Intervention Review

You have free access to this content

Vitamin A for treating measles in children

  1. Hui Ming Yang*,
  2. Meng Mao,
  3. Chaomin Wan

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 19 OCT 2005

Assessed as up-to-date: 28 FEB 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD001479.pub3


How to Cite

Yang HM, Mao M, Wan C. Vitamin A for treating measles in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2005, Issue 4. Art. No.: CD001479. DOI: 10.1002/14651858.CD001479.pub3.

Author Information

  1. West China Second University Hospital, West China Women's and Children's Hospital, Department of Pediatrics, Chengdu, Sichuan, China

*Hui Ming Yang, Department of Pediatrics, West China Second University Hospital, West China Women's and Children's Hospital, No. 17, Section Three, Ren Min Nan Lu Avenue, Chengdu, Sichuan, 610041, China. yanghuiming03@163.com. yang_huiming@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 OCT 2005

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Measles is a major cause of childhood morbidity and mortality. Vitamin A deficiency is a recognized risk factor for severe measles infections. The World Health Organization (WHO) recommends a daily oral dose of vitamin A for two days to children with measles living in areas where vitamin A deficiency may be present.

Objectives

To determine whether vitamin A, commenced after measles has been diagnosed, prevents mortality, pneumonia or other complications in children.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 1), which contains the Cochrane Acute Respiratory Infections Group's Specialized Register, MEDLINE (1966 to February week 3, 2011) and EMBASE (1980 to February 2011).

Selection criteria

Randomized controlled trials (RCTs) in children with measles given vitamin A or placebo, along with standard treatment.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed the results. We analyzed dichotomous outcomes and expressed results as risk ratios (RRs) with 95% confidence intervals (CIs). We carried out subgroup analyses for dose, formulation, age, hospitalization and pneumonia-specific mortality. We calculated mean differences (MDs) with 95% CIs for continuous outcomes.

Main results

Eight trials met the inclusion criteria (2574 participants). There was no significant reduction in the risk of mortality in the vitamin A group when all the studies were pooled (RR 0.70; 95% CI 0.42 to 1.15). The evidence suggests that vitamin A in a single dose was not associated with a reduced risk of mortality. However, two doses of vitamin A (200,000 international units (IUs) on consecutive days) reduced the mortality in children aged less than two years (RR 0.21; 95% CI 0.07 to 0.66) and pneumonia-specific mortality (RR 0.57; 95% CI 0.24 to 1.37). Two doses of vitamin A reduced the incidence of croup (RR 0.53; 95% CI 0.29 to 0.89) but not pneumonia morbidity (RR 0.92; 95% CI 0.69 to 1.22), nor diarrhea morbidity (RR 0.80; 95% CI 0.27 to 2.34). None of the studies included in this review reported any adverse effects.

Authors' conclusions

No overall significant reduction in mortality with vitamin A therapy for children with measles was found. However two doses reduced overall and pneumonia-specific mortality in children aged less than two years. No trials directly compared a single dose with two doses.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Vitamin A for measles in children

Measles is caused by a virus and possible complications include pneumonia. Measles is a major cause of death in children in low-income countries and is particularly dangerous in children with vitamin A deficiency. Eight studies involving 2574 participants were included in this review and we found that there was no significant reduction in mortality in children receiving vitamin A. However, vitamin A megadoses (200,000 international units (IUs) on each day for two days) lowered the number of deaths from measles in hospitalized children under the age of two years. Two doses of vitamin A are not considered to be too expensive, and are not likely to produce adverse effects.

The authors conclude that vitamin A megadoses appear effective in reducing mortality from measles in children under two years old and have few associated adverse events. There is insufficient evidence to draw conclusions regarding effectiveness in preventing pneumonia or other complications in children. However, the quality of the evidence was generally moderate. Better quality randomized trials are needed to evaluate the efficacy of Vitamin A for treating measles in children.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

La vitamine A pour le traitement de la rougeole chez l'enfant

Contexte

La rougeole est une cause majeure de morbidité et de mortalité infantiles. La carence en vitamine A est un facteur de risque reconnu pour les graves infections de rougeole. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande une dose orale quotidienne de vitamine A pendant deux jours aux enfants atteints de rougeole vivant dans des zones à risque d'avitaminose A.

