Intervention Review

Compression for preventing recurrence of venous ulcers

  1. E Andrea Nelson1,*,
  2. Sally EM Bell-Syer2

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 15 AUG 2012

Assessed as up-to-date: 1 MAR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD002303.pub2

How to Cite

Nelson EA, Bell-Syer SEM. Compression for preventing recurrence of venous ulcers. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 8. Art. No.: CD002303. DOI: 10.1002/14651858.CD002303.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Leeds, School of Healthcare, Leeds, UK

  2. 2

    University of York, Department of Health Sciences, York, North Yorkshire, UK

*E Andrea Nelson, School of Healthcare, University of Leeds, Baines Wing, Leeds, LS2 9UT, UK. e.a.nelson@leeds.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (conclusions changed)
  2. Published Online: 15 AUG 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Up to 1% of adults will have a leg ulcer at some time. The majority of leg ulcers are venous in origin and are caused by high pressure in the veins due to blockage or weakness of the valves in the veins of the leg. Prevention and treatment of venous ulcers is aimed at reducing the pressure either by removing/repairing the veins, or by applying compression bandages/stockings to reduce the pressure in the veins.

The majority of venous ulcers heal with compression bandages, however ulcers frequently recur. Clinical guidelines therefore recommend that people continue to wear compression, usually in the form of hosiery (tights, stockings, socks) after their ulcer heals, to prevent recurrence.

Objectives

To assess the effects of compression (socks, stockings, tights, bandages) in preventing the recurrence of venous ulcers. If compression does prevent ulceration compared with no compression, then to identify whether there is evidence to recommend particular levels of compression (high, medium or low, for example), types of compression, or brands of compression to prevent ulcer recurrence after healing.

Search methods

For this update we searched The Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 1 March 2012); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, Issue 2); Ovid MEDLINE (1950 to February Week 4 2012); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, February 29, 2012); Ovid EMBASE (1980 to 2012 Week 08); and EBSCO CINAHL (1982 to 1 March 2012).

Selection criteria

Randomised controlled trials evaluating compression bandages or hosiery for preventing the recurrence of venous ulcers.

Data collection and analysis

Two review authors undertook data extraction and risk of bias assessment independently.

Main results

Four trials (979 participants) were eligible for inclusion in this review. One trial in patients with recently healed venous ulcers (n = 153) compared recurrence rates with and without compression and found that compression significantly reduced ulcer recurrence at six months (Risk ratio (RR) 0.46, 95% CI 0.27 to 0.76).

Two trials compared high-compression hosiery (equivalent to UK class 3) with moderate-compression hosiery (equivalent to UK class 2). The first study (n=300) found no significant reduction in recurrence at five years follow up with high-compression hosiery compared with moderate-compression (RR 0.82, 95% CI 0.61 to 1.12). The second study (n = 338) assessed ulcer recurrence at three years follow up and found that high-compression hosiery reduced recurrence compared with moderate-compression (RR 0.57, 95% CI 0.39 to 0.81). Statistically significant heterogeneity precluded meta-analysis of the results from these studies. Patient-reported compliance rates were reported in both trials;,there was significantly higher compliance with medium-compression than with high-compression hosiery in one and no significant difference in the second.

A fourth trial (166 patients) found no statistically significant difference in recurrence between two types of medium (UK class 2) compression hosiery (Medi versus Scholl: RR 0.74, 95% CI 0.45 to 1.2).

No trials of compression bandages for preventing ulcer recurrence were identified.

Authors' conclusions

There is evidence from one trial that compression hosiery reduces rates of reulceration of venous ulcers compared with no compression. Results from one trial suggest that recurrence is lower in high-compression hosiery than in medium-compression hosiery at three years whilst another trial found no difference at 5 years. Rates of patient intolerance of compression hosiery were high. There is insufficient evidence to aid selection of different types, brands, or lengths of compression hosiery.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Compression hosiery (stockings) for preventing venous leg ulcers returning

Venous leg ulcers (open wounds on the lower leg) can be caused by a blockage or breakdown in the veins of the legs. Compression, using bandages or hosiery (stockings), can help heal most of these ulcers and is also widely used after healing to prevent ulcers returning. One small trial confirms that compression reduces ulcer recurrence compared with no compression. There is some evidence that people wearing high rather than moderate-compression hosiery are less likely to get a new ulcer. It is not clear whether moderate strength hosiery is better tolerated than high compression. There is, therefore, some evidence that compression hosiery might prevent ulcers, but the evidence is not strong.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Compression pour prévenir la récurrence d'ulcères veineux

Contexte

Jusqu'à 1 % des adultes auront un ulcère à la jambe à un moment donné. La majorité des ulcères des jambes sont d'origine veineuse et sont provoqués par une forte pression dans les veines en raison d'une obstruction ou d'une faiblesse des valves dans les veines de la jambe. La prévention et le traitement des ulcères veineux ont pour objectif de réduire la pression, soit en retirant/réparant les veines ou en appliquant des bandages/bas de contention pour réduire la pression dans les veines.

