Get access

Phytoestrogens for vasomotor menopausal symptoms

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Vasomotor symptoms, such as hot flushes and night sweats, are very common during the menopausal transition. Hormone replacement therapy has traditionally been used as a very effective treatment but concerns over increased risks of some chronic diseases have markedly increased the interest of women in alternatives. Some of the most popular of these are treatments based on foods or supplements enriched with phytoestrogens, plant-derived chemicals that have oestrogenic action.

Objectives

To assess the efficacy, safety and acceptability of foods and supplements based on high levels of phytoestrogens for reducing hot flushes and night sweats in postmenopausal women.

Search methods

Searches were undertaken of the following electronic databases: the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Specialised Register of randomised trials, Cochrane Register of Controlled Trials (CENTRAL) (March 2007), MEDLINE (1966 to March 2007), EMBASE (1980 to March 2007), AMED (1985 to March 2007), PsycINFO (1986 to March 2007) and CINAHL (1982 to March 2007). Attempts were made to access grey literature by letters to pharmaceutical companies and searches of ongoing trial registers. Reference lists of included trials were also searched.

Selection criteria

Studies were included if they were randomised, had peri- or postmenopausal participants with vasomotor symptoms, a duration of at least 12 weeks and where the intervention was a food or supplement with high levels of phytoestrogens (and not combined with other herbal treatments). Trials of women who had breast cancer or a history of breast cancer were excluded.

Data collection and analysis

Selection of trials, data extraction and quality assessment were undertaken by at least two authors. Most of the trials were too dissimilar to combine in meta-analysis and their results are provided in table format. Studies were grouped into broad categories: dietary soy, soy extracts, red clover extracts and other types of phytoestrogen. Five trials used Promensil, a red clover extract; these trials were combined in a meta-analysis and summary effect measures were calculated.

Main results

Thirty trials comparing phytoestrogens with control met the inclusion criteria. Very few trials had data suitable for combining in meta-analysis. Of the five trials with data suitable for pooling that assessed daily frequency of hot flushes, there was no significant difference overall in the frequency of hot flushes between Promensil (a red clover extract) and placebo (WMD=-0.6, 95% CI -1.8 to 0.6). There was no evidence of a difference in percentage reduction in hot flushes in two trials between Promensil and placebo (WMD=20.2, 95% CI -12.1 to 52.4). Individual results from the remaining trials were compared. Some of the trials found that phytoestrogen treatments alleviated the frequency and severity of hot flushes and night sweats when compared to placebo but many of the trials were of low quality and were underpowered. There was a strong placebo effect in most trials with a reduction in frequency ranging from 1% to 59% with placebo. There was no indication that the discrepant results were due to the amount of isoflavone in the active treatment arm, the severity of vasomotor symptoms or trial quality factors. There was also no evidence that the treatments caused oestrogenic stimulation of the endometrium (an adverse effect) when used for up to two years.

Authors' conclusions

There is no evidence of effectiveness in the alleviation of menopausal symptoms with the use of phytoestrogen treatments.

摘要

背景

針對各項血管舒縮的更年期症狀所用的植物性雌激素類物質

在停經的過渡期期間,像是熱潮紅與夜間盜汗之類的血管舒縮症狀,都是非常普遍的現象。傳統上會用荷爾蒙替代療法來當作一種非常有效的治療方法,但是也有人擔心會提高某些慢性疾病的風險機率,因此讓婦女們明顯地想要轉而尋找其他的替代方案。在這些治療方法當中,幾項最為普遍的就是富含植物性雌激素的食物或是補充品、從植物中提煉具有雌性激素作用的化學物質。

目標

評估以富含植物性雌激素的食物與補充品以減少停經後婦女熱潮紅與夜間盜汗之有效性、安全性及被接受程度。

搜尋策略

使用以下資料庫進行文獻搜尋:Cochrane Menstrual Disorders以及Subfertility Group 隨機試驗專科登錄中心、Cochrane Register of Controlled Trials (CENTRAL) (2007年3月) 、 MEDLINE (1966年2007年3月) 、 EMBASE (1980年2007年3月) 、 AMED (1985年?2007年3月) 、 PsycINFO (1986年2007年3月) 以及CINAHL (1982年2007年3月) 。並試著透過寫信給藥廠以及搜尋進行中的試驗研究人員以獲得灰色文獻來源;並且搜尋所納入之試驗的參考文獻。

選擇標準

假使這些研究都是隨機試驗,並收集了接近停經期或是停經之後、而且患有血管舒縮症狀的參與者,那麼這些研究就會被收集在內,研究的期限為至少12週,至於介入行為則是某種含有高濃度的植物性雌激素類物質之食物或是補充品(而且不能與其他種類的草藥治療合併使用)。若是有試驗當中收集了患有乳癌或是曾有過乳癌病史的婦女,那麼該試驗就會被排除在外。

