Get access

Nonsteroidal anti-inflammatory drugs for dysmenorrhoea

  • Conclusions changed
  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Dysmenorrhoea is a common gynaecological problem consisting of painful cramps accompanying menstruation, which in the absence of any underlying abnormality is known as primary dysmenorrhoea. Research has shown that women with dysmenorrhoea have high levels of prostaglandins, hormones known to cause cramping abdominal pain. Nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) are drugs which act by blocking prostaglandin production.

Objectives

The purpose of this review is to compare nonsteroidal anti-inflammatory drugs used in the treatment of primary dysmenorrhoea versus placebo, versus paracetamol and versus each other, to evaluate their effectiveness and safety.

Search methods

We searched the following databases to May 2009: Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group trials register, Cochrane Central Register of Controlled Trials, MEDLINE, EMBASE and Web of Science. The National Research Register and the Clinical Trials Register were also searched. Abstracts of major scientific meetings and the reference lists of relevant articles were checked.

Selection criteria

All randomised controlled comparisons of NSAIDs versus placebo, other NSAIDs or paracetamol, when used to treat primary dysmenorrhoea.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed trials for quality and extracted data, calculating odds ratios (ORs) for dichotomous outcomes and mean differences for continuous outcomes, with 95% confidence intervals (CIs). Inverse variance methods were used to combine data.

Main results

Seventy-three randomised controlled trials were included. Among women with primary dysmenorrhoea, NSAIDs were significantly more effective for pain relief than placebo (OR 4.50, 95% CI: 3.85, 5.27). There was substantial heterogeneity for this finding (I2 statistic =53%): exclusion of two outlying studies with no or negligible placebo effect reduced heterogeneity, resulting in an odds ratio of 4.14 (95% CI: 3.52, 4.86, I2=40%). NSAIDs were also significantly more effective for pain relief than paracetamol (OR 1.90, 95% CI:1.05 to 3.44). However, NSAIDS were associated with significantly more overall adverse effects than placebo (OR 1.37, 95% CI: 1.12 to 1.66). When NSAIDs were compared with each other there was little evidence of the superiority of any individual NSAID for either pain-relief or safety. However the available evidence had little power to detect such differences, as most individual comparisons were based on very few small trials.

Authors' conclusions

NSAIDs are an effective treatment for dysmenorrhoea, though women using them need to be aware of the significant risk of adverse effects. There is insufficient evidence to determine which (if any) individual NSAID is the safest and most effective for the treatment of dysmenorrhoea.

摘要

背景

治療原發性月經疼痛的非固醇類抗發炎藥物

月經疼痛是一種常見的婦科抱怨,是伴隨月經的抽筋性疼痛,在沒有任何潛在的婦科異常時稱為原發性月經疼痛(primary dysmenorrhoea)。研究顯示月經疼痛的婦女有較高的前列腺素,前列腺素是已知會造成腹絞痛的激素(hormone)。非固醇類抗發炎藥(NSAIDs)的作用是經由阻斷前列素的產生。

目標

本綜論探討的目的,是比較所有的非固醇類抗發炎藥用於治療原發性月經疼痛的有效性和安全性,包括與安慰劑比較,和paracetamol比較以及NSAIDs相互間的比較。

搜尋策略

我們共搜尋Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group trials register (11 April 2003) ochrane Central Register of Controlled Trials (1st quarter 2003), MEDLINE (1966April 2003), 以及 EMBASE (1980  Week 15 2003)。也嘗試由National Research Register以及the Clinical Trials Register搜尋臨床試驗。相關文獻及綜論文獻引用的參考論文、主要科學會議的摘要以及收錄的研究也一併搜尋。

選擇標準

所有治療原發性月經疼痛的隨機對照試驗,比較NSAID相對於安慰劑、其他NSAIDs或paracetamol的結果。

資料收集與分析

二位評審獨立評估試驗的品質以及資料擷取、為二分類的結果計算勝算比(odds ratios)、為連續性數據的結果計算加權平均差(weighted mean differences)。以額外的表格表示交叉試驗的數據,其他數據則以敘述性描述做總結。

主要結論

在有月經疼痛的婦女,非固醇類抗發炎藥對痛的解除比安慰劑更有效(O .91 , 95 % CI為5.65至11.09),但是整體的不良反應也更常見(O .52, 95 % CI為1.09至2.12)。當非固醇類抗發炎藥進行互相比較或與paracetamol比較,無論是在療效或安全性方面,沒有證據顯示任何一個非固醇類抗發炎藥較好。不過,由於大部分的個別比較建立在極少數小型試驗的基礎上,且其中大多數試驗是不適合進行統合分析 (metaanalysis),因此現有的證據幾乎沒有統計檢定力(power)來偵測這種差異。

作者結論

非固醇類抗發炎藥治療月經疼痛有效,但是婦女使用NSAID時需了解其產生不良反應的顯著風險。對治療月經疼痛而言,沒有足夠的證據確定哪個非固醇類抗發炎藥是最安全有效的。