Objectifs

Déterminer si la vitamine A, administrée suite à un diagnostic de rougeole, prévient la mortalité, la pneumonie ou d'autres complications chez l'enfant.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, numéro 1), qui contient le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les infections respiratoires aiguës, MEDLINE (de 1966 à la 3ème semaine de février 2011) et EMBASE (de 1980 à février 2011).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) chez des enfants atteints de rougeole recevant en plus du traitement standard de la vitamine A ou un placebo.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué les résultats de façon indépendante. Nous avons analysé les données dichotomiques et exprimé les résultats sous la forme de risques relatifs (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Nous avons effectué des analyses en sous-groupes pour la dose, la formulation, l'âge, l'hospitalisation et la mortalité spécifiquement liée à la pneumonie. Nous avons calculé les différences moyennes (DM) avec IC à 95 % pour les données continues.

Résultats Principaux

Huit études répondaient aux critères d'inclusion (2 574 participants). Il n'y avait pas de réduction significative du risque de mortalité dans le groupe vitamine A quand toutes les études étaient regroupées (RR 0,70 ; IC à 95 % 0,42 à 1,15). Les résultats laissent apparaitre que la vitamine A en dose unique n'était pas associée à un risque réduit de mortalité. Cependant, deux doses de vitamine A (200 000 unités internationales (UI) quotidiennes pendant deux jours consécutifs) ont réduit la mortalité chez les enfants âgés de moins de deux ans (RR 0,21 ; IC à 95 % 0,07 à 0,66) ainsi que la mortalité due à la pneumonie (RR = 0,57 ; IC à 95 % 0,24 à 1,37). Deux doses de vitamine A réduisaient l'incidence du croup (RR 0,53 ; IC à 95 % 0,29 à 0,89), mais pas la morbidité pneumonique (RR 0,92 ; IC à 95 % 0,69 à 1,22) ni la morbidité diarrhéique (RR 0,80 ; IC à 95 % 0,27 à 2,34). Aucune des études incluses dans cette revue n'avait fait état d'effets indésirables.

Conclusions des auteurs

Aucune réduction significative globale de la mortalité par traitement de vitamine A n'a été constatée chez les enfants atteints de rougeole. Cependant, les séries de deux doses avaient réduit la mortalité d'ensemble et celle due à la pneumonie chez les enfants âgés de moins de deux ans. Aucun essai n'avait comparé directement une dose unique avec deux doses.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

La vitamine A pour le traitement de la rougeole chez l'enfant

La vitamine A contre la rougeole chez l'enfant

La rougeole est causée par un virus et les complications possibles incluent la pneumonie. La rougeole est une cause majeure de décès chez les enfants dans les pays à faible revenu et elle est particulièrement dangereuse pour les enfants souffrant d'une carence en vitamine A. Huit études impliquant au total 2574 participants ont été incluses dans cette étude et nous avons constaté qu'il n'y avait pas de réduction significative de la mortalité chez les enfants recevant de la vitamine A. Cependant, les mégadoses de vitamine A (200 000 unités internationales (UI) quotidiennement pendant deux jours) ont réduit le nombre de décès dus à la rougeole parmi les enfants hospitalisés âgés de moins de deux ans. Le coût de deux doses de vitamine A est considéré abordable et les effets indésirables sont peu probables.

Les auteurs concluent que les mégadoses de vitamine A semblent efficaces pour réduire la mortalité due à la rougeole chez les enfants de moins de deux ans et ont peu d'effets indésirables associés. Il n'y a pas suffisamment de preuves pour tirer des conclusions concernant l'efficacité dans la prévention de la pneumonie ou d'autres complications chez l'enfant. Cependant, la qualité des données était généralement modérée. Des essais randomisés de meilleure qualité sont nécessaires pour évaluer l'efficacité de la vitamine A dans le traitement de la rougeole chez l'enfant.

Notes de traduction

○Hui Ming Yang, Chao Min Wan et Meng Mao ont repris cette revue de D'Souza RM et D'Souza R et l'ont mise à jour au cours de la période 2004 - 2005, puis à nouveau en 2007 et 2008. Dans la mise à jour 2007, aucun nouvel essai n'a été inclus ou exclu. Dans cette troisième mise à jour non plus, aucun nouvel essai n'a été inclus ou exclu.

Traduit par: French Cochrane Centre 21st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

維生素A(vitamin A)治療兒童麻疹(measles)

麻疹是兒童致病與致死的主要原因。維生素A缺乏症是一種已知會造成嚴重麻疹感染的危險因素。世界衛生組織(World Health Organization;WHO)建議在可能有維生素A缺乏症的地區,給予罹患麻疹的兒童每日口服200,000國際單位(international units;IU);或嬰兒100,000國際單位共2天。

目標

確定在兒童麻疹確診後,給予維生素A治療是否有利於防止死亡、肺炎及其他次要併發症。

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library Issue 1, 2005)資料庫。同時也搜尋了MEDLINE(1966年至2005年3月)、EMBASE(1980年至2004年12月)等資料庫及其他未發表的研究結果。

選擇標準

我們只收納針對感染麻疹的兒童,在標準治療之外,加上維生素A或者安慰劑的隨機對照試驗 。

資料收集與分析

這些研究是由兩位作者獨立評估。二分結果(dichotomous outcomes)的分析是用StatXact軟體;其結果以相對危險度(relative risk;RR)和95%信賴區間(confidence interval;CI)表示;並對劑量、劑型、年齡、住院和肺炎的死亡率進行次群體分析(subgroup analyses)。針對連續性結果(continuous outcomes)則計算加權平均差異(Weighted mean differences;WMD)及95%信賴區間。

主要結論

集合所有研究並使用隨機作用模型(randomeffects model)後發現,維生素A組並無法顯著降低死亡率(RR 0.70; 95% CI 0.42 to 1.15)。連續給予2個劑量的維生素A(200,000國際單位)可在2歲以下兒童減少死亡率(RR 0.18; 95% CI 0.03 to 0.61)並減少肺炎死亡率(RR 0.33; 95% CI 0.08 to 0.92)。並沒有證據顯示單一劑量的維生素A可降低兒童麻疹的死亡率。給予2個劑量的維生素A可減少哮吼的發生率(RR 0.53; 95% CI 0.29 to 0.89);但只有非顯著性地降低肺炎(RR 0.92; 95% CI 0.69 to 1.22)與腹瀉(RR 0.80; 95% CI 0.27 to 2.34)的發生率。

作者結論

雖然給予維生素A治療兒童麻疹無法顯著降低死亡率;但有證據表明,使用2個劑量的維生素A可在2歲以下兒童減少死亡率與肺炎的死亡率。目前並無任何文獻直接比較單一劑量與2個劑量。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院耿立達翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

給予2個大劑量維生素A可降低在2歲以下感染麻疹的住院兒童的死亡風險;但並非所有兒童麻疹患者皆然。 麻疹是由病毒引起的;會導致發高燒與皮疹。可能的併發症包括肺炎。麻疹是發展中國家的兒童死亡的主要原因;特別是有維生素A缺乏症的兒童。這篇文獻顯示當集合所有研究後,給予維生素並無法顯著降低兒童的死亡率。然而, 大劑量維生素A(每日200,000國際單位共2天)可降低在2歲以下感染麻疹的住院兒童的死亡。單一劑量並不會降低死亡率。