Intervention Review

Emergency sclerotherapy versus vasoactive drugs for bleeding oesophageal varices in cirrhotic patients

  1. Gennaro D'Amico1,*,
  2. Luigi Pagliaro2,
  3. Giada Pietrosi3,
  4. Ilaria Tarantino4

Editorial Group: Cochrane Hepato-Biliary Group

Published Online: 17 MAR 2010

Assessed as up-to-date: 10 JAN 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD002233.pub2


How to Cite

D'Amico G, Pagliaro L, Pietrosi G, Tarantino I. Emergency sclerotherapy versus vasoactive drugs for bleeding oesophageal varices in cirrhotic patients. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 3. Art. No.: CD002233. DOI: 10.1002/14651858.CD002233.pub2.

Author Information

  1. 1

    Ospedale V Cervello, Gastroenterology Unit, Palermo, Italy

  2. 2

    Palermo, Italy

  3. 3

    University of Palermo, Clininica Medica, Palermo, Italy

  4. 4

    Ospedale V Cervello, Clininica Medica, Palermo, Italy

*Gennaro D'Amico, Gastroenterology Unit, Ospedale V Cervello, Via Trabucco 180, Palermo, 90146, Italy. gedamico@libero.it.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 MAR 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Emergency sclerotherapy is still widely used as a first line therapy for variceal bleeding in patients with cirrhosis, particularly when banding ligation is not available or feasible. However, pharmacological treatment may stop bleeding in the majority of these patients.

Objectives

To assess the benefits and harms of emergency sclerotherapy versus vasoactive drugs for variceal bleeding in cirrhosis.

Search methods

Search of trials was based on The Cochrane Hepato-Biliary Group Controlled Trials Register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) in The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE, and Science Citation Index Expanded through January 2010.

Selection criteria

Randomised clinical trials comparing sclerotherapy with vasoactive drugs (vasopressin (with or without nitroglycerin), terlipressin, somatostatin, or octreotide) for acute variceal bleeding in cirrhotic patients.

Data collection and analysis

Outcome measures were failure to control bleeding, five-day treatment failure, rebleeding, mortality, number of blood transfusions, and adverse events. Data were analysed by a random-effects model according to the vasoactive treatment. Sensitivity analyses included combined analysis of all the trials irrespective of the vasoactive drug, type of publication, and risk of bias.

Main results

Seventeen trials including 1817 patients were identified. Vasoactive drugs were vasopressin (one trial), terlipressin (one trial), somatostatin (five trials), and octreotide (ten trials). No significant differences were found comparing sclerotherapy with each vasoactive drug for any outcome. Combining all the trials irrespective of the vasoactive drug, the risk differences (95% confidence intervals) were failure to control bleeding -0.02 (-0.06 to 0.02), five-day failure rate -0.05 (-0.10 to 0.01), rebleeding 0.01 (-0.03 to 0.05), mortality (17 randomised trials, 1817 patients) -0.02 (-0.06 to 0.02), and transfused blood units (8 randomised trials, 849 patients) (weighted mean difference) -0.24 (-0.54 to 0.07). Adverse events 0.08 (0.03 to 0.14) and serious adverse events 0.05 (0.02 to 0.08) were significantly more frequent with sclerotherapy.

Authors' conclusions

We found no convincing evidence to support the use of emergency sclerotherapy for variceal bleeding in cirrhosis as the first, single treatment when compared with vasoactive drugs. Vasoactive drugs may be safe and effective whenever endoscopic therapy is not promptly available and seems to be associated with less adverse events than emergency sclerotherapy. Other meta-analyses and guidelines advocate that combined vasoactive drugs and endoscopic therapy is superior to either intervention alone.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Emergency sclerotherapy is not better than pharmacological therapy for acute variceal bleeding in cirrhosis

Variceal bleeding in cirrhosis is associated with a high risk of death. Although banding ligation of varices is considered the choice for endoscopic treatment, emergency sclerotherapy is frequently used particularly where ligation is not available or when it is not feasible. However, vasoactive drugs stop bleeding in most patients, and emergency sclerotherapy may carry risks to the patient and is more demanding on the health-care system. All of the identified randomised clinical trials comparing emergency sclerotherapy with vasopressin (+/- intravenous or transdermal nitroglycerin), terlipressin, somatostatin, or octreotide have been reviewed. A total of 17 randomised trials including 1817 patients were included. Sclerotherapy did not appear to be superior to the vasoactive drugs in terms of control of bleeding, number of transfusions, 42-day rebleeding and mortality, or rebleeding and mortality before other elective treatments. However, adverse events were significantly more frequent and severe with sclerotherapy than with vasoactive drugs.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Comparaison de la sclérothérapie d'urgence et des médicaments vasoactifs en cas de saignements des varices œsophagiennes chez les patients cirrhotiques

