Intervention Review

Lamotrigine add-on for drug-resistant partial epilepsy

  1. Sridharan Ramaratnam1,*,
  2. Anthony G Marson2,
  3. Gus A Baker2

Editorial Group: Cochrane Epilepsy Group

Published Online: 23 JUL 2001

Assessed as up-to-date: 20 JAN 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD001909


How to Cite

Ramaratnam S, Marson AG, Baker GA. Lamotrigine add-on for drug-resistant partial epilepsy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2001, Issue 3. Art. No.: CD001909. DOI: 10.1002/14651858.CD001909.

Author Information

  1. 1

    Apollo Hospitals, Department of Neurology, Chennai, Tamil Nadu, India

  2. 2

    Clinical Sciences Centre for Research & Education, University Department of Neurological Science, Liverpool, Merseyside, UK

*Sridharan Ramaratnam, Department of Neurology, Apollo Hospitals, 21 Greams Lane, Off Greams Road, Chennai, Tamil Nadu, 600006, India. rsridharan@vsnl.com. rsridharan52@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 JUL 2001

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. Laienverständliche Zusammenfassung

Background

This is an updated version of the original Cochrane review published in Issue 3, 2000.

Epilepsy is a common neurological disorder, affecting almost 0.5% to 1% of the population. Nearly 30% of people with epilepsy are refractory to currently available drugs. Lamotrigine is one of the newer antiepileptic drugs and is the topic of this review.

Objectives

To examine the effects of lamotrigine on seizures, adverse effects, cognition and quality of life, when used as an add-on treatment for people with drug-resistant partial epilepsy.

Search methods

We searched the Cochrane Epilepsy Group Specialised Register (January 2010), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library Issue 1, 2010), MEDLINE (1950 to January 2010) and reference lists of articles. We also contacted the manufacturers of lamotrigine (GlaxoSmithKline).

Selection criteria

Randomized placebo controlled trials, of people with drug-resistant partial epilepsy of any age, in which an adequate method of concealment of randomization was used. The studies may be double, single or unblinded. For cross-over studies, the first treatment period was treated as a parallel trial.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed the trials for inclusion and extracted data. Primary analyses were by intention-to-treat. Outcomes included 50% or greater reduction in seizure frequency, treatment withdrawal (any reason), adverse effects, effects on cognition, and quality of life.

Main results

We found four parallel add-on studies, one parallel add-on study with responder enriched design in infants and eight cross-over studies, which included 1524 participants (38 infants, 199 children and 1287 adults). The overall Peto odds ratio (OR) and 95% confidence intervals (CIs) across all studies for 50% or greater reduction in seizure frequency was 2.51 (95% CI 1.86 to 3.4) indicating that lamotrigine is significantly more effective than placebo in reducing seizure frequency. The overall OR for treatment withdrawal (for any reason) is 1.13 (95% CI 0.83 to 1.54). The adverse events significantly associated with lamotrigine were: ataxia, dizziness, nausea, somnolence and diplopia. The limited data available preclude any conclusions about effects on cognition and quality of life, though there may be minor benefits in affect balance (happiness) and mastery.

Authors' conclusions

Lamotrigine add-on therapy is effective in reducing the seizure frequency, in people with drug-resistant partial epilepsy. Further trials are needed to assess the long-term effects of lamotrigine, and to compare it with other add-on drugs.Two new trials have been included in this update, but the conclusions are unchanged.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. Laienverständliche Zusammenfassung

Lamotrigine add-on for drug-resistant partial epilepsy

Lamotrigine in combination with other antiepileptic drugs (add-on) can reduce seizures, but with some adverse effects.

Nearly a third of people with epilepsy continue to have seizures despite treatment with presently used (older) antiepileptic drugs (AEDs). The older AEDs also have adverse effects. As a result a range of new AEDs has been developed as 'add-on' treatments. Lamotrigine is one of these. We found that for people who have drug-resistant partial epilepsy, use of lamotrigine in combination with other AEDs can decrease seizures further. There is also an increase in adverse effects such as unsteadiness (ataxia), dizziness, nausea and double vision (diplopia). More research is needed to determine how this drug compares with other newer AEDs.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. Laienverständliche Zusammenfassung

Lamotrigine en traitement d'appoint dans l'épilepsie partielle résistante aux médicaments

Contexte

Ceci est une version mise à jour de la revue Cochrane originale publiée dans le numéro 3 en 2000.

L'épilepsie est un trouble neurologique courant qui touche entre 0,5 et 1 % de la population. Près de 30 % des patients épileptiques sont réfractaires aux médicaments actuellement disponibles. Cette revue examine la lamotrigine, l'un des médicaments antiépileptiques les plus récents.

Objectifs

Examiner les effets de la lamotrigine sur les crises épileptiques, les effets indésirables, la cognition et la qualité de vie lorsqu'elle est utilisée en traitement d'appoint chez les patients atteints d'épilepsie partielle résistante aux médicaments.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'épilepsie (janvier 2010), le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 1, 2010), MEDLINE (1950 à janvier 2010), ainsi que les références bibliographiques des articles. Nous avons également contacté les fabricants de la lamotrigine (GlaxoSmithKline).

