Intervention Review

Interventions for recurrent corneal erosions

  1. Stephanie L Watson1,*,
  2. Ming-Han H Lee1,2,
  3. Nigel H Barker3

Editorial Group: Cochrane Eyes and Vision Group

Published Online: 12 SEP 2012

Assessed as up-to-date: 13 JUN 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD001861.pub3


How to Cite

Watson SL, Lee MHH, Barker NH. Interventions for recurrent corneal erosions. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD001861. DOI: 10.1002/14651858.CD001861.pub3.

Author Information

  1. 1

    Save Sight Institute, Sydney, NSW, Australia

  2. 2

    University of New South Wales, Faculty of Medicine, Sydney, Australia

  3. 3

    Morrings Eye Clinic, Bridgetown, Barbados

*Stephanie L Watson, Save Sight Institute, University of Sydney, Sydney, NSW, Australia. stephanie.watson@sydney.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 12 SEP 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Recurrent corneal erosion is a common cause of disabling ocular symptoms and predisposes the cornea to infection. It may follow corneal trauma. Measures to prevent the development of recurrent corneal erosion following corneal trauma have not been firmly established. Once recurrent corneal erosion develops simple medical therapy (standard treatment) may lead to resolution of the episode. However, some patients continue to suffer when such therapy fails and once resolved further episodes of recurrent erosion may occur. A number of treatment and prophylactic options are then available but there is no agreement as to the best option.

Objectives

To assess the effectiveness and safety of prophylactic and treatment regimens for recurrent corneal erosion.

Search methods

We searched CENTRAL (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library 2012, Issue 6), MEDLINE (January 1946 to June 2012), EMBASE (January 1980 to June 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (January 1982 to June 2012), the metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) and the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). We did not use any date or language restrictions in the electronic searches for trials. We last searched the electronic databases on 13 June 2012. We also contacted researchers in the field.

Selection criteria

We included randomised and quasi-randomised trials that compared a prophylactic or treatment regimen with another prophylaxis/treatment or no prophylaxis/treatment for patients with recurrent corneal erosion.

Data collection and analysis

Two authors independently extracted data and assessed trial quality. We contacted study authors for additional information.

Main results

Seven randomised and one quasi-randomised controlled trial were included in the review. The trials were heterogenous and of poor quality. Safety data presented were incomplete. For the treatment of recurrent corneal erosion, a single-centre trial in the UK with 30 participants showed that oral tetracycline 250 mg twice daily for 12 weeks or topical prednisolone 0.5% four times daily for one week, or both, in addition to standard treatment, accelerated healing rates and improved symptoms. A single-centre trial in Sweden with 56 participants showed that excimer laser ablation in addition to mechanical debridement may reduce the number of erosions and improve symptoms. Furthermore, in a single-centre trial in Germany with 100 participants, transepithelial technique for excimer laser ablation had the same efficacy as the traditional subepithelial excimer laser technique but caused less pain. In a small study of 24 participants in UK, therapeutic contact lens wear was inferior to lubricant drops and ointment in abolishing the symptoms of recurrent corneal erosion and had a high complication rate, although the contact lenses used were the older generation with low oxygen permeability. A recent study in Hong Kong with 48 participants found diamond burr polishing to reduce episodes of recurrent corneal erosion. For prophylaxis of further episodes of recurrent corneal erosion, there was no difference in the occurrence of objective signs of recurrent erosion between hypertonic saline ointment versus tetracycline ointment or lubricating ointment in a small Japanese study with 26 participants. Also, in a single-centre study in the UK with 117 participants, there was no difference in symptom improvement between hypertonic saline versus paraffin ointment when used for prophylaxis. In a UK study with 42 participants, lubricating ointment at night in addition to standard treatment to prevent recurrence following traumatic corneal abrasion (erosion) caused by fingernail injury led to increased symptoms of recurrent corneal erosion compared to standard therapy alone.

