Intervention Review

Glucocorticoids for croup

  1. Kelly F Russell1,
  2. Yuanyuan Liang2,
  3. Kathleen O'Gorman1,
  4. David W Johnson3,
  5. Terry P Klassen4,*

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 19 JAN 2011

Assessed as up-to-date: 23 JUL 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD001955.pub3


How to Cite

Russell KF, Liang Y, O'Gorman K, Johnson DW, Klassen TP. Glucocorticoids for croup. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 1. Art. No.: CD001955. DOI: 10.1002/14651858.CD001955.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of Alberta, Department of Pediatrics, Edmonton, Alberta, Canada

  2. 2

    University of Texas Health Science Center at San Antonio, Department of Epidemiology and Biostatistics, San Antonio, Texas, USA

  3. 3

    Faculty of Medicine, University of Calgary, Alberta Children's Hospital, Department of Pediatrics, Calgary, Alberta, Canada

  4. 4

    Manitoba Institute of Child Health, Winnipeg, Manitoba, Canada

*Terry P Klassen, Manitoba Institute of Child Health, 513-715 McDermot Avenue, Winnipeg, Manitoba, MB R3E 3P4, Canada. tklassen@mich.ca.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 JAN 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Background

Since the initial publication of this systematic review in 1997, several randomized trials examining the benefit of glucocorticoids have been published. The objective of this review is to provide evidence to guide clinicians in their treatment of patients with croup by determining the effectiveness of glucocorticoids and to identify areas requiring future research.

Objectives

To determine the effect of glucocorticoids for children with croup.

Search methods

We searched CENTRAL (2010, Issue 3), which contains the Cochrane Acute Respiratory Infections Group's Specialized Register, MEDLINE (1966 to July week 2, 2010) and EMBASE.com (1974 to July 2010). We also contacted authors of identified croup trials published in the last 10 years to inquire about additional published or unpublished trials.

Selection criteria

Randomized controlled trials (RCTs) that examine children with croup and objectively measure the effectiveness of glucocorticoids.

Data collection and analysis

Two review authors identified studies for potential relevance based on the review of the title and abstract (when available). Two review authors independently reviewed studies for relevance using a priori inclusion criteria and assessed trial quality. Differences were resolved by consensus. One review author extracted data using a structured form and another review author checked the results for accuracy. We performed standard statistical analyses.

Main results

Thirty-eight studies were included (n = 4299). Glucocorticoids were associated with an improved Westley score (maximum 17 points) at six hours with a mean difference of -1.2 (95% confidence interval (CI) -1.6 to -0.8) and at 12 hours -1.9 (95% CI -2.4 to -1.3); at 24 hours this improvement was no longer significant (-1.3, 95% CI -2.7 to 0.2). Fewer return visits and/or (re)admissions occurred in participants treated with glucocorticoids (risk ratio (RR) 0.5; 95% CI 0.3 to 0.7). Length of time spent in accident and emergency or hospital (mean difference 12 hours, five to 19 hours) was significantly decreased for participants treated with glucocorticoids. Use of epinephrine decreased for children treated with a glucocorticoid (risk difference 10%; 95% CI 1 to 20).

Authors' conclusions

Dexamethasone and budesonide are effective in relieving the symptoms of croup as early as six hours after treatment. Fewer return visits and/or (re)admissions are required and the length of time spent in hospital is decreased. Research is required to examine the most beneficial method for disseminating croup practice guidelines and to increase the uptake of evidence.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Glucocorticoids for croup

Croup is common in children and is thought to be triggered after a viral infection. Croup causes swelling in the throat and windpipe (trachea) and causes hoarseness, a barking cough and noisy breathing. Croup usually gets better by itself but sometimes drugs are used to try and improve this condition. The review looked at trials of one type of steroid drug, glucocorticoids. Glucocorticoids can reduce the swelling and make it easier for the child to breathe. We found that glucocorticoids can start improving croup in children within six hours (14 studies, 1031 children). The effect lasts about 12 hours (eight studies, 532 children), lessens the need for other drugs, and shortens hospital stays by 12 hours (eight studies, 795 children). There were no adverse events associated with glucocorticoids. Additional studies are needed to determine the best dose of glucocorticoids.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Glucocorticoïdes pour la laryngite

Contexte

Depuis la première publication de cette revue systématique en 1997, plusieurs essais randomisés étudiant le bénéfice des glucocorticoïdes ont été publiés. L'objectif de cette revue est de fournir des preuves pour guider les médecins dans le traitement des patients souffrant de laryngite en déterminant l'efficacité des glucocorticoïdes et en identifiant les domaines nécessitant de futures recherches.

