Intervention Review

Intravenous naftidrofuryl for critical limb ischaemia

  1. Felicity B Smith1,
  2. Andrew Bradbury2,
  3. Gerry Fowkes1,*

Editorial Group: Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group

Published Online: 11 JUL 2012

Assessed as up-to-date: 4 MAY 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD002070.pub2


How to Cite

Smith FB, Bradbury A, Fowkes G. Intravenous naftidrofuryl for critical limb ischaemia. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 7. Art. No.: CD002070. DOI: 10.1002/14651858.CD002070.pub2.

Author Information

  1. 1

    The University of Edinburgh, Department of Public Health Sciences, Edinburgh, UK

  2. 2

    Birmingham Heartlands Hospital, Birmingham, West Midlands, UK

*Gerry Fowkes, Department of Public Health Sciences, The University of Edinburgh, Teviot Place, Edinburgh, EH8 9AG, UK. gerry.fowkes@ed.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 11 JUL 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Peripheral arterial disease affects five per cent of men and women by late middle age. Approximately 25% of those affected will develop critical limb ischaemia (rest pain, ulceration and gangrene) within five years. Naftidrofuryl is a vasoactive drug which may be beneficial in the treatment of critical limb ischaemia.

Objectives

To determine whether naftidrofuryl, when administered intravenously, is effective in alleviating symptoms and reducing progression of disease in patients with critical limb ischaemia.

Search methods

The Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group Trials Search Co-ordinator searched the Specialised Register (last searched May 2012) and CENTRAL (2012, Issue 4). We searched the reference lists of articles. We also contacted pharmaceutical companies for any unpublished trials.

Selection criteria

All randomised controlled trials of critical limb ischaemia in which participants were randomly allocated to intravenous naftidrofuryl or control (either pharmacological, inert placebo or conservative therapy) were included. People with intermittent claudication were not included.

Data collection and analysis

Sixteen trials were identified, but eight were excluded because of poor methodology. The eight included trials involved a total of 269 participants from five different countries. The following outcomes were reported: pain reduction, rest pain/necrosis, progression of disease in terms of incidence of surgical reconstruction/amputation, mortality and side effects. On extraction of the data, odds ratios and mean differences were estimated where appropriate.

Main results

Treatment with naftidrofuryl tended to show reduction of pain evaluated by both analogue score and analgesic consumption, but the effect was statistically non-significant (mean difference (MD): 0.42; 95% confidence interval (CI)1.19 to 0.35). Similarly, improvement in rest pain or skin necrosis occurred, but these effects were also non-significant. The effect on mean ankle systolic pressure was inconclusive.

Authors' conclusions

Based on the results of these trials, it cannot be confirmed that intravenous naftidrofuryl is effective in the treatment of people with critical limb ischaemia. However, these results were based on trials of generally low methodological quality which had only a small number of participants, the duration of treatment was extremely short, and the methods varied between the trials. The wide range of endpoints effectively precluded any meaningful pooling of the results. Intravenous naftidrofuryl was withdrawn as a treatment for severe peripheral arterial disease in 1995 because of reported side effects.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Intravenous naftidrofuryl for treating critical limb ischaemia

Peripheral arterial disease is relatively common, particularly in late middle age. Blockages in the leg arteries can reduce blood flow in the legs enough to cause cramping leg pain that limits walking (termed intermittent claudication). They can become severe and cause critical limb ischaemia, pain at rest, leg ulceration and gangrene that requires amputation. When a patient with critical limb ischaemia is being assessed for vascular surgery or if they are unsuitable or refuse surgery, they are treated conservatively as with bed rest. Drug therapy may be used to relieve symptoms and reduce progression of disease. Vasodilator drugs such as prostaglandins increase local blood flow to the leg but may not improve blockages (stenoses). Naftidrofuryl is also vasoactive and blocks serotonin. It has been used intravenously in severe critical limb ischaemia for rapid effect.

The review authors identified eight controlled trials that randomly allocated a total of 269 participants from five different countries to receive intravenous naftidrofuryl, other treatments, and placebo alone or with another treatment. There was no clear indication that short-term intravenous naftidrofuryl significantly improves either symptoms of ischaemic rest pain or skin necrosis. Treatment with naftidrofuryl tended to reduce pain, measured using a scale or with analgesic consumption, and improve rest pain and skin necrosis but the effects were not clear (statistically significant). The trials were generally of low methodological quality, included small numbers of predominantly elderly participants with varying levels of severity of critical limb ischaemia and used different measures of effect. The duration of treatment was short, from three to 42 days, most often seven days. Other treatments were haemodilution, anti-coagulant medication, prostaglandins, bed rest and reflex heating, and gingko biloba. Side effects included mild blood clotting (thrombophlebitis) at the injection site and in one trial two participants experienced renal insufficiency. Intravenous naftidrofuryl was withdrawn as a treatment for severe peripheral arterial disease in 1995 because of reported side effects.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Naftidrofuryl intraveineux pour l'ischémie aiguë des membres inférieurs

Contexte

La maladie artérielle périphérique grave touche cinq pour cent des hommes et des femmes d'âge moyen avancé. Environ 25 % des personnes touchées développeront une ischémie critique des membres inférieurs (douleur au repos, ulcération et gangrène) en cinq ans. Le naftidrofuryl est un médicament vasoactif qui peut être bénéfique dans le traitement de l'ischémie critique des membres inférieurs.

Objectifs

Déterminer si le naftidrofuryl, lorsqu'il est administré par voie intraveineuse, est efficace pour soulager les symptômes et réduire la progression de la maladie chez les patients atteints d'ischémie critique des membres inférieurs.

Stratégie de recherche documentaire

Le coordinateur de recherche d'études du groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques a effectué des recherches dans son registre spécialisé (dernières recherches effectuées en mai 2012) et CENTRAL (2012, numéro 4). Nous avons effectué des recherches dans les bibliographies des articles. Nous avons également contacté des sociétés pharmaceutiques pour obtenir d'éventuels essais non publiés.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés portant sur l'ischémie aiguë des membres inférieurs, dans lesquels les participants étaient répartis aléatoirement dans des groupes recevant du naftidrofuryl intraveineux ou un témoin (soit pharmacologique, un placebo inerte ou un traitement conservateur), ont été inclus. Les personnes souffrant de claudication intermittente n'ont pas été incluses.

Recueil et analyse des données

Seize essais ont été identifiés, mais huit ont été exclus en raison d'une mauvaise méthodologie. Les huit essais inclus portaient sur un total de 269 participants issus de cinq pays différents. Les critères de jugement suivants ont été signalés : la réduction de la douleur, la douleur au repos/nécrose, la progression de la maladie en termes d'incidence de la reconstruction chirurgicale/amputation, la mortalité et les effets secondaires. À l'extraction des données, les rapports des cotes et les différences moyennes ont été estimés lorsque cela était approprié.

Résultats Principaux

Le traitement au naftidrofuryl avait tendance à démontrer une réduction de la douleur évaluée à la fois par le score analogique et la consommation d'analgésiques, mais l'effet n'était pas statistiquement significatif (différence moyenne (DM) : 0,42 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 1,19 à 0,35). De même, une amélioration de la douleur au repos ou de la nécrose de la peau ont été observées, mais ces effets n'étaient pas non plus significatifs. L'effet sur la pression systolique moyenne à la cheville n'était pas concluant.

Conclusions des auteurs

D'après les résultats de ces essais, il est impossible de confirmer que le naftidrofuryl intraveineux est efficace dans le traitement des personnes atteintes d'ischémie aiguë des membres inférieurs. Cependant, ces résultats étaient fondés sur des essais de qualité méthodologique généralement faible qui n'avaient qu'un petit nombre de participants, la durée du traitement était extrêmement courte et les méthodes étaient différentes selon les essais. La grande variété des critères de jugement a effectivement empêché tout regroupement significatif des résultats. Le naftidrofuryl intraveineux a été retiré comme traitement de la maladie artérielle périphérique grave en 1995 en raison des effets secondaires signalés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Naftidrofuryl intraveineux pour l'ischémie aiguë des membres inférieurs

Naftidrofuryl intraveineux pour le traitement de l'ischémie aiguë des membres inférieurs

Les maladies artérielles périphériques sont relativement courantes, en particulier à un âge moyen avancé. Les obstructions dans les artères des jambes peuvent y réduire suffisamment le flux sanguin et provoquer des crampes douloureuses qui limitent la marche (appelées claudication intermittente). Elles peuvent devenir graves et provoquer une ischémie aiguë des membres inférieurs, une douleur au repos, une ulcération des jambes et une gangrène nécessitant une amputation. Lorsqu'un patient souffrant d'une ischémie aiguë des membres inférieurs est évalué pour une chirurgie vasculaire, ou qu'il ne convient pas ou qu'il refuse l'opération, il est traité de manière conservatrice, tel que par un repos au lit. Un traitement médicamenteux peut être utilisé pour soulager les symptômes et réduire la progression de la maladie. Les médicaments vasodilatateurs, tels que des prostaglandines, augmentent le flux sanguin local vers les jambes, mais n'améliorent pas les obstructions (sténoses). Le naftidrofuryl est également vasoactif et bloque la sérotonine. Il est utilisé en intraveineux dans l'ischémie aiguë grave des membres inférieurs pour son effet rapide.

Les auteurs de la revue ont identifié huit essais contrôlés qui avaient réparti aléatoirement un total de 269 participants de cinq pays différents dans des groupes recevant du naftidrofuryl intraveineux, d'autres traitements, et un placebo seul ou avec un autre traitement. Aucune indication claire n'a montré que le naftidrofuryl intraveineux à court terme améliorait significativement les symptômes de la douleur ischémique au repos ou la nécrose de la peau. Le traitement au naftidrofuryl avait tendance à réduire la douleur, mesurée à l'aide d'une échelle ou par la consommation d'analgésiques, et à améliorer la douleur au repos et la nécrose de la peau, mais les effets n'étaient pas clairs (statistiquement significatifs). Les essais étaient généralement de faible qualité méthodologique, incluaient de faibles nombres de participants majoritairement âgés présentant des niveaux de gravité différents de l'ischémie aiguë des membres inférieurs et utilisaient différentes mesures de l'effet. La durée du traitement était courte, de trois à 42 jours, le plus souvent de sept jours. Les autres traitements étaient l'hémodilution, les médicaments anticoagulants, les prostaglandines, le repos au lit et le bain chaud, et le ginkgo biloba. Les effets secondaires comprenaient une légère coagulation du sang (thrombophlébite) au site d'injection et dans un essai, deux participants ont souffert d'une insuffisance rénale. Le naftidrofuryl intraveineux a été retiré comme traitement de la maladie artérielle périphérique grave en 1995 en raison des effets secondaires signalés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 6th December, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

静脉注射naftidrofuryl(萘呋胺酯)治疗重度肢体缺血

研究背景

周围动脉疾病困扰着约5%的中老年患者,其中约25%在五年内会进展成重度肢体缺血(静息痛,溃疡和坏疽)。Naftidrofuryl是一种可用于治疗重度肢体缺血的血管活性药物。

研究目的

评估静脉注射naftidrofuryl对缓解重度肢体缺血的症状及阻止疾病恶化是否有效。

检索方法

检索了Cochrane Peripheral Vascular Diseases Review Grouptrials register (2010 年8月)、Cochrane Central Register of Controlled Trials in The Cochrane Library(2010年第3期)等数据库,以及相关参考文献,并且与制药公司联系以获取未公开发表的临床试验。

