Intervention Review

Chemotherapy for advanced ovarian cancer

  1. Lesley Stewart1,*,
  2. Advanced Ovarian Cancer Trialists Group2

Editorial Group: Cochrane Gynaecological Cancer Group

Published Online: 25 JAN 1999

Assessed as up-to-date: 6 SEP 1998

DOI: 10.1002/14651858.CD001418


How to Cite

Stewart L, Advanced Ovarian Cancer Trialists Group. Chemotherapy for advanced ovarian cancer. Cochrane Database of Systematic Reviews 1999, Issue 1. Art. No.: CD001418. DOI: 10.1002/14651858.CD001418.

Author Information

  1. 1

    University of York, Centre for Reviews and Dissemination, York, UK

  2. 2

    See list of members in acknowledgements section, UK

*Lesley Stewart, Centre for Reviews and Dissemination, University of York, York, YO10 5DD, UK. lesley.stewart@york.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 25 JAN 1999

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Ovarian carcinoma is the seventh commonest female cancer worldwide and is responsible for the greatest number of deaths from gynaecological malignancy in Europe and North America. Although many studies have explored the use of chemotherapy in this disease, most individual trials have been too small to show clear benefit of any one type of chemotherapy.

Objectives

The type and intensity of chemotherapy used routinely for women with advanced ovarian cancer has varied because of uncertainty about the effectiveness of the different regimens. The objective of this review was to compare single drugs versus combinations of drugs, platinum versus non-platinum, and carboplatin versus cisplatin-based chemotherapy in women with advanced ovarian cancer.

Search methods

We searched MEDLINE, and CancerLit bibliographic databases and the National Cancer Institute and the UK Co-ordinating Committee on Cancer Research registers of trials. We also handsearched the proceedings of meetings and contacted experts in the field and drug companies.

Selection criteria

Randomised trials of:
(1) single non-platinum versus non-platinum combination chemotherapy
(2) single non-platinum versus platinum combination chemotherapy
(3) non-platinum regimen versus the same regimen plus cisplatin
(4) single platinum versus platinum combination chemotherapy
(5) cisplatin versus carboplatin-based chemotherapy
in women with advanced ovarian cancer.

Data collection and analysis

Individual patient data were obtained from the trial investigators, checked by the reviewers and verified by the trial investigator.

Main results

Forty-nine trials involving 8763 women were included. The data were combined to calculate hazard ratios (HR) for survival on an intention-to-treat basis. For single non-platinum versus platinum combination chemotherapy the overall HR for survival was 0.93, 95% confidence interval (CI) 0.83 to1.05 favouring platinum-based combination chemotherapy. For non-platinum regimens compared with the same regimen plus cisplatin the survival HR was 0.88, 95% CI 0.79 to 0.98 in favour of adding platinum to drug regimens. Single platinum compared with platinum combination gave a HR of 0.91, 95% CI 0.79 to 1.05 favouring combination chemotherapy. Cisplatin versus carboplatin gave a HR of 1.02, 95% CI 0.93 to 1.12. Sub-group analyses for age, stage, grade, histology, resection, bulk of residual tumour and performance status were undertaken for cisplatin versus carboplatin only. No difference in effect was found.

Authors' conclusions

Available evidence, although not conclusive, suggests platinum-based chemotherapy is better than non-platinum therapy. There is some evidence that combination therapy improves survival compared with platinum alone. No difference in effect has been shown between cisplatin and carboplatin.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Platinum-based chemotherapy shows small benefit over non-platinum for advanced ovarian cancer. Paclitaxel trials were not reviewed

Ovarian cancer is the seventh commonest female cancer worldwide. Single-drug or combination chemotherapy is used routinely to treat it. This review found a small benefit in platinum-based chemotherapy over non-platinum therapy. It also found that platinum combinations may offer improved survival over single platinum and that cisplatin and carboplatin are equally effective. The trials were done when paclitaxel (an effective new drug) was not used routinely. The results therefore, will need to be looked at in the light of new evidence from paclitaxel trials.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Chimiothérapie dans le cancer avancé de l'ovaire

Contexte

Le carcinome de l'ovaire, le septième cancer féminin le plus courant partout dans le monde, constitue la première cause de décès par malignité gynécologique en Europe et en Amérique du Nord. Bien que de nombreuses études aient examiné l'utilisation de la chimiothérapie dans cette maladie, la plupart des essais pris isolément étaient trop petits pour pouvoir identifier clairement une supériorité d'un type de chimiothérapie par rapport à un autre.

