Intervention Review

Drugs for preventing lung cancer in healthy people

  1. Marcela Cortés-Jofré1,*,
  2. José-Ramón Rueda2,
  3. Gilda Corsini-Muñoz3,
  4. Carolina Fonseca-Cortés4,
  5. Magali Caraballoso5,
  6. Xavier Bonfill Cosp6

Editorial Group: Cochrane Lung Cancer Group

Published Online: 17 OCT 2012

Assessed as up-to-date: 7 DEC 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD002141.pub2

How to Cite

Cortés-Jofré M, Rueda JR, Corsini-Muñoz G, Fonseca-Cortés C, Caraballoso M, Bonfill Cosp X. Drugs for preventing lung cancer in healthy people. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 10. Art. No.: CD002141. DOI: 10.1002/14651858.CD002141.pub2.

Author Information

  1. 1

    Programa Doctorado en Ciencias Médicas, Universidad de La Frontera, Facultad de Medicina, Universidad Católica de la SS. Concepción, Concepción, VIII, Chile

  2. 2

    University of the Basque Country, Department of Preventive Medicine and Public Health. GIU 10/24., Leioa, Bizkaia, Spain

  3. 3

    Universidad de La Frontera. Temuco, Odontología Integral. Facultad de Medicina, Temuco, Chile

  4. 4

    Universidad Católica de la Santísima Concepción, Facultad de Medicina, Concepción, Chile

  5. 5

    Escuela Nacional de Salud Pública de Cuba, Departament of Epidemiology, Ciudad de la Habana, Cuba

  6. 6

    CIBER Epidemiología y Salud Pública (CIBERESP), Spain - Universitat Autònoma de Barcelona, Iberoamerican Cochrane Centre - Institute of Biomedical Research (IIB Sant Pau), Barcelona, Catalonia, Spain

*Marcela Cortés-Jofré, Facultad de Medicina, Universidad Católica de la SS. Concepción, Programa Doctorado en Ciencias Médicas, Universidad de La Frontera, Av. Costanera 7488, Condominio Bosque Mar Depto. 1003, S. Pedro de la P. Concepción, Concepción, VIII, 4030000, Chile. tutor.mimbe@cochrane.es. p.cortes@ucsc.cl.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 OCT 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. Plain language summary

Background

This is an updated version of the original review published in Issue 2, 2003. Some studies have suggested a protective effect of antioxidant nutrients on lung cancer. Observational epidemiological studies suggest an association between higher dietary levels of fruits and vegetables containing beta-carotene and a lower risk of lung cancer.

Objectives

To determine whether vitamins, minerals and other potential agents, alone or in combination, reduce incidence and mortality from lung cancer in healthy people.

Search methods

For this update we have used a search strategy adapted from the design in the original review. The following electronic databases have been searched up to December 2011: MEDLINE, EMBASE and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL). References included in published studies and reviews were also screened.

Selection criteria

Included studies were randomised controlled clinical trials comparing different vitamins, mineral supplements or supplements with placebo, administered to healthy people with the aim of preventing lung cancer.

Data collection and analysis

Two authors independently selected the trials to be included in the review, assessed the methodological quality of each trial and extracted data using a standardised form. For each study, relative risk and 95% confidence limits were calculated for dichotomous outcomes and pooled results were calculated using the random-effect model.

Main results

In the first version of this review four studies were included; in this review update, an additional five studies have been included. Four studies included only males and two only females; two studies included only participants considered at high risk, namely smokers or exposed to asbestos, and one study included people deficient in many micronutrients. Six studies analysed vitamin A, three vitamin C, four vitamin E, one selenium supplements, and six studied combinations of two or more products. All the RCTs included in this review were classified as being of low risk of bias.

For people not at high risk of lung cancer and compared to placebo, none of the supplements of vitamins or minerals or their combinations resulted in a statistically significant difference in lung cancer incidence or mortality, except for a single study that included 7627 women and found a higher risk of lung cancer incidence for those taking vitamin C but not for total cancer incidence, but that effect was not seen in males or when the results for males and females were pooled.

