This is not the most recent version of the article. View current version (7 MAY 2014)

Intervention Review

Anticoagulants (heparin, low molecular weight heparin and oral anticoagulants) for intermittent claudication

  1. Benilde Cosmi1,*,
  2. Eleonora Conti2,
  3. Sergio Coccheri3

Editorial Group: Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group

Published Online: 23 APR 2001

Assessed as up-to-date: 7 DEC 2004

DOI: 10.1002/14651858.CD001999


How to Cite

Cosmi B, Conti E, Coccheri S. Anticoagulants (heparin, low molecular weight heparin and oral anticoagulants) for intermittent claudication. Cochrane Database of Systematic Reviews 2001, Issue 2. Art. No.: CD001999. DOI: 10.1002/14651858.CD001999.

Author Information

  1. 1

    S. Orsola-Malpighi University Hospital, Division of Angiology and Blood Coagulation M. Golinelli, Bologna, Italy

  2. 2

    S. Orsola-Malpighi University Hospital,, Division of Angiology, Department of Cardiovascular Diseases, Bologna, Italy

  3. 3

    S. Orsola-Malpighi University Hospital, Cardiovascular Department, Bologna, Italy

*Benilde Cosmi, Division of Angiology and Blood Coagulation M. Golinelli, S. Orsola-Malpighi University Hospital, Via Albertoni 15, Bologna, 40138, Italy. benilde.cosmi@unibo.it.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 APR 2001

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (07 MAY 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Anticoagulant treatment for intermittent claudication might improve functional capacity and prevent acute cardiovascular complications caused by peripheral obstructive arterial disease.

Objectives

To assess the effects of anticoagulant drugs (heparin, low molecular weight heparin (LMWH) and oral anticoagulants) in patients with intermittent claudication (Fontaine stage II) in terms of improving walking capacity (pain-free walking distance or absolute walking distance), mortality, cardiovascular events, ankle/brachial pressure index, progression to surgery, amputation-free survival and side effects of these drugs.

Search methods

The Cochrane Peripheral Vascular Diseases Review Group searched their Trials Register and CENTRAL for randomised trials of anticoagulants for intermittent claudication. Additional trials were sought through: reference lists resulting from this search; recent conference proceedings; contact with authors of published trials and pharmaceutical companies producing anticoagulants. The last searches were carried out in December 2004.

Selection criteria

All randomised trials of anticoagulants used to treat patients with intermittent claudication.

Data collection and analysis

Thirteen trials were initially considered eligible for inclusion in the review. Two studies evaluated oral anticoagulants, five evaluated standard heparin and six evaluated LMWHs. Only three studies (two evaluating oral anticoagulants, one evaluating heparin) met the high quality methodological inclusion criteria and were included in the primary analysis. Four other studies were included in the sensitivity analysis. The authors extracted the data independently.

Main results

No significant difference was observed between heparin treatment and control groups for pain-free walking distance or maximum walking distance at the end of treatment. There were no data to indicate that LMWHs benefit walking distance. Revascularization or amputation-free survival rates were reported in one study only with a five year follow-up. No study reported a significant effect on overall mortality or cardiovascular events and the pooled odds ratios were not significant for these outcomes either. Major and minor bleeding events were significantly more frequent in the group treated with oral anticoagulants compared to control, with a non-significant increase in fatal bleeding events. No major bleeding events were reported in the study evaluating heparin, while a non-significant increase in minor bleeding events was reported.

Authors' conclusions

No benefit of heparin, LMWHs or oral anticoagulants has been established for intermittent claudication. An increased risk of major bleeding events has been observed especially with oral anticoagulants. The use of anticoagulants for intermittent claudication cannot be recommended at this stage.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Anticoagulants for intermittent claudication

Atherosclerosis is a disease of the arteries in which fatty deposits block the flow of blood. This can cause intermittent claudication, when cramping pain in the legs is brought on by exercise and relieved by rest. These fatty deposits can also cause serious blockages that lead to heart attacks and the need for amputation (surgical removal of the limb). Anticoagulants, such as heparin or warfarin, are drugs that prevent clotting and may help people with intermittent claudication. The review of trials found that there was not enough evidence to show the effect of heparin and other anticoagulants on atherosclerosis. More research is needed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Anticoagulants (héparine, héparine de bas poids moléculaire et anticoagulants oraux) pour le traitement de la claudication intermittente

Contexte

Le traitement aux anticoagulants de la claudication intermittente pourrait améliorer la capacité fonctionnelle et prévenir les complications cardiovasculaires aiguës provoquées par la maladie obstructive artérielle périphérique.