翻譯人

本摘要由高雄醫學大學附設醫院蘇富敏翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

非固醇類抗發炎藥可減輕痛苦的時間,但是他們會造成不良反應,目前還不清楚哪個非固醇類抗發炎藥較好。高達半數的婦女遭受週期性疼痛或經痛(月經疼痛)。 月經疼痛被認為是子宮生產太多的前列腺素所造成(一種荷爾蒙)。非固醇類抗發炎藥可減少前列腺素的產生。這些藥物包括常見的止痛藥如aspirin、naproxen、ibuprofen以及mefenamic acid。本評論者發現非固醇類抗發炎藥能有效地紓解經痛,但是不良反應可包括消化不良、頭痛、昏睡。目前還不清楚是否有任何個別的非固醇類抗發炎藥是比較安全的或是更有效的。

Résumé scientifique

Anti-inflammatoires non stéroïdiens utilisés pour la dysménorrhée

Contexte

La dysménorrhée est un problème gynécologique courant entraînant des crampes douloureuses accompagnant les règles, qui, en l'absence d'anomalie sous-jacente, est appelée dysménorrhée primaire. Les recherches ont démontré que les femmes avec une dysménorrhée ont des taux plus élevés de prostaglandine, des hormones connues pour entraîner des crampes abdominales douloureuses. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments qui agissent en bloquant la production de prostaglandine.

Objectifs

L'objectif de cette revue est de comparer les anti-inflammatoires non stéroïdiens utilisés dans le traitement de la dysménorrhée primaire à un placebo, au paracétamol et les uns par rapport aux autres, afin d'évaluer leur efficacité et leur innocuité.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes jusqu'au mois de mai 2009 : le registre des essais du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et la fertilité, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE et Web of Science. Le National Research Register ainsi que le Clinical Trials Register ont également été étudiés. Les extraits des principales conférences scientifiques et les bibliographies des articles pertinents ont été vérifiés.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés comparant les AINS à un placebo, aux autres AINS ou au paracétamol, quand il est utilisé pour traiter une dysménorrhée primaire.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais de manière indépendante et en ont extrait les données, en calculant les rapports de cotes (ou Odds Ratio OR) pour les résultats dichotomiques et les différences moyennes pour les résultats continus, avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Les méthodes de variance inverse ont été utilisées pour combiner les données.

Résultats principaux

Soixante treize essais contrôlés randomisés ont été inclus. Parmi les femmes souffrant de dysménorrhée primaire, les AINS étaient bien plus efficaces pour soulager la douleur que le placebo (OR 4,50, IC à 95 % : 3.85, 5.27). Il a été constaté une hétérogénéité substantielle en ce qui concerne cette conclusion (statistique I2 = 53%). L'eclusion de deux études isolées avec aucun ou peu d'effet placebo a réduit l'hétérogénéité, entraînant un rapport de cotes de 4,14 (IC à 95% : 3,52, 4,86, I2=40%). Les AINS étaient également bien plus efficaces que le paracétamol pour soulager la douleur (OR 1,90, IC à 95% : 1,05 à 3,44). Pour autant, les AINS étaient associés à des effets indésirables bien plus importants que le placebo (OR 1,37, IC à 95% : 1,12 à 1,66). Lorsque les AINS ont été comparés les uns aux autres, peu de preuves ont été trouvées quant à la supériorité d'un AINS en particulier en termes de soulagement de la douleur ou d'innocuité. Les données disponibles avaient toutefois peu de puissance pour permettre de détecter ce type de différences, étant donné que la majorité des comparaisons individuelles n'étaient basées que sur quelques essais de petite taille.

Conclusions des auteurs

Les AINS sont un traitement efficace contre la dysménorrhée, bien que les femmes qui les utilisent doivent avoir conscience du risque significatif des effets indésirables. Il n'existe pas suffisamment de données pour déterminer quel AINS en particulier (si tel est le cas) est le plus sûr et le plus efficace pour traiter la dysménorrhée.

Plain language summary

Nonsteroidal anti-inflammatory drugs for dysmenorrhoea

Nearly three quarters of women suffer from period pain or menstrual cramps (dysmenorrhoea). Dysmenorrhoea is thought to be caused by the uterus producing too much prostaglandin (a hormone). Nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) restrict the production of prostaglandins. NSAIDs include the common painkillers aspirin, naproxen, ibuprofen and mefenamic acid. The review found that NSAIDs are effective in relieving period pain and appear to work better than paracetamol, but it was unclear whether any one NSAID is safer or more effective than others. NSAIDs can cause adverse effects, including indigestion, headaches and drowsiness.

Résumé simplifié

Anti-inflammatoires non stéroïdiens utilisés pour la dysménorrhée

Près de trois quarts des femmes souffrent de douleurs ou de crampes menstruelles (dysménorrhée). On pense que la dysménorrhée est causée par la production trop importante de prostaglandine (une hormone) par l'utérus. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) restreignent la production de prostaglandines. Les AINS comprennent les analgésiques classiques tels que l'aspirine, le naproxène, l'ibuprofène et l'acide méfénamique. La revue a révélé que les AINS sont efficaces pour soulager les douleurs menstruelles et semblent mieux fonctionner que le paracétamol, mais on ne sait pas si un AINS est plus sûr ou plus efficace que les autres. Les AINS peuvent entraîner des effets indésirables, comme des indigestions, des céphalées et des vertiges.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;

Get access to the full text of this article

Ancillary