Objectifs

Déterminer l'effet des glucocorticoïdes sur l'enfant souffrant de laryngite.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (2010, numéro 3) qui contient le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les infections respiratoires aiguës, ainsi que dans MEDLINE (1966 à la 2ème semaine de juillet 2010) et EMBASE.com (1974 à juillet 2010). Nous avons également contacté les auteurs des essais sur la laryngite identifiés, publiés ces dix dernières années, pour nous renseigner sur des essais supplémentaires, publiés ou non.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) examinant des enfants atteints de laryngite et mesurant objectivement l'efficacité des glucocorticoïdes.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont identifié les études potentiellement pertinentes, en fonction du titre et du résumé (s'ils étaient disponibles). Deux auteurs ont, de manière indépendante, examiné la pertinence des études, au moyen des critères d'inclusion a priori, et évalué la qualité des essais. Les différences ont été résolues par consensus. Un premier auteur de revue a extrait les données au moyen d'un formulaire structuré et le second a vérifié l'exactitude des résultats. Des analyses statistiques standards ont été effectuées.

Résultats principaux

Trente-huit études ont été incluses (n = 4299). Les glucocorticoïdes étaient associés à une amélioration du score de Westley (17 points maximum) à six heures avec une différence moyenne de -1,2 (intervalle de confiance (IC) à 95 % entre -1,6 et -0,8) et à 12 heures de -1,9 (IC à 95 % entre -2,4 et -1,3) ; cette amélioration n'était plus significative à 24 heures (-1,3, IC à 95 % entre -2,7 et 0,2). Moins de nouvelles visites et/ou de réadmissions se produisaient chez les participants traités aux glucocorticoïdes (risque relatif (RR) 0,5 ; IC à 95%, entre 0,3 et 0,7). Le temps passé au service des urgences ou à l'hôpital (différence moyenne de 12 heures, de cinq à dix-neuf heures) était significativement plus faible pour les participants traités au moyen de glucocorticoïdes. L'épinéphrine était moins utilisée chez les enfants traités aux glucocorticoïdes (différence de risques 10 % ; IC à 95%, entre 1 et 20).

Conclusions des auteurs

La dexaméthasone et le budésonide sont efficaces pour atténuer les symptômes de la laryngite dès six heures après le traitement. Moins de nouvelles visites et/ou de (ré)admissions sont nécessaires et le temps passé à l'hôpital est réduit. Des recherches sont nécessaires pour déterminer la méthode la plus bénéfique et la diffuser à travers des recommandations de pratique pour la laryngite, et augmenter l'utilisation des faits probants.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Glucocorticoïdes pour le la laryngite

La laryngite est fréquente chez les enfants. On pense qu'elle se déclenche après une infection virale. elle provoque un gonflement de l'intérieur de la gorge et de la trachée ; elle est à l'origine d'un enrouement, d'une toux aboyante et d'une respiration bruyante. La laryngite se guérit généralement d'elle-même. Des médicaments sont cependant parfois utilisés pour tenter d'atténuer cette affection. Cette revue a examiné les essais portant sur un type de stéroïde : les glucocorticoïdes. Ces derniers peuvent réduire le gonflement et aider l'enfant à mieux respirer. Nous avons constaté que les glucocorticoïdes peuvent commencer à atténuer la laryngite chez l'enfant en moins de six heures (14 études, 1031 enfants). Les effets durent environ 12 heures (huit études, 532 enfants), ils diminuent la nécessité d'autres médicaments et la durée d'hospitalisation de 12 heures (huit études, 795 enfants). Aucun événement indésirable associé aux glucocorticoïdes n'était observé. D'autres études sont nécessaires afin de déterminer la meilleure dose de glucocorticoïdes.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st December, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux