Intervention Review

Interventions for chronic palmoplantar pustulosis

  1. Robert Chalmers1,*,
  2. Sally Hollis2,
  3. Jo Leonardi-Bee3,
  4. Christopher EM Griffiths1,
  5. Alexander Marsland Bsc MRCP4

Editorial Group: Cochrane Skin Group

Published Online: 25 JAN 2006

Assessed as up-to-date: 5 OCT 2005

DOI: 10.1002/14651858.CD001433.pub2

How to Cite

Chalmers R, Hollis S, Leonardi-Bee J, Griffiths CEM, Marsland Bsc MRCP A. Interventions for chronic palmoplantar pustulosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 1. Art. No.: CD001433. DOI: 10.1002/14651858.CD001433.pub2.

Author Information

  1. 1

    The University of Manchester, Salford Royal NHS Foundation Trust, The Dermatology Centre, Manchester, UK

  2. 2

    University of Nottingham, c/o Cochrane Skin Group, Nottingham, UK

  3. 3

    The University of Nottingham, Division of Epidemiology and Public Health, Nottingham, UK

  4. 4

    Specialist Registrar, Dermatology Centre, Manchester, UK

*Robert Chalmers, The Dermatology Centre, The University of Manchester, Salford Royal NHS Foundation Trust, Stott Lane, Salford, Manchester, M6 8HD, UK. r.chalmers@man.ac.uk. r.chalmers@man.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 25 JAN 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Chronic palmoplantar pustulosis (PPP) is a chronic inflammatory skin condition characterised by crops of sterile pustules (yellow pus spots) on the palms and soles which erupt repeatedly over months or years. The affected areas tend to become red and scaly; cracks may form and these are often painful. Many different treatments have been used for palmoplantar pustulosis but none is generally accepted as being reliably effective.

Objectives

To assess the effects of treatments for palmoplantar pustulosis, both in reducing disease severity and in maintaining remission once achieved.

Search methods

We searched the Cochrane Skin Group Specialised Register (January 2003), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library Issue 1, 2003), MEDLINE (1966 to February 2003), EMBASE (1988 to February 2003). We also cross-checked with the Salford Database of Psoriasis Trials and reference lists of articles. We also contacted authors included trials, members of the Cochrane Skin Group and dermatologists interested in psoriasis.

Selection criteria

Any randomised controlled trial in which patients with chronic palmoplantar pustulosis were randomised to receive one or more interventions.

Data collection and analysis

At least two reviewers independently assessed trial eligibility and quality. Study authors were contacted for additional information. Adverse effects information was collected from the trials.

Main results

Twenty-three trials involving 724 people were included. There is evidence supporting the use of systemic retinoids (improvement rate difference 44%, 95 CI 28 to 59%), oral PUVA (improvement rate difference 44%, 95 CI 26 to 62%). However, a combination of PUVA and retinoids is better than the individual treatments. The use of topical steroid under hydrocolloid occlusion is beneficial. It would also appear that low dose ciclosporin, tetracycline antibiotics and Grenz Ray Therapy may be useful in treating PPP. Colchicine has a lot of side effects and it is unclear if it is effective and neither was topical PUVA (rate difference of 0.00, 95% CI -0.04 to +0.04). There is no evidence to suggest that short-term treatment with hydroxycarbamide (hydroxyurea) is effective.

Authors' conclusions

Many different interventions were reported to produce "improvement" in PPP. There is, however, no standardised method for assessing response to treatment, and reductions in pustule counts or other empirical semi-quantitative scoring systems may be of little relevance to the patient. This review has shown that the ideal treatment for PPP remains elusive and that the standards of study design and reporting need to be improved to inform patients and those treating them of the relative merits of the many treatments available to them.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Treatments for chronic palmoplantar pustulosis (a skin disease where repeated crops of painful yellow pus spots form on the palms and soles)

Chronic palmoplantar pustulosis is a skin disease where repeated crops of painful yellow pus spots form on the palms and soles, often over many years. Many different treatments have been used including topical creams and ointments, drugs by mouth and ultraviolet radiation. The review of trials found that several treatments improve the symptoms of chronic palmoplantar pustulosis, although no treatment was shown to suppress the condition completely. Oral retinoid therapy (acitretin) appears to be helpful at relieving symptoms, particularly if combined with PUVA. Ciclosporin and tetracycline antibiotics can also provide some relief. Topical treatments were generally less helpful. As yet there is no ideal treatment for chronic palmoplantar pustulosis, though oral retinoids, particularly when combined with psoralens and ultraviolet radiation (PUVA), may help

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions contre la pustulose palmo-plantaire chronique

Contexte

La pustulose palmo-plantaire (PPP) chronique est une affection cutanée chronique qui se caractérise par des plaques de pustules stériles (boutons de pus jaunes) sur la paume des mains et la plante des pieds qui apparaissent régulièrement au fil des mois ou des années. Les zones touchées tendent à devenir rouges et squameuses ; des gerçures peuvent apparaître et sont souvent douloureuses. De nombreux traitements différents sont employés contre la pustulose palmo-plantaire mais aucun d'entre eux n'a été largement accepté pour son efficacité fiable.

Objectifs

Évaluer les effets de traitements contre la pustulose palmo-plantaire, à la fois au niveau de la réduction de l'intensité de la maladie et de la durée de la rémission une fois atteinte.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du Cochrane skin group (janvier 2003), le registre Cochrane central des essais contrôlés (la librairie Cochrane, numéro 1, 2003), MEDLINE (1966 à février 2003), EMBASE (1988 à février 2003). Nous avons également réalisé une contre-vérification dans la base de données d'essais sur le psoriasis de Salford et les listes de références des articles. Nous avons également pris contact avec les auteurs des essais inclus, avec des membres du groupe Cochrane sur les troubles cutanés et avec des dermatologues spécialisés en psoriasis.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés dans lesquels des patients atteints de pustulose palmo-plantaire chronique étaient randomisés pour recevoir une ou plusieurs interventions.

Recueil et analyse des données

Au moins deux réviseurs ont évalué indépendamment l'admissibilité et la qualité des essais. Les auteurs des essais ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires. Des informations sur les effets indésirables ont été recueillies à partir des essais.

Résultats Principaux

Vingt-trois essais, rassemblant 724 patients, ont été inclus. Il existe des preuves favorables à l'utilisation de rétinoïdes systémiques (différence du taux d'amélioration 44%, IC à 95% entre 28 et 59%), du traitement PUVA oral (différence du taux d'amélioration 44%, IC à 95% entre 26 et 62%) Cependant, l'association du traitement PUVA et de rétinoïdes est plus efficace que ces deux traitements pris individuellement. L'utilisation de stéroïdes topiques sous occlusion par hydrocolloïdes est bénéfique. Il semble également que les antibiotiques à base de ciclosporine et de tétracycline à faible dose ainsi que la buckythérapie sont utiles pour traiter la PPP. La colchicine entraîne de nombreux effets secondaires et son efficacité n'a pas été prouvée, pas plus que le traitement PUVA topique (différence du taux d'amélioration 0,00%, IC à 95% entre -0,04 et +0,04%). Aucune preuve ne suggère que le traitement à court terme par hydroxycarbamide (hydroxyurée) est efficace.

Conclusions des auteurs

De nombreuses interventions différentes ont été décrites comme produisant une « amélioration » de la PPP. Cependant, il n'existe aucune méthode standardisée pour évaluer la réponse au traitement et les diminutions du nombre de pustules ou d'autres systèmes de comptage semi-quantitatifs empiriques seraient peu utiles pour le patient. Cette revue montre que le traitement idéal pour la PPP reste indéterminé et que les standards de planification d'étude et de consignation doivent être améliorés pour informer les patients et les personnes qui les traitent des mérites relatifs de nombreux traitements qui s'offrent à eux.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions contre la pustulose palmo-plantaire chronique

Traitements contre la pustulose palmo-plantaire chronique (une maladie de la peau où des groupes répétés de pustules purulentes jaunes se forment dans la paume des mains et sous la plante des pieds)

La pustulose palmo-plantaire chronique est une maladie de la peau où des groupes répétés de pustules purulentes jaunes se forment dans la paume des mains et sous la plante des pieds, très souvent pendant plusieurs années. De nombreux traitements différents ont été utilisés y compris des crèmes et des onguents topiques, des médicaments oraux et des rayons ultraviolets. La revue d'essais a déterminé que plusieurs traitements améliorent les symptômes de la pustulose palmo-plantaire chronique, bien qu'aucun d'entre eux n'élimine la maladie complètement. Le traitement rétinoïde oral (acitrétine) semble être utile pour soulager les symptômes, en particulier s'il est associé au PUVA. Les antibiotiques à base de ciclosporine et de tétracycline peuvent également soulager les patients. Les traitements topiques étaient en général moins efficaces. Pourtant, il n'existe pas de traitement idéal contre la pustulose palmo-plantaire chronique, bien que les rétinoïdes oraux, en particulier lorsqu'ils sont associés à un traitement PUVA (psoralène et rayonnement ultraviolet) peuvent être utiles.

