Intervention Review

Homeopathic Oscillococcinum® for preventing and treating influenza and influenza-like illness

  1. Robert T Mathie1,*,
  2. Joyce Frye2,
  3. Peter Fisher3

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 7 AUG 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD001957.pub5

How to Cite

Mathie RT, Frye J, Fisher P. Homeopathic Oscillococcinum® for preventing and treating influenza and influenza-like illness. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD001957. DOI: 10.1002/14651858.CD001957.pub5.

Author Information

  1. 1

    British Homeopathic Association, Luton, Bedfordshire, UK

  2. 2

    University of Maryland School of Medicine, Center for Integrative Medicine, Baltimore, Maryland, USA

  3. 3

    Royal London Hospital for Integrated Medicine, London, UK

*Robert T Mathie, British Homeopathic Association, Hahnemann House, 29 Park Street West, Luton, Bedfordshire, LU1 3BE, UK. rmathie@britishhomeopathic.org.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Influenza is a highly infectious viral disease that is particularly common in the winter months. Oscillococcinum® is a patented homeopathic medicine that is made from a 1% solution of wild duck heart and liver extract, which is then serially diluted 200 times with water and alcohol.

Objectives

To determine whether homeopathic Oscillococcinum® is more effective than placebo in the prevention and/or treatment of influenza and influenza-like illness in adults or children.

Search methods

We searched CENTRAL (2012, Issue 7), MEDLINE (1966 to July week 4, 2012), MEDLINE In-Process & Other Non-Indexed Citations (6 August 2012), AMED (2006 to August 2012), Web of Science (1985 to August 2012), LILACS (1985 to August 2012) and EMBASE (1980 to August 2012). We contacted the manufacturers of Oscillococcinum® for information of more trials.

Selection criteria

Randomised, placebo-controlled trials of Oscillococcinum® in the prevention and/or treatment of influenza and influenza-like illness in adults or children.

Data collection and analysis

Three review authors independently extracted data and assessed risk of bias in the eligible trials.

Main results

We included six studies: two prophylaxis trials (327 young to middle-aged adults in Russia) and four treatment trials (1196 teenagers and adults in France and Germany). The overall standard of trial reporting was poor and hence many important methodological aspects of the trials had unclear risk of bias. There was no statistically significant difference between the effects of Oscillococcinum® and placebo in the prevention of influenza-like illness: risk ratio (RR) 0.48, 95% confidence interval (CI) 0.17 to 1.34, P = 0.16. Two treatment trials (judged as 'low quality') reported sufficient information to allow full data extraction: 48 hours after commencing treatment, there was an absolute risk reduction of 7.7% in the frequency of symptom relief with Oscillococcinum® compared with that of placebo (risk difference (RD) 0.077; 95% CI 0.03 to 0.12); the RR was 1.86 (95% CI 1.27 to 2.73; P = 0.001). A significant but lesser effect was observed at three days (RR 1.27, 95% CI 1.03 to 1.56; P = 0.03), and no significant difference between the groups was noted at four days (RR 1.11, 95% CI 0.98 to 1.27; P = 0.10) or at five days (RR 1.06; 95% CI 0.96 to 1.16; P = 0.25). One of the six studies reported one patient who suffered an adverse effect (headache) from taking Oscillococcinum®.

Authors' conclusions

There is insufficient good evidence to enable robust conclusions to be made about Oscillococcinum® in the prevention or treatment of influenza and influenza-like illness. Our findings do not rule out the possibility that Oscillococcinum® could have a clinically useful treatment effect but, given the low quality of the eligible studies, the evidence is not compelling. There was no evidence of clinically important harms due to Oscillococcinum®.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Homeopathic Oscillococcinum® for preventing and treating influenza and influenza-like illness

Influenza ('the flu') is a highly infectious viral respiratory disease. Other than treatments for complications (such as pneumonia), the conventional medical strategies for the prevention or treatment of flu are not entirely effective or satisfactory. Oscillococcinum® is a highly diluted homeopathic preparation manufactured from wild duck heart and liver, which may be reservoirs of flu viruses. Some people take Oscillococcinum® either regularly over the winter months to prevent flu or as a treatment for flu symptoms. Results from two poorly reported clinical trials (total of 327 participants) do not show that Oscillococcinum® can prevent the onset of flu. Although the results from four other clinical trials (total of 1196 participants) suggested that Oscillococcinum® relieved flu symptoms at 48 hours, this might be due to bias in the trial methods. One patient reported headache after taking Oscillococcinum®.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Oscillococcinum homéopathique pour prévenir et traiter la grippe et les syndromes de type grippal

Contexte

La grippe est une maladie virale très contagieuse qui est particulièrement fréquente pendant les mois d'hiver. Oscillococcinum ® est un médicament homéopathique breveté qui est fabriqué à partir d'une solution à 1 % et de foie et de coeur de canard, qui est ensuite dilué en série 200 fois avec de l'eau et de l'alcool.

