Get access

Nitric oxide donors for the treatment of preterm labour

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

A number of tocolytics have been advocated for the treatment of threatened preterm labour in order to delay delivery. The rationale is that a delay in delivery may be associated with improved neonatal morbidity or mortality. Nitric oxide donors, such as nitroglycerin, have been used to relax the uterus. This review addresses their efficacy, side effects and influence on neonatal outcome.

Objectives

To determine whether nitric oxide donors administered in threatened preterm labour are associated with a delay in delivery, adverse side effects or improved neonatal outcome.

Search methods

A comprehensive search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (March 2002) and the Cochrane Controlled Trials Register (The Cochrane Library, Issue 1, 2002) was undertaken. We updated the search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register on 5 July 2011 and added the results to the awaiting classification section.

Selection criteria

Randomised controlled trials of nitric oxide donors administered for tocolysis.

Data collection and analysis

Trial quality assessment and data extraction were done independently by two reviewers.

Main results

Five randomised controlled trials (466 women) were included. Nitroglycerine was the NO donor used in all these trials. Nitric oxide donors did not delay delivery nor improve neonatal outcome when compared with placebo, no treatment or alternative tocolytics such as ritodrine, albuterol and magnesium sulphate. There was, however, a reduction in number of deliveries less than 37 weeks when compared with alternative tocolytics but the numbers of deliveries before 32 and 34 weeks were not influenced. Side effects (other than headache) were reduced in women who received nitric oxide donors rather than other tocolytics. However, women were significantly more likely to experience headache when NO donors had been used.

Authors' conclusions

There is currently insufficient evidence to support the routine administration of nitric oxide donors in the treatment of threatened preterm labour.

[Note: The 26 citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

摘要

背景

一氧化氮供體(Nitric oxide donors)治療早產

一些安胎藥物(tocolytics)已被主張用於治療先兆急迫性早產,以便拖延分娩。其理由是,遲延分娩可能與改善新生兒發病率或死亡率有相關。一氧化氮供體(Nitric oxide donors),如硝酸甘油(nitroglycerin),已被用來放鬆子宮。這篇審查回顧涉及其療效,副作用及對新生兒的影響結果。

目標

以確定是否一氧化氮供體(Nitric oxide donors)在先兆性急迫性早產的治療給予上,與遲延分娩,副作用或改善新生兒的預後有相關。

搜尋策略

全面搜尋的Cochrane懷孕和分娩組試驗登記冊(2002年3月)和Cochrane臨床對照試驗資料庫(Cochrane圖書館,第1期, 2002年)。

選擇標準

以一氧化氮供體(Nitric oxide donors)作為安胎治療的隨機對照試驗。

資料收集與分析

試驗質量的評估和數據的萃取去進行兩個獨立的審查回顧。

主要結論

5個隨機對照試驗(466名婦女)被納入。在所有這些試驗皆是以硝酸甘油(Nitroglycerine)作為NO供體。一氧化氮供體(Nitric oxide donors)與安慰劑,沒有接受治療或者替代安胎藥物,如ritodrine, albutero 和 magnesium sulphate相比,並不會拖延分娩或改善新生兒的預後。然而與替代安胎藥物相比,是有減少小於37週分娩,但在32和34週分娩的人數沒有影響。副作用(除頭痛)在婦女接受一氧化氮供體與其他安胎藥物相比是有減少。然而,婦女使用一氧化氮供體有可能經歷更明顯頭痛。

作者結論

目前沒有足夠的證據支持常規的給予一氧化氮供體 (nitric oxide donors)以 治療先兆性急迫性早產。

翻譯人

本摘要由周產期醫學會(Taiwan Society of Perinatology)黃宣蓉翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

還不知道是否一氧化氮供體(nitric oxide donors)可以幫助減緩早產。早產(在37週之前出生)增加了嬰兒死亡或殘疾的風險。一些藥物可以嘗試放慢分娩,像是皮質類固醇(corticosteroid)藥物的給予可以幫助寶寶的肺部迅速成熟。一氧化氮供體(nitric oxide donors)(硝酸甘油glycerol trinitrate)的藥物,可能會減緩收縮。它們對母親可以導致頭痛,血壓和心率增加,但他們比起其他的選擇可能會導致更少的問題和副作用。然而,審查回顧發現,從試驗中沒有足夠的證據表明一氧化氮供體(nitric oxide donors)是否可以減緩早產。

