Glutamine supplementation to prevent morbidity and mortality in preterm infants

  • Conclusions changed
  • Comment
  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Glutamine is a conditionally essential amino acid. Endogenous biosynthesis may be insufficient for tissue needs in states of metabolic stress. Evidence exists that glutamine supplementation improves clinical outcomes in critically ill adults. It has been suggested that glutamine supplementation may also benefit preterm infants.

Objectives

To determine the effects of glutamine supplementation on mortality and morbidity in preterm infants.

Search methods

We used the standard search strategy of the Cochrane Neonatal Review Group. This included searches of the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, 2011, Issue 4), MEDLINE, EMBASE and CINAHL (to November 2011), conference proceedings and previous reviews.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials that compared glutamine supplementation versus no glutamine supplementation in preterm infants at any time from birth to discharge from hospital.

Data collection and analysis

We extracted data using the standard methods of the Cochrane Neonatal Review Group, with separate evaluation of trial quality and data extraction by two review authors. We synthesised data using a fixed-effect model and reported typical relative risk, typical risk difference and weighted mean difference.

Main results

We identified 11 randomised controlled trials in which a total of 2771 preterm infants participated. Five trials assessed enteral glutamine supplementation and six trials assessed parenteral glutamine supplementation. The trials were generally of good methodological quality. Meta-analysis did not detect a statistically significant effect of glutamine supplementation on mortality [typical relative risk 0.98 (95% confidence interval 0.80 to 1.18); risk difference 0.00 (95% confidence interval -0.03 to 0.02)] or major neonatal morbidities including the incidence of invasive infection or necrotising enterocolitis. Two trials that assessed neurodevelopmental outcomes at 18 to 24 months did not find any statistically significant differences in various assessments.

Authors' conclusions

The available trial data do not provide evidence that glutamine supplementation confers important benefits for preterm infants.

Résumé scientifique

Supplémentation en glutamine pour prévenir la morbidité et la mortalité chez le nouveau-né prématuré

Contexte

La glutamine est un acide aminé conditionnellement essentiel. Une biosynthèse endogène peut être insuffisante pour les besoins tissulaires dans des états de stress métabolique. Il existe des preuves selon lesquelles la supplémentation en glutamine améliore les résultats cliniques d'adultes gravement malades. Il a été suggéré que la supplémentation en glutamine peut également avoir des effets bénéfiques chez les nouveau-nés prématurés.

Objectifs

Déterminer les effets de la supplémentation en glutamine sur la mortalité et la morbidité chez les nouveau-nés prématurés.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie. Elle incluait des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2011, numéro 4), MEDLINE, EMBASE et CINAHL (jusqu'à novembre 2011), les actes de conférence et les revues antérieures.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés comparant la supplémentation en glutamine à l'absence de supplémentation en glutamine chez des nouveau-nés prématurés à tout moment entre la naissance et la sortie de l'hôpital.

Recueil et analyse des données

Nous avons extrait les données en utilisant les méthodes standard du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie avec une évaluation de la qualité des essais et une extraction des données séparées par deux auteurs de la revue. Nous avons synthétisé les données en utilisant un modèle à effets fixes et rapporté le risque relatif typique, la différence de risques typique et la différence moyenne pondérée.

Résultats principaux

Nous avons identifié 11 essais contrôlés randomisés dans lesquels ont participé un total de 2 771 nouveau-nés prématurés. Cinq essais évaluaient la supplémentation en glutamine entérale et six essais évaluaient la supplémentation en glutamine parentérale. Leur qualité méthodologique était généralement bonne. La méta-analyse n'a détecté aucun effet statistiquement significatif de la supplémentation en glutamine sur la mortalité [risque relatif typique 0,98 (intervalle de confiance à 95 % 0,80 à 1,18) ; différence de risques 0,00 (intervalle de confiance à 95 % - 0,03 à 0,02)] ou les morbidités néonatales majeures, notamment l'incidence d'infections invasives ou une entérocolite nécrosante. Deux essais évaluant les résultats neurodéveloppementaux entre 18 et 24 mois n'ont trouvé aucune différence statistiquement significative dans différentes évaluations.

Conclusions des auteurs

Les données des essais disponibles ne fournissaient aucune preuve selon laquelle la supplémentation en glutamine génèrerait des effets bénéfiques importants pour les nouveau-nés prématurés.

Plain language summary

Glutamine supplementation to prevent morbidity and mortality in preterm infants

Glutamine is an important nutrient for growth and development and may be especially important in aiding recovery from critical illness. This review included several well-conducted randomised controlled trials that assessed the impact of providing extra glutamine to preterm infants. These trials did not find strong evidence that glutamine supplementation affected the risk of death, serious infection or bowel disease, or longer term development.

Résumé simplifié

Supplémentation en glutamine pour prévenir la morbidité et la mortalité chez le nouveau-né prématuré

La glutamine est un nutriment essentiel à la croissance et au développement et peut être particulièrement importante pour faciliter le rétablissement suite à une maladie grave. Cette revue incluait plusieurs essais contrôlés randomisés bien conduits évaluant l'impact lié à la supplémentation en glutamine à des nouveau-nés prématurés. Ces essais n'ont trouvé aucune preuve probante selon laquelle la supplémentation en glutamine augmentait les risques de décès, d'infections graves, de maladies intestinales ou de développement à long terme.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français