Critères de sélection

Les essais randomisés contrôlés par placebo portant sur des patients de tous âges atteints d'épilepsie partielle résistante aux médicaments et utilisant une méthode d'assignation secrète adéquate. Les études pouvaient être en double aveugle, en simple aveugle ou ouvertes. Pour les études croisées, la première période de traitement a été considérée comme un essai en parallèle.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont évalué les essais à inclure et extrait les données de manière indépendante. Les analyses primaires ont été effectuées en intention de traiter. Les critères de jugement incluaient la réduction d'au moins 50 % de la fréquence des crises épileptiques, l'arrêt prématuré du traitement (pour n'importe quelle raison), les effets indésirables, les effets sur la cognition et la qualité de vie.

Résultats principaux

Nous avons identifié quatre études en parallèle, une étude en parallèle présentant un plan de type conditionné par la réponse chez des nourrissons, et huit études croisées, pour un total de 1 524 participants (38 nourrissons, 199 enfants et 1 287 adultes). Le rapport des cotes de Peto global et les intervalles de confiance (IC) à 95 % de l'ensemble des études pour la réduction supérieure à 50 % de la fréquence des crises épileptiques était de 2,51 (IC à 95 %, entre 1,86 et 3,4), indiquant que la lamotrigine était significativement plus efficace que le placebo pour réduire la fréquence des crises. Le rapport des cotes global pour l'arrêt prématuré du traitement (pour n'importe quelle raison) était de 1,13 (IC à 95 %, entre 0,83 et 1,54). Les événements indésirables associés de manière significative à la lamotrigine étaient : l'ataxie, les étourdissements, les nausées, la somnolence et la diplopie. Les données limitées actuellement disponibles ne permettent pas de tirer de conclusions concernant les effets du traitement sur la cognition et la qualité de vie, mais il pourrait être associé à des bénéfices mineurs en termes d'équilibre (bonheur) et de contrôle.

Conclusions des auteurs

La lamotrigine en traitement d'appoint est efficace pour réduire la fréquence des crises chez les patients atteints d'épilepsie partielle résistante aux médicaments. D'autres essais sont nécessaires afin d'évaluer les effets à long terme de la lamotrigine et la comparer à d'autres traitements d'appoint. Deux nouveaux essais ont été inclus dans cette mise à jour, mais les conclusions de la revue restent inchangées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. Laienverständliche Zusammenfassung

Lamotrigine en traitement d'appoint dans l'épilepsie partielle résistante aux médicaments

La lamotrigine combinée à d'autres antiépileptiques (traitement d'appoint) peut limiter les crises mais est associée à certains effets indésirables.

Près d'un tiers des patients épileptiques continuent de présenter des crises malgré la prise des médicaments antiépileptiques (MAE) actuellement utilisés (anciens). Ces MAE anciens présentent également des effets indésirables. Pour remédier à cela, une nouvelle gamme de MAE a été développée sous forme de traitements d'appoint. La lamotrigine en fait partie. Nous avons observé que l'utilisation de lamotrigine combinée à d'autres MAE pouvait permettre de réduire davantage les crises chez les patients atteints d'épilepsie partielle résistante aux médicaments. Une augmentation des effets indésirables, tels qu'un déséquilibre (ataxie), des étourdissements, des nausées et une perception visuelle dédoublée (diplopie), était également observée. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d'évaluer l'efficacité de ce médicament par rapport à des MAE plus récents.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

Laienverständliche Zusammenfassung

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. Laienverständliche Zusammenfassung

Lamotrigin als Zusatzmedikament bei therapieresistenter partieller Epilepsie

Lamotrigin trägt in Kombination mit anderen antiepileptischen Medikamenten zur Anfallsvorbeugung bei, hat aber einige unerwünschte Wirkungen.

Fast ein Drittel aller Patienten mit Epilepsie haben, trotz einer Behandlung mit den zur Zeit üblichen (älteren) antiepileptischen Medikamenten, weiterhin Anfälle. Diese älteren antiepileptischen Medikamente haben auch unerwünschte Wirkungen. Daher wurden eine Reihe neuerer antiepileptischer Medikamente, die in Kombination mit den älteren gegeben werden können, entwickelt. Lamotrigin ist eines dieser Medikamente. Es zeigte sich, dass Lamotrigin in Kombination mit anderen antiepileptischen Medikamenten bei Patienten mit therapieresistenten Partialanfällen die Zahl der Anfälle verringern kann. Die Zahl der unerwünschten Nebenwirkungen nimmt jedoch zu, wie zum Beispiel unsicherer Gang (Ataxie), Schwindelgefühl, Übelkeit und Doppeltsehen (Diplopie). Mehr Forschung über die Vergleichbarkeit dieses neuen Medikamentes mit anderen neueren Antiepileptika ist notwendig.

Anmerkungen zur Übersetzung

Koordination durch Cochrane Schweiz