的生存者內有幾項神經學上之不良反應:包括未定義的發展遲緩、腦性麻痺和異常的神經病學檢查。但不管是在全部有報導此項結果的7篇報告,或者報導腦性麻痺的比率和異常的神經學檢查有顯著增加的2篇個別的研究,嚴重的視障或聽障並無顯著的增加。而且,綜合死亡或視障或聽障的比率並無顯著增加。Dexamethasone是研究中最常使用的藥物,(n = 20);僅有8個研究使用hydrocortisone。 在以類固醇種類進行的子群體分析當中,多數的益處以及害處效果來自於dexamethasone;hydrocortisone除了會增加腸穿孔以及臨界性的減少開放性動脈導管外,對於結果的作用並不多。

作者結論

出生後早期(<96個小時)給予類固醇其優點可能不會大於其副作用。雖然早期給予類固醇能幫助成功拔管並減少慢性肺疾病的危險,它同時會造成短期副作用包括胃腸出血、腸穿孔、高血糖、高血壓、肥厚性心肌病變和生長不良。長期追蹤研究報告有異常的神經學檢查和腦性麻痺的危險增加。但是某些確定長期結果的試驗有研究方法學上品質的受限、大部分是學齡前之研究,並且沒有研究有足夠的有力證據證明其會造成嚴重的長期神經感覺殘障。所以須要更多的研究探討這些參與早期使用產後類固醇之隨機試驗之存活者,其長期追蹤尤其是神經學和發展學上之結果。吸入性類固醇的角色仍待被闡明。在所報告的RCTs中所使用Hydrocortisone的劑量以及劑型僅帶來些微的益處及害處,因此不建議使用它預防慢性肺部疾病。

翻譯人

本摘要由臺中榮民總醫院陳信利翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

類固醇能減少慢性肺疾病之新生兒的肺部發炎但也有重大的副作用。慢性肺疾病是在新生兒加護病房一個重要的問題。肺部的持續發炎是最可能的病因。類固醇藥物因為具有強效抗發炎的效果曾經被用來預防或者治療慢性肺疾病。此篇回顧試驗發現早期(<7天)使用產後類固醇的好處不會大過其已知的副作用。好處是縮短使用呼吸器的時間並減少慢性肺疾病,副作用包括高血壓、腸胃出血和穿孔、高血糖和長期追蹤腦性痲痺的機率增加。在更多研究發表前,應該減少早期類固醇的使用。在完成更多相關研究前,應該要限制早期投予類固醇預防CLD(特別是dexamethasone)。