Intervention Review

Enteral tube feeding for cystic fibrosis

  1. Steven Conway1,*,
  2. Alison Morton1,
  3. Susan Wolfe2

Editorial Group: Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 18 OCT 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD001198.pub3

How to Cite

Conway S, Morton A, Wolfe S. Enteral tube feeding for cystic fibrosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD001198. DOI: 10.1002/14651858.CD001198.pub3.

Author Information

  1. 1

    St James' Hospital, Regional Adult Cystic Fibrosis Unit, Leeds, UK

  2. 2

    Leeds Children's Hospital, Leeds General Infirmiary, Leeds Regional Paediatric Cystic Fibrosis Centre, Leeds, UK

*Steven Conway, Regional Adult Cystic Fibrosis Unit, St James' Hospital, Beckett Street, Leeds, LS9 7TF, UK. Steven.Conway@leedsth.nhs.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Enteral tube feeding is routinely used in many cystic fibrosis centres when oral dietary and supplement intake has failed to achieve an adequate nutritional status. The use of this method of feeding is assessed on an individual basis taking into consideration the patients age and clinical status.

Objectives

To examine the evidence that in people with cystic fibrosis, supplemental enteral tube feeding improves nutritional status, respiratory function, and quality of life without significant adverse effects.

Search methods

We searched the Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group Trials Register which comprises references identified from comprehensive electronic database searches and handsearches of relevant journals and abstract books of conference proceedings. We also contacted the companies that market enteral feeds and reviewed their databases.

Date of the most recent search of the Group's Cystic Fibrosis Trials Register: 03 September 2012.

Date of the most recent hand search of PubMed and conference abstract books: 15 June 2012.

Selection criteria

All randomised controlled trials comparing supplemental enteral tube feeding for one month or longer with no specific intervention in people with cystic fibrosis.

Data collection and analysis

Thirty-one trials were identified by the searches; however, none were eligible for inclusion in this review.

Main results

There are no trials included in this review.

Authors' conclusions

Supplemental enteral tube feeding is widely used throughout the world to improve nutritional status in people with cystic fibrosis. The methods mostly used, nasogastric or gastrostomy feeding, are expensive and may have a negative effect on self-esteem and body image. Reported use of enteral tube feeding suggests that it results in nutritional and respiratory improvement; but, efficacy has not been fully assessed by randomised controlled trials. It is acknowledged, however, that performing a randomised controlled trial would be difficult due to the ethics of withholding an intervention in a group of patients whose nutritional status necessitates it.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Using tube feeding (via nose or stomach) in people with cystic fibrosis

Cystic fibrosis is an inherited condition which causes damage to the lungs and pancreas (an organ needed for the production of chemicals that help to digest food). People with cystic fibrosis often need a high energy diet in order to achieve a good nutritional status. To achieve this supplements are often given via a tube through the nose or stomach (enteral tube feeding). This type of feeding helps to improve weight gain, nutritional status, lung function and may improve quality of life. However, tube feeding is expensive and may impact on self-esteem and body image. We have identified 28 trials in our searches, but none of these are randomised controlled trials showing the effects of enteral tube feeding. Hence no trials are included in the review. Ideally, more research is needed to compare tube feeding with oral supplements and with normal diet; also, trials should look at when tube feeding should be started for the best results. These trials may be difficult to do as it may be wrong not to provide extra calories in this way when needed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Alimentation entérale pour la mucoviscidose

Contexte

L'alimentation entérale est couramment utilisée dans de nombreux centres spécialisés dans la prise en charge de la mucoviscidose lorsque le régime alimentaire et la prise de suppléments par voie orale ne permettent pas d'atteindre un état nutritionnel adéquat. L'utilisation de cette méthode d'alimentation est évaluée au cas par cas, en tenant compte de l'âge et de l'état clinique des patients.

Objectifs

Examiner les preuves indiquant que chez les personnes atteintes de mucoviscidose, l'alimentation entérale complémentaire améliore l'état nutritionnel, la fonction respiratoire, et la qualité de la vie sans événements indésirables significatifs.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et autres maladies génétiques constitué de références identifiées lors de recherches exhaustives dans les bases de données électroniques. Nous avons également effectué des recherches manuelles dans des revues pertinentes et des recueils de résumés d'actes de conférence. Nous avons également contacté les entreprises qui commercialisent les produits d'alimentation entérale et examiné leurs bases de données.

Date de la recherche la plus récente effectuée dans le registre des essais cliniques du groupe sur la mucoviscidose : 03 septembre 2012.

Date de la recherche manuelle la plus récente dans PubMed et dans les recueils des résumés et des actes de conférence : 15.juin 2012

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés comparant l'alimentation entérale complémentaire pendant au moins un mois sans aucune intervention spécifique chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

Recueil et analyse des données

Les recherches ont permis d'identifier trente-et-un essais ; toutefois aucun n'était éligible pour inclusion dans la présente revue.

Résultats Principaux

Aucun essai n'a été inclus dans cette revue.

Conclusions des auteurs

L'alimentation entérale complémentaire est largement utilisée de par le monde pour améliorer l'état nutritionnel des personnes atteintes de mucoviscidose. Les méthodes les plus utilisées, à savoir l'alimentation par sonde nasogastrique ou par sonde de gastrostomie, sont onéreuses et peuvent avoir un effet négatif sur l'estime de soi et l'image corporelle. Les cas rapportés de recours à l'alimentation entérale suggèrent qu'il en résulte une amélioration nutritionnelle et respiratoire ; mais, l'efficacité de l'alimentation entérale n'a pas été pleinement évaluée par des essais contrôlés randomisés. Il est manifeste, toutefois, que la réalisation d'un essai contrôlé randomisé serait difficile car il serait contraire à l'éthique de priver un groupe de patients d'une intervention que leur état nutritionnel nécessite.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Alimentation entérale pour la mucoviscidose

Utilisation de l'alimentation entérale (par sonde via le nez ou l'estomac) chez les personnes atteintes de mucoviscidose

La mucoviscidose est une maladie héréditaire qui provoque des dommages aux poumons et au pancréas (un organe nécessaire pour la production de substances chimiques facilitant la digestion des aliments). Les personnes atteintes de mucoviscidose ont souvent besoin d'une alimentation très énergétique afin de parvenir à un bon état nutritionnel. À cette fin, des suppléments leurs sont souvent administrés au moyen d'une sonde passant par le nez ou directement dans l'estomac (alimentation par voie entérale). Ce type d'alimentation contribue à la prise de poids, à l'amélioration de l'état nutritionnel, de la fonction pulmonaire et peut améliorer la qualité de vie. Cependant, l'alimentation entérale est onéreuse et peut avoir un impact sur l'estime de soi et l'image corporelle. Nous avons identifié 28 essais dans nos recherches, mais aucun d'entre eux n'est un essai contrôlé randomisé montrant les effets de l'alimentation entérale. Par conséquent, aucun essai n'est inclus dans la revue. Idéalement, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comparer l'alimentation entérale avec l'administration de suppléments oraux et avec un régime alimentaire normal ; de plus, les essais devraient étudier à quel moment il est préférable de démarrer l'alimentation entérale pour obtenir de meilleurs résultats. Ces essais risquent d'être difficiles à réaliser car il serait contraire à l'éthique de renoncer à administrer des calories supplémentaires par cette méthode à un groupe de patients en ayant besoin.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