資料收集與分析

試驗的選擇、資料擷取,以及品質方面的評估,都是經由2位以上的作者來完成的。大多數的試驗都顯得非常分歧,以致於無法在統合分析當中進行合併,至於它們的結果則以表格的方式呈現。這些研究已經按照粗略的類別來進行分組:膳食性的大豆、大豆萃取物、紅花苜蓿的萃取物,以及其他種類的植物性雌激素。有5項試驗使用了Promensil,一種紅花苜蓿的萃取物質;這些試驗以統合分析合併起來,並且計算整體的效應。

主要結論

在將植物性雌激素類的物質與對照組進行比較的試驗當中,共有30項試驗符合了收集的標準。針對在統合分析當中所要進行的合併,只有非常少的試驗能夠提供合適的資料。對於評估了每天的熱潮紅頻率而言,其中有5項試驗提供了適合用於統合的資料,但是在 Promensil(某種紅花苜蓿的萃取物)與安慰劑之間,就熱潮紅的頻率方面來看,整體而言並沒有明顯的差異(WMD = −0.6,95% CI −1.8到 0.6)。在 Promensil與安慰劑比較的2項試驗之間,就熱潮紅的百分比下降幅度來看,並沒有任何可以顯示差異上的證據(WMD = 20.2,95% CI −12.1到52.4)。在剩下的試驗當中,個別的結果都會被拿來比較。若是跟安慰劑比較起來,在一些試驗當中,有些發現了植物性雌激素的治療可以減緩熱潮紅與夜間盜汗的頻率與嚴重性,但是這些試驗當中,有很多品質都不高,而且檢力不足。在大部份的試驗當中都有明顯的安慰劑效應,造成頻率下降的幅度為1% 到59% 。關於那些矛盾的結果,並沒有任何跡象指出是因為積極治療組當中的異黃酮含量、血管舒縮症狀的嚴重性,或是試驗品質方面的因素。當使用長達2年以後,這些治療是否會引起雌激素對於子宮內膜的刺激(這是一種副作用),也沒有相關的證據。

作者結論

使用了植物性雌激素治療之後,對於緩解更年期的症狀而言,並沒有證據能夠證實其中的功效。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

針對各項血管舒縮的更年期症狀所用的植物性雌激素類物質。對於控制熱潮紅與夜間盜汗等最常見的更年期症狀而言,荷爾蒙替代療法可以算是一種有效的治療方法。然而,因為考量到某些慢性疾病的風險會提高,目前建議只使用低劑量而且時間越短越好。許多婦女們已經開始使用這些她們認為屬於「天然」又安全的治療,但是關於潛在的優點與風險而言,她們通常都沒有這方面的良好資訊。針對這些以植物性雌激素類物質為基礎的治療方法,本篇回顧評估了它們的各項優點、風險,以及接受程度,其中植物性雌激素是一群由植物中所抽提煉出來的化學物質,而且人們認為這些物質可以用來預防或是治療疾病。在很多種不同的植物當中,都可以發現到植物性雌激素類的物質,而這些植物中有的是食物,尤其是指大豆、紅花苜蓿,以及紫花苜蓿。在本篇回顧當中,大多數的試驗規模都屬於小型,而且時間範圍都很短,品質上也不佳。有些試驗發現,使用了以植物性雌激素為基礎的治療方法之後,熱潮紅與夜間盜汗都有小幅度減少的現象,但是整體而言,跟不採取治療比較起來,並沒有任何跡象顯示植物性雌激素類的物質可以發揮任何更加良好的功效。針對短期使用而言,並沒有證據顯示會有什麼危害出現。

Résumé

Les phytoestrogènes pour les symptômes vasomoteurs de la ménopause

Contexte

Les symptômes vasomoteurs, tels que les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes, sont très fréquents pendant la transition ménopausique. L'hormonothérapie substitutive a été traditionnellement utilisée en raison de sa très grande efficacité, mais les craintes d'un risque accru de certaines maladies chroniques ont sensiblement renforcé l'intérêt des femmes pour des traitements alternatifs. Les traitements basés sur des aliments ou des compléments enrichis en phytoestrogènes (des substances chimiques dérivées de plantes qui ont une action oestrogénique) comptent parmi les plus populaires.

Objectifs

Évaluer l'efficacité, l'innocuité et l'acceptabilité des aliments et des suppléments à niveaux élevés de phytoestrogènes pour la réduction des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes chez les femmes ménopausées.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherche ont été effectuées dans les bases de données électroniques suivantes : le registre spécialisé d'essais randomisés du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et l'hypofertilité, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (mars 2007), MEDLINE (de 1966 à mars 2007), EMBASE (de 1980 à mars 2007), AMED (de 1985 à mars 2007), PsycINFO (de 1986 à mars 2007) et CINAHL (de 1982 à mars 2007). Nous avons essayé d'avoir accès à de la littérature grise en écrivant à des sociétés pharmaceutiques et en cherchant dans des registres d'essais en cours. Les références bibliographiques des articles inclus ont également été passées au crible.

