Intervention Review

Venepuncture versus heel lance for blood sampling in term neonates

  1. Vibhuti S Shah1,*,
  2. Arne Ohlsson2

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 5 OCT 2011

Assessed as up-to-date: 8 JUL 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD001452.pub4


How to Cite

Shah VS, Ohlsson A. Venepuncture versus heel lance for blood sampling in term neonates. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 10. Art. No.: CD001452. DOI: 10.1002/14651858.CD001452.pub4.

Author Information

  1. 1

    University of Toronto, Associate Professor, Departments of Paediatrics and Health Policy, Management and Evaluation, Toronto, Ontario, Canada

  2. 2

    University of Toronto, Departments of Paediatrics, Obstetrics and Gynaecology and Health Policy, Management and Evaluation, Toronto, Ontario, Canada

*Vibhuti S Shah, Associate Professor, Departments of Paediatrics and Health Policy, Management and Evaluation, University of Toronto, 600 University Avenue, Toronto, Ontario, M5G 1X5, Canada. vshah@mtsinai.on.ca.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 5 OCT 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Heel lance has been the conventional method of blood sampling in neonates for screening tests. Neonates undergoing heel lance experience pain which cannot be completely alleviated.

Objectives

To determine whether venepuncture or heel lance is less painful and more effective for blood sampling in term neonates.

Search methods

Randomized or quasi-randomised controlled trials comparing pain response to venepuncture versus heel lance were identified by searching the Cochrane Central Regsiter of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, and clinical trials registries in May 2011.

Selection criteria

Trials comparing pain response to venepuncture versus heel lance with or with out the use of a sweet tasting solution as a co-intervention in term neonates.

Data collection and analysis

Outcomes included pain response to venepuncture versus heel lance with or without the use of a sweet tasting solution using validated pain measures, the need of repeat sampling and cry characteristics. Analyses included typical relative risk (RR), risk difference (RD), number needed to treat (NNT), weighted mean difference (WMD) and standardized mean difference (SMD) with their 95% confidence intervals (CI). Between study heterogeneity was reported including the I squared (I2) test.

Main results

Six studies (n = 478) of variable quality were included. A composite outcome of Infant Pain Scale (NIPS), Neonatal Facial Action Coding System (NFCS) and/or Premature Infant Pain Profile (PIPP) score was reported in 288 infants, who did not receive a sweet tasting solution. Meta-analysis showed a significant reduction in the venepuncture versus the heel lance group (SMD -0.76, 95% CI -1.00 to -0.52; I2 = 0%). When a sweet tasting solution was provided the SMD remained significant favouring the venepuncture group (SMD - 0.38, 95% CI -0.69 to -0.07). The typical RD for requiring more than one skin puncture for venepuncture versus heel lance (reported in 4 studies; n = 254) was -0.34 (95% CI -0.43 to -0.25; I2 = 97%). The NNT to avoid one repeat skin puncture was 3 (95% CI 2 to 4). Cry characteristics favoured the venepuncture group but the differences were reduced by the provision of sweet tasting solutions prior to either procedure.

Authors' conclusions

Venepuncture, when performed by a skilled phlebotomist, appears to be the method of choice for blood sampling in term neonates. The use of a sweet tasting solution further reduces the pain.

Further well designed randomised controlled trials should be conducted in settings where several individuals perform the procedures.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Venepuncture versus heel lance for blood sampling in term neonates

In most countries, a blood sample from newborn babies is needed for screening tests. A heel lance is the standard way of taking blood, but it is a painful procedure with no optimal method of pain relief known. This review of trials found evidence that venepuncture, when done by a trained practitioner, caused less pain than heel lance. The use of a sweet tasting solution given to the baby prior to the event reduced pain further. The evidence included outcome measures using pain scales, how long the baby cried and how the mother rated their baby's pain.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Ponction veineuse et ponction au talon pour le prélèvement sanguin chez les nouveau-nés à terme

Contexte

La ponction au talon représente la méthode conventionnelle de prélèvement sanguin chez les nouveau-nés pour les tests de dépistage. Cette procédure est douloureuse chez les nouveau-nés subissant une ponction au talon, mais cette douleur ne peut pas complètement être soulagée.

Objectifs

Déterminer si la ponction veineuse par rapport à la ponction au talon est moins douloureuse et plus efficace pour le prélèvement sanguin chez les nouveau-nés à terme.

Stratégie de recherche documentaire

Les essais cliniques randomisés ou quasi-randomisés comparant la réponse douloureuse à la ponction veineuse et à la ponction au talon ont été identifiés en effectuant une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE (Excerpta Medica Database), CINAHL et les registres des essais cliniques en mai 2011.

Critères de sélection

Essais comparant la réponse douloureuse à la ponction veineuse et à la ponction au talon avec ou sans utilisation d’une solution sucrée comme co-intervention chez les nouveau-nés à terme.

Recueil et analyse des données

Les résultats incluaient la réponse douloureuse à la ponction veineuse et à la ponction au talon avec ou sans utilisation d’une solution sucrée en utilisant des mesures validées de la douleur, la nécessité de répéter le prélèvement et les caractéristiques des pleurs. Les analyses incluaient le risque relatif (RR) type, la différence de risques (DR), le nombre de sujets à traiter (NST), la différence moyenne pondérée (DMP) et la différence moyenne standardisée (DMS) avec leurs intervalles de confiance (IC) à 95 %. L’hétérogénéité inter-études a été rapportée en incluant le test du coefficient I2.

Résultats Principaux

Six études (n = 478) de qualité variable ont été incluses. Un critère de jugement composite du score Infant Pain Scale (NIPS), Neonatal Facial Action Coding System (NFCS) et/ou Premature Infant Pain Profile (PIPP) a été noté chez 288 nourrissons qui n’ont pas reçu de solution sucrée. Une méta-analyse a montré une réduction significative dans le groupe de la ponction veineuse par rapport au groupe de la ponction au talon (DMS -0,76, IC à 95 % -1,00 à -0.52 ; coefficient I2 = 0 %). Lorsqu’une solution sucrée a été fournie, la DMS est restée significative en faveur du groupe ponction veineuse(DMS -0,38, IC à 95 % -0,69 à -0,07). La DR type requise pour demander plusieurs ponctions cutanées pour la ponction veineuse par rapport à la ponction au talon (signalée dans 4 études ; n = 254) était de -0,34 (IC à 95 % -0,43 à -0,25 ; I2 = 97 %). Le nombre de sujets à traiter (NST) pour éviter une ponction cutanée répétée se montait à 3 (IC à 95 % 2 à 4). Les caractéristiques des pleurs ont favorisé le groupe ponction veineuse, mais les différences étaient diminuées du fait de l’administration de solutions sucrées avant l’une ou l’autre procédure.

Conclusions des auteurs

La ponction veineuse, lorsqu’elle est pratiquée par un phlébotomiste qualifié, semble constituer la méthode de choix en matière de prélèvement sanguin chez les nouveau-nés à terme. Le recours à une solution sucrée diminue davantage la douleur.

Des essais cliniques randomisés bien conçus supplémentaires doivent être menés dans des infrastructures dans lesquelles plusieurs personnes réalisent les procédures.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Ponction veineuse et ponction au talon pour le prélèvement sanguin chez les nouveau-nés à terme

Ponction veineuse et ponction au talon pour le prélèvement sanguin chez les nouveau-nés à terme

Dans la plupart des pays, un échantillon sanguin doit être prélevé sur des nouveau-nés à des fins de tests de dépistage. Une ponction au talon constitue la méthode de prélèvement sanguin standard, mais il s’agit d’une procédure douloureuse sans méthode optimale avérée de soulagement de la douleur. Cette revue d’essais a trouvé des preuves attestant que la ponction veineuse, lorsqu’elle est pratiquée par un médecin dûment formé, se révèle moins douloureuse que la ponction au talon. L’administration d’une solution sucrée au bébé avant l’événement a davantage atténué la douleur. Les preuves incluaient les mesures des résultats utilisant des échelles de douleur, la durée des pleurs du bébé et l’évaluation par la mère de la douleur de son bébé.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 9th November, 2011
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français