This is not the most recent version of the article. View current version (10 JUN 2014)

Intervention Review

Depot flupenthixol decanoate for schizophrenia or other similar psychotic disorders

  1. Anthony David1,*,
  2. Clive E Adams2,
  3. Seema N Quraishi3

Editorial Group: Cochrane Schizophrenia Group

Published Online: 26 APR 1999

Assessed as up-to-date: 22 FEB 1999

DOI: 10.1002/14651858.CD001470


How to Cite

David A, Adams CE, Quraishi SN. Depot flupenthixol decanoate for schizophrenia or other similar psychotic disorders. Cochrane Database of Systematic Reviews 1999, Issue 2. Art. No.: CD001470. DOI: 10.1002/14651858.CD001470.

Author Information

  1. 1

    BOX PO68, Institute of Psychiatry, London, UK

  2. 2

    University of Nottingham, Cochrane Schizophrenia Group, Nottingham, UK

  3. 3

    London, UK

*Anthony David, Institute of Psychiatry, BOX PO68, De Crespigny Park, London, SE5 8AF, UK. a.david@iop.kcl.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 26 APR 1999

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (10 JUN 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Anti-psychotic drugs are the mainstay treatment for schizophrenia and similar psychotic disorders. Long-acting depot injections of drugs such as flupenthixol decanoate are extensively used as a means of long-term maintenance treatment.

Objectives

To evaluate the effects flupenthixol decanoate in comparison with placebo, oral antipsychotics and other depot neuroleptic preparations for people with schizophrenia and other severe mental illnesses, in terms of clinical, social and economic outcomes.

Search methods

Relevant trials were identified by searching Biological Abstracts (1982-1998), Cochrane Library (Issue 2, 1998), Cochrane Schizophrenia Group's Register (December 1998), EMBASE (1980-1998), MEDLINE (1966-1998) and PsycLIT (1974-1998). The references of all identified trials were inspected for more studies and the first author of each included trial and relevant pharmaceutical companies were contacted.

Selection criteria

All randomised controlled trials that focused on people with schizophrenia or other similar psychotic disorders where flupenthixol decanoate had been compared to placebo or other antipsychotic drugs. All clinically relevant outcomes were sought.

Data collection and analysis

Studies were reliably selected, quality rated and data extracted. For dichotomous data Peto odds ratios (OR) with 95% confidence intervals (CI) were estimated. Where possible, the number needed to treat statistic (NNT) was also calculated. Analysis was by intention-to-treat. Normal continuous data were summated using the weighted mean difference (WMD). Scale data were presented only for those tools that had attained pre-specified levels of quality.

Main results

No trials compared flupenthixol decanoate to placebo. One small study compared flupenthixol decanoate with an oral antipsychotic (penfluridol). There were no clear differences between the two preparations. When flupenthixol decanoate was compared to other depot preparations, there were no differences between depots for outcomes such as death, global impression, relapse (OR 1.16 CI 0.7-1.9) or leaving the study early (OR 1.00 CI 0.6-1.7). Two small studies suggest that flupenthixol decanoate is responsible for less movement disorders than other depot antipsychotic drugs (OR 0.23 CI 0.08-0.7, NNT 5). This finding did not hold for specific side effects, such as tremor (OR 1.2 CI 0.3-4) and tardive dyskinesia (OR 1.60 CI 0.4-6).

Two trials comparing high doses of flupenthixol decanoate to the standard ˜40mg per injection reported no significant difference for the outcome of relapse (OR 0.32 CI 0.09-1.2). One small (n=59) trial comparing a very low dose of flupenthixol decanoate (˜6 mg/IM) to a very low dose ˜9 mg per injection also reported no difference in relapse rates (OR 0.3 CI 0.1-1.1).

Authors' conclusions

From the data reported in clinical trials, it would be understandable if those suffering from schizophrenia, who are willing to take flupenthixol decanoate, would request the standard dose rather than the high dose. In the current state of evidence, there is nothing to choose between flupenthixol decanoate and other depot antipsychotics. The choice of which depot to use must therefore be based on clinical judgement and the preferences of people with schizophrenia and their carers. Managers and policy makers should expect better data than the research community has provided thus far.