Notes de traduction

Le protocole pour cette revue était initialement publié sous le titre : Interventions contre le psoriasis pustuleux palmo-plantaire chronique. Attendu que les preuves que cette maladie est une variante du psoriasis sont de plus en plus faibles, les auteurs et les éditeurs ont décidé d'utiliser le nom alternatif et de plus en plus employé : pustulose palmo-plantaire chronique.

Traduit par: French Cochrane Centre 10th February, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

慢性掌蹠膿泡病的治療

慢性掌蹠膿泡病 (PPP) 是一種慢性的皮膚發炎,其特色是在手掌和腳掌會有反覆發作,成群的無菌性膿泡 (黃色小點狀的膿) ,持續數個月或數年之久。病灶處會變紅且脫皮,有可能會形成會痛的裂傷。慢性掌蹠膿泡病有許多不同的治療,但是沒有任何一種療法是公認可靠又有效的。

目標

我們從兩個面向來評估慢性掌蹠膿泡病的治療之有效程度,其一是對於疾病嚴重程度的減輕,其二是當疾病達到緩解之後,其維持緩解的有效程度。

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane Skin Group Specialised Register (2003年1月), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library Issue 1, 2003年), MEDLINE (1966年到2003年2月), EMBASE (1988 年到2003年2月). 我們也交插確認過Salford Database of Psoriasis Trials,還有論文的參考書目。我們諮詢過這些試驗的作者、the Cochrane Skin Group的成員,還有對乾癬有興趣的皮膚科醫師。

選擇標準

我們選取了隨機對照試驗。在試驗中,慢性掌蹠膿泡病的病人必需是隨機的接受一種或是更多種的治療。

資料收集與分析

至少有兩個審查者來審查,而且他們都是獨立的來評估試驗是否合格及試驗的品質。我們也連絡了這些試驗的作者來得到更多的資訊。並從試驗中收集副作用的資料。

主要結論

我們納入了23個試驗,總共有724個受試者。我們發現有證據支持使用口服A酸 (改善比率的差異性44%, 95% CI 28 to 59%) ,口服PUVA (改善比率的差異性44%, 95% CI 26 to 62%). 然而,結合PUVA和口服A酸的效果比其單獨使用來得有效。使用局部類固醇藥膏再加上親水性膠體敷料 (hydrocolloid) 是有幫助的。同時,低劑量的ciclosporin, tetracycline抗生素和Grenz Ray療法也對治療PPP有效。Colchicine有很多的副作用,而且是否有效,和局部PUVA一樣 (rate difference of 0.00, 95% CI −0.04 to +0.04) ,目前都不清楚。 目前沒有證據顯示短期使用hydroxycarbamide (hydroxyurea) 是有效的。

作者結論

許多不同的治療都被報告可讓PPP改善。但目前並沒有評估療效的標準化方法,若是以膿泡的數量減少或是其他的半數量化的經驗性評分系統來評估療效,可能沒辦法準確的評估病情。這篇回顧性的文章顯示PPP的理想療法仍然不明,研究的設計標準和研究結果的報告方式仍有改善空間,這樣才能讓病患和醫師了解這些治療方法的相對優點在那裡。

翻譯人

本摘要由馬偕醫院王靖博翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

因為目前慢性掌蹠膿泡病沒有理想的療法,口服A酸,特別是再加上psoralen及紫外光照射 (PUVA) 可能有幫忙。慢性掌蹠膿泡病 (PPP) 是一種皮膚病,其特色是在手掌和腳掌會有反覆發作,成群的疼痛黃色小點狀的膿泡,通常持續數年之久。許多不同的治療包括局部乳膏及油膏,口服藥和紫外線治療都曾經使用過。本篇回顧性文章發現許多療法都可以使慢性掌蹠膿泡病的症狀改善,但是無法完全的壓抑病情。口服A酸治療 (acitretin) 對於症狀緩解有幫忙,特別是結合使用PUVA的時候。Ciclosporin和tetracycline抗生素也可以緩解症狀。局部塗抹治療通常療效有限。