La majorité des ulcères veineux guérissent avec des bandages de compression, cependant les ulcères réapparaissent fréquemment. Les directives cliniques recommandent donc que les personnes continuent à porter une compression, généralement sous la forme de compressions élastiques (collants, bas, chaussettes) après la guérison de leurs ulcères pour éviter qu'ils réapparaissent.

Objectifs

Évaluer les effets de la compression (chaussettes, bas, collants, bandages) pour prévenir la récurrence des ulcères veineux. Si la compression prévient l'ulcération comparé à l'absence de compression, déterminer alors s'il existe des preuves permettant de recommander des niveaux particuliers de compression (forte, moyenne ou faible, par exemple), des types de compression ou des marques d'articles de compression pour prévenir la récurrence des ulcères après la guérison.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette mise à jour, nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies (recherche datant du 1er mars  2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 2), Ovid MEDLINE (1950 à la 4ème semaine de février 2012), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 29 février 2012), Ovid EMBASE (1980 à la 8ème semaine de 2012) et EBSCO CINAHL (1982 au 1er mars 2012).

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés évaluant les bandages de compression ou les compressions élastiques pour prévenir la récurrence des ulcères veineux.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont entrepris l'extraction des données et l'évaluation du risque de biais de manière indépendante.

Résultats Principaux

Quatre essais (979 participants) étaient éligibles à l'inclusion dans cette revue. Un essai portant sur des patients dont les ulcères veineux avaient été récemment guéris (n = 153) comparait les taux de récurrence avec et sans compression et a découvert que la compression réduisait significativement la récurrence des ulcères à six mois (risque relatif (RR) 0,46, IC à 95 % 0,27 à 0,76).

Deux essais comparaient les compressions élastiques fortes (équivalant à la classe 3 au Royaume-Uni) à des compressions élastiques modérées (équivalant à la classe 2 au Royaume-Uni). La première étude (n=300) n'a découvert aucune réduction significative de la récurrence lors d'un suivi de cinq ans avec les compressions élastiques fortes comparé aux compressions élastiques modérées (RR 0,82, IC à 95 % 0,61 à 1,12). La deuxième étude (n = 338) évaluait la récurrence lors d'un suivi de trois ans et a découvert que les compressions élastiques fortes réduisaient la récurrence comparé à la compression modérée (RR 0,57, IC à 95 % 0,39 à 0,81). Une hétérogénéité statistiquement significative a empêché la méta-analyse des résultats de ces études. Les taux d'observance déclarée par les patients ont été indiqués dans les deux essais ; l'observance a été significativement supérieure avec les compressions élastiques moyennes par rapport aux compressions élastiques fortes dans un essai et aucune différence significative n'a été observée dans le deuxième essai.

Un quatrième essai (166 patients) n'a découvert aucune différence statistiquement significative concernant la récurrence entre deux types de compressions élastiques moyennes (classe 2 au Royaume-Uni) (Medi versus Scholl : RR 0,74 ; IC à 95 % 0,45 à 1,2).

Il n'a été identifié aucun essai portant sur des bandages de compression pour prévenir la récurrence des ulcères.

Conclusions des auteurs

Un essai fournit des preuves indiquant que les compressions élastiques réduisent les taux de nouvelle ulcération des ulcères veineux comparé à l'absence de compression. Les résultats d'un essai suggèrent que la récurrence est plus faible avec les compressions élastiques fortes qu'avec les compressions élastiques moyennes à trois ans, tandis qu'un autre essai n'a découvert aucune différence à 5 ans. Les taux d'intolérance des compressions élastiques par les patients étaient élevés. Les preuves sont insuffisantes pour faciliter le choix parmi les différents types, les différentes marques ou les différentes longueurs des compressions élastiques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Compression pour prévenir la récurrence d'ulcères veineux

Les compressions élastiques (bas) pour prévenir la réapparition des ulcères veineux des jambes

Les ulcères veineux des jambes (lésions ouvertes sur la jambe) peuvent être provoqués par une obstruction ou une perforation des veines des jambes. La compression, au moyen de bandages ou de compressions élastiques (bas), peut aider à guérir la plupart de ces ulcères et est également couramment utilisée après la guérison afin de prévenir la réapparition des ulcères. Un essai à petite échelle confirme que la compression réduit la récurrence des ulcères comparé à l'absence de compression. Il existe des preuves indiquant que les personnes portant des compressions élastiques fortes par rapport à modérées sont moins susceptibles d'avoir un nouvel ulcère. On ignore si les compressions élastiques modérées sont mieux tolérées que les compressions élastiques fortes. Il existe donc des preuves indiquant que les compressions élastiques pourraient prévenir les ulcères, mais il ne s'agit pas de preuves solides.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 13th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français