Intervention Review

Benzodiazepines for neuroleptic-induced acute akathisia

  1. Adriano Resende Lima1,*,
  2. Karla Soares-Weiser2,
  3. Josué Bacaltchuk3,
  4. Thomas RE Barnes4

Editorial Group: Cochrane Schizophrenia Group

Published Online: 25 OCT 1999

Assessed as up-to-date: 10 AUG 1999

DOI: 10.1002/14651858.CD001950


How to Cite

Resende Lima A, Soares-Weiser K, Bacaltchuk J, Barnes TRE. Benzodiazepines for neuroleptic-induced acute akathisia. Cochrane Database of Systematic Reviews 1999, Issue 4. Art. No.: CD001950. DOI: 10.1002/14651858.CD001950.

Author Information

  1. 1

    Federal University of São Paulo, Department of Psychiatry, São Paulo, Brazil

  2. 2

    Enhance Reviews, Kfar-Saba, Israel

  3. 3

    Universidade Federal de São Paulo, Department of Psychiatry, São Paulo - SP, Brazil

  4. 4

    Imperial College London, London, UK

*Adriano Resende Lima, Department of Psychiatry, Federal University of São Paulo, Vila Clementino, Rua Botucatu, 740 - 3.0 andar, São Paulo, SP 04023-900, Brazil. kosmedicina@uol.com.br.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 25 OCT 1999

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Neuroleptic-induced akathisia is one of the most common and distressing early-onset adverse effects of antipsychotic drugs, being associated with poor compliance with treatment, and thus, ultimately, to an increase risk of relapse. This review assesses the role of benzodiazepines in the pharmacological treatment of this problem.

Objectives

To determine the effects of benzodiazepines versus placebo for people with neuroleptic-induced acute akathisia.

Search methods

Biological Abstracts (January 1982-March 1999), The Cochrane Library (Issue 3 1999), The Cochrane Schizophrenia Group's Register (May 2001), EMBASE (January 1980-March 1999), LILACS (January 1982-March 1999), MEDLINE (January 1964-March 1999), PsycLIT (January 1974-March 1999), and SCISEARCH were searched. Further references were sought from published trials and their authors.

Selection criteria

All randomised clinical trials comparing benzodiazepines with placebo for people with antipsychotic-induced acute akathisia.

Data collection and analysis

Two reviewers, working independently, selected, quality assessed and extracted data. These data were then analysed on an intention-to-treat basis. For homogeneous dichotomous data the fixed effects relative risk (RR), the 95% confidence intervals (CI) and, where appropriate, the number needed to treat (NNT) were calculated on an intention-to-treat basis. For continuous data, reviewers calculated weighted mean differences.

Main results

Two small (total N=27) randomised controlled trials were included. By seven to 14 days, there was a reduction in symptoms for those patients receiving clonazepam compared with placebo (2 RCTs, N=26, RR 0.09 CI 0.01 to 0.6, NNT 1.2 CI 0.9 to 1.5). No significant difference was found for adverse events (2 RCTs, N=26, RR 3.00 CI 0.2 to 62) or the need for anticholinergic medication (2 RCTs, N=26, RR 1.56 CI 0.9 to 2.7). No one left the two studies early. Data on mental, social and family outcomes could not be pooled and there was little or no data on user satisfaction, deaths, violence, criminal behaviour and costs.

Authors' conclusions

Over a short follow-up period, the use of benzodiazepines may reduce the symptoms of antipsychotic-induced acute akathisia. This review highlights the need for well designed, conducted and reported clinical trials to address the claims of open studies.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Benzodiazepines for neuroleptic-induced acute akathisia

Akathisia is a common and distressing adverse effect of many antipsychotic drugs. It is characterised by restlessness and mental unease, which can be intense. It is associated with patterns of restless, including rocking, walking on the spot when standing, shuffling, or swinging one leg on the other when sitting. People may constantly pace up and down in an attempt to relieve the sense of unrest. Several strategies have been used to decrease akathisia, and this review is one in a series over viewing the effects of drug treatments. Evidence for the use of benzodiazepines is so limited that no firm treatment recommendations are possible, although there may be some effects that are worthy of further investigation.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Benzodiazépines dans l'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques

Contexte

L'akathisie induite par les neuroleptiques est l'un des effets indésirables précoces les plus fréquents et éprouvants des médicaments antipsychotiques. Elle est associée à une mauvaise observance du traitement et donc à un risque accru de rechute. Cette revue évalue le rôle des benzodiazépines dans le traitement pharmacologique de ce trouble.

Objectifs

Déterminer les effets des benzodiazépines par rapport à un placebo chez les patients atteints d'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques.

Stratégie de recherche documentaire

Biological Abstracts (janvier 1982-mars 1999), la Bibliothèque Cochrane (numéro 3, 1999), le registre du groupe Cochrane sur la schizophrénie (mai 2001), EMBASE (janvier 1980-mars 1999), LILACS (janvier 1982-mars 1999), MEDLINE (janvier 1964-mars 1999), PsycLIT (janvier 1974-mars 1999) et SCISEARCH ont été consultés. Nous avons recherché d'autres références bibliographiques dans les essais publiés et auprès de leurs auteurs.

Critères de sélection

Tous les essais cliniques randomisés comparant des benzodiazépines à un placebo chez des patients atteints d'akathisie aiguë induite par les antipsychotiques.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs ont sélectionné les études, évalué la qualité et extrait les données de manière indépendante. Ces données ont ensuite été analysées en intention de traiter. Pour les données dichotomiques homogènes, le risque relatif à effets fixes (RR), les intervalles de confiance (IC) à 95 % et, le cas échéant, le nombre de sujets à traiter (NST) ont été calculés sur la base de l'intention de traiter. Pour les données continues, les évaluateurs ont calculé les différences moyennes pondérées.