Critères de sélection

Les études étaient incluses si elles étaient randomisées, portaient sur des participantes péri-ou post-ménopausées présentant des symptômes vasomoteurs, avaient une durée d'au moins 12 semaines et si l'intervention avait été un aliment ou un complément à niveaux élevés de phytoestrogènes (et non combinée à d'autres traitements à base de plantes). Les essais sur des femmes ayant un cancer du sein ou des antécédents de cancer du sein ont été exclus.

Recueil et analyse des données

La sélection des essais, l'extraction des données et l'évaluation de la qualité ont été réalisées par au moins deux auteurs. La plupart des essais étaient trop dissemblables pour être regroupés dans une méta-analyse et leurs résultats sont présentés sous forme de tableau. Les études ont été regroupées en quelques grandes catégories : soja alimentaire, extraits de soja, extraits de trèfle rouge et autres types de phytoestrogènes. Cinq essais avaient utilisé le Promensil, un extrait de trèfle rouge ; ces essais ont été combinés dans une méta-analyse et des mesures de synthèse de l'effet ont été calculées.

Résultats Principaux

Trente essais comparant des phytoestrogènes à un contrôle répondaient aux critères d'inclusion. Très peu d'essais avaient des données pouvant être regroupées dans une méta-analyse. Parmi les cinq essais ayant des données se prêtant au regroupement et qui avaient évalué la fréquence quotidienne des bouffées de chaleur, il n'y avait globalement pas de différence significative dans la fréquence des bouffées de chaleur entre le Promensil (un extrait de trèfle rouge) et le placebo (DMP = -0,6 ; IC à 95% -1,8 à 0,6). Il n'y avait aucune preuve d'une différence dans le pourcentage de réduction des bouffées de chaleur entre les deux essais ayant comparé le Promensil à un placebo (DMP = 20,2 ; IC à 95% -12,1 à 52,4). Les résultats des différents essais restants ont été comparés. Certains de ces essais avaient constaté que les traitements aux phytoestrogènes atténuaient la fréquence et la sévérité des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes en comparaison avec le placebo, mais nombre de ces essais étaient de piètre qualité et manquaient de puissance. Il y avait un fort effet placebo dans la plupart des essais, la fréquence étant réduite de 1% à 59 % avec le placebo. Il n'y avait aucune signe que la discordance des résultats soit due à la quantité d'isoflavones dans le groupe de traitement actif, à la sévérité des symptômes vasomoteurs ou à des facteurs de qualité des essais. Il n'y avait également aucune preuve que les traitements aient causé une stimulation œstrogénique de l'endomètre (un effet indésirable) lorsqu'utilisés pendant un maximum de deux ans.

Conclusions des auteurs

Il n'y a pas de preuve d'une efficacité des traitements aux phytoestrogènes pour le soulagement des symptômes ménopausiques.

Plain language summary

Phytoestrogens for vasomotor menopausal symptoms

Hormone replacement therapy is an effective treatment for controlling the most common menopausal symptoms hot flushes and night sweats. However, it is now recommended only in low doses for the shortest possible time because of concerns about increased risk of some chronic diseases. Many women have started using therapies that they perceive as 'natural' and safe but they often do not have good information about the potential benefits and risks. This review has evaluated the benefits, risks and acceptability of treatments based on phytoestrogens, a group of plant-derived chemicals that are thought to prevent or treat diseases. Phytoestrogens are found in a wide variety of plants some of which are foods, particularly soy, red clover and alfalfa. Most of the trials in this review were small, of short duration and poor quality. Some trials found a slight reduction in hot flushes and night sweats with phytoestrogen-based treatment but overall there was no indication that phytoestrogens worked any better than no treatment. There was no evidence of harm with short term use.

Résumé simplifié

Les phytoestrogènes pour les symptômes vasomoteurs de la ménopause

Les phytoestrogènes pour les symptômes vasomoteurs de la ménopause

L'hormonothérapie substitutive est un traitement efficace pour contrôler les symptômes les plus courants de la ménopause tels que les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. Elle n'est cependant recommandée maintenant qu'à faible dose et pour la plus courte durée possible en raison de craintes d'un risque accru de certaines maladies chroniques. De nombreuses femmes ont commencé à utiliser des traitements qu'elles perçoivent comme 'naturels' et sans danger, mais bien souvent elles ne sont pas correctement informées sur leurs bénéfices et risques potentiels. Cette revue a évalué les bénéfices, les risques et l'acceptabilité des traitements basés sur les phytoestrogènes, un groupe de produits chimiques dérivés de plantes auxquels sont prêtées des capacités à prévenir ou traiter des maladies. Les phytoestrogènes se trouvent dans une grande variété de plantes, certaines alimentaires comme le soja, le trèfle rouge et la luzerne. La plupart des essais dans cette revue étaient de petite taille, de courte durée et de qualité médiocre. Certains essais avaient constaté une légère diminution des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes avec des traitements à base de phytoestrogènes mais, dans l'ensemble, il n'y avait pas d'indication que les phytoestrogènes marchent mieux que l'absence de traitement. Il n'y avait aucun signe de préjudices associés à une utilisation à court terme.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;

Get access to the full text of this article

Ancillary