Get access

Antifungal therapies for allergic bronchopulmonary aspergillosis in people with cystic fibrosis

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Allergic bronchopulmonary aspergillosis (ABPA) is an allergic reaction to colonisation of the lungs with the fungus Aspergillus fumigatus and affects around 10% of people with cystic fibrosis. ABPA is associated with an accelerated decline in lung function. High doses of corticosteroids are the main treatment for ABPA; although the long-term benefits are not clear, their many side effects are well-documented. A group of compounds, the azoles, have activity against Aspergillus fumigatus and have been proposed as an alternative treatment for ABPA. Of this group, itraconazole is the most active. A separate antifungal compound, amphotericin B, has been employed in aerosolised form to treat invasive infection with Aspergillus fumigatus, and may have potential for the treatment of ABPA. Antifungal therapy for ABPA in cystic fibrosis needs to be evaluated.

Objectives

The review aimed to test the hypotheses that antifungal interventions for the treatment of ABPA in cystic fibrosis:
1. improve clinical status compared to placebo or standard therapy (no placebo);
2. do not have unacceptable adverse effects.

If benefit was demonstrated, we aimed to assess the optimal type, duration and dose of antifungal therapy.

Search methods

We searched the Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group Trials Register which comprises references identified from comprehensive electronic database searches, handsearches of relevant journals and abstract books of conference proceedings.

In addition, pharmaceutical companies were approached.

Date of the most recent search of the Group's Trials Register: 09 February 2012.

Selection criteria

Published or unpublished randomised controlled trials, where antifungal treatments have been compared to either placebo or no treatment, or where different doses of the same treatment have been used in the treatment of ABPA in people with cystic fibrosis.

Data collection and analysis

Two trials were identified by the searches; neither was judged eligible for inclusion in the review.

Main results

No completed randomised controlled trials were included.

Authors' conclusions

At present, there are no randomised controlled trials to evaluate the use of antifungal therapies for the treatment of ABPA in people with cystic fibrosis. Trials with clear outcome measures are needed to properly evaluate this potentially useful treatment for cystic fibrosis.

摘要

背景

抗黴菌療法對於囊狀纖維化病人的過敏性支氣管與肺麴菌病的治療

過敏性支氣管與肺的麴菌病(簡稱ABPA),是煙色麴菌吸到肺部時所產生的過敏反應,大約有百分之十的囊狀纖維化病人會有此症狀。ABPA會造成肺功能的急速下降。儘管長期的效益仍不明確,也可能發生許多副作用,但高劑量的腎上腺皮質激素仍是ABPA的主要療法。有群化合物─氮雜茂(azoles)有對抗煙色麴菌的活性,被提出作為ABPA的替代療法。其中又屬伊曲康唑(itraconazole)最為活躍。另外的一個抑制真菌化合物─兩性黴素B(amphotericin B),已被以噴霧的型式,用來治療煙色麴菌的侵入性感染,也可能可以用來治療ABPA。抗黴菌療法對於囊狀纖維化病人的ABPA的治療,需要評估。

目標

這審查的目的,在於求證「抗黴菌療法可用來治療囊狀纖維化病人的ABPA」,這個假設是否成立:1.相較於安慰劑或是標準療法(不使用安慰劑),改善醫療的狀況;2.不要有不可接受的不良反應產生。如果顯示確實有所助益,我們希望能評估出殺菌療法最適宜的類型、時間與劑量。

搜尋策略

我們搜尋了考科藍囊狀纖維化與遺傳疾病小組的試驗紀錄,其中參考內容包括了完整的電子資料庫以及人工整理的相關期刊與會議紀錄摘要。另外,也有與藥商接觸。 最近一次查尋該小組試驗紀錄的時間:2009年11月26日。

選擇標準

在公開或未公開的隨機臨床對照試驗中,用來治療囊狀纖維化病人的ABPA的抗黴菌療法與安慰劑或是不治療間的比較,或是相同療法不同劑量間的比較。

資料收集與分析

在搜尋中發現了兩個試驗;一個目前正待分類,而另一個被認為不適合這次審查的範疇。

主要結論

沒有完成的隨機臨床對照試驗可供參考。

作者結論

目前仍沒有隨機的臨床對照試驗,可用來評估用抗黴菌療法治療囊狀纖維化病人ABPA的效益。這項對於囊狀纖維化極有潛力的實用療法,需要有清楚結果的試驗來正式評估。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院秦祥銘翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

治療囊狀纖維化病人ABPA的抗黴菌療法:過敏性支氣管與肺麴菌病(ABPA)是肺部對於一種真菌(通常是煙色麴菌)的過敏反應,會發生在一些囊狀纖維化病人的身上。它會導致咳嗽與喘息,有時會發燒。如果不治療會導致肺的慢性損害。ABPA同常以高劑量的腎上腺皮質素(也就是類固醇)來治療。然而就長期來看,腎上腺皮質素並未經證實得以防止肺功能的下降。同時,長時間使用這些藥物會導致一些嚴重的副作用。對抗引起ABPA的黴菌,可能是用高劑量類固醇抑制過敏反應外的另一項療法選擇。然而沒有試驗得以供這次審查參考。只有試驗是關於非囊狀纖維化的病人,記錄如果以此療法抗黴菌,那麼類固醇的用量也可降低,而不會有不良反應產生。然而,在某個囊狀纖維化中心,研究員觀察到:抗黴菌製劑與類固醇並用時,有些人在面對壓力時,腎上腺會變得無法產生足夠的皮質醇(一種荷爾蒙)。還沒有足夠的佐證讓我們得以推薦使用抗黴菌藥劑,來治療囊狀纖維化以及ABPA的病人。應該要做個試驗,來評估這些藥劑分別在短期以及長期的效力。

Résumé

Traitements antifongiques de l'aspergillose broncho-pulmonaire allergique chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Contexte

L'aspergillose broncho-pulmonaire allergique (ABPA) est une réaction allergique à la colonisation des poumons par le champignon Aspergillus fumigatus et elle affecte environ 10 % des personnes atteintes de mucoviscidose. L'ABPA est associée à un déclin accéléré de la fonction pulmonaire. Des doses élevées de corticoïdes sont le principal traitement de l'ABPA ; bien que les bénéfices à long terme ne soient pas évidents, leurs nombreux effets secondaires sont bien documentés. Un groupe de composés, les azoles, présentent une activité contre Aspergillus fumigatus et ils ont été proposés comme une alternative thérapeutique pour l'ABPA. Dans ce groupe, l'itraconazole est le plus actif. Un composé antifongique distinct, l'amphotéricine B, a été utilisé sous forme d'aérosol pour traiter l'infection invasive à Aspergillus fumigatus, et il pourrait présenter un potentiel pour le traitement de l'ABPA. Le traitement antifongique de l'ABPA dans la mucoviscidose doit être évalué.

Objectifs

La revue visait à tester les hypothèses selon lesquelles les interventions antifongiques pour le traitement de l'ABPA dans la mucoviscidose :
1. améliorent l'état clinique par rapport à un placebo ou un traitement standard (sans placebo) ;
2. n'ont pas d'effets indésirables inacceptables.

Si ces effets bénéfiques étaient démontrés, nous souhaitions évaluer le type, la durée et la dose optimaux d’un traitement antifongique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et autres maladies génétiques constitué de références identifiées lors de recherches exhaustives dans les bases de données électroniques, ainsi que des recherches manuelles de revues pertinentes et de résumés d’actes de conférence.

En outre, des laboratoires pharmaceutiques ont été contactés.

Date de la recherche la plus récente effectuée dans le registre des essais cliniques du groupe : le 9 février 2012.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés publiés ou non publiés, où des traitements antifongiques ont été comparés soit à un placebo soit à l'absence de traitement, ou bien dans lesquels des doses différentes du même traitement ont été utilisées dans le traitement de l'ABPA chez des personnes atteintes de mucoviscidose.