Contexte

La sclérothérapie d'urgence est toujours largement utilisée en tant que premier traitement pour les varices hémorragiques chez les patients souffrant de cirrhose, en particulier lorsque la ligature élastique n'est pas disponible ou réalisable. Le traitement pharmacologique peut toutefois stopper l'hémorragie pour la majorité de ces patients.

Objectifs

Evaluer les avantages et les inconvénients de la sclérothérapie d'urgence par rapport aux médicaments vasoactifs pour les saignements des varices en cas de cirrhose.

Stratégie de recherche documentaire

La recherche des essais était basée sur le registre des essais contrôlés du groupe Cochrane sur les maladies hépato-biliaires, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE, et Science Citation Index Expanded jusqu'en janvier 2010.

Critères de sélection

Essais cliniques randomisés comparant la sclérothérapie aux médicaments vasoactifs (vasopressine (avec ou sans nitroglycérine), terlipressine, somatostatine ou octréotide) pour les saignements aigus des varices chez les patients cirrhotiques.

Recueil et analyse des données

Les critères de jugements étaient l'incapacité à contrôler l'hémorragie, l'échec du traitement à cinq jours, la récidive hémorragique, la mortalité, le nombre de transfusions sanguines et les effets indésirables. Les données ont été analysées à l'aide d'un modèle à effets randomisés en fonction du traitement vasoactif. Les analyses de sensibilité comprenaient l'analyse combinée de tous les essais, quels que soient le médicament vasoactif, le type de publication et le risque de biais.

Résultats Principaux

Dix-sept essais totalisant 1817 patients ont été identifiés. Les médicaments vasoactifs étaient la vasopressine (un essai), la terlipressine (un essai), la somatostatine (cinq essais) et l'octréotide (dix essais). Aucune différence significative n'a été découverte dans les comparaisons entre la sclérothérapie et chacun des médicaments vasoactifs, au niveau des critères de jugement. En combinant tous les essais, quel que soit le médicament vasoactif, les différences de risques (intervalles de confiance à 95 %) étaient l'échec à contrôler l'hémorragie -0,02 (-0,06 à 0,02), le taux d'échec à cinq jours -0,05 (-0,10 à 0,01), la récidive hémorragique 0,01 (-0,03 à 0,05), la mortalité (17 essais randomisés, 1817 patients) -0,02 (-0,06 à 0,02) et les unités de sang transfusées (8 essais randomisés, 849 patients) (différence moyenne pondérée) -0,24 (-0,54 à 0,07). Les effets indésirables 0,08 (0,03 à 0,14) et les évènements indésirables graves 0,05 (0,02 à 0,08) étaient significativement plus fréquents avec la sclérothérapie.

Conclusions des auteurs

Nous n'avons trouvé aucune preuve convaincante favorable à l'utilisation de la sclérothérapie d'urgence pour les saignements des varices en cas de cirrhose comme seul et unique traitement par rapport aux médicaments vasoactifs. Les médicaments vasoactifs peuvent être sans danger et efficaces lorsque le traitement endoscopique n'est pas immédiatement disponible. Ils semblent être associés à moins d'effets indésirables que la sclérothérapie d'urgence. D'autres méta-analyses et d'autres directives soutiennent que les médicaments vasoactifs combinés à un traitement endoscopique sont supérieurs à l'intervention seule.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Comparaison de la sclérothérapie d'urgence et des médicaments vasoactifs en cas de saignements des varices œsophagiennes chez les patients cirrhotiques

La sclérothérapie d'urgence ne donne pas de meilleurs résultats que le traitement pharmacologique sur les saignements aigus des varices en cas de cirrhose