For people at high risk of lung cancer, such as smokers and those exposed to asbestos and compared to placebo, beta-carotene intake showed a small but statistically significant higher risk of lung cancer incidence, lung cancer mortality and for all-causes mortality.

Authors' conclusions

There is no evidence for recommending supplements of vitamins A, C, E, selenium, either alone or in different combinations, for the prevention of lung cancer and lung cancer mortality in healthy people. There is some evidence that the use of beta-carotene supplements could be associated with a small increase in lung cancer incidence and mortality in smokers or persons exposed to asbestos.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. Plain language summary

Antioxidant drugs for preventing lung cancer in healthy people

Lung cancer is among the leading causes of cancer death all over the world and its prevention has become a public health priority. It has been suggested that vitamin supplements may prevent lung cancer. In this new updated version of a previous review five additional studies have been added to the four previous ones. Updated analysis of the data shows that taking supplements of vitamins or minerals, either alone or combined, does not result in a reduction in either lung cancer incidence or lung cancer mortality, neither on males nor females. So current evidence does not support recommending the use of supplements of vitamins A, C and E or selenium, either alone or combined, for the prevention of lung cancer in healthy people. Indeed, in smokers and people exposed to asbestos the use of beta-carotene supplements should be avoided because it may be associated with a small increase in lung cancer incidence and mortality.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. Plain language summary

Médicaments dans la prévention du cancer du poumon chez les personnes en bonne santé

Contexte

Ceci est une version mise à jour de la revue d'origine publiée dans le numéro 2 en 2003. Certaines études ont suggéré un effet protecteur des nutriments antioxydants sur le cancer du poumon. Des études épidémiologiques observationnelles suggèrent un lien entre une hausse des niveaux alimentaires des fruits et légumes contenant du bêta-carotène et une baisse des risques de cancer du poumon.

Objectifs

Déterminer si les vitamines, les minéraux et autres agents potentiels, seuls ou combinés, réduisent l'incidence et la mortalité par cancer du poumon chez les personnes en bonne santé.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette mise à jour, nous avons utilisé une stratégie de recherche adaptée à la conception de la revue d'origine. Les bases de données électroniques suivantes ont fait l'objet de recherches jusqu'au mois de décembre 2011 : MEDLINE, EMBASE et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL). Les bibliographies incluses dans les études et revues publiées ont également été contrôlées.

Critères de sélection

Les études incluses étaient des essais cliniques contrôlés randomisés comparant différentes suppléments vitaminiques, minéraux ou des suppléments à un placebo, administrés à des personnes en bonne santé dans le but de prévenir un cancer du poumon.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment sélectionné les essais en vue de leur inclusion à la revue, évalué la qualité méthodologique de chacun d'entre eux et extrait des données à l'aide d'un formulaire standardisé. Pour chaque étude, le risque relatif et les limites de confiance à 95 % ont été calculés pour les résultats dichotomiques et les résultats groupés ont été calculés à l'aide d'un modèle à effets aléatoires.

Résultats Principaux

Dans la première version de la présente revue, quatre études ont été incluses ; dans cette mise à jour de la revue, cinq études supplémentaires ont été incluses. Quatre études incluaient uniquement des hommes et deux n'incluaient que des femmes ; deux études incluaient uniquement des participants jugés comme présentant des risques élevés, principalement les fumeurs ou les personnes exposées à l'amiante, et une étude incluait des personnes ayant des carences en micronutriments variés. Six études ont analysé la vitamine A, trois la vitamine C, quatre la vitamine E, une les suppléments en sélénium et six ont étudiés des combinaisons de deux produits ou plus. Tous les ECR inclus dans cette revue ont été classés comme présentant de faibles risques de biais.

Pour les personnes dont les risques de cancer du poumon sont peut élevés et comparés à un placebo, aucun des suppléments vitaminiques ou minéraux ou leurs combinaisons n'a créé de différences statistiquement significatives au niveau de l'incidence ou des décès par cancer, sauf dans une seule étude totalisant 7 627 femmes et qui a identifié des risques accrus au niveau de l'incidence du cancer du poumon chez les femmes prenant de la vitamine C, mais pas au niveau de l'incidence totale du cancer, mais ces effets n'ont pas été constatés chez les hommes ou lors du regroupement des résultats constatés chez les hommes et chez les femmes.