Résultats Principaux

Deux petits essais contrôlés randomisés (N total = 27) ont été inclus. Dans les 7 à 14 jours, une réduction des symptômes était observée chez les patients recevant du clonazépam par rapport au placebo (2 ECR, N = 26, RR de 0,09, IC entre 0,01 et 0,6, NST de 1,2, IC entre 0,9 et 1,5). Aucune différence significative n'était observée concernant les événements indésirables (2 ECR, N = 26, RR de 3,00, IC entre 0,2 et 62) ou le recours à un anticholinergique (2 ECR, N = 26, RR de 1,56, IC entre 0,9 et 2,7). Aucun arrêt prématuré n'était rapporté dans ces deux études. Les données des résultats mentaux, sociaux et familiaux n'ont pas pu être combinées et il n'existait que peu ou pas de données concernant la satisfaction des patients, les décès, la violence, les comportements criminels et les coûts.

Conclusions des auteurs

Pendant une période de suivi à court terme, l'utilisation des benzodiazépines pourrait réduire les symptômes de l'akathisie aiguë induite par les antipsychotiques. Cette revue souligne la nécessité de mener des essais cliniques bien planifiés, réalisés et documentés afin de confirmer les résultats des études ouvertes.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Benzodiazépines dans l'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques

Benzodiazépines dans l'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques

L'akathisie est un effet indésirable courant et éprouvant de nombreux médicaments antipsychotiques. Elle se caractérise par une agitation et un mal-être mental qui peuvent être intenses. Elle est associée à des comportements agités, notamment un balancement d'un pied sur l'autre ou un trépignement lorsque le sujet est debout, et un balancement ou un croisement répété des jambes lorsqu'il est assis. Parfois, les patients doivent être constamment en mouvement pour essayer de soulager cette sensation d'agitation. Plusieurs stratégies ont été utilisées pour soulager l'akathisie, et cette revue fait partie d'une série offrant un aperçu des effets des traitements médicamenteux. Les preuves relatives à l'utilisation des benzodiazépines sont si limitées qu'aucune recommandation définitive ne peut être présentée, mais certains effets pourraient mériter des recherches supplémentaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

Benzodiazepine於抗精神病藥物導致之靜坐不能的治療成效 Lima AR, SoaresWeiser K, Bacaltchuk J, Barnes TRE

抗精神病藥物導致的靜坐不能是抗精神病藥物一種最常見且令人痛苦的早期不良作用,常導致病人不能配合治療,因而增加疾病復發的機率,這篇文章就是在探討benzodiazepine針對這問題在治療方面所扮演的角色。

目標

比較benzodiazepine和安慰劑兩者針對抗精神病藥物導致之靜坐不能的治療成效。

搜尋策略

Biological Abstracts (January 1982 – March 1999), The Cochrane Library (Issue 3 1999), The Cochrane Schizophrenia Group's Register (May 2001), EMBASE (January 1980 – March 1999), LILACS (January 1982 – March 1999), MEDLINE (January 1964 – March 1999), PsycLIT (January 1974 – March 1999), and SCISEARCH were searched. 更多的參考資料可以從發表的文章以及文章的作者來做搜尋。

選擇標準

所有比較benzodiazepine和安慰劑兩者針對抗精神病藥物導致之靜坐不能病人治療成效的隨機臨床試驗

資料收集與分析

兩位作者各自獨立篩選及分析資料,並評估研究的品質。這些資料以原來分配的病人數為基礎被分析(即意向分析,分組後若因特殊事件以致組內人數變化,最後分析還是以當初設定人數為分析基礎)。對於同質性高的資料,以二分法比較以計算其相對危險性、95%信賴區間、以及需要被治療的病人數目(NNT),並以原來分配的病人數為基礎被分析(意向分析)。對於連續性的資料則計算其加權平均值的差異。

主要結論

本次分析包含兩個小型隨機對照試驗(病人數共27位)。在7到14天,接受clonazepam治療的病人相對於接受安慰劑治療的病人症狀有明顯改善 (2 RCTs, N = 26, RR 0.09 CI 0.01 to 0.6, NNT 1.2 CI 0.9 to 1.5).兩者之間不管是不良作用(2 RCTs, N = 26, RR 3.00 CI 0.2 to 62)或是抗副交感藥物使用(2 RCTs, N = 26, RR 1.56 CI 0.9 to 2.7)都沒有差別。在有關於病人精神上、社會功能上、以及家庭上的結果未能被整合比較。研究中也缺少使用者的滿意度、死亡、暴力、以及犯罪行為和花費等資料。

作者結論

在一段短時間的追蹤後發現使用benzodiazepine能夠減低抗精神病藥物所導致靜坐不能的症狀,不過這篇文章也強調需要設計更完整的臨床試驗去滿足這個研究的目標。

翻譯人

本摘要由臺北榮民總醫院洪孝綸翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

許多抗精神病藥物導致的靜坐不能是抗精神病藥物一種最常見且令人痛苦的副作用,它的特點是強烈地無法休息和心神不安,可能包括搖擺,曳步,坐著並伴隨搖晃腳等。為了去舒緩不能休息的不適,病人可能會持續的踱步。很多治療策略都被使用來減低靜坐不能的症狀,這篇文章就是在探討使用藥物治療的成效。使用benzodiazepine去治療抗精神病藥物導致的靜坐不能的臨床證據有限,目前仍未有肯定的治療建議,因此仍需要努力去做進一步的研究。