Objectifs

Déterminer si Oscillococcinum ® homéopathique est plus efficace que le placebo dans la prévention et/ou le traitement de la grippe et des syndromes de type grippal chez les adultes ou les enfants.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (2012, numéro 7), MEDLINE (de 1966 à la 4ème semaine de juillet 2012), MEDLINE In-Process & Other Non-Indexed Citations (6 août 2012), AMED (de 2006 à août 2012), Web of Science (de 1985 à août 2012), LILACS (de 1985 à août 2012) et EMBASE (de 1980 à août 2012). Nous avons contacté les fabricants de Oscillococcinum ® Pour obtenir des informations sur d'autres essais.

Critères de sélection

Les essaies randomisés, contrôlés contre placebo portant sur Oscillococcinum ® dans la prévention et/ou le traitement de la grippe et des syndromes de type grippal chez les adultes ou les enfants.

Recueil et analyse des données

Trois auteurs de la revue ont indépendamment extrait les données et évalué le risque de biais dans les essais éligibles.

Résultats Principaux

Nous avons inclus six études : Deux essais portant sur la prophylaxie (327 jeunes adultes et les adultes d'âge moyen en Russie) et quatre essais de traitement (1196 adolescents et adultes en France et en Allemagne). Dans l'ensemble des comptes-rendus des essais étaient médiocres et donc de nombreux aspects méthodologiques importants de ces essais présentaient un risque de biais incertain. Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les effets de Oscillococcinum ® et un placebo dans la prévention des syndromes de type grippal : Risque relatif (RR) 0,48, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,17 à 1,34, P =0,16. Deux essais de traitement (considéré comme présentant un faible qualité ») ont rapporté des informations suffisantes pour permettre l'extraction des données complets : 48 heures après le début du traitement, il n'y avait une réduction absolue du risque de 7.7% dans la fréquence de soulagement des symptômes avec Oscillococcinum ® par rapport à celui du placebo (différence de risques (DR) 0.077 ; IC à 95 % 0,03 à 0,12) ; le RR était de 1,86 (IC à 95 % 1,27 à 2,73 ; P =0,001). Un effet significatif mais moindre a été observé à trois jours (RR 1,27, IC à 95 % 1,03 à 1,56 ; P =0,03), et aucune différence significative entre les groupes n'a été notée à quatre jours (RR 1,11, IC à 95 % 0,98 à 1,27 ; P =0,10) ou à cinq jours (RR 1,06 ; IC à 95 % 0,96 à 1,16 ; P =0,25). L'une des six études ont rapporté un patient ayant présenté un effet indésirable (maux de tête) de la prise de Oscillococcinum ® .

Conclusions des auteurs

Il n'existe pas suffisamment de preuves pour tirer des conclusions solides sur Oscillococcinum ® dans la prévention ou le traitement de la grippe et des syndromes de type grippal. Nos résultats n'excluent pas la possibilité que Oscillococcinum ® pourrait avoir un effet thérapeutique cliniquement utile, mais, compte tenu de la faible qualité des études éligibles, les preuves ne sont pas convaincantes. Il n'y avait aucune preuve d'effets délétères cliniquement importants dus à Oscillococcinum ® .

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Oscillococcinum homéopathique pour prévenir et traiter la grippe et les syndromes de type grippal

Oscillococcinum homéopathique ® Pour la prévention et le traitement de la grippe et des syndromes de type grippal

La grippe (la grippe est une maladie respiratoire virale très contagieuse. Autres que les traitements pour des complications (telles que la pneumonie), les stratégies médicales classiques pour la prévention ou le traitement de la grippe ne sont pas totalement efficace ou satisfaisante. Oscillococcinum ® est une préparation homéopathique fortement diluée, fabriquée à partir de foie et de cœur de canard, qui peuvent être des réservoirs des virus de la grippe. Certaines personnes prennent Oscillococcinum ® régulièrement pendant les mois d'hiver pour prévenir la grippe ou en tant que traitement pour les symptômes de la grippe. Les résultats de deux essais cliniques mal rapportés (total de 327 participants) ne montrent pas que Oscillococcinum ® peut prévenir l'apparition de la grippe. Cependant les résultats de quatre autres essais cliniques (total de 1196 participants) ont suggéré que Oscillococcinum ® soulage les symptômes de la grippe à 48 heures, cela pourrait être dû à un biais dans la méthodologie des essais. Un patient a signalé de la céphalée après la prise de Oscillococcinum ® .

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st December, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