Intervention Review

Follow-up strategies for women treated for early breast cancer

  1. Maria Paulina MP Rojas1,
  2. Elena Telaro1,
  3. Ivan Moschetti2,*,
  4. Laura Coe3,
  5. Roldano Fossati4,
  6. Alessandro Liberati2,†,
  7. Marco Del Turco Rosselli5

Editorial Group: Cochrane Breast Cancer Group

Published Online: 23 OCT 2000

Assessed as up-to-date: 14 MAY 2004

DOI: 10.1002/14651858.CD001768.pub2


How to Cite

Rojas MPMP, Telaro E, Moschetti I, Coe L, Fossati R, Liberati A, Rosselli MDT. Follow-up strategies for women treated for early breast cancer. Cochrane Database of Systematic Reviews 2000, Issue 4. Art. No.: CD001768. DOI: 10.1002/14651858.CD001768.pub2.

Author Information

  1. 1

    Mario Negri Institute, Italian Cochrane Centre, Milan, Italy

  2. 2

    Mario Negri Institute for Pharmacological Research, Italian Cochrane Centre, Milan, Italy

  3. 3

    Johns Hopkins University, Bloomberg School of Public Health, Batlimore, MD, USA

  4. 4

    Mario Negri Institute, Department of Clinical Oncology Research, Milan, Italy

  5. 5

    Centre for Study and Cancer Prevention, Scientific and Health Area, Florence, Tuscany, Italy

  1. 'Deceased'

*Ivan Moschetti, Italian Cochrane Centre, Mario Negri Institute for Pharmacological Research, Via La Masa, 19, Milan, 20156, Italy. moschetti@marionegri.it.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 OCT 2000

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Follow-up examinations are commonly performed after primary treatment for women with breast cancer. They are used to detect recurrences at an early (asymptomatic) stage.

Objectives

To assess the effectiveness of different policies of follow-up for distant metastases on mortality, morbidity and quality of life in women treated for stage I, II or III breast cancer.

Search methods

We searched, the Breast Cancer Group's specialized register (May 14, 2004), the Cochrane Controlled Trial Register (Cochrane Library Issue 1, 2004), Medline (January 1966 - May 2004) and EMBASE (1988 - May 2004). References from retrieved articles were also checked.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) assessing the effectiveness of different policies of follow-up after primary treatment were reviewed for inclusion.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed trial quality and eligibility for inclusion in the review. Data were pooled in an individual patient data meta-analysis for the two RCTs testing the effectiveness of different follow-up schemes. Subgroup analyses were conducted by age, tumour size and lymph node status.

Main results

Four RCTs involving 3055 women with breast cancer (clinical stage I, II or III) were included. Two of these involving 2563 women compared follow-up based on clinical visits and mammography with a more intensive scheme including radiological and laboratory tests. After pooling the data, no significant differences in overall survival (hazard ratio 0.96, 95% confidence interval 0.80 to 1.15) or disease-free survival (hazard ratio 0.84, 95% confidence interval 0.71 to 1.00) emerged. No differences in overall survival and disease-free survival emerged in subgroup analyses according to patient age, tumour size and lymph node status before primary treatment. In 1999, 10-year follow-up data became available for Rosselli Del Turco and no significant differences in overall survival were found.

One RCT (296 women) compared follow-up performed by a hospital-based specialist to follow-up performed by general practitioners. No significant differences in time to detection of recurrence and quality of life emerged. Patient satisfaction was greater among patients treated by general practitioners.
One RCT (196 women) compared regularly scheduled follow-up visits to less frequent visits restricted to the time of mammography. No significant differences emerged in interim use of telephone and frequency of GP's consultations.

Authors' conclusions

This updated review of RCTs conducted almost 20 years ago suggest that follow-up programs based on regular physical examinations and yearly mammography alone are as effective as more intensive approaches based on regular performance of laboratory and instrumental tests in terms of timeliness of recurrence detection, overall survival and quality of life.

In one RCT, follow-up care performed by trained general practitioners working in an organized practice setting had comparable effectiveness to that delivered by hospital-based specialists in terms of quality of life and time to detection of distant metastases.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

The recent update confirms that a regular physical and yearly mammogram are as effective as more intense methods of examination in detecting recurrent breast cancer.

Follow-up examinations are common for women after primary treatment for breast cancer. This is done to detect recurrences at an early stage and begin treatment for any relapses quickly. These tests can include liver scans, tumour markers, chest x-rays and blood and liver function tests. The review of trials found that follow-up programs based on a regular physical exam and yearly mammogram appear to be as effective as the more intensive approaches. This was measured by detection of recurrences of cancers, overall survival and quality of life.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Stratégies de suivi chez les femmes traitées pour un cancer du sein au stade précoce

Contexte

Les femmes ayant reçu un traitement primaire pour cause de cancer du sein sont souvent soumises à des examens de contrôle. Ces examens servent à détecter les récidives à un stade précoce (asymptomatique).

Objectifs

Évaluer l'efficacité des différentes politiques de suivi des métastases distantes sur la mortalité, la morbidité et la qualité de vie des femmes traitées pour un cancer du sein de stade I, II ou III.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur le cancer du sein (14 mai 2004), le registre Cochrane des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 1, 2004), Medline (janvier 1966 - mai 2004) et EMBASE (1988 - mai 2004). Les références bibliographiques des articles identifiés ont également été examinées.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant l'efficacité des différentes politiques de suivi après un traitement primaire ont été examinés en vue de l'inclusion.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs ont évalué la qualité et l'éligibilité des essais de manière indépendante. Les données ont été combinées en une méta-analyse sur données individuelles pour les deux ECR évaluant l'efficacité de différents programmes de suivi. Des analyses en sous-groupe ont été effectuées sur la base de l'âge, de la taille de la tumeur et du statut des ganglions lymphatiques.

Résultats Principaux

Quatre ECR portant sur 3 055 femmes atteintes d'un cancer du sein (stade clinique I, II ou III) ont été inclus. Deux de ces essais portant sur 2 563 femmes comparaient un suivi basé sur des visites médicales et une mammographie à un programme plus intensif incluant des examens radiologiques et des analyses de laboratoire. Une fois les données combinées, aucune différence significative n'était observée en termes de survie globale (hazard ratio de 0,96, intervalle de confiance à 95 %, entre 0,80 et 1,15) ou de survie sans maladie (hazard ratio de 0,84, intervalle de confiance à 95 %, entre 0,71 et 1,00). Aucune différence n'était observée en termes de survie globale et de survie sans maladie dans les analyses en sous-groupe en fonction de l'âge de la patiente, de la taille de la tumeur et du statut des ganglions lymphatiques avant le traitement primaire. Les données de suivi à 10 ans publiées pour l'essai Rosselli Del Turco en 1999 ne révélaient aucune différence significative en termes de survie globale.

Un ECR (296 femmes) comparait un suivi effectué par un spécialiste en milieu hospitalier à un suivi effectué par des médecins généralistes. Aucune différence significative n'était observée en termes de qualité de vie et de délai de détection d'une récidive. La satisfaction était supérieure chez les patientes traitées par des médecins généralistes.
Un ECR (196 femmes) comparait des visites de suivi à intervalles réguliers à des visites réalisées au moment de la mammographie. Aucune différence significative n'était observée en termes de consultations téléphoniques et de fréquence des consultations auprès d'un médecin généraliste.

Conclusions des auteurs

Cette revue mise à jour des ECR réalisés il y a près de 20 ans suggère que les programmes de suivi basés sur des examens physiques réguliers et une mammographie annuelle sont aussi efficaces que des approches plus intensives basées sur des analyses de laboratoire et des examens cliniques réguliers en termes de délai de détection d'une récidive, de survie globale et de qualité de vie.

Dans un ECR, le suivi fourni par des médecins généralistes expérimentés travaillant dans un environnement médical organisé était aussi efficace que le suivi fourni par des spécialistes en milieu hospitalier en termes de qualité de vie et de délai de détection des métastases distantes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Stratégies de suivi chez les femmes traitées pour un cancer du sein au stade précoce

La récente mise à jour confirme que des examens physiques réguliers et une mammographie annuelle sont aussi efficaces que des examens plus intensifs pour détecter une récidive du cancer du sein.