Les saignements de varices en cas de cirrhose sont associés à un risque élevé de mortalité. Bien que la ligature élastique des varices soit considérée comme l'option de choix pour le traitement endoscopique, la sclérothérapie d'urgence est fréquemment utilisée, en particulier lorsque la ligature n'est pas disponible ou non réalisable. Pour autant, les médicaments vasoactifs stoppent les saignements chez la plupart des patients, et la sclérothérapie d'urgence peut engendrer des risques sur le patient et elle est plus exigeante en termes de soins. Tous les essais cliniques randomisés identifiés comparant la sclérothérapie d'urgence à la vasopressine (+/- nitroglycérine en intraveineuse ou transdermique), la terlipressine, la somatostatine ou l'octréotide ont été examinés. Au total, 17 essais randomisés regroupant 1817 patients ont été inclus. La sclérothérapie ne semblait pas être supérieure aux médicament vasoactifs en termes de contrôle de l'hémorragie, du nombre de transfusions, de la récidive hémorragique et de la mortalité à 42 jours, ou de la récidive hémorragique et de la mortalité avant d'autres traitements électifs. Pour autant, les effets indésirables étaient bien plus fréquents et graves avec la sclérothérapie qu'avec les médicaments vasoactifs.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

急診內視鏡硬化治療及血管活化藥物治療用於硬化病患食道靜脈瘤出血

急診內視鏡硬化治療仍廣泛當作第一線治療,用於硬化病人之食道靜脈瘤出血,尤其在無法使用內鏡帶結紮的情況下。但多數病患能經由藥物治療止血

目標

評估急診內視鏡硬化治療對於食道靜脈瘤出血之止血效果是否優於藥物治療。

搜尋策略

試驗搜尋的範圍為The Cochrane HepatoBiliary Group Controlled Trials Register (April 2001), The Cochrane Controlled Trials Register (Cochrane Library Issue 2, 2001), MEDLINE (January 1966 to April 2001), and EMBASE (1985 to April 2001).參考資料的列表

選擇標準

對於硬化病人之食道靜脈瘤出血之病患,以隨機臨床試驗比較內視鏡硬化治療及血管活化藥物治療(vasopressin (�nitroglycerin), terlipressin, somatostatin, 及 octreotide)。

資料收集與分析

結果變項包含無法控制出血,五天療程失敗,再次出血,死亡,輸血次數和副作用。資料由隨機效果模式依照不同血管活化藥物分析。敏感度分析則不分血管活化藥物,發表方式和偏差風險合併所有試驗進行分析。

主要結論

找到7各試驗共有1817 位病患。使用的血管活化藥物為vasopressin (一個試驗) terlipressin (一個試驗)、somatostatin (五個試驗)和octreotide (十個試驗)。血管活化藥物和內視鏡硬化治療在所有結果變項上都沒有顯著差異。不分血管活化藥物而合併資料後顯示,內視鏡硬化治療風險較高,風險差(95% CI)分別為:無法止血−0.02 (−0.06-0.02)、五日療程失敗率−0.05 (−0.10-0.01)、二次出血0.01 (−0.03-0.05)、死亡(17個隨機對照試驗, 1817位患者) −0.02 (−0.06-0.02)、輸血單位(8個隨機對照試驗,849位患者)的加權平均差為 −0.24 (−0.54-0.07)、不良事件0.08 (0.03-0.14)和嚴重不良事件0.05 (0.02-0.08)都顯著較高。

作者結論

與血管活化藥物相比,我們並沒有發現有力的證據支持應採用緊急硬化療法作為硬化靜脈瘤出血第一線及單一的治療方式。無論是否能夠及時進行內視鏡治療,血管活化藥物似乎都是安全、有療效的;此外,相較於緊急硬化療法,血管活化藥物與不良事件關聯性較小。其他統合分析(metaanalyse)及臨床指引(guidelines)主張合用血管活化藥物和內視鏡治療優於僅單一種介入治療。

翻譯人

本摘要由成功大學附設醫院尹子真翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

急診內視鏡硬化治療及血管活化藥物治療用於硬化病患食道靜脈瘤出血:硬化病患食道靜脈瘤出血與高死亡率有關。雖內鏡帶結紮為一種療法,但急診內視鏡硬化治療常用於無法使用內鏡帶結紮的狀況。但多數病患能經由藥物治療止血,急診內視鏡硬化治療可能有風險,也需較多醫療系統資源。我們檢視所有找到比較急診內視鏡硬化治療和活化藥物(+/− intravenous or transdermal nitroglycerin), terlipressin, somatostatin或octreotide)的隨機試驗。共找到17各試驗共有1817 位病患。內視鏡硬化治療在以下方面沒有優於血管活化藥物:止血,輸血次數,42日二次出血和死亡率,其他選擇性療法前出現二次出血和死亡的機率。但內視鏡硬化治療組的不良事件較多且較嚴重。