Recueil et analyse des données

Deux essais ont été identifiés par les recherches ; aucun n'a été jugé éligible pour l'inclusion dans la revue.

Résultats Principaux

Aucun essai contrôlé randomisé achevé n'a été inclus.

Conclusions des auteurs

À l'heure actuelle, il n'existe pas d'essais contrôlés randomisés pour évaluer l'utilisation des traitements antifongiques pour le traitement de l'ABPA chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Des essais avec des mesures de critères de jugement claires sont nécessaires pour évaluer correctement ce traitement potentiellement utile pour la mucoviscidose.

Plain language summary

Treatments to fight fungal infections which cause allergic bronchopulmonary aspergillosis in people with cystic fibrosis

Allergic bronchopulmonary aspergillosis (ABPA) is an allergic lung reaction to a type of fungus (usually Aspergillus fumigatus) in some people with cystic fibrosis. It causes cough and wheezing and sometimes fever. If left untreated it can lead to chronic lung damage. ABPA is usually treated with a high dose of corticosteroids (also known as steroids). However, it has not been proved that corticosteroids can prevent lung function deteriorating in the long term. Also, long-term use of these drugs is linked to some serious side effects. Treating the fungus which causes ABPA may be an alternative to using high doses of steroids to combat the allergic reaction. No trials were found which we could include in the review. There are trials in people without cystic fibrosis which have shown that if treatment is given to reduce the fungus, the steroid dose can be reduced with no adverse effects. However, in one CF centre researchers observed that when treated with an anti-fungal agent in addition to steroids, several people became unable to produce enough cortisol (a hormone) in their adrenal glands in response to stress. There is not enough evidence for us to recommend the use of antifungal drugs in people with CF and ABPA. There should be a trial of these drugs to assess their effects in the long and the short term.

Résumé simplifié

Traitements antifongiques de l'aspergillose broncho-pulmonaire allergique chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Traitements visant à combattre les infections fongiques qui provoquent une aspergillose broncho-pulmonaire allergique chez les personnes atteintes de mucoviscidose

L'aspergillose broncho-pulmonaire allergique (ABPA) est une réaction allergique du poumon à un type de champignon (généralement Aspergillus fumigatus) chez certaines personnes atteintes de mucoviscidose. Elle provoque une toux et une respiration sifflante et, parfois, une fièvre. Si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer des lésions pulmonaires chroniques. L'ABPA est habituellement traitée par de fortes doses de corticoïdes (également connus sous le nom de stéroïdes). Cependant, il n'a pas été prouvé que les corticoïdes peuvent empêcher la fonction pulmonaire de se détériorer à long terme. En outre, l'utilisation à long terme de ces médicaments est liée à de graves effets secondaires. Traiter le champignon qui cause l'ABPA peut être une alternative à l'utilisation de fortes doses de stéroïdes pour lutter contre la réaction allergique. Aucun essai que nous pouvions inclure dans la revue n'a été trouvé. Il existe des essais menés chez les personnes sans mucoviscidose qui ont montré que si un traitement est administré afin de réduire le champignon, la dose de stéroïde peut être réduite, sans aucun effet indésirable. Cependant, dans un centre pour la mucoviscidose, des chercheurs ont observé que lorsqu'elles sont traitées avec un agent antifongique, en plus des stéroïdes, plusieurs personnes devenaient incapables de produire une quantité suffisante de cortisol (une hormone) dans leurs glandes surrénales en réponse au stress. De notre point de vue, il n'existe pas suffisamment de preuves pour recommander l'utilisation des médicaments antifongiques chez les personnes atteintes de mucoviscidose et d'ABPA. Un essai de ces médicaments devrait être entrepris afin d'évaluer leurs effets à long et à court terme.

Notes de traduction

Veuillez consulter la revue connexe :

Wark PAB, Gibson PG, Wilson AJ. Les azoles pour l'aspergillose broncho-pulmonaire allergique associée à l'asthme. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004 , numéro 3. Art. No. : CD001108. DOI : 10.1002/14651858.CD001108.pub2.

Traduit par: French Cochrane Centre 25th June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article