Pour les personnes dont les risques de cancer du poumon sont élevés, comme les fumeurs et celles exposées à de l'amiante, et en comparaison à un placebo, la prise de bêta-carotène a identifié une hausse, certes minime, mais statistiquement significative des risques d'incidence du cancer du poumon, des décès par cancer du poumon et de la mortalité toutes causes confondues.

Conclusions des auteurs

Il n'existe aucune preuve permettant de recommander la prise de suppléments de vitamines A, C, E, de sélénium, seuls ou sous différentes combinaisons, dans la prévention du cancer du poumon et de la mortalité par cancer du poumon chez les personnes en bonne santé. Cependant, il existe des preuves selon lesquelles la prise de suppléments de bêta-carotène pourrait être associée à une légère augmentation de l'incidence et de la mortalité par cancer du poumon chez les fumeurs ou les personnes exposées à de l'amiante.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. Plain language summary

Médicaments dans la prévention du cancer du poumon chez les personnes en bonne santé

Médicaments antioxydants d la prévention du cancer du poumon chez les personnes en bonne santé

Le cancer du poumon fait partie des principales causes de décès par cancer dans le monde et sa prévention est devenue une priorité sanitaire publique. Il a été suggéré que les suppléments vitaminiques peuvent aider à prévenir le cancer du poumon. Dans cette nouvelle mise à jour d'une revue précédente, cinq études supplémentaires ont été ajoutées à quatre précédentes. Lanalyse mise à jour des données montre que la prise de suppléments vitaminiques ou minéraux, seuls ou combinés, ne permet pas de réduire l'incidence du cancer du poumon ou les décès par cancer du poumon chez les hommes ou les femmes. Par conséquent, les preuves actuelles ne permettent pas de recommander l'administration de suppléments de vitamines A, C et E ou de sélénium, seuls ou combinés, dans la prévention du cancer du poumon chez les personnes en bonne santé. En effet, chez les fumeurs et les personnes exposées à l'amiante, l'administration de suppléments de bêta-carotène est déconseillée car elle peut être liée à une légère augmentation de l'incidence et de la mortalité par cancer du poumon.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. Plain language summary

Lijekovi za prevenciju karcinoma pluća u zdravih osoba

Antioksidanti za prevenciju karcinoma pluća u zdravih osoba

Karcinom pluća je među vodećim uzrocima smrti od karcinoma širom svijeta pa je prevencija karcinoma pluća postala prioritet javnoga zdravstva. Predloženo je da bi dodavanje vitamina prehrani moglo spriječiti karcinom pluća te je stoga pretražena medicinska literatura kako bi se pronašle i analizirale studije koje odgovaraju na ovo pitanje. Sustavni pregled na ovu temu već je napravljen ranije kada su pronađene 4 studije. U ovoj, obnovljenoj verziji, je analizirano 5 dodatnih kliničkih ispitivanja koja su napravljena u međuvremenu. Obnovljena analiza podataka pokazala je da uzimanje nadomjestaka vitamina ili minerala, ili samih, ili u kombinaciji, ne dovodi do smanjenja pojavnosti karcinoma pluća niti smanjuje smrtnost od karcinoma pluća. Ovi su rezultati bili jednaki u muškaraca i žena. Trenutno postojeći dokazi ne podupiru uzimanje nadomjestaka vitamina A, C ili E, niti selena, bez obzira na to uzimaju li se sami ili u kombinaciji, za prevenciju karcinoma pluća u zdravih osoba. Štoviše, pušači i osobe izložene azbestu trebali bi izbjegavati uzimanje nadomjestaka beta-karotena, jer može biti povezan s malim povećanjem pojavnosti i smrtnosti karcinoma pluća.

Translation notes

Translated by: Croatian Branch of the Italian Cochrane Centre
Translation Sponsored by: Ministry of Education, Science and Sports