Intervention Review

Methadone maintenance at different dosages for opioid dependence

  1. Fabrizio Faggiano1,*,
  2. Federica Vigna-Taglianti2,
  3. Elisabetta Versino3,
  4. Patrizia Lemma4

Editorial Group: Cochrane Drugs and Alcohol Group

Published Online: 21 JUL 2003

Assessed as up-to-date: 1 MAY 2003

DOI: 10.1002/14651858.CD002208


How to Cite

Faggiano F, Vigna-Taglianti F, Versino E, Lemma P. Methadone maintenance at different dosages for opioid dependence. Cochrane Database of Systematic Reviews 2003, Issue 3. Art. No.: CD002208. DOI: 10.1002/14651858.CD002208.

Author Information

  1. 1

    University of Piemonte Orientale A. Avogadro, Department of Medical Sciences, Novara, Italy

  2. 2

    ASL 5 - Grugliasco, Osservatorio Epidemiologico Dipendenze, Grugliasco, TO, Italy

  3. 3

    University of Torino, Department of Public Health, Turin, Italy

  4. 4

    University of Torino, Department of Public Health, Torino, Italy

*Fabrizio Faggiano, Department of Medical Sciences, University of Piemonte Orientale A. Avogadro, Via Santena 5 bis, Novara, 28100, Italy. fabrizio.faggiano@med.unipmn.it.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 21 JUL 2003

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Methadone maintenance treatment (MMT) is a long term opiod replacement therapy, effective in the management of opiod dependence. Even if MMT at high dosage is recommended for reducing illicit opioid use and promoting longer retention in treatment, at present day "the organisation and regulation of the methadone maintenance treatment varies widely".

Objectives

To evaluate the efficacy of different dosages of MMT in modifying health and social outcomes and in promoting patients' familiar, occupational and relational functioning.

Search methods

We searched:
- MEDLINE (OVID 1966-2001)
- EMBASE (1988-2001)
- ERIC (1988-2001)
- Psychinfo (1947-2001)
- Cochrane Controlled Trials Register (CCTR) (1947-2001)
- Register of the Cochrane Drug and Alcohol Group (CDAG) (1947-2001)
The CDAG search strategy was applied together with a specific MESH strategy.

Further studies were searched through:
· letters to the authors
· check of references.

Selection criteria

Randomised Controlled Trials (RCT) and Controlled Prospective Studies (CPS) evaluating methadone maintenance at different dosages in the management of opioid dependence. Non-randomised trials were included when proper adjustment for confounding factors was performed at the analysis stage.

Data collection and analysis

Data Extraction was performed separately by two reviewers. Discrepancies were resolved by a third reviewer. Quality assessments of the methodology of studies were carried out using CDAG checklist.

Main results

22 studies were excluded. 21 studies were included: 11 were RCTs (2279 participants) and 10 were CPSs (3715 participants).

Outcomes: Retention rate - RCTs: High versus low doses at shorter follow-ups: RR=1.36 [1.13,1.63], and at longer ones: RR=1.62 [0.95,2.77].
Opioid use (self reported), times/w - RCTs: high versus low doses WMD= -2.00 [-4.77,0.77] high vs middle doses WMD= -1.89[-3.43, -0.35]
Opioid abstinence, (urine based) at >3-4 w - RCTs: high versus low ones: RR=1.59 [1.16,2.18] high vs middle doses RR=1.51[0.63,3.61]
Cocaine abstinence (urine based) at >3-4 w - RCTs: high versus low doses RR=1.81 [1.15,2.85]
Overdose mortality - CPSs: high dose versus low dose at 6 years follow up: RR=0.29 [0.02-5.34] high dose vs middle dose at 6 years follow up: RR=0.38 [0.02-9.34] middle dose vs low dose at 6 years follow up: RR=0.57 [0.06-5.06]

Authors' conclusions

Methadone dosages ranging from 60 to 100 mg/day are more effective than lower dosages in retaining patients and in reducing use of heroin and cocaine during treatment. To find the optimal dose is a clinical ability, but clinician must consider these conclusions in treatment strategies.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Methadone maintenance at different dosages for opioid dependence

People who are addicted to opioids have high risks of receiving an overdose of opioid, HIV, hepatitis B and C infections and criminal activity. This has led to a harm reduction treatment approach to drug addiction. Treatment is aimed at a reduction in these risks and relapses to opioid and polysubstance use and promoting psychosocial adjustment. Methadone maintenance treatment is a long-term opioid replacement therapy that is used to manage opioid dependence, reduce illicit opioid use and promote retention in treatment. Taken by mouth and active over 24 to 36 hours, it is an opioid drug that removes the euphoric effects of heroin and reduces withdrawal symptoms as well as being compatible with normal activities at work or school. The review authors identified 21 controlled trials involving a total of 5994 opioid users. In 11 of these trials, all from the USA, 2279 participants were randomised to methadone treatment at different doses or another treatment (buprenorphine or levomethadyl). Treatment was for between seven and 53 weeks. A further 10 controlled trials did not randomly assign the total of 3715 participants to a treatment. These were from various diverse countries and followed opioid users for one to 10 years. Higher doses of methadone (60 to 100 mg/day) were more effective than lower doses (1 to 39 mg/day) in retaining opioid users in therapy and in reducing illicit use of heroin and cocaine during treatment. Side effects of methadone appeared to be similar at the different doses, in one trial only.
The organisation and regulation of methadone maintenance treatment varies widely and some countries have explicit guidelines for programme operation. Methadone maintenance treatment involves the prescription of a drug which itself causes dependence. This means that treatment is not naturally aimed at the total recovery of the individual.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Traitement de maintien à la méthadone à différentes doses contre la dépendance aux opiacés

Contexte

Le traitement de maintien à la méthadone (TMM) est une thérapie de substitution des opiacés à long terme, efficace dans la gestion de la dépendance aux opiacés. Même si le TMM à forte dose est recommandé pour réduire la consommation illicite d'opiacés et favoriser un plus long maintien dans le traitement, actuellement « l'organisation et la régulation du traitement de maintien à la méthadone varient de façon importante ».

Objectifs

Evaluer l'efficacité de différents dosages de TMM pour modifier les critères de jugement sanitaires et sociaux et favoriser le fonctionnement familial, professionnel et relationnel des patients.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans :
- MEDLINE (OVID de 1966 à 2001)
- EMBASE (de 1988 à 2001)
- ERIC (de 1988 à 2001)
- Psychinfo (de 1947 à 2001)
- le registre Cochrane des essais contrôlés (CCTR) (de 1947 à 2001)
- le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur les drogues et l'alcool (CDAG) (de 1947 à 2001)
La stratégie de recherche dans le CDAG a été appliquée avec une stratégie MESH spécifique.

On a recherché des études supplémentaires par :
· des lettres aux auteurs
· une consultation des bibliographies.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) et les études prospectives contrôlées (EPC) évaluant le maintien à la méthadone à différentes doses dans la gestion de la dépendance aux opiacés. Les essais non randomisés ont été inclus lorsqu'un ajustement correct a été effectué en fonction des facteurs de confusion au stade de l'analyse.

Recueil et analyse des données

L'extraction des données a été réalisée séparément par deux évaluateurs. Les divergences ont été résolues par un troisième évaluateur. Les évaluations de la qualité de la méthodologie des études ont été réalisées au moyen de la liste de contrôle du CDAG.

Résultats Principaux

22 études ont été exclues. 21 études ont été incluses : 11 étaient des ECR (2 279 participants) et 10 étaient des EPC (3 715 participants).

Résultats : Taux de maintien dans le traitement - ECR : Fortes versus faibles doses lors d'un suivi à court terme : RR=1,36 [1,13 ; 1,63] et à long terme : RR=1,62 [0,95 ; 2,77].
Usage d'opiacés (déclaré), nombre de fois/semaine - ECR : fortes versus faibles doses DMP= -2,00 [-4,77 ; 0,77] fortes vs moyennes doses DMP= -1,89 [-3,43 ; -0,35]
Abstinence d'opiacés, (d'après les urines) à >3-4 semaines - ECR : fortes versus faibles doses : RR=1,59 [1,16 ; 2,18] fortes vs moyennes doses RR=1,51 [0,63 ; 3,61]
Abstinence de cocaïne (d'après les urines) à >3-4 semaines - ECR : fortes versus faibles doses RR=1,81 [1,15 ; 2,85]
Mortalité par surdose - EPC : forte dose versus faible dose à un suivi de 6 ans : RR=0,29 [0,02-5,34] forte dose vs moyenne dose à un suivi de 6 ans : RR=0,38 [0,02-9,34] moyenne dose vs faible dose à un suivi de 6 ans : RR=0,57 [0,06-5,06]

Conclusions des auteurs

Les doses de méthadone de 60 à 100 mg/jour sont plus efficaces que les doses plus faibles pour maintenir les patients dans le traitement et réduire l'usage d'héroïne et de cocaïne au cours du traitement. Trouver la dose optimale est capacité clinique, mais le clinicien doit prendre en compte ces conclusions dans les stratégies de traitement.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Traitement de maintien à la méthadone à différentes doses contre la dépendance aux opiacés

Traitement de maintien à la méthadone à différentes doses contre la dépendance aux opiacés

Les personnes qui sont dépendantes aux opiacés présentent des risques importants de surdose d'opiacés, d'infection par le virus du VIH, de l'hépatite B et C, et d'activité criminelle. Cela a conduit à une approche de traitement de réduction des dommages de la dépendance aux médicaments. Le traitement a pour but de réduire ces risques et les rechutes de consommation d'opiacés et de polytoxicomanie, et de favoriser l'ajustement psychosocial. Le traitement de maintien à la méthadone est un traitement de substitution des opiacés à long terme qui est utilisé pour gérer la dépendance aux opiacés, réduire l'usage illicite d'opiacés et favoriser le maintien dans le traitement. Pris oralement et actif pendant 24 à 36 heures, il s'agit d'un médicament opiacé qui élimine les effets euphorisants de l'héroïne et réduit les symptômes de sevrage, tout en étant compatible avec des activités normales au travail ou à l'école. Les auteurs de la revue ont identifié 21 essais contrôlés portant sur un total de 5 994 consommateurs d'opiacés. Dans 11 de ces essais, tous issus des Etats-Unis, 2 279 participants ont été randomisés pour recevoir un traitement à la méthadone à différentes doses ou un autre traitement (buprénorphine ou lévométhadyl). Le traitement a duré entre sept et 53 semaines. Les 10 autres essais contrôlés n'ont pas randomisé l'ensemble des 3 715 participants pour recevoir un traitement. Ces essais provenaient de plusieurs pays différents et suivaient des consommateurs d'opiacés pendant une durée de un à 10 ans. Les doses plus importantes de méthadone (60 à 100 mg/jour) ont été plus efficaces que les doses plus faibles (1 à 39 mg/jour) pour maintenir les consommateurs d'opiacés dans le traitement et pour réduire l'usage illicite d'héroïne et de cocaïne pendant le traitement. Les effets secondaires de la méthadone ont semblé être identiques aux différentes doses, dans un essai uniquement.
L'organisation et la régulation du traitement de maintien à la méthadone varient de façon importante et certains pays ont des directives claires pour la mise en œuvre du programme. Le traitement de maintien à la méthadone implique la prescription d'un médicament qui entraîne lui-même une dépendance. Cela signifie que le traitement n'a pas naturellement pour objectif la guérison complète de l'individu.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 4th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

不同劑量的美沙酮維持療法用於鴉片依賴者

美沙酮維持療法(Methadone maintenance treatment (MMT))是一種長期的替代療法,對處理鴉片依賴是有效的。即使建議高劑量的MMT以減少違法鴉片的使用並促進保留治療,但目前”美沙酮維持療法的機構及處理各不相同”。

