Get access

Physiotherapy treatment approaches for the recovery of postural control and lower limb function following stroke

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

There are a number of different approaches to physiotherapy treatment following stroke that, broadly speaking, are based on neurophysiological, motor learning and orthopaedic principles. Some physiotherapists base their treatment on a single approach, while others use a mixture of components from a number of different approaches.

Objectives

To determine if there is a difference in the recovery of postural control and lower limb function in patients with stroke if physiotherapy treatment is based on orthopaedic or neurophysiological or motor learning principles, or on a mixture of these treatment principles.

Search methods

We searched the Cochrane Stroke Group Trials Register (last searched May 2005), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library Issue 2, 2005), MEDLINE (1966 to May 2005), EMBASE (1980 to May 2005) and CINAHL (1982 to May 2005). We contacted experts and researchers with an interest in stroke rehabilitation.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials of physiotherapy treatment approaches aimed at promoting the recovery of postural control and lower limb function in adult participants with a clinical diagnosis of stroke. Outcomes included measures of disability, motor impairment or participation.

Data collection and analysis

Two review authors independently categorised the identified trials according to the inclusion and exclusion criteria, documented their methodological quality, and extracted the data.

Main results

Twenty-one trials were included in the review, five of which were included in two comparisons. Eight trials compared a neurophysiological approach with another approach; eight compared a motor learning approach with another approach; and eight compared a mixed approach with another approach. A mixed approach was significantly more effective than no treatment or placebo control for improving functional independence (standardised mean difference (SMD) 0.94, 95% confidence intervals (CI) 0.08 to 1.80). There was no significant evidence that any single approach had a better outcome than any other single approach or no treatment control.

Authors' conclusions

There is evidence that physiotherapy intervention, using a mix of components from different approaches, is significantly more effective than no treatment or placebo control in the recovery of functional independence following stroke. There is insufficient evidence to conclude that any one physiotherapy approach is more effective in promoting recovery of lower limb function or postural control following stroke than any other approach. We recommend that future research should concentrate on investigating the effectiveness of clearly described individual techniques and task-specific treatments, regardless of their historical or philosophical origin.

Résumé scientifique

Approches de traitement de physiothérapie pour la récupération du contrôle postural et de la fonction des membres inférieurs après un accident vasculaire cérébral (AVC)

Contexte

Il existe de nombreuses approches de physiothérapie différentes après un AVC qui, de façon générale, se fondent sur des principes neurophysiologiques, d'apprentissage moteur et orthopédiques. Certains physiothérapeutes fondent leur traitement sur une seule approche, alors que d'autres utilisent plusieurs composants différents issus de diverses approches.

Objectifs

Déterminer s'il existe une différence en termes de récupération du contrôle postural et de la fonction des membres inférieurs chez les patients victimes d'un AVC si le traitement de physiothérapie est fondé sur des principes orthopédiques ou neurophysiologiques ou d'apprentissage moteur, ou sur une association de ces principes de traitement.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche en mai 2005), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library numéro 2, 2005), MEDLINE (de 1966 à mai 2005), EMBASE (de 1980 à mai 2005) et CINAHL (de 1982 à mai 2005). Nous avons contacté des experts et des investigateurs intéressés par la question de la rééducation après un AVC.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés sur des approches de traitement de physiothérapie visant à promouvoir la récupération du contrôle postural et de la fonction des membres inférieur, chez des participants adultes ayant reçu un diagnostic clinique d'AVC. Les critères de jugement comprenaient des mesures de l'incapacité, des troubles moteurs ou de la participation.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont catégorisé indépendamment les essais identifiés selon les critères l'inclusion et d'exclusion, documenté leur qualité méthodologique et extrait les données.

Résultats principaux

Vingt-et-un essais ont été inclus dans la revue ; cinq d'entre eux ont été inclus dans deux comparaisons. Huit essais comparaient une approche neurophysiologique et une autre approche ; huit essais comparaient une approche d'apprentissage moteur et une autre approche ; et huit essais comparaient une approche mixte et une autre approche. Une approche mixte était significativement plus efficace que l'absence de traitement ou le contrôle contre placebo pour améliorer l'indépendance fonctionnelle (différence moyenne standardisée (DMS) 0,94,intervalles de confiance (IC) à 95 % de 0,08 à 1,80). Il n'y avait aucune preuve significative indiquant que l'une des approches indépendantes était plus efficace qu'aucune des autres approches indépendantes ou que groupe d'absence de traitement.

Conclusions des auteurs

Des preuves démontrent que l'intervention de physiothérapie utilisant une association de composants de différentes approches est significativement plus efficace que l'absence de traitement ou le contrôle contre placebo pour la récupération de l'indépendance fonctionnelle après un AVC. Les preuves sont insuffisantes pour conclure que l'une des approches de physiothérapie favorise plus efficacement la récupération de la fonction des membres inférieurs ou le contrôle postural après un AVC qu'une autre approche. Nous recommandons que les futures recherches se concentrent sur l'étude de l'efficacité de techniques individuelles clairement décrites et les traitements spécifiques à des tâches, indépendamment de leur origine historique ou philosophique.

Plain language summary

Physiotherapy treatment approaches for the recovery of postural control and lower limb function following stroke

Physiotherapy, using a mix of components from different treatment approaches, appears best for promoting functional independence following stroke; no single physiotherapy approach is clearly best for promoting recovery after stroke. A stroke interrupts the blood flow to the brain, often leading to damage to some brain functions. This can cause paralysis of some parts of the body or other difficulties with various physical functions. Physiotherapy is an important part of rehabilitation for people who have had a stroke. A number of physiotherapy approaches have been developed based on different ideas about how people recover after a stroke. This review of 21 trials found there is no evidence that any one approach was clearly better than another for improving leg strength, balance, walking speed or the ability to perform everyday tasks. However, physiotherapy using a mixture of components from the different approaches was better than no treatment or placebo treatment for improving aspects of function following a stroke.

Résumé simplifié

Approches de traitement de physiothérapie pour la récupération du contrôle postural et de la fonction des membres inférieurs après un accident vasculaire cérébral (AVC)

La physiothérapie, utilisant un ensemble de composants issus de différentes approches de traitement, semble être la meilleure solution pour promouvoir l'indépendance fonctionnelle après un AVC ; aucune approche de physiothérapie seule est clairement meilleure pour promouvoir la récupération après un AVC. Un AVC interrompt le débit sanguin vers le cerveau, ce qui entraîne souvent des lésions au niveau de certaines fonctions cérébrales. Cela peut paralyser certaines parties du corps ou entraîner d'autres difficultés concernant diverses fonctions physiques. La physiothérapie est une partie importante de la rééducation pour les personnes qui ont été victimes d'un AVC. Un certain nombre d'approches de physiothérapie ont été créées à partir de différentes idées sur la manière dont les personnes se rétablissent après un AVC. Cette revue de 21 essais a mis en évidence qu'il n'existe pas de preuve indiquant qu'une approche est clairement meilleure qu'une autre pour améliorer la force des jambes, l'équilibre, la vitesse de marche ou la capacité à effectuer les tâches quotidiennes. Cependant, la physiothérapie utilisant un ensemble de composants issus de différentes approches s'est avérée plus efficace que l'absence de traitement ou qu'un traitement placebo pour améliorer certains aspects de la fonction après un AVC.

Notes de traduction

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary