Intervention Review

Zuclopenthixol decanoate for schizophrenia and other serious mental illnesses

  1. Evandro da Silva Freire Coutinho1,*,
  2. Mark Fenton2,
  3. Seema N Quraishi3

Editorial Group: Cochrane Schizophrenia Group

Published Online: 26 JUL 1999

Assessed as up-to-date: 24 MAY 1999

DOI: 10.1002/14651858.CD001164


How to Cite

da Silva Freire Coutinho E, Fenton M, Quraishi SN. Zuclopenthixol decanoate for schizophrenia and other serious mental illnesses. Cochrane Database of Systematic Reviews 1999, Issue 3. Art. No.: CD001164. DOI: 10.1002/14651858.CD001164.

Author Information

  1. 1

    Escola Nacional de Saude Publica-Fiocruz, Rio de Janeiro, Brazil

  2. 2

    James Lind Initiative, Database of Uncertainties about the Effects of Treatments (DUETs), Oxford, UK

  3. 3

    London, UK

*Evandro da Silva Freire Coutinho, Escola Nacional de Saude Publica-Fiocruz, Rua Leopoldo Bulhoes, 1480/8 andar - Manguinhos, Rio de Janeiro, 21041-210, Brazil. esfcoutinho@ensp.fiocruz.br. esfcoutinho@globo.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 26 JUL 1999

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

There is a clear link between stopping antipsychotic medications and a relapse of psychotic symptoms. A series of long-acting intra-muscular preparations has been developed since the 1960s in the hope of reducing the frequency of relapse and, hence, overall disability. These depot preparations, active for weeks at a time, are frequently used for those who find taking oral medication on a regular basis difficult or unacceptable. It has, however, been a consistent concern that any reduction in relapse rate afforded by depot preparations may be offset by an increase in adverse effects such as drug-induced movement disorders.

Objectives

To compare zuclopenthixol decanoate to oral zuclopenthixol and other antipsychotic preparations for the treatment of schizophrenia and similar serious mental illness.

Search methods

Electronic searches of Biological Abstracts (1982-1998), CINAHL (1982-1998), The Cochrane Library (Issue 2, 1998), The Cochrane Schizophrenia Group's Register (April 1998), EMBASE (1980-1998), MEDLINE (1966-1998), and PsycLIT (1974-1998) were searched. References of all eligible studies were searched for further trials. The manufacturer of zuclopenthixol was contacted.

Selection criteria

Inclusion criteria were that the clinical study should be randomised, focus on people with schizophrenia or other serious mental illness with psychotic symptoms, and compare the use of zuclopenthixol decanoate to oral zuclopenthixol or other antipsychotic preparations.

Data collection and analysis

Data was extracted independently by two reviewers (EC, MF). Authors of trials were contacted for additional and missing data. Odds ratios (ORs) and 95% confidence intervals (CIs) of homogenous dichotomous data were calculated with the Peto method. Where possible the number needed to treat (NNT) and its 95% confidence interval was also calculated.

Main results

Four studies relating to zuclopenthixol decanoate were included. All compared zuclopenthixol decanoate with other depot preparations. Zuclopenthixol decanoate prevented or postponed relapses when compared to other depots (NNT 8, CI 5-53). However, zuclopenthixol decanoate may induce more adverse effects (NNH 5, CI 3-31) although it decreases need for anticholinergic medication when compared to a group of other depot preparations (NNT 9, CI 5-38). For the risk of leaving the study early, there was also a trend for benefit to those allocated to zuclopenthixol decanoate. None of the studies reported outcomes on service utilisation, costs, or quality of life.

Authors' conclusions

Choice of which depot to use must always take into account clinical judgement and the preferences of the recipients of care and their carers. Limited trial data suggests, however, that there are real differences between zuclopenthixol decanoate and other depots and these differences largely favour the former.

This review highlights the need for good controlled clinical trials to fully address the effects of zuclopenthixol decanoate for those with schizophrenia. Future studies should report service utilisation data, as well as satisfaction with care and economic outcomes. Duration of such trials should be of a longer duration than the included studies (12 months or more).

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Zuclopenthixol decanoate for schizophrenia and other serious mental illnesses

Synopsis pending.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Décanoate de zuclopenthixol dans la schizophrénie et d'autres troubles mentaux graves

Contexte

Il existe une relation directe entre l'arrêt des médicaments antipsychotiques et le retour des symptômes psychotiques. Plusieurs préparations intramusculaires à action prolongée ont été développées depuis les années 1960 dans l'espoir de réduire la fréquence des rechutes et l'incapacité globale. Ces préparations à effet retard, actives pendant plusieurs semaines de suite, sont fréquemment utilisées chez les patients qui ont du mal à suivre ou à accepter un traitement oral régulier. On craint cependant que toute réduction du taux de rechute associée aux préparations à effet retard ne soit compensée par une augmentation des effets indésirables tels que des troubles du mouvement induits par les médicaments.

Objectifs

Comparer le décanoate de zuclopenthixol au zuclopenthixol oral et à d'autres préparations antipsychotiques dans le traitement de la schizophrénie et d'autres troubles mentaux graves de même nature.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches électroniques ont été effectuées dans Biological Abstracts (1982-1998), CINAHL (1982-1998), la Bibliothèque Cochrane (numéro 2, 1998), le registre du groupe Cochrane sur la schizophrénie (avril 1998), EMBASE (1980-1998), MEDLINE (1966-1998) et PsycLIT (1974-1998). Les références bibliographiques de toutes les études éligibles ont été consultées afin d'identifier d'autres essais. Le fabricant du zuclopenthixol a été contacté.