Objectifs

Le type et l'intensité de la chimiothérapie de routine chez les femmes atteintes d'un cancer avancé de l'ovaire varient en raison de l'incertitude concernant l'efficacité des différents schémas thérapeutiques. L'objectif de cette revue était de comparer des monochimiothérapies à des polychimiothérapies, une chimiothérapie à base de platine à une chimiothérapie sans platine, et une chimiothérapie à base de carboplatine versus cisplatine chez des femmes atteintes d'un cancer avancé de l'ovaire.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté les bases de données bibliographiques MEDLINE et CancerLit ainsi que les registres des essais du National Cancer Institute et du UK Co-ordinating Committee on Cancer Research. Nous avons également consulté manuellement des actes de réunions et avons contacté des experts dans ce domaine ainsi que des sociétés pharmaceutiques.

Critères de sélection

Les essais randomisés portant sur :
(1) une monochimiothérapie sans platine versus polychimiothérapie sans platine
(2) une monochimiothérapie sans platine versus polychimiothérapie à base de platine
(3) un schéma thérapeutique sans platine versus même schéma thérapeutique + cisplatine
(4) une monochimiothérapie à base de platine versus polychimiothérapie à base de platine
(5) une chimiothérapie à base de cisplatine versus carboplatine
chez des femmes atteintes d'un cancer avancé de l'ovaire.

Recueil et analyse des données

Les données individuelles des patientes (DIP) ont été obtenues auprès des investigateurs des essais, et ont été examinées par les évaluateurs et vérifiées par l'investigateur de l'essai concerné.

Résultats Principaux

Quarante-neuf essais portant sur 8 763 femmes ont été inclus. Les données ont été combinées pour calculer les hazard ratios (HR) pour la survie sur une base d'intention de traiter. Pour la comparaison monochimiothérapie sans platine versus polychimiothérapie à base de platine, l'HR global pour la survie était de 0,93, intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 0,83 et 1,05, en faveur de la polychimiothérapie à base de platine. Pour les schémas thérapeutiques sans platine par rapport au même schéma thérapeutique + cisplatine, l'HR de survie était de 0,88, IC à 95 %, entre 0,79 et 0,98 en faveur de l'ajout de platine aux schémas thérapeutiques. La monochimiothérapie à base de platine par rapport à la polychimiothérapie à base de platine produisait un HR de 0,91, IC à 95 %, entre 0,79 et 1,05 en faveur de la polychimiothérapie. La comparaison cisplatine versus carboplatine produisait un HR de 1,02, IC à 95 %, entre 0,93 et 1,12. Des analyses en sous-groupe par âge, stade, grade, histologie, résection, masse de tumeur résiduelle et statut de performance n'ont été effectuées que pour la comparaison cisplatine versus carboplatine. Aucune différence n'était observée en termes d'effet.

Conclusions des auteurs

Les preuves disponibles, bien que non concluantes, suggèrent que la chimiothérapie à base de platine est supérieure au traitement sans platine. Certaines preuves indiquent que la polychimiothérapie améliore la survie par rapport au platine seul. Aucune différence n'était observée entre le cisplatine et le carboplatine en termes d'effet.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Chimiothérapie dans le cancer avancé de l'ovaire

La chimiothérapie à base de platine présente de petits bénéfices par rapport au traitement sans platine dans le cancer avancé de l'ovaire. Les essais portant sur du paclitaxel n'ont pas été examinés.