目標

評估不同劑量的MMT對改善健康及社會結果,並改善病患的親近度,職業及關係功能的效益。

搜尋策略

我們檢索: MEDLINE (OVID 1966 – 2001) EMBASE (1988 – 2001) ERIC (1988 – 2001) Psychinfo (1947 – 2001) Cochrane Controlled Trials Register (CCTR) (1947 – 2001) Register of the Cochrane Drug and Alcohol Group (CDAG) (1947 – 2001)。CDAG的檢索策略被一起應用在特定的醫學標題表(MESH)策略。透過下列方式進一步檢索研究:寫信給作者;檢視參考文獻。

選擇標準

評估不同劑量的美沙酮維持療法對於處理鴉片依賴的隨機對照試驗(Randomised Controlled Trials (RCT))及對照前瞻性研究(Controlled Prospective Studies (CPS))。納入有適當調整在分析階段出現的干擾因素的非隨機試驗。

資料收集與分析

由兩名審查者分別摘錄資料。由第三名審查者解決不同意見。使用CDAG對照表完成研究方法學的品質評估。

主要結論

排除22篇研究。納入21篇研究:11篇為RCTs(2279名研究對象),10篇為CPSs(3715名研究對象)。研究結果:保留率-RCTs:在短期追蹤時高劑量對照低劑量:RR = 1.36 [1.13,1.63],而長期追蹤時:RR = 1.62 [0.95,2.77]。鴉片使用(自我報告),期間/週-RCTs:高劑量對照低劑量WMD = −2.00 [−4.77,0.77],高劑量對照中劑量WMD = −1.89[−3.43, −0.35]。3 – 4週以上鴉片停用(根據尿液)-RCTs:高劑量對照低劑量RR = 1.81 [1.15,2.85]。過量的死亡率-CPSs:六年追蹤期時高劑量對照低劑量:RR = 0.29 [0.02 – 5.34],六年追蹤期時高劑量對照中劑量:RR = 0.38 [0.02 – 9.34],六年追蹤期時中劑量對照低劑量:RR = 0.57 [0.06 – 5.06]。

作者結論

對於治療期間保留病患並減少海洛因與古柯鹼的使用效果,美沙酮從60至100 mg/day的劑量使用範圍比低劑量有效。找出最佳的劑量是一種臨床技能,但臨床醫師必須在治療策略中考量這些結論。

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院金沁琳翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

成癮於鴉片者有接受過量鴉片,HIV,B型與C型肝炎感染及犯罪行為的高風險。這會導致不利於減少藥物成癮的治療方法。治療的目的在於減少這些風險並取代鴉片及多種藥物的使用並促進心理社會調整。美沙酮維持療法是一種長期取代鴉片的療法,被用來管理鴉片依賴,減少違法使用鴉片並促進成癮者保留治療。口服且作用時間超過24至36小時,這是一種鴉片類藥物,其消除海洛因的快感作用並減少戒斷症狀同時在工作或學校有正常的活動。審查的作者確定了21篇對照試驗,共包含5994名鴉片使用者。其中11篇試驗全部來自美國,隨機分配2279名研究對象到不同劑量的美沙酮治療或其他的治療(buprenorphine或levomethadyl)。治療時間為期7至53週。其他的10篇對照試驗共3715名的研究對象並未隨機分派治療方法。這些試驗是來自各種不同的國家且追蹤鴉片使用者1至10年。高劑量美沙酮(60至100 mg/day)比低劑量(1至39 mg/day)對治療期間保留鴉片使用者及減少違法使用海洛因與古柯鹼有效。只有一篇試驗顯示不同劑量的美沙酮副作用似乎是相同的。美沙酮維持療法的機構與管理各不相同且有些國家對於計畫的執行有明確的指引。美沙酮維持療法涉及開立處方藥物,其本身會造成依賴性。這意味著治療的目的並非理所當然的是使所有個體康復。