Critères de sélection

Les critères d'inclusion étaient les suivants : l'étude clinique devait être randomisée, porter sur des patients atteints de schizophrénie ou d'autres troubles mentaux graves accompagnés de symptômes psychotiques, et comparer du décanoate de zuclopenthixol à du zuclopenthixol oral ou d'autres préparations antipsychotiques.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par deux évaluateurs (EC, MF) de manière indépendante. Les auteurs des essais ont été contactés afin d'obtenir des données supplémentaires et manquantes. Les rapports des cotes et les intervalles de confiance (IC) à 95 % des données dichotomiques homogènes ont été calculés à l'aide de la méthode de Peto. Dans la mesure du possible, le nombre de sujets à traiter (NST) et l'intervalle de confiance à 95 % ont également été calculés.

Résultats Principaux

Quatre études portant sur du décanoate de zuclopenthixol ont été incluses. Toutes comparaient du décanoate de zuclopenthixol à d'autres préparations à effet retard. Le décanoate de zuclopenthixol prévenait ou retardait les rechutes par rapport à d'autres traitements à effet retard (NST de 8, IC entre 5 et 53). Néanmoins, le décanoate de zuclopenthixol pourrait induire davantage d'effets indésirables (NNN de 5, IC entre 3 et 31) mais limite le recours à des médicaments anticholinergiques par rapport à un groupe d'autres préparations à effet retard (NST de 9, IC entre 5 et 38). Concernant le risque d'arrêt prématuré, une tendance positive était également observée chez les patients recevant du décanoate de zuclopenthixol. Aucune des études ne rapportait de critères de jugement concernant l'utilisation des services, les coûts et la qualité de vie.

Conclusions des auteurs

Le choix du traitement à effet retard à utiliser doit toujours reposer sur l'avis clinique et les préférences des patients et de leurs soignants. Des données limitées suggèrent cependant qu'il existe des différences réelles entre le décanoate de zuclopenthixol et d'autres traitements à effet retard et que ces différences sont largement favorables au décanoate de zuclopenthixol.

Cette revue souligne la nécessité de développer des essais cliniques comparatifs de bonne qualité afin d'évaluer de manière exhaustive les effets du décanoate de zuclopenthixol chez les patients schizophrènes. Les futures études devront apporter des données concernant l'utilisation des services, la satisfaction vis-à-vis des soins et les résultats économiques. Ces essais devraient présenter une durée supérieure à celle des études incluses (12 mois ou plus).

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Décanoate de zuclopenthixol dans la schizophrénie et d'autres troubles mentaux graves

Décanoate de zuclopenthixol dans la schizophrénie et d'autres troubles mentaux graves

Résumé en attente.

Notes de traduction

Évaluation interne par les pairs du groupe Cochrane sur la schizophrénie finalisée (voir Module).
Évaluation externe par les pairs programmée.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

使用Zuclopenthixol decanoate治療精分裂症和其他的嚴重精神疾病

停止使用抗精神病藥物和精神病症狀的復發有明顯的聯結。60年代開始發展出一系列長效肌肉注射的藥物,期望能減少復發頻率和整體失能程度。這些長效藥物,一次注射後可維持活性數週,經常使用於困難或不能接受定時服用口服藥物的患者。但是一直有人持續擔憂可能增加其副作用,如藥物引起的動作障礙,超過降低復發的益處

目標

比較 zuclopenthixol decanoate 和口服 zuclopenthixol對精分裂症和其他的嚴重精神疾病的治療效果

搜尋策略

電子搜尋Cochrane Library (Issue 2, 1998年)、Cochrane Schizophrenia Group's Register (1998年4月)、EMBASE (1980年 – 1998年)、MEDLINE (1966年 – 1998年)和PsycLIT (1974年 – 1998年)。搜尋合格試驗的文獻以確認是否有更多的試驗,連絡 zuclopenthixol製造藥廠

選擇標準

納入條件為隨機臨床研究,對象為精分裂症和有精神病症狀的其他嚴重精神疾病的病人。並比較使用口服zuclopenthixol或其他的抗精神病藥物

資料收集與分析

兩位審閱者(EC, MF)獨立擷取資料,連絡試驗的作者提供額外和缺失的資料,以Peto法計算同質性二元資料的OR和95%CI。若可能,計算益一需治數(NNT)和其95%信賴區間(CI)

主要結論

納入與zuclopenthixol decanoate相關的四個試驗。所有都比較zuclopenthixol decanoate和其他的長效藥物。與其他藥物相比zuclopenthixol decanoate可預防或延緩復發(益一需治數為8, CI為5 – 53)。 與其他類的長效藥物相比,zuclopenthixol decanoate雖然可以減少對抗乙醯膽鹼藥物的需求(益一需治數為9, CI 為5 – 38),卻可能引起更多副作用(害一需治數為5, CI 為3 – 31)。提早離開試驗的風險方面, zuclopenthixol decanoate組有較低的趨勢為其好處。沒有試驗報告關於使用的醫療服務、花費或生活品質等變項的結果

作者結論

選擇使用哪種長效藥物時,必須考慮臨床判斷和病人及期照顧者喜好。有限的資料建議zuclopenthixol decanoate和其他的長效藥物確實有差,大多數顯示前者較好。本回顧顯示需要控制良好的對照試驗,以完全瞭解zuclopenthixol decanoate對精神分裂症的療效。未來的研究應納入使用的醫療服務的資料如同服務滿意度及醫療經濟結果。 這些試驗的研究期間也應比納入的試驗長(12個月或更長)

翻譯人

本摘要由成功大學附設醫院尹子真翻譯

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

總結待補