Intervention Review

Breathing exercises for adults with asthma

  1. Diana A Freitas1,
  2. Elizabeth A Holloway2,
  3. Selma S Bruno1,
  4. Gabriela SS Chaves1,
  5. Guilherme AF Fregonezi3,
  6. Karla MPP Mendonça3,*

Editorial Group: Cochrane Airways Group

Published Online: 1 OCT 2013

Assessed as up-to-date: 30 JAN 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD001277.pub3

How to Cite

Freitas DA, Holloway EA, Bruno SS, Chaves GSS, Fregonezi GAF, Mendonça KMPP. Breathing exercises for adults with asthma. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 10. Art. No.: CD001277. DOI: 10.1002/14651858.CD001277.pub3.

Author Information

  1. 1

    Federal University of Rio Grande do Norte, Department of Physical Therapy, Natal, Rio Grande do Norte, Brazil

  2. 2

    University College London, Department of Epidemiology and Public Health, London, UK

  3. 3

    Federal University of Rio Grande do Norte, PhD Program in Physical Therapy, Natal, Rio Grande do Norte, Brazil

*Karla MPP Mendonça, PhD Program in Physical Therapy, Federal University of Rio Grande do Norte, Avenida Senador Salgado Filho, 3000, Bairro Lagoa Nova, Natal, Rio Grande do Norte, 59078-970, Brazil. kmorganna@ufrnet.br.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (conclusions changed)
  2. Published Online: 1 OCT 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Breathing exercises have been widely used worldwide as a complementary therapy to the pharmacological treatment of people with asthma.

Objectives

To evaluate the evidence for the efficacy of breathing exercises in the management of patients with asthma.

Search methods

The search for trials led review authors to review the literature available in The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL and AMED and to perform handsearching of respiratory journals and meeting abstracts. Trial registers and reference lists of included articles were also consulted.

The literature search has been updated to January 2013.

Selection criteria

We included randomised controlled trials of breathing exercises in adults with asthma compared with a control group receiving asthma education or, alternatively, with no active control group.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted data. RevMan software was used for data analysis based on the fixed-effect model. Continuous outcomes were expressed as mean differences (MDs) with confidence intervals (CIs) of 95%. Heterogeneity was assessed by inspecting the forest plots. The Chi2 test was applied, with a P value of 0.10 indicating statistical significance. The I2 statistic was implemented, with a value greater than 50% representing a substantial level of heterogeneity.

Main results

A total of 13 studies involving 906 participants are included in the review. The trials were different from one another in terms of type of breathing exercise performed, number of participants enrolled, number and duration of sessions completed, outcomes reported and statistical presentation of data. Asthma severity in participants from the included studies ranged from mild to moderate, and the samples consisted solely of outpatients. The following outcomes were measured: quality of life, asthma symptoms, number of acute exacerbations and lung function. Eleven studies compared breathing exercise with inactive control, and two with asthma education control groups. All eight studies that assessed quality of life reported an improvement in this outcome. An improvement in the number of acute exacerbations was observed by the only study that assessed this outcome. Six of seven included studies showed significant differences favouring breathing exercises for asthma symptoms. Effects on lung function were more variable, with no difference reported in five of the eleven studies that assessed this outcome, while the other six showed a significant difference for this outcome, which favoured breathing exercises. As a result of substantial heterogeneity among the studies, meta-analysis was possible only for asthma symptoms and changes in the Asthma Quality of Life Questionnaire (AQLQ). Each meta-analysis included only two studies and showed a significant difference favouring breathing exercises (MD -3.22, 95% CI -6.31 to -0.13 for asthma symptoms; MD 0.79, 95% CI 0.50 to 1.08 for change in AQLQ). Assessment of risk of bias was impaired by incomplete reporting of methodological aspects of most of the included trials.

Authors' conclusions

Even though individual trials reported positive effects of breathing exercises, no reliable conclusions could be drawn concerning the use of breathing exercises for asthma in clinical practice. This was a result of methodological differences among the included studies and poor reporting of methodological aspects in most of the included studies. However, trends for improvement are encouraging, and further studies including full descriptions of treatment methods and outcome measurements are required.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Breathing exercises for asthma

Background

Asthma is a lung disease, that comprises underlying inflammation and tightening of the small tubes in the airways (called airway obstruction), which occurs in response to asthma triggers such as animal danders or pollen (also called bronchial hyperresponsiveness). The high prevalence of asthma worldwide is a major public health problem because of the high healthcare costs associated with hospitalisation and medication. Breathing exercises are a non-pharmacological intervention that has been used routinely in the treatment of patients with asthma. Breathing exercises aim to control the hyperventilation symptoms of asthma and can be performed as the Papworth Method, the Buteyko breathing technique, yoga or any other similar intervention that manipulates the breathing pattern.