Les examens de contrôle sont courants chez les femmes ayant reçu un traitement primaire pour cause de cancer du sein. Ces examens ont pour but de détecter les récidives à un stade précoce et de commencer rapidement le traitement en cas de rechute. Ces examens peuvent inclure des scintigrammes du foie, une recherche de marqueurs tumoraux, des radiographies pulmonaires et des explorations fonctionnelles du sang et du foie. La revue des essais a observé que les programmes de suivi basés sur des examens physiques réguliers et une mammographie annuelle semblaient aussi efficaces que des approches plus intensives. Cette efficacité était mesurée sur la base de la détection d'une récidive du cancer, de la survie globale et de la qualité de vie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st July, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

早期乳癌婦女治療後追蹤策略

追蹤檢查常用於已完成主要治療的乳癌婦女,用以偵測早期(無症狀)復發的可能性.

目標

本篇文獻回顧的目標在於針對罹患第I, II或III期的乳癌婦女,評估不同治療後追蹤策略的效度,包括追蹤遠處轉移的發生率、死亡率,以及乳癌婦女的生活品質.

搜尋策略

我們搜尋了the Breast Cancer Group's specialized register (May 14, 2004), the Cochrane Controlled Trial Register (Cochrane Library Issue 1, 2004), Medline (January 1966 – May 2004) 及 EMBASE (1988  May 2004).文獻中所列的參考資料也一併查閱..

選擇標準

所有在主要療程後評估不同治療後追蹤策略的隨機對照試驗(RCTs)均被審閱,以評估是否合乎納入標準.

資料收集與分析

有兩位審閱者分開獨立審閱試驗的品質及可行性.將所取得的資料進行個別病患資料大量分析,以評估兩個隨機對照試驗(RCTs)的效度及追蹤方案.此外,也針對年齡、腫瘤大小,以及淋巴結狀況進行子群體分析.

主要結論

本篇回顧共納入四個隨機對照試驗(RCTs),3,055位罹患乳癌的婦女(臨床分期 I, II 或 III).比較其中兩個試驗包括2,563位婦女的臨床後續追蹤,以及較為密集的乳房攝影追蹤計畫,包括放射線檢查及檢驗室檢查.分析資料後顯示,兩者之間的整體存活率並無顯著差異(有害比率為0.84,95%信賴區間為0.71至1.00). 根據分析子群體接受主要治療前的年齡、腫瘤大小,以及淋巴結狀況, 整體存活率並無顯著差異.在1911年, Rosselli Del Turco可取得十年的追蹤資料,但未發現整體存活率有所不同.一項隨機對照試驗(296位婦女)針對醫院專家與一般醫療執業人員比較其後續追蹤的效果,在發現復發的時間與生活品質方面均無顯著差異. 但接受一般醫療執業人員追蹤的病患,有較高的滿意度.另一項隨機對照試驗(196位婦女)針對規律追蹤乳房攝影與較不規律追蹤者做比較.追蹤期間使用電話追蹤或婦科專業人員諮詢並無顯著差異.

作者結論

此篇最新的回顧的隨機對照試驗(RCTs)幾乎為20年前所執行,結果顯示乳癌婦女的追蹤計畫,不論是規律的身體檢查及每年僅作乳房攝影,或是採行較密集的方式檢驗或儀器檢查,對於復發的偵測時間及偵測率、整體存活率,或是生活品質,均無顯著差異.一項隨機對照試驗(RCTs)結果顯示,由訓練有素的一般醫療執業人員在良好的職業環境中進行追蹤,對於病患的生活品質與偵測遠端轉移的結果,和醫院專家進行追蹤有類似的成效.

翻譯人

本摘要由國泰綜合醫院劉怡敏翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

最新的資料顯示,進行規律性身體檢查,以及每年進行乳房攝影,與進行密集的檢查一樣,對於偵測乳癌復發的效果相同.乳癌婦女在主要治療之後進行追蹤檢查是很普遍的,其有利於偵測早期轉移,並可迅速進行治療.這些追蹤檢查可包括肝臟掃描、腫瘤標記、胸部X光、血液檢查,以及肝功能檢驗.試驗回顧發現規律性身體檢查及每年進行乳房攝影,與較頻繁密集的追蹤效果相當.其由評估偵測復發率、整體存活率,以及生活品質而得此結論.