Objectifs

Évaluer les effets de médicaments anticoagulants (héparine, héparine de bas poids moléculaire (HBPM) et anticoagulants oraux) chez les patients souffrant de claudication intermittente (Fontaine stade II) en termes d'amélioration de la capacité de marche (distance de marche sans douleur ou distance de marche absolue), de mortalité, d'événements cardiovasculaires, d'indice de pression tibio-brachiale, de survie sans amputation et d'effets secondaires de ces médicaments.

Stratégie de recherche documentaire

Le groupe thématique Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques a effectué une recherche dans son propre registre d'essais et dans CENTRAL afin de trouver des essais randomisés portant sur des anticoagulants pour le traitement de la claudication intermittente. Des essais supplémentaires ont été recherchés dans : les bibliographies obtenues par cette recherche, les actes des conférences récentes et en contactant les auteurs d'essais publiés et les sociétés pharmaceutiques produisant des anticoagulants. Les dernières recherches ont été réalisées en décembre 2004.

Critères de sélection

Tous les essais randomisés portant sur des anticoagulants utilisés pour traiter les patients souffrant de claudication intermittente.

Recueil et analyse des données

Treize essais ont été considérés à l'origine comme éligibles à l'inclusion dans la revue. Deux études évaluaient des anticoagulants oraux, cinq évaluaient de l'héparine standard et six évaluaient des HBPM. Seules trois études (deux évaluant des anticoagulants oraux, une évaluant de l'héparine) ont répondu aux critères d'inclusion méthodologiques de grande qualité et ont été incluses dans l'analyse primaire. Quatre autres études ont été incluses dans l'analyse de sensibilité. Les auteurs ont extrait les données de façon indépendante.

Résultats Principaux

Aucune différence significative n'a été observée entre le traitement à l'héparine et les groupes témoins pour la distance de marche sans douleur ou la distance de marche maximale à la fin du traitement. Aucune donnée n'a indiqué que la HBPM était bénéfique pour la distance de marche. Les taux de revascularisation ou de survie sans amputation ont été notifiés dans une seule étude avec un suivi de cinq ans. Aucune étude n'a rapporté d'effet significatif sur la mortalité ou les événements cardiovasculaires globaux et les rapports des cotes combinés n'ont pas été significatifs non plus pour ces critères de jugement. Les événements hémorragiques majeurs et mineurs ont été sensiblement plus fréquents dans le groupe traité aux anticoagulants oraux comparé au témoin, avec une augmentation non significative des événements hémorragiques mortels. Aucun événement hémorragique majeur n'a été rapporté dans l'étude évaluant l'héparine, alors qu'une augmentation non significative des événements hémorragiques mineurs a été rapportée.

Conclusions des auteurs

Aucun bénéfice de l'héparine, des HBPM ou des anticoagulants oraux n'a été établi pour la claudication intermittente. Un risque accru d'événements hémorragiques majeurs a été observé, en particulier avec les anticoagulants oraux. L'utilisation d'anticoagulants pour la claudication intermittente ne peut pas être recommandée à ce stade.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Anticoagulants (héparine, héparine de bas poids moléculaire et anticoagulants oraux) pour le traitement de la claudication intermittente

Anticoagulants pour le traitement de la claudication intermittente

L'athérosclérose est une maladie des artères dans laquelle des dépôts de graisse bloquent l'écoulement du sang. Cela peut entraîner une claudication intermittente, caractérisée par des crampes douloureuses dans les jambes provoquées par l'exercice et soulagées par le repos. Ces dépôts de graisse peuvent également causer de graves obstructions qui conduisent à des crises cardiaques et à la nécessité d'une amputation (retrait chirurgical du membre). Les anticoagulants, comme l'héparine ou la warfarine, sont des médicaments qui empêchent la formation de caillots et peuvent aider les personnes souffrant de claudication intermittente. Il ressort de la revue des essais trouvés qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour montrer l'effet de l'héparine et des autres anticoagulants sur l'athérosclérose. Des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 6th December, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