Résumé

Donneurs d'oxyde nitrique dans le traitement du travail prématuré

Contexte

Un certain nombre de tocolytiques ont été préconisés pour le traitement des risques de travail prématuré afin de retarder l'accouchement. La raison avancée pour justifier cette pratique est qu'un retard de l'accouchement peut être lié à une amélioration de la morbidité et de la mortalité néonatale. Des donneurs d'oxyde nitrique, comme la nitroglycérine, ont été administrés pour relaxer l'utérus. La présente revue évalue leur efficacité, leurs effets secondaires et leur influence sur les résultats néonataux.

Objectifs

Déterminer si les donneurs d'oxyde nitrique administrés en cas de risque de travail prématuré sont liés à un retard de l'accouchement, des effets secondaires indésirables ou une amélioration des résultats néonataux.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches exhaustives dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (mars 2002) et dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, Numéro 1, 2002). Nous avons mis à jour les recherches du registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 5 juillet 2011 et ajouté les résultats à la section de classification en attente.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés concernant l'administration de donneurs d'oxyde nitrique pour une tocolyse.

Recueil et analyse des données

Deux relecteurs ont indépendamment évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données.

Résultats Principaux

Cinq essais contrôlés randomisés (466 femmes) ont été inclus. La nitroglycérine était le donneur d'ON administré dans l'ensemble de ces essais. Les donneurs d'oxyde nitrique ne retardaient pas l'accouchement et n'amélioraient pas les résultats néonataux comparés à un placebo, l'absence de traitement ou des tocolytiques alternatifs comme la ritodrine, l'albutérol et le sulfate de magnésium. Toutefois, il y avait une baisse du nombre d'accouchements avant un délai de 37 semaines par rapport aux tocolytiques alternatifs, mais le nombre d'accouchements avant un délai de 32 et 34 semaines n'ont pas été influencés. Les effets secondaires (autres que des céphalées) avaient diminués chez les femmes ayant bénéficié de donneurs d'oxyde nitrique à la place de tocolytiques autres. Toutefois, ces femmes avaient sensiblement plus de chances d'avoir des céphalées lorsque des donneurs d'ON étaient administrés.

Conclusions des auteurs

À l'heure actuelle, il existe des preuves insuffisantes pour recommander l'administration systématique de donneurs d'oxyde nitrique dans le traitement des risques du travail prématuré.

[Remarque : Les 26 références figurant dans la section de classification en attente de la revue peuvent modifier les conclusions de la revue à l'issue de leur évaluation.]

Plain language summary

Nitric oxide donors for the treatment of preterm labour

Not yet known whether or not nitric oxide donors can help slow down preterm (premature) labour.

Preterm birth (birth before 37 weeks) increases the baby's risk of death or disability. Several drugs are available to try and slow down labour so that corticosteroid drugs can be given to help the baby's lungs mature quickly. Nitric oxide donors (glycerol trinitrate) are drugs that may slow down contractions. They can cause headaches, low blood pressure and increased heart rate for the mother, but they might cause fewer problems than some of the other options. However, the review found there is not enough evidence from trials to show whether or not nitric oxide donors can slow down preterm labour.

Résumé simplifié

Donneurs d'oxyde nitrique dans le traitement du travail prématuré

Donneurs d'oxyde nitrique dans le traitement du travail prématuré

On ignore encore si les donneurs d'oxyde nitrique permettent de ralentir le travail prématuré.

Un accouchement prématuré (avant 37 semaines) augmente les risques de décès ou d'invalidité chez le bébé. Plusieurs médicaments sont disponibles pour tenter de ralentir le travail afin que des corticostéroïdes puissent être administrés pour permettre aux poumons du bébé de se développer plus rapidement. Les donneurs d'oxyde nitrique (trinitrate de glycérol) sont des médicaments pouvant ralentir les contractions. Ils peuvent provoquer des céphalées, une baisse de la pression artérielle et une augmentation du rythme cardiaque de la mère, mais causer moins de problèmes que ceux des autres options. Toutefois, la présente revue n'a pas trouvé suffisamment de preuves dans les essais pour démontrer si les donneurs d'oxyde nitrique peuvent ralentir ou pas le travail prématuré.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary