Intervention Review

Patient education for preventing diabetic foot ulceration

  1. Johannes AN Dorresteijn1,
  2. Didi MW Kriegsman2,
  3. Willem JJ Assendelft3,
  4. Gerlof D Valk1,*

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 17 OCT 2012

Assessed as up-to-date: 1 AUG 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD001488.pub4


How to Cite

Dorresteijn JAN, Kriegsman DMW, Assendelft WJJ, Valk GD. Patient education for preventing diabetic foot ulceration. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 10. Art. No.: CD001488. DOI: 10.1002/14651858.CD001488.pub4.

Author Information

  1. 1

    University Medical Center Utrecht, Department of Internal Medicine, 3508 GA Utrecht, Netherlands

  2. 2

    Zonnehuisgroep Amstelland (KBO), Amstelveen, Netherlands

  3. 3

    Leiden University Medical Center, Department of Public Health and Primary Care, Leiden, Netherlands

*Gerlof D Valk, Department of Internal Medicine, University Medical Center Utrecht, Heidelberglaan 100, UMCU postbox F02.126, 3508 GA Utrecht, Netherlands. g.d.valk@umcutrecht.nl.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 OCT 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Ulceration of the feet, which can result in loss of limbs and even death, is one of the major health problems for people with diabetes mellitus.

Objectives

To assess the effects of patient education on the prevention of foot ulcers in patients with diabetes mellitus.

Search methods

Eligible studies were identified by searching The Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 1 August 2012); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, Issue 7); Ovid MEDLINE (2009 to July Week 3 2012); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, July 31, 2012); Ovid EMBASE (2009 to 2012 Week 30); and EBSCO CINAHL (2009 to 26 July 2012).

Selection criteria

Prospective randomised controlled trials (RCTs) that evaluated educational programmes for preventing foot ulcers in people with diabetes mellitus.

Data collection and analysis

Two review authors independently undertook data extraction and assessment of risk of bias. Primary end points were foot ulceration or ulcer recurrence and amputation.

Main results

Of the 12 RCTs included, the effect of patient education on primary end points was reported in only five. Pooling of outcome data was precluded by marked, mainly clinical, heterogeneity. One of the RCTs showed reduced incidence of foot ulceration (risk ratio (RR) 0.31, 95% confidence interval (CI) 0.14 to 0.66) and amputation (RR 0.33, 95% CI 0.15 to 0.76) during one-year follow-up of diabetes patients at high risk of foot ulceration after a one-hour group education session. However, one similar study, with lower risk of bias, did not confirm this finding (RR amputation 0.98, 95% CI 0.41 to 2.34; RR ulceration 1.00, 95% CI 0.70 to 1.44). Three other studies, also did not demonstrate any effect of education on the primary end points, but were most likely underpowered. Patients' foot care knowledge was improved in the short term in five of eight RCTs in which this outcome was assessed, as was patients' self-reported self-care behaviour in the short term in seven of nine RCTs. Callus, nail problems and fungal infections improved in only one of five RCTs. Only one of the included RCTs was at low risk of bias.

Authors' conclusions

In some trials, foot care knowledge and self reported patient behaviour seem to be positively influenced by education in the short term. Yet, based on the only two sufficiently powered studies reporting the effect of patient education on primary end points, we conclude that there is insufficient robust evidence that limited patient education alone is effective in achieving clinically relevant reductions in ulcer and amputation incidence.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Educating people with diabetes about foot care to help reduce foot ulcers and amputations

Foot ulcers (open sores) are common in people with diabetes, especially those with problems in the nerves (peripheral neuropathy), the blood supply to their legs (peripheral vascular disease (PVD)), or both. People with ulcers due to diabetes sometimes need an amputation (surgical removal of part of the limb). Foot ulcers not only lead to physical disability and loss of quality of life but also to economic burden (healthcare costs, industrial disability). The aim is therefore to prevent foot ulcers occurring. This review of high-level studies found that educating people with diabetes about the need to look after their feet seems to improve people's foot care knowledge and behaviour in the short term. There is insufficient evidence that education alone, without any additional preventive measures, will effectively reduce the occurrence of ulcers and amputations.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Éducation des patients dans la prévention de l'ulcération du pied diabétique

Contexte

L'ulcération du pied, qui peut entraîner la perte d'un membre, voire la mort, est l'un des principaux problèmes de santé auxquels sont confrontées les personnes atteintes de diabète sucré.

Objectifs

Évaluer les effets de l'éducation des patients concernant la prévention d'ulcères du pied chez les patients atteints de diabète sucré.

Stratégie de recherche documentaire

Les études éligibles ont été identifiées en effectuant des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherches du 1er août 2012) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 7) ; Ovid MEDLINE (de 2009 à la semaine 3 de juillet 2012) ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 31 juillet 2012) ; Ovid EMBASE (de 2009 à la semaine 30 de 2012) et EBSCO CINAHL (de 2009 au 26 juillet 2012).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) prospectifs évaluant les programmes éducatifs dans la prévention d'ulcères du pied chez les personnes atteintes de diabète sucré.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont indépendamment extrait des données et évalué les risques de biais. Les critères de jugement principaux étaient l'ulcération du pied ou la récidive d'un ulcère et l'amputation.

Résultats Principaux

Sur les 12 ECR inclus, seulement cinq signalaient les effets de l'éducation des patients relatifs aux critères de jugement principaux. Une hétérogénéité marquée et principalement clinique empêchait le regroupement des données de résultats. L'un des ECR montrait une baisse de l'incidence de l'ulcération du pied (risque relatif (RR) 0,31, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,14 à 0,66) et de l'amputation (RR 0,33, IC à 95 % 0,15 à 0,76) lors d'un suivi d'un an réalisé auprès de patients diabétiques présentant des risques élevés d'ulcération du pied après une session de formation en groupe d'une heure. Toutefois, une étude similaire, dont les risques de biais étaient moindres, ne confirmait pas ce résultat (RR amputation 0,98, IC à 95 % 0,41 à 2,34 ; RR ulcération 1,00, IC à 95 % 0,70 à 1,44). De même, trois autres études n'ont pas non plus démontré les effets de l'éducation concernant les critères de jugement principaux, mais manquaient vraisemblablement de puissance statistique. Les connaissances des patients relatives aux soins du pied étaient meilleures à court terme dans cinq des huit ECR évaluant ce résultat, ainsi que le comportement de prise en charge de soi signalé du patient à court terme dans sept des neuf ECR. Les callosités, les problèmes d'ongles et les infections fongiques s'amélioraient dans seulement un ECR sur cinq. Un seul des ECR inclus présentait de faibles risques de biais.

Conclusions des auteurs

Dans certains essais, les connaissances en matière de soins du pied et le comportement signalé par le patient semblent être positivement influencés par l'éducation dispensée à court terme. Cependant, d'après les deux seules études ayant une puissance statistique suffisante signalant les effets de l'éducation des patients par rapport aux critères de jugement principaux, nous pouvons conclure qu'il n'existe pas suffisamment de preuves probantes selon lesquelles l'éducation limitée d'un patient permet à elle seule de réduire de façon cliniquement probante l'incidence des ulcères et d'une amputation.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Éducation des patients dans la prévention de l'ulcération du pied diabétique

Éducation des personnes diabétiques concernant les soins des pieds afin de réduire le nombre d'ulcères et d'amputations du pied

Les ulcères du pied (plaies ouvertes) sont courants chez les personnes diabétiques, plus particulièrement chez celles souffrant de troubles nerveux (neuropathie périphérique) et/ou de troubles de vascularisation des jambes (maladie vasculaire périphérique (MVP). Ces personnes atteintes d'ulcères dus au diabète doivent parfois être amputées (ablation chirurgicale d'une partie d'un membre). Les ulcères du pied entraînent non seulement une incapacité physique et une perte de la qualité de vie, mais sont également un fardeau économique (coûts des soins de santé, incapacité de travail). L'objectif est donc de prévenir l'apparition de ces ulcères. La présente revue composée d'études de haute qualité a constaté que l'éducation des personnes diabétiques sur la nécessité des soins des pieds semble améliorer leurs connaissances et leurs comportements à ce sujet à court terme. Il existe des preuves insuffisantes selon lesquelles l'éducation seule, sans aucune mesure préventive, peut réduire efficacement l'apparition d'ulcères et le nombre d'amputations.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd November, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