This review highlighted the need for large, well-designed and reported randomised clinical trials to address the effects of flupenthixol decanoate, in particular when compared to oral antipsychotics. Future studies should also consider hospital and service outcomes, satisfaction with care and record economic data.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Depot flipenthixol decanoate for schizophrenia or other similar psychotic disorders.

Synopsis pending.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Décanoate de flupenthixol (à effet retard) dans la schizophrénie ou d'autres troubles psychotiques de même nature

Contexte

Les médicaments antipsychotiques constituent le pilier du traitement de la schizophrénie et des troubles psychotiques de même nature. Les injections de médicaments à effet retard et à action prolongée, tels que le décanoate de flupenthixol, sont fréquemment utilisées en traitement d'entretien à long terme.

Objectifs

Évaluer les effets du décanoate de flupenthixol par rapport à un placebo, des antipsychotiques oraux et d'autres préparations neuroleptiques à effet retard chez les patients atteints de schizophrénie et d'autres troubles mentaux sévères en termes de résultats cliniques, sociaux et économiques.

Stratégie de recherche documentaire

Des essais pertinents ont été identifiés en consultant Biological Abstracts (1982-1998), la Bibliothèque Cochrane (numéro 2, 1998), le registre du groupe Cochrane sur la schizophrénie (décembre 1998), EMBASE (1980-1998), MEDLINE (1966-1998) et PsycLIT (1974-1998). Les références bibliographiques de tous les essais pertinents ont été examinées afin d'identifier d'autres études, et l'auteur principal de chaque essai inclus ainsi que les sociétés pharmaceutiques concernées ont été contactés.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés portant sur des patients atteints de schizophrénie ou d'autres troubles psychotiques de même nature et comparant du décanoate de flupenthixol à un placebo ou à d'autres médicaments antipsychotiques. Tous les critères de jugement cliniquement pertinents ont été examinés.

Recueil et analyse des données

Nous avons sélectionné les études, évalué la qualité et extrait les données de manière fiable. Pour les données dichotomiques, les rapports des cotes de Peto avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % ont été estimés. Dans la mesure du possible, les statistiques du nombre de sujets à traiter (NST) ont également été calculées. L'analyse a été effectuée sur la base de l'intention de traiter. La somme des données continues normales a été produite à l'aide de la différence moyenne pondérée (DMP). Des données issues d'échelles n'ont été présentées que pour les outils ayant atteint les niveaux de qualité prédéfinis.

Résultats Principaux

Aucun essai ne comparait du décanoate de flupenthixol à un placebo. Une étude à petite échelle comparait du décanoate de flupenthixol à un antipsychotique oral (penfluridol). Aucune différence notable n'était observée entre les deux préparations. Lorsque le décanoate de flupenthixol était comparé à d'autres préparations à effet retard, aucune différence n'était observée concernant des critères de jugement tels que les décès, l'impression globale, les rechutes (rapport des cotes de 1,16, IC entre 0,7 et 1,9) ou les arrêts prématurés (rapport des cotes de 1,00, IC entre 0,6 et 1,7). Deux études à petite échelle suggèrent que le décanoate de flupenthixol est responsable de moins de troubles du mouvement que d'autres médicaments antipsychotiques à effet retard (rapport des cotes de 0,23, IC entre 0,08 et 0,7, NST de 5). Cela ne s'applique pas à des effets secondaires spécifiques tels que les tremblements (rapport des cotes de 1,2, IC de 0,3-4) et la dyskinésie tardive (rapport des cotes de 1,60, IC de 0,4-6).

Deux essais comparant des doses élevées de décanoate de flupenthixol à une dose standard de ~ 40 mg par injection ne rapportaient aucune différence significative concernant le critère de jugement des rechutes (rapport des cotes de 0,32, IC entre 0,09 et 1,2). Un essai à petite échelle (n = 59) comparant une très faible dose de décanoate de flupenthixol (~6 mg/IM) à une très faible dose de ~9 mg par injection ne rapportait pas non plus de différence concernant les taux de rechute (rapport des cotes de 0,3, IC entre 0,1 et 1,1).

Conclusions des auteurs

Sur la base des données documentées dans les essais cliniques, il serait compréhensible que les patients atteints de schizophrénie acceptant de prendre du décanoate de flupenthixol souhaitent recevoir une dose standard plutôt qu'une dose élevée. Dans l'état actuel des preuves, rien ne permet de départager le décanoate de flupenthixol et d'autres antipsychotiques à effet retard. Le choix du médicament à effet retard à utiliser doit donc se fonder sur l'avis clinique et les préférences des patients schizophrènes et de leurs soignants. Les responsables et décideurs politiques devraient exiger des données de qualité supérieure à celles apportées jusqu'ici par la communauté scientifique.