纳入标准

所有纳入的重度肢体缺血随机对照试验中,参与者被随机分配到静脉注射naftidrofuryl组与对照组(可能为其他药物、安慰剂或保守治疗)。未纳入包含间歇性跛行的病例。

数据收集与分析

共检索到16个临床试验,排除了8个方法学质量差的试验。纳入的8个试验中总共有来自五个不同国家的269位患者,结果指标包括疼痛缓解、静息痛/溃疡、病情恶化需手术重建循环或截肢、死亡与副作用等。提取出的数据则依其类型使用OR(Odds ratios,比值比) 和MD(均数差)来分析。

主要结果

分析显示,不论是以疼痛指数或是止痛药的使用量来评估,naftidrofuryl的治疗均有缓解疼痛的趋势,但其效果在统计学上并无显著差异 (MD0.42; 95%CI: 1.19 ~ 0.35)。其对静息痛与皮肤溃疡也有改善的趋势,但同样没有显著性差异。目前还无法确定其对平均脚踝血压的作用效果。

作者结论

基于纳入试验的结果,静脉注射naftidrofuryl用于治疗严重肢体缺血的疗效还无法明确。这些试验普遍存在统计学方法设计的问题,如样本量少,使用药物治疗的时间短,试验方法各异等。由于各试验的结局指标有相当大的差异,因此很难通过整合其结果而得到有意义的结论。1995年,静脉注射naftidrofuryl因报告有副作用而被停止使用于周围动脉疾病。

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

静脉注射naftidrofuryl(萘呋胺酯)治疗重度肢体缺血

静脉注射naftidrofuryl(萘呋胺酯)治疗严重肢体缺血

周围动脉疾病是一种较为常见的疾病,尤其是在中老年患者中。由于下肢动脉阻塞致使血流减少,因此常常形成痉挛痛(间歇性跛行)而限制下肢的走动,严重者可引起重度下肢缺血、静息痛、足部溃疡与坏疽而需截肢。重度肢体缺血的患者需要接受血管外科医师的评估。若患者不适合或不愿开刀,则采取卧床休息的保守治疗。药物治疗以缓和症状及减缓病情恶化为主,血管扩张药物(如前列腺素)能增加腿部的血流但无法改善血管阻塞(或狭窄)的情况。naftidrofuryl是一种血管活性药物并且能抑制血清素(一种血管收缩素)的形成,因此曾广泛应用于快速改善重度肢体缺血。

本研究的评价者整理了8个随机对照试验,来自五个国家的269 位患者在试验中被随机分配,分别接受静脉注射naftidrofuryl、其他治疗、单用安慰剂、或者将安慰剂与其他疗法联用,但没有证据表明,短期静脉注射naftidrofuryl能显著改善缺血性疼痛或皮肤溃疡。不论是用疼痛指数或是止痛药的使用量来评估,使用naftidrofuryl治疗均能缓解疼痛、能改善静息痛与皮肤坏死,但疗效并不明确(无统计学差异)。这些临床试验研究的方法学质量大多较差,如病例数较少、患者年龄偏大以及病人下肢缺血程度不一,不同试验中的药效评估方式不一致、治疗周期较短(3–42天,大多为7天)。而与naftidrofuryl治疗相比较的其它治疗方法包括了血液稀释、抗凝剂、前列腺素、卧床、反射热治疗(reflex heating)和银杏提取物(gingko biloba)疗法等。副作用包括了注射部位的微小血凝块(血栓性静脉炎),另外,在其中一个试验中有两位病人发生肾功能不全。1995年,因报告静脉注射naftidrofuryl有副作用,因而其不再被用于治疗重度周围动脉疾病。

翻译注解

本摘要由重庆医科大学中国循证卫生保健协作网(China Effective Health Care Network)翻译。

翻译注解":本摘要由重庆医科大学中国循证卫生保健协作网(China Effective Health Care Network)翻译。: China Effective Health Care Network