Review question

We wanted to look at available evidence for the effectiveness of breathing exercises in adults with asthma.

Key results

We found 13 studies involving 906 adults with mild to moderate asthma. Eleven studies compared breathing exercises with inactive controls and two with asthma education control groups. Overall, improvements in quality of life, asthma symptoms and numbers of exacerbations were reported. Six of the eleven studies that assessed lung function showed a significant difference favouring breathing exercises. No adverse effects related to the intervention were described, which indicates that this is a safe and well-tolerated intervention in people with asthma.

Quality of the evidence

The trials were different in terms of type of breathing exercises performed, number of participants enrolled, number and duration of sessions completed, outcomes reported and statistical presentation of data. As a result, we were not able to compare the results from these trials using a meta-analysis for all outcomes. Meta-analysis was possible for only two outcomes (asthma symptoms and change in Asthma Quality of Life Questionnaire—AQLQ), each of which was reported in only two studies. Both meta-analyses showed a significant difference favouring breathing exercises. The methods used to conduct these studies were not as well reported as we would have liked, and so the quality of the trials was unclear. Overall the quality of the evidence included in the review was very low.

Conclusion

Even though individual trials reported positive effects of breathing exercises, no conclusive evidence in this review supports or refutes the efficacy of such intervention in the treatment of adult patients with asthma.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Exercices de respiration chez les adultes asthmatiques

Contexte

Les exercices de respiration sont largement utilisés dans le monde en tant que traitement complémentaire pour le traitement pharmacologique de personnes souffrant d'asthme.

Objectifs

Évaluer les preuves concernant l'efficacité des exercices de respiration dans la prise en charge des patients asthmatiques.

Stratégie de recherche documentaire

Les auteurs de la revue ont recherché des essais dans La Bibliothèque Cochrane, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL et AMED et réalisé une recherche manuelle dans des journaux sur la respiration et dans des résumés de conférences. Les registres des essais et les références bibliographiques des articles inclus ont également été consultés.

La recherche de littérature a été mise à jour jusqu'en janvier 2013.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés portant sur des exercices de respiration chez les adultes atteints d'asthme par rapport à un groupe témoin recevant une formation en matière d'asthme ou à un groupe témoin avec un contrôle inactif.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Le logiciel RevMan a été utilisé pour l'analyse des données sur la base du modèle à effets fixes. Les critères de jugement étaient exprimés sous forme de différences moyennes (DM) avec des intervalles de confiance (IC) de 95 %. L'hétérogénéité a été évaluée en inspectant les espaces forestiers. Le test Chi2 a été appliqué, avec une valeur P de 0,10, indiquant une signification statistique. La statistique I2 a été utilisée, avec une valeur supérieure à 50 % représentant un niveau d'hétérogénéité substantiel.

Résultats Principaux

Treize études portant sur 906 participants ont été inclues dans la revue. Les essais étaient différents les uns des autres en termes de type d'exercices de respiration réalisés, du nombre de participants recrutés, du nombre et de la durée des séances, des critères indiqués et de la présentation statistique des données. La gravité de l'asthme chez les participants des études incluses variait de légère à modérée et les échantillons étaient uniquement des patients non hospitalisés. Les critères de jugement suivants ont été mesurés : La qualité de vie, les symptômes de l'asthme, le nombre d'exacerbations aiguës et la fonction pulmonaire. Onze études ont comparé des exercices de respiration avec un contrôle inactif et deux groupes témoins avec une formation en matière d'asthme. Les huit études ayant évalué la qualité de vie ont rapporté une amélioration dans ce domaine. Une amélioration dans le nombre d'exacerbations aiguës a été observée par la seule étude ayant évalué ce critère. Six des sept études incluses montraient des différences significatives en faveur des exercices de respiration pour les symptômes de l'asthme. Les effets sur la fonction pulmonaire étaient plus variable, aucune différence n'a été rapportée dans cinq des onze études ayant évalué ce critère, tandis que les six autres études qui favorisaient les exercices de respiration ont montré une différence significative. En raison de l'hétérogénéité substantielle entre les études, une méta-analyse a été possible uniquement pour les symptômes de l'asthme et le questionnaire sur la qualité de vie des asthmatiques (AQLQ). Chaque méta-analyse incluait seulement deux études et a montré une différence significative en faveur des exercices de respiration (DM de -3,22, IC à 95 % -6,31 à -0,13 pour les symptômes de l'asthme ; DM de 0,79, IC à 95 % 0,50 à 1,08 à changer en AQLQ). Le risque de biais était limité par la consignation incomplète des aspects méthodologiques de la plupart des essais inclus.

Conclusions des auteurs

Bien que des essais individuels aient rapporté des effets positifs concernant les exercices de respiration, aucune conclusion fiable n'a pu être tirée concernant l'utilisation des exercices de respiration pour le traitement de l'asthme dans la pratique clinique. Il s'agissait d'un résultat de différences méthodologiques entre les études incluses et la notification médiocre des aspects méthodologiques dans la plupart des études incluses. Cependant, les tendances pour l'amélioration sont encourageantes et d'autres études décrivant les méthodes de traitement et les mesures de critères de jugement sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Exercices de respiration chez les adultes asthmatiques

Exercices de respiration pour le traitement de l'asthme

Contexte

L'asthme est une maladie pulmonaire, caractérisé par une inflammation sous-jacente et un resserrement de petits tubes dans les voies respiratoires (appelé obstruction des voies respiratoires). Les crises d'asthme sont déclenchées par les phanères d’animaux ou le pollen (également appelées hyperréactivité bronchique). La forte prévalence de l'asthme dans le monde est un problème de santé publique majeur dû aux importants coûts de soins de santé associés à une hospitalisation et des médicaments. Les exercices de respiration sont des interventions non pharmacologiques qui ont été systématiquement utilisés dans le traitement des patients asthmatiques. Les exercices de respiration visent à contrôler les symptômes d'hyperventilation et peuvent être réalisés par la Méthode Papworth, la technique de respiration Buteyko, le yoga ou toute autre intervention similaire qui manipule le profil respiratoire.

Question de la revue

Nous avons cherché à examiner les preuves disponibles pour l'efficacité des exercices de respiration chez les adultes asthmatiques.

Résultats principaux

Nous avons trouvé 13 études portant sur 906 adultes atteints d'asthme léger à modéré. Onze études comparaient les exercices de respiration avec un contrôle inactif et deux études composées de groupes témoins ayant reçu un programme d’éducation sur l’asthme. Les améliorations de la qualité de vie, les symptômes de l'asthme et le nombre d'exacerbations ont été rapportés. Six des onze études qui évaluaient la fonction pulmonaire ont montré une différence significative en faveur des exercices de respiration. Aucun effet indésirable lié à l'intervention n’a été mentionné, ce qui indique qu'il s'agit d'une intervention sûre et bien tolérée chez les personnes asthmatiques.

Qualité des preuves

Les essais étaient différents en termes de type d'exercices de respiration réalisés, du nombre de participants recrutés, du nombre et de la durée des séances, des critères indiqués et de la présentation statistique des données. En conséquence, nous n'avons pas été en mesure de comparer tous les critères de jugement de ces essais en utilisant une méta-analyse. La méta-analyse n'a été possible que pour deux critères de jugement (les symptômes de l'asthme et le questionnaire sur la qualité de vie des asthmatiques (AQLQ - Asthma Quality of Life Questionnaire), chacun de ces critères de jugement était rapporté dans seulement deux études. Les deux méta-analyses ont montré une différence significative en faveur des exercices de respiration. Nous aurions souhaitez que les méthodes soient mieux documentées, la qualité des essais n'était donc pas claire. La qualité globale des preuves inclues dans cette revue était très faible.

Conclusion

Bien que des essais individuels aient rapporté des effets positifs grâce aux exercices de respiration, aucune preuve concluante dans cette revue soutient ou récuse clairement l'efficacité d'une telle intervention dans le traitement des patients adultes asthmatiques.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 14th January, 2014
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français