Cette revue souligne la nécessité de réaliser des essais cliniques randomisés à grande échelle bien planifiés et bien documentés afin de déterminer les effets du décanoate de flupenthixol, en particulier par rapport aux antipsychotiques oraux. Les futures études devront également prendre en compte des critères tels que les résultats des hôpitaux et des services, la satisfaction vis-à-vis des soins et les données économiques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Décanoate de flupenthixol (à effet retard) dans la schizophrénie ou d'autres troubles psychotiques de même nature

Décanoate de flupenthixol à effet retard dans la schizophrénie ou d'autres troubles psychotiques de même nature

Résumé en attente.

Notes de traduction

Évaluation interne par les pairs du groupe Cochrane sur la schizophrénie finalisée (voir Module).
Évaluation externe par les pairs programmée.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

長效flupenthixol decanoate治療精神分裂或其他相似精神障礙

抗精神病藥物是治療精神分裂或其他相似精神障礙的主流用藥,像flupenthixol decanoate這種長效注射型藥物被廣泛運用於長期維持療法

目標

評估flupenthixol decanoate比起安慰劑,口服抗精神病藥物,其他長效精神病藥物對精神分裂和其他嚴重精神疾病患者在臨床,社會和經濟面向的療效

搜尋策略

搜尋Biological Abstracts (1982 – 1998), Cochrane Library (Issue 2, 1998), Cochrane Schizophrenia Group's Register (December 1998), EMBASE (1980 – 1998), MEDLINE (1966 – 1998) 和 PsycLIT (1974 – 1998)以找出相關試驗. 也檢查相關試驗的文獻,連絡第一作者和藥廠

選擇標準

納入所有隨機對照試驗比較flupenthixol decanoate,安慰劑,其他抗精神病藥物 治療精神分裂或其他相似精神障礙. 搜尋所有臨床相關結果

資料收集與分析

仔細選擇試驗,為品質評等並擷取資料. 計算二元資料的Peto OR和95%CI.若資料允許,也計算需要治療人數. 分析族群為意圖治療病人. 計算常態分配連續資料的加權平均差. 對品質有先定義的評分資料才會收入

主要結論

沒有比較flupenthixol decanoate和安慰劑的試驗. 一個小型試驗比較flupenthixol decanoate和口服抗精神病藥物(penfluridol),但沒有得到明確差異. flupenthixol decanoate組和其他長效藥物在死亡,總體印象,復發(OR 1.16 CI 0.7 – 1.9)或提早退出試驗方面(OR 1.00 CI 0.6 – 1.7)並沒有差異.2個小型試驗結果顯示flupenthixol decanoate組比起其他長效藥物組,較少運動障礙(OR 0.23 CI 0.08 – 0.7, NNT 5). 但某些副作用方面則不然,如震顫(OR 1.2 CI 0.3 – 4),遲發性運動障礙(OR 1.60 CI 0.4 – 6).2個試驗比較每次注射高劑量和標準到40mg劑量的flupenthixol decanoate,兩組復發結果沒有顯著不同(OR 0.32 CI 0.09 – 1.2).1個小型(樣本數為59)試驗比較非常低劑量(∼6 mg/IM)與低劑量(每次注射<9 mg)flupenthixol decanoate, 兩組復 發結果也沒有顯著不同(OR 0.3 CI 0.1 – 1.1).

作者結論

試驗結果顯示精神分裂症患者若願意使用flupenthixol decanoate,他們會需要標準劑量而非高劑量. 目前結果不足以確定flupenthixol decanoate或其他長效抗精神病藥物孰者較優. 選擇使用哪種長效藥物須經由臨床考量和患者喜好. 管理階層和政府應期待優於目前資料的研究. 本回顧顯示需要大型,設計良好,報告嚴謹的隨機試驗,比較flupenthixol decanoate與口服抗精神病藥物的療效. 將來的研究也應考慮醫院和服務,經濟方面的結果

翻譯人

本摘要由成功大學附設醫院尹子真翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

摘要待補