Le cancer de l'ovaire est le septième cancer féminin le plus fréquent dans le monde entier. Il est traité par monochimiothérapie ou polychimiothérapie de routine. Cette revue a observé que la chimiothérapie à base de platine présentait un petit effet bénéfique par rapport au traitement sans platine. Elle a également observé que les combinaisons de platine pouvaient améliorer la survie par rapport à un seul platine, et que le cisplatine et le carboplatine étaient aussi efficaces l'un que l'autre. Les essais ont été réalisés avant que le paclitaxel (un nouveau médicament efficace) ne soit utilisé de manière routinière. Les résultats devront donc être interprétés à la lumière des nouvelles preuves issues des essais sur le paclitaxel.

Notes de traduction

Cette revue est issue de la conversion d'une revue de données individuelles de patientes initialement prévue pour publication. Elle sera donc mise à jour conformément au calendrier défini par les évaluateurs des DIP plutôt que sur la base des directives Cochrane.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2013
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

末期卵巢癌之化學治療

卵巢癌是全世界第七常見之女性癌症,且其在歐洲及北美居婦科惡性腫瘤死亡率之首。儘管諸多研究皆已探索化療對此疾病之用途,大部分之個別試驗皆規模過小而無法顯示任何一種類型化療之明確效益。

目標

常規用於治療末期卵巢癌女性之化療類型及密集各有不同,因仍不確定不同療程之有效性。本回顧之目的係針對具有末期卵巢癌之女性,比較單一藥物對藥物組合、鉑對非鉑、以及carboplatin對cisplatin基礎性之化療。

搜尋策略

我們搜尋了MEDLINE、CancerLit文獻資料庫以及the National Cancer Institute and the UK Coordinating Committee on Cancer Research registers of trials。我們亦以人工搜尋會議之論文集,並與此領域中之專家及藥物公司聯繫。

選擇標準

針對具有末期卵巢癌之女性的下列隨機試驗: (1) 非鉑單一化療對非鉑組合藥物化療 (2) 非鉑單一化療對鉑類藥物組合化療 (3) 非鉑療程對該相同流程加上cisplatin (4) 鉑單一化療對鉑類藥物組合化療 (5) cisplatin對carboplatin為基礎性之化療。

資料收集與分析

自試驗研究者取得個別病患之數據,由回顧作者檢驗,並由試驗研究者校驗。

主要結論

共收錄包括8763名女性之49項試驗。結合數據,根據意向治療分析基礎,計算存活率之風險比 (HR) 。就非鉑單一化療對鉑組合化療而言,其存活率之整體HR為0.93,95% 信賴區間 (CI) 0.83 to 1.05,利於鉑基礎性組合化療。就非鉑療程與該相同流程加上cisplatin之比較而言,其存活率HR為0.88,95% CI 0.79 to 0.98,利於在藥物療程中添加鉑者。鉑單一化療與鉑組合性化療之比較產生HR 0.91,95% CI 0.79 to 1.05,利於組合性化療。Cisplatin對carboplatin產生HR為1.02,95% CI 0.93 to 1.12。僅就cisplatin對carboplatin進行針對年齡、分期、細胞分級、組織型態、切除與否、殘餘腫瘤量、以及體能狀態之亞群分析。並未發現作用之差異。

作者結論

儘管仍無定論,可得之證據建議,鉑基礎性化療優於非鉑療法。部分證據支持,組合性化療相較於僅使用鉑者可改善存活率。在cisplatin與carboplatin之間並未證明具有作用之差異。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

對於末期卵巢癌,鉑基礎性化療顯示優於非鉑者之少量益處。並未回顧Paclitaxel試驗。卵巢癌是全世界第七常見之女性癌症。其係以單一藥物或是組合化療常規治療。本回顧發現鉑基礎性化療具有優於非鉑療法之少量益處。其亦發現,鉑組合療法可能可提供優於單一鉑療法之較高存活率,且cisplatin及carboplatin為同樣有效。這些試驗係在並未常規使用paclitaxel (一種有效之新藥) 時進行。因此,需要在考量取自paclitaxel試驗之新證據的情形下審視這些試驗結果。