Authors' conclusions

Well-designed, masked, randomised controlled trials using standardised methods are needed to establish the benefits of new and existing prophylactic and treatment regimes for recurrent corneal erosion. International consensus is also needed to progress research efforts towards evaluation of the major effective treatments for recurrent corneal erosions.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Prevention and treatment regimens for recurrent corneal erosion

In recurrent corneal erosion repeated episodes of breakdown of the corneal surface produce disabling eye symptoms and predispose the cornea (the transparent part at the front of the eye) to infection. Recurrent corneal erosions may happen after trauma to the cornea. Management may be required to prevent the recurrence of the erosions following corneal trauma or once the diagnosis is made, or both. Most episodes of recurrent corneal erosion resolve with simple medical therapy such as topical eye drops and ointment. When such simple measures fail or recurrences become too frequent, alternative treatment strategies are required. This review included seven trials with a total of 443 participants. The trials were conducted in Germany, People's Republic of China, Japan, Sweden and three in the UK. The quality of the trials was poor and the authors found the level of evidence insufficient for the development of management guidelines. There was limited evidence that oral tetracycline or topical prednisolone, or both, and excimer laser ablation, may be effective treatments for recurrent corneal erosion. More good-quality randomised controlled trials are needed to guide the management of recurrent corneal erosion.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions dans les cas d'érosion récurrente de la cornée

Contexte

L'érosion récurrente de la cornée est une cause courante de symptômes oculaires invalidants et prédispose la cornée à une infection. Elle peut faire suite à un traumatisme de la cornée. Il n'a pas été établi avec certitude de mesures permettant de prévenir le développement d'une érosion récurrente de la cornée après un traumatisme. Après l'apparition d'une érosion récurrente de la cornée, un traitement médical simple (traitement standard) peut conduire à la disparition de l'épisode. Cependant, certains patients continuent à souffrir lorsque ce traitement échoue et après la disparition de l'épisode, d'autres épisodes d'érosion récurrente peuvent survenir. Un certain nombre de solutions de traitement et de prophylaxie sont alors disponibles, mais il n'existe pas de consensus quant à la meilleure solution.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des schémas prophylactiques et thérapeutiques contre l'érosion récurrente de la cornée.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2012, numéro 6), MEDLINE (de janvier 1946 à juin 2012), EMBASE (de janvier 1980 à juin 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à juin 2012), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour International Clinical Trials Registry Platform) (www.who.int/ictrp/search/fr). Nous n'avons appliqué aucune restriction concernant la langue ou la date dans les recherches électroniques d'essais. Nous avons effectué la dernière consultation des bases de données le 13 juin 2012. Nous avons également contacté des chercheurs dans le domaine.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais randomisés et quasi-randomisés qui comparaient un schéma prophylactique ou thérapeutique à une autre prophylaxie/un autre traitement ou à l'absence de prophylaxie/traitement pour les patients présentant une érosion récurrente de la cornée.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité des essais de manière indépendante. Nous avons contacté des auteurs d'études afin d'obtenir des informations complémentaires.

Résultats Principaux

Sept essais randomisés et un essai quasi-randomisé ont été inclus dans la revue. Les essais étaient hétérogènes et de qualité méthodologique médiocre. Les données d'innocuité présentées étaient incomplètes. Pour le traitement de l'érosion récurrente de la cornée, un essai monocentrique réalisé au Royaume-Uni et portant sur 30 participants a démontré que la tétracycline à 250 mg par voie orale, deux fois par jour pendant 12 semaines ou la prednisolone topique à 0,5 %, quatre fois par jour pendant une semaine, ou les deux, en plus d'un traitement standard, accéléraient la vitesse de guérison et amélioraient les symptômes. Un essai multicentrique réalisé en Suède et portant sur 56 participants a démontré que l'ablation au laser excimère en plus d'un débridement mécanique pouvait réduire le nombre d'érosions et améliorer les symptômes. De plus, dans un essai monocentrique réalisé en Allemagne et portant sur 100 participants, la technique transépithéliale pour l'ablation au laser excimère a eu la même efficacité que la technique sous-épithéliale traditionnelle au laser excimère, mais a provoqué moins de douleurs. Dans une étude à petite échelle portant sur 24 participants au Royaume-Uni, le port de lentilles de contact thérapeutiques a été moins efficace que les gouttes et l'onguent lubrifiants pour supprimer les symptômes de l'érosion récurrente de la cornée et a provoqué un taux élevé de complications, bien que les lentilles de contact utilisées aient été de l'ancienne génération avec une faible perméabilité à l'oxygène. Une récente étude réalisée à Hong Kong sur 48 participants a découvert que le polissage à la fraiseuse en diamant réduisait les épisodes d'érosion récurrente de la cornée. Pour la prophylaxie des épisodes ultérieurs d'érosion récurrente de la cornée, il n'a pas été observé de différence quant à la survenue de signes objectifs d'érosion récurrente entre l'onguent de solution saline hypertonique versus l'onguent de tétracycline ou l'onguent lubrifiant dans une étude japonaise à petite échelle portant sur 26 participants. De plus, dans une étude monocentrique réalisée au Royaume-Uni chez 117 participants, il n'a été observé aucune différence d'amélioration des symptômes entre la solution saline hypertonique versus l'onguent à la paraffine dans le cadre d'une utilisation à titre de prophylaxie. Dans une étude réalisée au Royaume-Uni chez 42 participants, l'onguent lubrifiant utilisé la nuit en plus d'un traitement standard pour prévenir la récurrence après une abrasion traumatique de la cornée (érosion) provoquée par une lésion par un ongle a conduit à une augmentation des symptômes d'érosion récurrente de la cornée comparé au traitement standard seul.

Conclusions des auteurs

Des essais contrôlés randomisés, bien conçus, en aveugle, doivent être réalisés au moyen de méthodes standardisées pour établir les bénéfices de schémas prophylactiques et thérapeutiques nouveaux et existants contre l'érosion récurrente de la cornée. Un consensus international est également nécessaire pour faire progresser les efforts de recherche concernant l'évaluation des principaux traitements efficaces contre les érosions récurrentes de la cornée.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions dans les cas d'érosion récurrente de la cornée

Prévention et schémas thérapeutiques dans les cas d'érosion récurrente de la cornée

Dans les cas d'érosion récurrente de la cornée, des épisodes répétés de rupture de la surface de la cornée produisent des symptômes oculaires invalidants et prédisposent la cornée (la partie transparente à l'avant de l'œil) à une infection. Les érosions récurrentes de la cornée peuvent se produire après un traumatisme de la cornée. Une prise en charge peut être nécessaire pour prévenir la récurrence des érosions après un traumatisme de la cornée ou après avoir établi le diagnostic, ou les deux. La plupart des épisodes d'érosion de la cornée disparaissent au moyen d'un traitement médical simple, tel que des gouttes et des onguents ophtalmiques topiques. Lorsque ces mesures simples sont inefficaces ou que les récurrences deviennent trop fréquentes, des stratégies de traitement alternatives sont nécessaires. Cette revue a inclus sept essais portant sur un total de 443 participants. Les essais ont été réalisés en Allemagne, en République populaire de Chine, au Japon, en Suède et trois ont été menés au Royaume-Uni. La qualité des essais était médiocre et les auteurs ont estimé que le niveau de preuve était insuffisant pour pouvoir développer des directives de prise en charge. Peu de preuves ont indiqué que la tétracycline par voie orale ou la prednisolone topique, ou les deux, et l'ablation par laser excimère pouvaient être des traitements efficaces contre l'érosion récurrente de la cornée. Des essais contrôlés randomisés supplémentaires, de bonne qualité, doivent être réalisés pour orienter la prise en charge de l'érosion récurrente de la cornée.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 14th August, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français